slide1 n.
Download
Skip this Video
Loading SlideShow in 5 Seconds..
Université de la Manouba Institut Supérieur de comptabilité et d’Administration des Entreprises Département finance et c PowerPoint Presentation
Download Presentation
Université de la Manouba Institut Supérieur de comptabilité et d’Administration des Entreprises Département finance et c

Loading in 2 Seconds...

play fullscreen
1 / 31

Université de la Manouba Institut Supérieur de comptabilité et d’Administration des Entreprises Département finance et c - PowerPoint PPT Presentation


  • 110 Views
  • Uploaded on

Université de la Manouba Institut Supérieur de comptabilité et d’Administration des Entreprises Département finance et comptabilité. COURS DE COMPTABILITE FINANCIERE II 1. S.E.G. Enseignant responsable : Olfa Chabaane. Auditoire : 1ème Année Sciences économiques et de gestion

loader
I am the owner, or an agent authorized to act on behalf of the owner, of the copyrighted work described.
capcha
Download Presentation

PowerPoint Slideshow about 'Université de la Manouba Institut Supérieur de comptabilité et d’Administration des Entreprises Département finance et c' - melaney


An Image/Link below is provided (as is) to download presentation

Download Policy: Content on the Website is provided to you AS IS for your information and personal use and may not be sold / licensed / shared on other websites without getting consent from its author.While downloading, if for some reason you are not able to download a presentation, the publisher may have deleted the file from their server.


- - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - E N D - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - -
Presentation Transcript
slide1
Université de la ManoubaInstitut Supérieur de comptabilité et d’Administration des EntreprisesDépartement finance et comptabilité

COURS DE COMPTABILITE FINANCIERE II

1. S.E.G

Enseignant responsable : Olfa Chabaane

Auditoire : 1ème Année Sciences économiques et de gestion

Groupes: 2 et 10

Site d’hébergement: http://chabaane.cours.e-monsite.com/

Année Universitaire 2008 / 2009

le on 3 les emballages

Leçon 3: Les emballages

Dans le cadre du chapitre relatif à la traduction comptable des opérations del’entreprise, et après avoir examiné les actifsnon courants, les achats et ventesd’exploitation, nous traitons aujourd’hui les emballages

Chabaane. O

1.S.E.G

Avril 2009

G : 2&10

le on 3 les emballages1

Leçon 3: Les emballages

Les objectifs

A l’issue de cette leçon vous devez être capable:

* de dresser une typologie des emballages

* d’enregistrer les écritures comptables

Les références

Le système comptable des entreprises

Le code de la TVA

Mémento pratique – comptable - 2008 - Francis Lefebvre

www.procomptable.com

Chabaane. O

1.S.E.G

Avril 2009

G : 2&10

le on 3 les emballages2

Leçon 3: Les emballages

Le plan

Section I : Typologie et nomenclature des emballages

1.1 - Les emballages récupérables et identifiables (compte 2286)

1.2 - Les autres emballages ( compte 326 )

1.2.1 - Les emballages perdus ( compte 3261)

1.2.2 - Les emballages récupérables non identifiables ( 3265)

1.2.3 - Les emballages à usage mixte (3266)

Section II : La comptabilisation des emballages assimilés aux stocks

2.1 - La comptabilisation des emballages perdus

2.2 - La comptabilisations des emballages récupérables non identifiables

2.2.1 - La comptabilisation au moment de l’achat

2.2.2 - La comptabilisation de la consignation

2.3 - La comptabilisation des emballages mixtes

Section III : La fiscalité des emballages

Chabaane. O

1.S.E.G

Avril 2009

G : 2&10

le on 3 les emballages3

Leçon 3: Les emballages

Section I : Typologie et nomenclature des emballages

Les emballages sont les objets destinés à contenir et à conserver les produits achetés, fabriqués ou vendus.

La nomenclature comptable distingues deux catégories d’emballage.

1.S.E.G

Chabaane. O

Avril 2009

G : 2&10

le on 3 les emballages4

Leçon 3: Les emballages

1.1 - Les emballages récupérables et identifiables (compte 2286)

Ils sont récupérables, c'est-à-dire qu’ils sont susceptibles d’être provisoirement conservés par les tiers et que le livreur s’engage à les reprendre dans des conditions déterminées.

Ils sont identifiables, c'est-à-dire qu’on peut les différencier selon leur date de fabrication ou d’acquisition par un numéro de série ou par toute autre indication.

Chabaane. O

1.S.E.G

Avril 2009

G : 2&10

le on 3 les emballages5

Leçon 3: Les emballages

Ces emballages sont assimilés à des immobilisations corporelles et sont enregistrés dans un compte spécifique dela classe 2 : Compte «  2286 Emballages récupérables identifiables ».

Exemple d’emballages récupérables identifiables unités par unités : fûts métalliques

Chabaane. O

1.S.E.G

Avril 2009

G : 2&10

le on 3 les emballages6

Leçon 3: Les emballages

1.2 - Les autres emballages ( compte 326 )

Dans cette deuxième catégorie, figurent les emballages commerciaux assimilés à des stocks et comptabilisés comme tels, il s’agit :

Chabaane. O

1.S.E.G

Avril 2009

G : 2&10

le on 3 les emballages7

Leçon 3: Les emballages

1.2.1 - Les emballages perdus ( compte 3261)

Appelés également emballages non récupérables. Ils font parties intégrales des produits livrés et sont donc facturés au même temps que ces produits, ils ont la nature de stock, comme les marchandises qu’ils contiennent.

Ce sont les emballages destinés à être livrés avec leur contenu sans consignation ni reprise.

Exemples d’emballages non récupérables : cartons, sachets plastiques, bouteilles plastiques, boites métalliques de conserves, pots de yaourt…

Chabaane. O

1.S.E.G

Avril 2009

G : 2&10

le on 3 les emballages8

Leçon 3: Les emballages

1.2.2 - Les emballages récupérables non identifiables ( 3265)

Ce sont les emballages destinés à être consignés ou prêtés aux clients puis repris par l’entreprise ; ces emballages sont assimilés aux stocks en raison, soit de leur durée (< à une année), soit des difficultés de leur dénombrement.

Exemple d’emballages récupérables et non identifiables : bouteilles en verre …

Chabaane. O

1.S.E.G

Avril 2009

G : 2&10

le on 3 les emballages9

Leçon 3: Les emballages

1.2.3 - Les emballages à usage mixte (3266)

Ce sont les emballages qui sont destinés à être indifféremment, soit vendus en même temps que les produits ou marchandises, soit consignés ou prêtés aux clients.

Chabaane. O

1.S.E.G

Avril 2009

G : 2&10

le on 3 les emballages10

Leçon 3: Les emballages

Remarque

A ces deux catégories d’emballages, certains auteurs ( Memento pratique -comptable - 2008- Francis Lefebvre), en ajoutent une troisième ; il s’agit du matériel d’emballages.

Le matériel d’emballage est destiné au logement et au conditionnement des matières, produits, marchandises manutentionnées dans l’entreprise. Le matériel d’emballages est utilisé

Ces emballages sont considérés comme des immobilisations corporelles amortissables et ils sont comptabilisés au débitdu compte 223 «  Installationstechniques, matériel et outillage industriels » et plus précisément le compte 2234 «  Matériel industriel » ; il convient de lui réserver un sous-compte de ce dernier, par exemple 22346 « Matériel d’emballage ».

Chabaane. O

1.S.E.G

Avril 2009

G : 2&10

les emballages

Les emballages

Emballages commerciaux durables & récupérables

Emballages commerciaux durables & récupérables

Emballages commerciaux durables & récupérables

Identifiables

Non identifiables

IMMOBILISATIONS

22346 Matériel

d’emballage 

2286 Emballages récupérables identifiables 

STOCKS

3261 Emballages perdus

3265 Emballages récupérables non identifiables

3266 Emballages à usage mixte

Chabaane. O

1.S.E.G

Avril 2009

G : 2&10

le on 3 les emballages11

Leçon 3: Les emballages

Section II : La comptabilisation des emballages assimilés aux stocks

2.1 - La comptabilisation des emballages perdus

Pour l’achat de ces emballages

6026

Fournisseurs

Ou

Banque ou caisse

Chabaane. O

1.S.E.G

Avril 2009

G : 2&10

le on 3 les emballages12

Leçon 3: Les emballages

La vente des emballages perdus se confond avec celle des marchandises qu’ils contiennent et leur prix est inclus dans le prix de vente des marchandises.

A la fin de l’exercice, les quantités restantes d’emballages sont inventoriées physiquement et portées dans l’état de résultat de la même façon que le stock final des marchandises.

Chabaane. O

1.S.E.G

Avril 2009

G : 2&10

le on 3 les emballages13

Leçon 3: Les emballages

2.2 - La comptabilisations des emballages récupérables non identifiables

Achat

Consignation

Récupération

Non-récupération

Chabaane. O

1.S.E.G

Avril 2009

G : 2&10

le on 3 les emballages14

Leçon 3: Les emballages

2.2.1 - La comptabilisation au moment de l’achat

6026

Fournisseurs

Ou

Banque ou caisse

Rappel:

Les emballages récupérables et identifiables sont traités selon les règles de comptabilisation des immobilisations

Chabaane. O

1.S.E.G

Avril 2009

G : 2&10

le on 3 les emballages15

Leçon 3: Les emballages

2.2.2 - La comptabilisation de la consignation

Chez le fournisseur

411

532

Chabaane. O

1.S.E.G

Avril 2009

G : 2&10

le on 3 les emballages16

Leçon 3: Les emballages

Chez le client

401

Chabaane. O

1.S.E.G

Avril 2009

G : 2&10

le on 3 les emballages17

Leçon 3: Les emballages

Trois situations peuvent se présenter

1 - Les emballages sont gardés ( non restitués) par le client

Chez le fournisseur

4196

706

Chabaane. O

1.S.E.G

Avril 2009

G : 2&10

le on 3 les emballages18

Leçon 3: Les emballages

Chez le client

6026

Fournisseurs-Créances pour emballages et matériel à rendre

Chabaane. O

1.S.E.G

Avril 2009

G : 2&10

le on 3 les emballages19

Leçon 3: Les emballages

2 - Les emballages sont repris par l’entreprise à un prix inférieur à celui d la consignation

Chez le fournisseur

4196

Chabaane. O

1.S.E.G

Avril 2009

G : 2&10

le on 3 les emballages20

Leçon 3: Les emballages

Chez le client

Chez le client

401

Mali sur emballages rendus

6136

Fournisseurs-Créances pour emballages

et matériel à rendre

4096

Chabaane. O

1.S.E.G

Avril 2009

G : 2&10

le on 3 les emballages21

Leçon 3: Les emballages

3 - Les emballages sont repris par l’entreprise à un prix égal à celui de la consignation

Chez le fournisseur

4196

Client 

ou

Banque

Chabaane. O

1.S.E.G

Avril 2009

G : 2&10

le on 3 les emballages22

Leçon 3: Les emballages

Chez le client

401

Fournisseurs-Créances pour emballages et matériel à rendre

4096

Chabaane. O

1.S.E.G

Avril 2009

G : 2&10

le on 3 les emballages23

Leçon 3: Les emballages

2.3 - La comptabilisation des emballages mixtes

Les emballages mixtes sont ceux qui sont indifféremment traités comme des emballages perdus ou des emballages récupérables. Il ya lieu de leur appliquer les règles précédemment décrites en fonction de l’utilisation qui est faite de ces emballages.

Chabaane. O

1.S.E.G

Avril 2009

G : 2&10

le on 3 les emballages24

Leçon 3: Les emballages

Section III : La fiscalité des emballages

En cas d’achat d’emballages, deux possibilités se présentent, soit l’achat des emballages assimilés aux immobilisations, soit l’achat d’emballages assimilés aux stocks, dans les deux cas l’acquisition de ces emballages donne droit à la déduction de la TVA. Dans le premier cas ( achat d’emballages récupérables et identifiables ou achat du matériel d’emballages), le compte 43662 « TVA déductibles sur immobilisations » est débité. Dans le deuxième cas ( achat d’emballages assimilés aux stocks), le compte 43666 « TVA déductibles sur autres biens et services » est débité.

Chabaane. O

1.S.E.G

Avril 2009

G : 2&10

le on 3 les emballages25

Leçon 3: Les emballages

L’article 6 du code de la TVA exclut expressément les sommes perçues au titre de la consignation et du non-retour des emballages, de la base imposable de la TVA.

La doctrine administrative a ajouté les précisions suivantes :

La consignation ne peut être considérée comme telle et n’est pas exonérée de la TVA que lorsqu’elle revêt la forme d’un dépôt de fons à titre de garantie qui est intégralement repris ( par le client) lorsque l’emballage est restitué.

Chabaane. O

1.S.E.G

Avril 2009

G : 2&10

le on 3 les emballages26

Leçon 3: Les emballages

Dans ce cas, l’opération s’analyse comme étant un prêt gratuit d’emballages moyennent le versement au «  préteur » d’une certaine somme d’argent restituée intégralement à «  l’emprunteur », lors de la restitution de bien à son propriétaire ( le préteur).

L’acquisition de ces emballages ne donne pas droit à la déduction de la TVA l’ayant grevée.

Chabaane. O

1.S.E.G

Avril 2009

G : 2&10

le on 3 les emballages27

Leçon 3: Les emballages

En cas de payement par le client d’une somme d’argent, en plus de celle constituant la consignation, récupérable au retour de l’emballage ( Boni sur reprise d’emballages pour le fournisseur), l’opération est considérée comme étant une opération de location soumise à la TVA au taux de 18% lors de la mise de l’emballage à la disposition du consignataire ou locataire. Dans ce cas, les emballages achetés donnent droit à la déduction de la TVA.

Chabaane. O

1.S.E.G

Avril 2009

G : 2&10

le on 3 les emballages28

Leçon 3: Les emballages

MERCI POUR VOTRE ATTENTION

Chabaane. O

1.S.E.G

Avril 2009

G : 2&10