du paludisme grave autochtone au paludisme grave d importation n.
Download
Skip this Video
Loading SlideShow in 5 Seconds..
Du paludisme grave autochtone au paludisme grave d’importation PowerPoint Presentation
Download Presentation
Du paludisme grave autochtone au paludisme grave d’importation

Loading in 2 Seconds...

play fullscreen
1 / 28

Du paludisme grave autochtone au paludisme grave d’importation - PowerPoint PPT Presentation


  • 154 Views
  • Uploaded on

Du paludisme grave autochtone au paludisme grave d’importation. Didier Bresson, DES Cardiologie, Lyon DESCQ Réanimation, jeudi 11 juin 2009 . Epidémiologie Physiopathologie Les définitions Discussion Conclusion. Épidémiologie mondiale. Epidémiologie en France

loader
I am the owner, or an agent authorized to act on behalf of the owner, of the copyrighted work described.
capcha
Download Presentation

PowerPoint Slideshow about 'Du paludisme grave autochtone au paludisme grave d’importation' - mauritz


An Image/Link below is provided (as is) to download presentation

Download Policy: Content on the Website is provided to you AS IS for your information and personal use and may not be sold / licensed / shared on other websites without getting consent from its author.While downloading, if for some reason you are not able to download a presentation, the publisher may have deleted the file from their server.


- - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - E N D - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - -
Presentation Transcript
du paludisme grave autochtone au paludisme grave d importation
Du paludisme grave autochtone au paludisme grave d’importation

Didier Bresson, DES Cardiologie, Lyon

DESCQ Réanimation, jeudi 11 juin 2009

slide2
Epidémiologie

Physiopathologie

Les définitions

Discussion

Conclusion

pid miologie mondiale
Épidémiologie mondiale

Epidémiologie en France

7000 palu d’importation par an

20 décès par an

Plus de 80% de PF

70% de sujets africains

Moins de 20% de prophylaxie correcte

  • Plus de un million de morts par an
  • 90% en Afrique
  • Surtout chez les enfants de moins de 5 ans
physiopathologie
Physiopathologie

Séquestration endothéliale

Cytoadhérence

Auto-agglutination

Rosettes

Activation immunitaire

intense (LTCD4+)

Toxine parasitaire

TNF alpha

Facteurs génétiques

Rôle de l’inoculum initial

Chimiosensibilité

Degré d’immunité

PARASITE

HÔTE

AUTRES

slide8

Définition OMS 1990

Une parasitémie (forme asexuée)

à P. falciparum

+

slide9

Civd

Troubles moderés de conscience

Hyperthermie > 40°

pertinence des crit res oms
Pertinence des critères OMS

AJRCCM 2003;167:684-9

slide11

Facteurs pronostiques du décès,

présents à l’admission ?

188 patients

entre 1988 et 99

95 gravité

intermédiaire

93 sévères

(OMS 90)

83 survivants

10 décès

AJRCCM 2003;167:684-9

pertinence des crit res oms1
Pertinence des critères OMS

Autres critères significatifs :

  • SAPS II
  • VAC
  • PH
  • LACTATES
  • TP
fr quents mais valeurs pronostique faible
Fréquents mais valeurs pronostique faible
  • IRA
  • Hyperparasitémie
  • Ictère
  • Saignement
peu fr quents et valeur pronostique faible
Peu fréquents et valeur pronostique faible
  • Hypoglycémie
  • Anémie
  • Convulsions répétées
  • Hémoglobinurie macroscopique
slide17

lactates

Perry van Genderen , J Travel Med 2005 ;12,:261 -264

ict re et hyperparasit mie
Ictère et hyperparasitémie
  • Critères OMS mineurs en 1990
  • Deux séries françaises de 32 et 42 cas :

critères peu pertinents

  • Pas d’étude pour dégager un meilleur seuil

en terme de prédiction de mortalité

Corne P et al. Paludisme grave d’importaion de l’adulte :

étude rétrospective de 32 cas admis en réanimation, Pathol Biol 2004;52:622-26

Badiager S et al. Severe imported malaria , J Emerg Med 2005 ; 29 : 375-82

slide19

Fièvre bilieuse hémoglobinurique

Clinical Infectious Diseases 2001;32:1133-40

fi vre bilieuse h moglobinurique
Fièvre bilieuse hémoglobinurique
  • 21 patients en 9 ans, rare.
  • C’est différent du palu grave en terme clinique, biologique, de pronostic et de traitement.

Bruneel et al, CID 2001:32

an mie
Anémie
  • FBH
  • Rupture de rate
  • Hémorragie
conclusion
Conclusion
  • Définitions épidémiologiques dans zones d’endémies diffèrent des définitions autochtones proches du sepsis sévère.
  • Parenté physiopathologique, thérapeutique.
  • Défaillance neurologique/respiratoire/hémodynamique, et intérêt des lactates.
  • Autres signes cliniques et biologiques : second plan.
  • Co-infections à rechercher (ATB).
slide27
ATB
  • Sepsis sévère