slide1 l.
Download
Skip this Video
Loading SlideShow in 5 Seconds..
Pourquoi le bâtiment intelligent ? PowerPoint Presentation
Download Presentation
Pourquoi le bâtiment intelligent ?

Loading in 2 Seconds...

play fullscreen
1 / 14
ludwig

Pourquoi le bâtiment intelligent ? - PowerPoint PPT Presentation

107 Views
Download Presentation
Pourquoi le bâtiment intelligent ?
An Image/Link below is provided (as is) to download presentation

Download Policy: Content on the Website is provided to you AS IS for your information and personal use and may not be sold / licensed / shared on other websites without getting consent from its author. While downloading, if for some reason you are not able to download a presentation, the publisher may have deleted the file from their server.

- - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - E N D - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - -
Presentation Transcript

  1. Pourquoi le bâtiment intelligent ? Jean Caelen Une prospective pour le LIG

  2. Un thème porteur depuis l’annonce du « développement durable » (notamment à travers les économies d’énergie et la protection de l’environnement), Riche d’incidences industrielles, Mis en avant par les instituts Carnot. La domotique a piétiné pendant des années mais…

  3. Les objectifs du dispositif Carnot Ouvrir plus largement les compétences pluridisciplinairesde la recherche publique au profit du monde socio- économique.  Développer et professionnaliser la recherche partenariale, au profit des acteurs socioéconomiques (entreprises, industriels, collectivités territoriales),  Structurer une partie des acteurs de la recherche publique, visibilité et accessibilité,offre pluridisciplinaire (coopération inter-Carnot),  Favoriser le ressourcement scientifique et technologique,vision « marché », excellence scientifique pour plus d’attractivité.

  4. Informations générales 33 instituts Carnot : Technologies de l’information et de la communication, Microélectronique, Micro et nano technologies <= LSI Matériaux, mécanique, Energie et environnement, Moteurs, propulsion et carburants, Chimie, Sciences de la terre (gestion et exploitation des ress.naturelles, défense de l’environnement), etc.

  5. Localisation des 33 instituts Carnot ARTS (Paris) brgm (Paris) Cémagref (Antony) CSTB (Paris, Marne la Vallée) GET (Paris, Evry) IFP-Moteurs (Rueil Malmaison) Voir et Entendre (Paris) Institut d’Optique GS (Palaiseau) LIST (Saclay, Fontenay aux Roses) M.I.N.E.S. (Paris, Evry, Fontainebleau) C3S-Supelec-ECP (Chatenay Malabry, Gif sur Yvette) INRETS (Paris) Institut Pasteur (Paris) ONERA ISA (Paris) VITRES (Paris) ARTS (Lille) IEMN (Lille, Valenciennes) IFREMER-EDROME (Boulogne-sur-Mer) M.I.N.E.S. (Douai) INRETS (Lille) ARTS (Châlons-en-Champagne) TIE (Troyes) Cetim (Senlis) TIE (Compiègne) ARTS (Metz) C3S-Supelec-ECP (Metz) ICEEL (Nancy) ESP (Rouen) Cemagref (Nogent-sur-Vernisson) Cemagref (Rennes) GET (Brest) Ifremer-EDROME (Brest) C3S-Supelec-ECP (Rennes) FEMTO Innovation (Besançon) ARTS (Cluny, Chalon sur Saône) ARTS (Angers et Laval) Cetim (Nantes) CSTB (Nantes) M.I.N.E.S. (Nantes) VITRES (Nantes) ARTS (Chambéry) Cemagref (Lyon, Grenoble) Cetim (Saint-Etienne) CSTB (Grenoble) IFP-Moteurs (Lyon-Solaize) LETI (Grenoble) M.I.N.E.S. (Saint-Etienne) Ingénierie Lyon INPG-LITEN Energies du futur(Grenoble) INRETS (Lyon) Institut Pasteur (Lyon) LISA (Lyon) Logiciels et systèmes intelligents (Grenoble) brgm (Orléans) XLIM (Limoges) Cemagref (Clermont-Ferrand) ARTS (Bordeaux) Cemagref (Bordeaux) MIB (Bordeaux) LISA (Bordeaux) ARTS (Aix en Provence) Cemagref (Aix-en-Provence) CSTB (Sophia Antipolis) M.I.N.E.S. (Sophia Antipolis) Carnot Aix Marseille LISA (Marseille) Cemagref (Montpellier) M.I.N.E.S. (Alès) CED2-Chimie (Montpellier) CIRIMAT (Toulouse) LAAS (Toulouse) M.I.N.E.S. (Albi) ONERA ISA (Toulouse)

  6. Etre Institut Carnot, c’est … • Un nouvel état d’esprit, • Un engagement sur des objectifs de progrès moyen et long termes, . Activité partenariale, . Ressourcement scientifique et technologique, . Professionnalisation, (Respect de la Charte, critères de sélection, objectifs de progrès, cycle de vie des projets, P.I., disponibilité, …), . Gouvernance et organisation interne, . Intégration et fonctionnement en réseau.  L’appartenance à une communauté s’engageant sur les mêmes objectifs/valeurs et organisée autour d’une structure fédérative commune : AICarnot,  Un soutien financier spécifique.

  7. Missions de l’AICarnot • favoriser le professionnalisme des laboratoires de recherche impliqués dans la Recherche Partenariale, • favoriser la visibilité et l’accès à la Recherche Partenariale française à l’échelon régional, national, européen et mondial par le monde socio-économique, • soutenir la conduite d’actions collectives entre les établissements membres de l’Association en vue de répondre à son objet, • assurer les liaisons avec les pouvoirs publics et les instances européennes. Tout en respectant le principe de subsidiarité des I.C.

  8. Équipes LIG du Carnot LSI ADELE Jacky Estublier Ingénierie des logiciels industriels DRAKKAR Andrzej Duda Réseaux et services actifs IIHM Joëlle Coutaz Ingénierie de l’interaction homme-machine MESCAL Bruno Gaujal Intergiciels multi-échelle MOAIS Jean-Louis Roch Multiprogrammation et ordonnancement sur ressources distribuées MULTICOM Jean Caelen Plate-forme de conception/évaluation des systèmes interactifs SARDES Jean-Bernard Stefani Architecture et construction d’infrastructures logicielles réparties VASCO Yves Ledru Spécification, validation et tests de logiciels

  9. Les métiers : Maîtres d’œuvre, architectes, maîtres d’ouvrage, constructeurs, installateurs, métiers du bâtiment, services, etc. Les secteurs du bâtiment : Industriel Hospitalier Tertiaire Habitat, résidentiel Le milieu du BI

  10. L’énergie : eau, gaz, électricité Consommation, gestion Contrôle, sécurité Le chauffage, la climatisation L’éclairage et le confort (qualité de vie) La surveillance, la sécurité, la santé Le multimédia (Internet, vidéo, TV, etc.) Interfaces tangibles Les spécialités

  11. « Dans la cuisine, les rayons des placards en hauteur sont montés sur des pantographes permettant aux personnes de petite taille de sortir la vaisselle et les victuailles sans avoir à grimper sur un tabouret à leurs risques et périls. Des marches amovibles automatiques sont installées devant les éviers, plans de travail et lavabos pour hisser les enfants à bonne hauteur et leur permettre d'aider maman à éplucher les légumes en étant à bon niveau. Le lave-vaisselle dégraisse sans ingurgiter des litres d'eau ou de détergeant. Le réfrigérateur devrait lire les étiquettes radiofréquences (RFID) qui remplaceront les codes barres sur les produits du commerce, pour réguler le froid en fonction du nombre et du type de produits emmagasinés, et signaler automatiquement le dépassement des dates de péremption. Ces mêmes étiquettes servent à programmer le four à courant de vapeur pour les néophytes en cuisine pas très doués pour les temps de cuisson. L'autocuiseur à riz donne les instructions en parlant, pour faciliter l'emploi par les enfants. (…) » La presse

  12. Les usages « Les chambres de la maison Matsushita sont aussi pleines d'électronique et de capteurs : outre un téléviseur plasma et un ensemble hi-fi, celle des parents est dotée d'un système "dormez bien", avec lit articulé télécommandable, luminaire spécifique, ambiance sonore et olfactive au moment de s'endormir et de se réveiller et système d'analyse de la qualité du sommeil. Le matin en ouvrant les yeux on peut lire le diagnostic révélé sur l'écran plasma. En cas d'inquiétude, il est possible de pousser plus loin les examens… »

  13. Prendre en compte toute la chaîne des acteurs (très hétérogène) Tenir compte des normes et standards (un bâtiment a une durée de vie importante) Adresser les secteurs les plus porteurs du marché (le tertiaire) Ne pas oublier que le bâtiment est lié à l’urbanisme, aux transports, etc. Et qu’il est multidisciplinaire… Les modus operandi

  14. http://www.clubic.com/actualite-79144-live-japon-pavillon-high-tech-nippon-2010.htmlhttp://www.clubic.com/actualite-79144-live-japon-pavillon-high-tech-nippon-2010.html https://lig.imag.fr/Intranet/ChargeMission/Valo/documents/ReseauBI.pdf Journée de travail et atelier, 23 octobre 2007, Chambre de Commerce et d’Industrie de Villefontaine (Isère) Bâtiment intelligent : le point aujourd’hui, Organisée par l’Institut Carnot LSI (Logiciels et Systèmes Intelligents), le CNRS et l’Agence Rhône-Alpes Numérique Références