Réalisations de l’AEB en matière de lutte contre le VIH/SIDA - PowerPoint PPT Presentation

r alisations de l aeb en mati re de lutte contre le vih sida n.
Download
Skip this Video
Loading SlideShow in 5 Seconds..
Réalisations de l’AEB en matière de lutte contre le VIH/SIDA PowerPoint Presentation
Download Presentation
Réalisations de l’AEB en matière de lutte contre le VIH/SIDA

play fullscreen
1 / 26
Réalisations de l’AEB en matière de lutte contre le VIH/SIDA
155 Views
Download Presentation
long
Download Presentation

Réalisations de l’AEB en matière de lutte contre le VIH/SIDA

- - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - E N D - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - -
Presentation Transcript

  1. Réalisations de l’AEB en matière de lutte contre le VIH/SIDA

  2. Séminaire de novembre 2002 • Projet appui à la mobilisation du secteur privé pour une plus grande implication dans la lutte contre le VIH/SIDA • Enquête sur l’implication des entreprises dans la lutte contre le VIH/SIDA • Étude sur le VIH/SIDA et l’assurance maladie • Appui à la croisade des employeurs et des travailleurs contre le VIH/SIDA dans les entreprises et leur environnement • Contraintes • Perspectives

  3. I. Séminaire AEB/BIT sur la sensibilisation des employeurs sur le VIH/SIDA sur le monde du travail (novembre 2002) Recommandations Aux employeurs: • S’impliquer personnellement dans la lutte contre le VIH/SIDA • Intégrer la lutte contre le VIH/SIDA dans la politique de l’entreprise

  4. Créer des comités de lutte contre le VIH/SIDA représentatifs du personnel • Élaborer un plan d’action • En concertation avec les travailleurs, mettre sur pied des caisses de solidarité • Négocier des contrats de partenariat avec le CNLS et autres partenaires • Participer aux efforts de lutte contre le VIH/SIDA dans le secteur de l’entreprise et au niveau national

  5. A l’AEB • Intensifier la sensibilisation des employeurs sur le VIH/SIDA • Élaborer un plan cadre de lutte contre le VIH/SIDA pour les entreprises • Négocier avec l’ONUSIDA, le CNLS et les autres bailleurs des appuis directs aux entreprises • Continuer la distribution du Recueil de directives du BIT et du Manuel des Employeurs de l’OIE sur le VIH/SIDA

  6. A l’État • Soutenir financièrement l’action du secteur privé (AEB et entreprises) • Mettre sur pied l’assurance maladie du secteur privé structuré Aux travailleurs • Intégrer la lutte contre le SIDA dans leurs priorités • Se concerter avec les employeurs pour la lutte contre le VIH/SIDA

  7. Aux bailleurs de fonds • Privilégier la politique de proximité en appuyant l’action des employeurs, des travailleurs et de leurs organisations

  8. II. Projet appui à la mobilisation du secteur privé pour une plus grande implication dans la lutte contre le VIH/SIDA Exécuté conjointement par le Centre GIPA et l’AEB sur financement du PNUD. Objectifs : • Réduire les risques de transmission • Atténuer l’impact socio-économique • Renforcer les capacités opérationnelles des structures de lutte dans les entreprises

  9. Réalisations: • Enquête sur la situation de l’implication du secteur privé dans la lutte contre le VIH/SIDA (39 entreprises privées) Quelques indications fournies par l’enquête sur l’impact socio-économique du VIH sur l’entreprise:

  10. Multiplication et diffusion de 500 copies du recueil des directives du BIT • Organisation de 2 séances de sensibilisation sur le vIH/SIDA à l’intention de 72 travailleurs de 44 entreprises (30 et 31 mars 2004) • Journée de sensibilisation de 20 chefs d’entreprises 3/6/2004 • Promouvoir la création des cellules de lutte contre le VIH/SIDA dans les entreprises

  11. Promouvoir et distribuer les préservatifs (63500) • Formation des formateurs et pairs éducateurs (5 jours) • Organisation de 2 ateliers de planification modèle de la démarche de planification participative: 30 entreprises • Production et diffusion des affiches sur la non stigmatisation et non discrimination des PVVS • Multiplication des outils IEC sur la vie positive avec le VIH/SIDA • Promotion du dépistage volontaire chez les employés du secteur privé

  12. III. Enquête sur l’implication du secteur privé dans la lutte contre le VIH/SIDA (projet CIELS sur financement de GTZ Kinshasa). Avant de définir son intervention, l’AEB a dû faire une petite enquête dans 15 entreprises de Bujumbura pour voir si réellement les entreprises sont impliquées dans la lutte contre le VIH/SIDA.

  13. Résultats

  14. IV. Etude sur le VIH et l’assurance maladie (financement : BIT) • Analyse des coûts des médicaments et des actes médicaux pour justifier la création d’une assurance en vue d’aider les micros et PME en matière de soins de santé; • Constat: de 2001 à 2005 les coûts des soins de santé ont augmenté de 500%: hospitalisations de 700% examens médicaux de 400%, etc….

  15. V. Plan d’action de l’AEB « Appui à la croisade des employeurs et des travailleurs contre le VIH/SIDA dans les entreprises et leur environnement » • Plan d’une année (août 2005 – août 2006) • Financé conjointement par l’AEB, BIT et CNLS • Entreprises concernées (55)

  16. V.1. Méthodologie • Référence au Manuel des Employeurs (OIE) pour la sélection des objectifs spécifiques à atteindre et l’indentification des activités • Impact du VIH/SIDA sur la macroéconomie et la microéconomie (entreprise).

  17. V.2. Activités (inspirées du manuel de l’OIE) • Distribuer 500 exemplaires du Manuel de l’OIE( il n’est pas lu suffisamment) • Organiser 4 séances de sensibilisation sur le Manuel de l’OIE destinées à ± 200 employeurs (leçon:la faible participation à obligé l’AEB à mener une politique de proximité) • Diffuser du matériel IEC (affiches et dépliants, cassettes vidéo centrés surtout sur les droits des TVVS): on en a pas assez.

  18. Créer des points de distribution des préservatifs (le constat est que les entreprises qui ont des dispensaires consomment plus: l’infirmière veille sur le stock) • Étudier la situation des services de santé sur le VIH, les IO, IST, PTME et l’utilisation des ARV (22 infirmiers et 1 médecin ont été formés. Leçon: le personnel soignant des entreprises n’est pas assez ou pas du tout formé sur le VIH/SIDA ) • Appuyer les entreprises dans l’acquisition des ARV (convention avec ADRA BURUNDI). leçon: la gratuité n’est pas automatique

  19. Activités (inspirées du manuel de l’OIE suite ) • Compléter l’étude sur l’assurance maladie du secteur privé (problème de fonds de démarrage) • Préparer les propositions de l’AEB et du secteur privé relatives à l’harmonisation du Code du Travail avec la politique de lutte contre le VIH/SIDA ( Projet de Décret couvrant tous les secteurs et non seulement celui régi par le Code du Travail)

  20. Créer un Comité Inter Entreprises de Lutte contre le VIH/SIDA (21 membres; pas encore étendu surtout l’intérieur sauf OTB, SOSUMO, SOGESTAL NGOZI • Mener une étude de la séroprévalence : dépistage volontaire dans 18 entreprises constats : * 70% des travailleurs dépistés * peu d’ayants droit dépistés * taux provisoire de séroprévalence 5,5% (femmes 8,5%, hommes 5%, enfants 3%) Visiter l’APELAS au Rwanda et la FRSP • Créer les comités de lutte contre le VIH/SIDA (56 mais c’est une activité continue) • former leurs membres (± 200 on est à ≈ 1/3) • Encadrer l’élaboration des plans d’action des entreprises (activité continue)

  21. Tous les plans d’action ont en commun les points suivants: • Création d’un cadre de LCS • Prévention • Prise en charge • Respect des droits des PVVS • Information • Suivi épidémiologique

  22. VI. Contraintes • Problème de dialogue entre les partenaires sociaux • Certains employeurs ne coopèrent pas encore aux activités • Employeurs qui n’osent pas discuter avec le personnel des questions liées au sexe • Problèmes de manque d’informations sur les services extérieurs de soutien aux PVVS • Problèmes de soins pour les PME et micros entreprises (manque de fonds)

  23. Problèmes de comprendre que le VIH/SIDA est lié au travail • Problèmes de moyens de l’AEB • Problème de calcul des coûts cachés • Problèmes de collaboration entre l’employeur et les organes sociaux

  24. VII. Perspectives • LCS est désormais une priorité de l’AEB • Extension du plan de l’AEB sur d’autres entreprises • Sensibilisation sur le lieu de travail (toutes les catégories, par petits groupes et pendant les heures de travail) • Appuyer les entreprises à élaborer leurs plans d’action et à identifier les sources de financement • Superviser l’exécution des plans d’action • Assister les entreprises à intégrer leur politique de lutte contre le VIH/SIDA dans le Règlement d’Entreprise

  25. MERCI .