probl mes comportementaux sexuels et de reproduction chez le chien l.
Download
Skip this Video
Loading SlideShow in 5 Seconds..
PowerPoint Presentation
Download Presentation

Loading in 2 Seconds...

play fullscreen
1 / 21

- PowerPoint PPT Presentation


  • 149 Views
  • Uploaded on

Problèmes comportementaux sexuels et de reproduction chez le chien. Travail de génétique Castillo Paola Kalifat Déborah Liénart Dorothée. Objectifs. Comportements sociaux liés au dimorphisme sexuel Comportements liés à l’accouplement Comportement maternel

loader
I am the owner, or an agent authorized to act on behalf of the owner, of the copyrighted work described.
capcha
Download Presentation

PowerPoint Slideshow about '' - liam


Download Now An Image/Link below is provided (as is) to download presentation

Download Policy: Content on the Website is provided to you AS IS for your information and personal use and may not be sold / licensed / shared on other websites without getting consent from its author.While downloading, if for some reason you are not able to download a presentation, the publisher may have deleted the file from their server.


- - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - E N D - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - -
Presentation Transcript
probl mes comportementaux sexuels et de reproduction chez le chien

Problèmes comportementaux sexuels et de reproduction chez le chien

Travail de génétique

Castillo Paola

Kalifat Déborah

Liénart Dorothée

objectifs
Objectifs
  • Comportements sociaux liés au dimorphisme sexuel
  • Comportements liés à l’accouplement
  • Comportement maternel
  • Implication de la génétique sur la sélection de reproducteurs
caract res tudi s
Caractères étudiés
  • Comportements sociaux liés au dimorphisme sexuel:

- le sexe et l’agressivité

- la hiérarchie entre femelles et les chaleurs

- aide à la femelle dominante

- agression entre chiens: - âge

- pathologies affectant les aptitudes à la dominance

- Implication du propriétaire

(- traitement)

- conflit entre mâle

- marquage du territoire (traitement)

- recherche active du partenaire et interférence du propriétaire

slide4
Comportements liés à l’accouplement

- Réticences à l’accouplement:

-) manque ou mauvaise expérience

-) hiérarchie

-) préférences

-) femelles pas en oestrus

- Masturbation:

-) comportement normal

-) problèmes

-) implication du propriétaire

- Phénomène de monte:

-) pas toujours sexuel (jeux)

-) homosexualité

-) pour établir la hiérarchie

-) implication du propriétaire

slide5
Problème de comportement maternel

-Déficience

-) manque ou mauvaise expérience

-) mauvaise environnement (perturbation)

-) agression du nouveau né -> infanticide, ingestion du nouveau né

-) déficience ocytocique

- Persistance du comportement protecteur au-delà de la période de sociabilisation des jeunes

slide6
Implication de la génétique sur le comportement

- sélection de races ( héritabilité de caractéristiques physiques, comportementales,pathologies)

- exemples: -) chiens de chasses(Setter Anglais, Pointer, Labrador)

-) expérience consistant à punir le chien à l’approche de sa gamelle (Bergers des Shetland, Bassets, Beagles, Fox terrier

- Recherches psychiatriques: gènes codant pour récepteurs à dopamine et sérotonine responsables des humeurs (ex D4 chez Shiba Inus et Golden retrievers)

applications pratiques
Applications pratiques
  • Agressivité de la femelle envers le mâle: problème dans un élevage
  • Absence d’instinct maternel
slide8

Essayer grâce à la sélection de ne plus avoir de femelles qui présentent de l’agressivité envers le mâle reproducteur au sein de cet élevage

  • P = agressivité de la femelle envers le mâle lors de leur rencontre pour l’accouplement
  • M = moyenne de la population
  • G = génotype
  • U = somme des effets du milieu qui ont agit sur cet individu

P = M + G + U

Où r (G,U) = 0

valuation du ph notype
Évaluation du phénotype
  • Observation des femelles reproductrices de l’élevage lors de leurs rencontres avec le mâle pour l’accouplement
effet du milieu
Effet du milieu
  • Effet permanent:

- le lieu de rencontre stresse les femelles ( autres congénères du même sexe visible problème hiérarchique, bruit, trop de monde autour,…)

- la femelle n’est pas en oestrus (mauvaise détection par l’éleveur)

- punition systématique des animaux lors de masturbation

  • Effet temporaire:

- préférences: le mâle ne lui plaît pas ( trop vieux, phéromones du mâle pas assez fortes ou odorat de la femelle pas assez fort)

- le climat ( femelle n’aime pas être à l’extérieur quand il pleut)

- du point de vue individuel inexpérience ou expérience traumatisante

- pathologies ( souffrance membre postérieur)

valuation de l h ritabilit
Évaluation de l’héritabilité
  • Études de la ressemblance phénotypique pour ce caractère entre sujets apparentés

- analyse de régression ( parents – enfants)

- analyse de variance ( entre contemporains)

- modèle animal

corr lation
Corrélation
  • Corrélation entre l’agressivité de la femelle lors de l’accouplement et la fonction spécifique de la chienne

- chienne de garde ( Rottweiler, Malinois…) issue d’un élevage réputé pour faire d’excellents chiens de garde sera beaucoup plus agressive q’un chienne issue d’une sélection pour faire des concours de beauté

- chienne issue d’un élevage de chiens policiers

  • Corrélation entre le phénotype étudié et les races

- races de chiens très dominants ( Dogues Argentin, Akita Inus)

- races caractérisées par des chiens peu sociaux ( Alaskan malamout)

solutions
Solutions
  • Si part génétique fort élevée ( h² > 0,3)
  • Mettre à l’écart de reproduction femelles à problèmes et leurs descendances éventuelles
  • Mettre aussi à l’écart les pères de ces femelles agressives
  • Si h² faible ( h² < 0,1)  résoudre les problèmes d’environnement
probl me de manque d instinct maternel chez une chienne rejet des nouveaux n s
Problème de manque d’instinct maternel chez une chienne (rejet des nouveaux nés)
  • P = manque d’instinct maternel
  • M = moyenne de la population
  • G = génotype
  • U = somme des effets du milieu qui ont agit sur cet individu

P = M + G + U

Où r (G,U) = 0

valuation du ph notype15
Évaluation du phénotype
  • Observation de la mère avec ses petits dans son nid
effet du milieu16
Effet du milieu
  • Facteurs permanents:

- expérience traumatisante (mortalité néonatale, dystocie)

- inconfort ( trop de gens autour,autres animaux, bruits, température…)

- jalousie de la mère suite à trop grande attention du propriétaire pour les petits

  • Facteurs temporaires:

- inexpérience ( 1ère portée)

- pathologies éventuelles de la mère

valuation de l h ritabilit17
Évaluation de l’héritabilité
  • Études de la ressemblance phénotypique pour ce caractère entre sujets apparentés

- analyse de régression ( parents – enfants)

- analyse de variance ( entre contemporains)

- modèle animal

corr lation18
Corrélation
  • Corrélation entre le manque d’instinct maternel et une déficience ocytocique de la mère
  • La libération d’ocytocine augmente la sensibilité du bulbe olfactif aux phéromones des petits
solutions19
Solutions
  • Si part génétique fort élevée ( h² > 0,3)
  • Mettre à écart de reproduction femelles à problèmes et leurs descendances éventuelles
  • Mettre aussi à l’écart de la reproduction les pères de ces femelles
  • Si h² faible ( h² < 0,1)  résoudre les problèmes d’environnement
conclusion
Conclusion
  • Cet article permet d’élargir nos connaissances afin d’améliorer notre objectivité pour résoudre les problèmes comportementaux rencontrés.
  • L’article peut aussi être laissé à disposition des clients dans la salle d’attente pour leur information personnelle
slide21
Cet article nous montre pour les caractères étudiés essentiellement l’influence de l’environnement sur ces comportements. Nous ne disposons pas d’études génétiques ici, il serait donc bon de commencer par essayer de résoudre en collaboration avec le propriétaire les différents problèmes d’environnement afin de diminuer ou mettre fin à ces divers comportements à problèmes
  • Si les problèmes persistent il faudrait envisager une étude génétique