Download
fracture de pouteau colle n.
Skip this Video
Loading SlideShow in 5 Seconds..
FRACTURE DE POUTEAU-COLLE PowerPoint Presentation
Download Presentation
FRACTURE DE POUTEAU-COLLE

FRACTURE DE POUTEAU-COLLE

1673 Views Download Presentation
Download Presentation

FRACTURE DE POUTEAU-COLLE

- - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - E N D - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - -
Presentation Transcript

  1. FRACTURE DE POUTEAU-COLLE

  2. FRACTURE DE POUTEAU-COLLE

  3. 1/ Définition • C’est la fracture de l’extrémité inférieure du radius, sus articulaire. (généralement suite à un traumatisme direct) • C’est la fracture la plus fréquente chez l’adulte (surtout de la personne âgée).

  4. 2/ Signes cliniques • Déformation du membre : – En baïonnette de face, – En dos de fourchette de profil. • Douleurs : – Surtout au bord externe du radius • Oedème : Assez rapide = enlever les bagues dés l'arrivée

  5. 3/ Traitement Réduction orthopédique sous AG et immobilisation plâtrée pendant 4 à 5 semaines

  6. 4/ Rôle infirmier b- post-opératoire • → surveillance des constantes à la fréquence demandé par l’anesthésiste, • → évaluation de la douleur, administration d’antalgique prescrit et surveillance de la perfusion, • → surveillance local : • mobiliser avec précaution si pas sec (ne pas sécher au sèche cheveu) • s’assurer que le plâtre n’est pas trop serré (dépistage syndrome des loges → syndrome de VOLKMAN), a – pré- opératoire • → vérifier pouls, TA, température, douche bétadinée faite, chemise de bloc, enlever lunettes, prothèse, bijoux, vêtements personnels, maquillage et vernis, • → donner la prémédication prescrite par l’anesthésiste ainsi que les consignes au patient , • Mettre les bracelets, → faire le champ opératoire • tondre depuis le coude jusqu’à la main incluse • bétadiné un peu plus large → immobilisation du bras par une attelle postérieure → transmettre sur le dossier de soin et remplir la fiche de bloc, → vérifier que le dossier est complet (radio, dossier médical et anesthésie, autorisation d’opérer pour les mineurs)

  7. Syndrome des loges • Ischémie avec augmentation de la pression tissulaire des loges musculaires • Douleur avec sensation de brûlure et de tension cutané, douleur à la contraction musculaire. • Impossibilité de mobiliser les doigts. • Anesthésie sensitivomotrice distale • Pâleur, refroidissement des extrémités.

  8. Syndrome de VOLKMAN C’est une nécrose ischémique avec rétraction et paralysie musculaire. • Pâleur, engourdissement ou fourmillement des extrémités. • Oedème et cyanose doigts froids et boudinées • Atteintes musculaires main tombante et en griffe. • Diminution ou abolition du pouls radial. • Le syndrome de VOLKMAN est la conséquence du syndrome des loges.

  9. Autres surveillances • s’assurer que la résine n’est pas trop lâche → risque de déplacement secondaire, • s’assurer que la résine ne blesse pas la peau • surveillance d’hématome (apparition ou évolution)→ vue, odorat • surélever le bras (coussin, écharpe), • Info patient ↓ sensibilité • réhydrater puis réalimenter le patient selon la prescription de l’anesthésiste, • faire une radio de contrôle à J1 (prescription), • prévoir un bilan sanguin selon prescription.

  10. 5/ Complications • cals vicieux→ retentissement sur la force de préhension de la main ou limitation de la pronosupination, • raideurs articulaires→ kiné +++ à l’ablation de la résine, • douleurs résiduelles, • troubles trophiques : oedème douloureux ou ostéoporose douloureuse post-traumatique • déplacement secondaire, • fonte musculaire, amyotrophie

  11. 6/ Information à la sortie du patient Sortie à J1 ou J2 selon la douleur, l’oedème ou attente de place dans une maison de repos si la personne ne peut pas rentrer à domicile. Le jour de la sortie : – s’assurer qu’un moyen de transport est prévu, faire remplir le bon de transport si besoin – donner un rendez-vous avec le chirurgien pour dans 6 semaines, • ordonnance d’antalgiques et antibiotiques si fracture ouverte, • arrêt de travail, dispense de scolarité, de sport, • ordonnance de kiné pour mobilisation des doigts chez les personnes âgées. • feuille de consigne pour la surveillance de plâtre

  12. Mouvements articulaires Flexion : incurvation vers l’avant Extension : incurvation vers l’arrière Abduction : mouvement d’écartement de la ligne médiane du corps Adduction : mouvement vers la ligne médiane Rotation : mouvement autour du grand axe d’1 os Pronation : rotation de la paume de la main vers le bas Supination : rotation de la paume de la main vers le haut (S : soleil) Inversion : rotation de la plante du pied vers le dedans Eversion : rotation de la plante du pied vers le dehors