slide1 l.
Download
Skip this Video
Loading SlideShow in 5 Seconds..
Probabilité d’observer un effet indésirable en fonction de son incidence et de la taille de l’échantillon PowerPoint Presentation
Download Presentation
Probabilité d’observer un effet indésirable en fonction de son incidence et de la taille de l’échantillon

Loading in 2 Seconds...

play fullscreen
1 / 16

Probabilité d’observer un effet indésirable en fonction de son incidence et de la taille de l’échantillon - PowerPoint PPT Presentation


  • 171 Views
  • Uploaded on

Effets indésirables des antibiotiques mineurs mais fréquents graves mais rares impact sur l’observance, évitables car prévisibles l’efficacité et la résistance (sauf allergiques et idiosynchrasiques).

loader
I am the owner, or an agent authorized to act on behalf of the owner, of the copyrighted work described.
capcha
Download Presentation

PowerPoint Slideshow about 'Probabilité d’observer un effet indésirable en fonction de son incidence et de la taille de l’échantillon' - liam


An Image/Link below is provided (as is) to download presentation

Download Policy: Content on the Website is provided to you AS IS for your information and personal use and may not be sold / licensed / shared on other websites without getting consent from its author.While downloading, if for some reason you are not able to download a presentation, the publisher may have deleted the file from their server.


- - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - E N D - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - -
Presentation Transcript
slide1
15ème Conférence de Consensus en Thérapeutique Anti-Infectieuse – 15 mars 2006
slide2

Effets indésirables des antibiotiques

mineurs mais fréquentsgraves mais rares

impact sur l’observance, évitables car prévisibles

l’efficacité et la résistance (sauf allergiques et idiosynchrasiques)

Probabilité d’observer un effet indésirable en fonction de son incidence et de la taille de l’échantillon

15ème Conférence de Consensus en Thérapeutique Anti-Infectieuse – 15 mars 2006

slide3

reaction to any penicillin

history of urticarial rash, pruritis, angiooedema, hyperperistaltis, bronchospasm, hypotension or arrhythmias

history of other type reaction

challenge with a penicillin cephalosporin or carbapenem

Do penicillin skin test before giving any penicillin, carbapenem or cephalosporin if reaction was life-threatning

positive skin test result negative skin test result

avoid β-lactams or desensitize patient

challenge with a penicillin, cephalosporin or carbapenem

Réactions allergiques aux béta-lactamines

Fréquence des réactions « allergiques » : 10%

Réactions cutanées (rash m.p.) : 75%

Réaction d’HSI (oedème, urticaire) : 20%

Réactions anaphylactiques : 0,04%

Réactions mortelles exceptionnelles

Pontvert et Scheinmann 2003,Gruchalla 2003

Tests cutanés positifs chez les patients soi-disants allergiques : 10 – 20%

Risque de réaction sévère chez les patients avec test cutanés négatifs : 1%

Robinson et al 2002 , Salkind et al 2001

15ème Conférence de Consensus en Thérapeutique Anti-Infectieuse – 15 mars 2006

slide4

Rapport bénéfice/risque des bétalactamines

risque

bonne tolérance cardiaque

pas d’interaction médicamenteuse

BENEFICE

Com. transparence 20.05.01: rapport efficacité/sécurité important, SMR important

15ème Conférence de Consensus en Thérapeutique Anti-Infectieuse – 15 mars 2006

slide5

Macrolides (1) : effets indésirables

  • relation structure/toxicité
  • agonistes partiels R motiline : intolérance digestive (éry > roxi, clari, azi)
  • hépatite cholestatique immuno-allergique (éry)
  • hépatite aiguë (roxi)
  • inhibition de la libération présynaptique de l’acétylcholine: myasthénie (éry, clari, azi)
  • ototoxicité (éry i.v., azi)
  • activité proarythmique : torsade de pointe (éry > clari, azi)
  • (Shaffer et al, CID, 2002; Ray et al, NEJM, 2004)

15ème Conférence de Consensus en Thérapeutique Anti-Infectieuse – 15 mars 2006

slide6

Macrolides (2): interactions médicamenteuses

  • relation structure/interaction
  • inhibition du CYP 450, augmentation des concentrations libres de:
  • alcaloïdes de l’ergot de seigle,antiH1,statines, benzodiazépines, immunosuppresseurs, metoproplol, warfarin, théophylline, agonistes dopaminergiques, cabergoline, buspirone, carbamazépine, sildénafil (éry > clary, roxy, tély > spira, azi)
  • risque d ’arythmies et de torsades de pointe avec:
  • anti H1, cisapride, pimozide, bepridil, ébastine

(Vidal)

15ème Conférence de Consensus en Thérapeutique Anti-Infectieuse – 15 mars 2006

slide7

Télithromycine

  • 1 - effets indésirables
  • macrolide apparenté : effets indésirables identiques
  • fréquence des diarrhées plus élevée (14%)
  • troubles visuels (vision brouillée, diplopie, difficulté d’accomodation après 1ère dose)
  • hépatite aiguë (Clay et al, Ann Intern Med, 2006)

2 - Interactions médicamenteuses

15ème Conférence de Consensus en Thérapeutique Anti-Infectieuse – 15 mars 2006

slide8

Rapport bénéfice/risque des macrolides et kétolides

risque

(en respectant les règles du bon usage)

BENEFICE

Com. transpa. Ketec 20.03.02: rapport efficacité/sécurité important, SMR important

15ème Conférence de Consensus en Thérapeutique Anti-Infectieuse – 15 mars 2006

slide9

Fluoroquinolones(1) : des effets indésirables de classe (cipro, levoflo, moxiflo)

  • relation structure/toxicité
  • nausées, goût métallique (10%)
  • diarrhées à C. difficile(surtout lors d’associations) Mackuster et al, Emerg Infect Dis, 2003
  • Gaynes et al, Clin Infect Dis, 2004
  • SNC (R GABA): vertiges, céphalées, somnolence (1 -2%)
  • convulsions (en cas d’épilepsie, trauma, anoxie, IM théo)
  • neuropathies périphériques persistantes (Cohen, 2001)
  • peau (UVA): phototoxicité
  • tendons (Mg): tendinopathies (0,3%), rupture
  • (facteurs de risque : âge > 60 + corticoïdes oraux)
  • pancréas (cannaux K-ATP): hypo et hyperglycémie (1%)
    • (facteurs de risque : diabète type2, âge, IR, trt hypoglycémiants)
  • cœur : torsades de pointe

15ème Conférence de Consensus en Thérapeutique Anti-Infectieuse – 15 mars 2006

slide10

Fluoroquinolones(2): quelques interactions médicamenteuses

  • interaction au niveau de la résorption
  • sel de fer, de zinc
  • topiques gastro-intestinaux
  • sucralfate
  • cimétidine
  • compétition avec le CYP 450 (cipro > levo > moxi (0))
  • théophylline
  • anticoagulants oraux
  • didanosine
  • risque d’arythmie et de TP
  • amiodarone
  • médicaments donnant des torsades de pointe
  • bradycardisants
  • hypokaliémants
  • risque épileptogène
  • AINS (fenbufen)

15ème Conférence de Consensus en Thérapeutique Anti-Infectieuse – 15 mars 2006

slide11

Fluoroquinolones : balance bénéfice / risque

risque

(en respectant les règles

du bon usage)

BENEFICE

Com. Transparence Tavanic 16.07.03, Izilox 12.12.01: rapport bénef/risque important

SMR important

15ème Conférence de Consensus en Thérapeutique Anti-Infectieuse – 15 mars 2006

slide12

Streptogramines : effets indésirables

  • (quinupristin – dalfopristin)
  • tolérance locale : douleur (40%), inflammation (42%), œdème, thrombophlébite (2,4%)
  • arthralgies, myalgies (10 – 50%)
  • (dose dépendantes, IH, dysfonction biliaire, immunosuppresseurs, infections graves)
  • Carver et al,2003
  • risques d’interactions médicamenteuses (CYP 450 3A4): immunosuppresseurs, midazolam,
  • nifédipine
  • rapport bénéfice risque non évaluable

15ème Conférence de Consensus en Thérapeutique Anti-Infectieuse – 15 mars 2006

slide13

Oxazolidinones : effets indésirables

  • (linézolide)
  • diarrhées (4,3%), céphalées (3,4%), nausées (2,2%)
  • effet IMAO : - risque hypertensif faible (sauf si IM, terrains fragiles)
    • - syndrome sérotoninergique exceptionnel
    • (Morales-molina, 2005)
  • neuropathies périphériques et oculaires +/- réversibles (rares, en cas de trt prolongé)
  • (Bressler et al, Lancet Infect Dis, 2004)
  • complications hématologiques (0,1%) et myélosuppressions réversibles : anémies, thrombopénies (en cas de trt prolongé des inf. ostéo-articulaires)
  • (Rao et al,2004)
  • interactions médicamenteuses (IMAO, IRS, dopaminergiques, sympatho+ )
  • rapport bénéfice/risque non évaluable
  • Com. transparence 12.12.01: Rapport B/R difficile à évaluer, SMR important

15ème Conférence de Consensus en Thérapeutique Anti-Infectieuse – 15 mars 2006

slide14

Effets indésirables et interactions

logiques et bien documentées

prévisibles et évitables

Situation à risque : polymédicamentation (croissance exponentielle du risque

sujet âgé, IH, IR, immunodépression, traitement long…

(Owens,2004)

15ème Conférence de Consensus en Thérapeutique Anti-Infectieuse – 15 mars 2006

slide15
15ème Conférence de Consensus en Thérapeutique Anti-Infectieuse – 15 mars 2006
slide16
15ème Conférence de Consensus en Thérapeutique Anti-Infectieuse – 15 mars 2006