slide1 l.
Download
Skip this Video
Loading SlideShow in 5 Seconds..
Phrases synonymes / contraires PowerPoint Presentation
Download Presentation
Phrases synonymes / contraires

Loading in 2 Seconds...

play fullscreen
1 / 22
laken

Phrases synonymes / contraires - PowerPoint PPT Presentation

100 Views
Download Presentation
Phrases synonymes / contraires
An Image/Link below is provided (as is) to download presentation

Download Policy: Content on the Website is provided to you AS IS for your information and personal use and may not be sold / licensed / shared on other websites without getting consent from its author. While downloading, if for some reason you are not able to download a presentation, the publisher may have deleted the file from their server.

- - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - E N D - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - -
Presentation Transcript

  1. Phrases synonymes / contraires • Cliquer sur la phrase pour la positionner sous la phrase synonyme • (1clic = à gauche, 1 clic = effacer, 1 clic = à droite etc………) • Une fois toutes les phrases en place, cliquer en haut sur la forme explosion • pour la correction.

  2. Elle chante très mal Elle chante très bien - C’est une vraie casserole. - C’est une vraie casserole. - Il vaut mieux se boucher les oreilles. - Il vaut mieux se boucher les oreilles. - Elle chante à merveille. - Elle chante à merveille. - Il n’est pas agréable de l’écouter. - Il n’est pas agréable de l’écouter. - Elle a une voix d’or - Elle a une voix d’or. - Elle a une voix sans pareille. - Elle a une voix sans pareille. - Elle maîtrise parfaitement le chant. - Elle maîtrise parfaitement le chant. - On ne se lasse pas de l’écouter. - On ne se lasse pas de l’écouter. C’est une vraie casserole. Elle a une voix d’or Il vaut mieux se boucher les oreilles. Elle a une voix sans pareille. Elle chante à merveille. Elle maîtrise parfaitement le chant. Il n’est pas agréable de l’écouter. On ne se lasse pas de l’écouter.

  3. Il y en a de plus en plus. Il y en a de moins en moins. - Le grippe se répand. - La grippe se répand. - La grippe diminue. - La grippe diminue. - La grippe est en voie de régression. - La grippe est en voie de régression. - La grippe se propage. - La grippe se propage. - La grippe se raréfie. - La grippe se raréfie. - L’épidémie fait rage. - L’épidémie fait rage. - Les cas de grippe se multiplient. - Les cas de grippe se multiplient. La grippe se répand. La grippe se raréfie. La grippe diminue. L’épidémie fait rage. La grippe est en voie de régression. Les cas de grippe se multiplient. La grippe se propage.

  4. Il accélère. Il ralentit. - Le conducteur lève le pied. - Le conducteur lève le pied. - Il appuie sur le champignon. - Il appuie sur le champignon. - Il freine. - Il freine. - Il prend de la vitesse. - Il prend de la vitesse. - Il atteint 150km/h. - Il atteint 150km/h. - Il décélère. - Il décélère. - Il rétrograde. - Il rétrograde. Le conducteur lève le pied. Il atteint 150km/h. Il appuie sur le champignon. Il décélère. Il freine. Il rétrograde. Il prend de la vitesse.

  5. Je l’aime bien. Je ne l’aime pas. - Je le déteste. - Je le déteste. - Je l’adore. - Je l’adore. - Je le hais. - Je le hais. - Je ne peux pas le sentir. - Je ne peux pas le sentir. - Il me répugne. - Il me répugne. - Je l’apprécie. - Je l’apprécie. - Je le rencontre volontiers. - Je le rencontre volontiers. - Je l’évite systématiquement. - Je l’évite systématiquement. Je le déteste. Il me répugne. Je l’adore. Je l’apprécie. Je le hais. Je le rencontre volontiers. Je ne peux pas le sentir. Je l’évite systématiquement.

  6. Le gâteau était bon. Le gâteau n’était pas bon. - Personne n’en a laissé - Personne n’en a laissé - Personne n’en a repris - Personne n’en a repris - On n’en a jamais mangé d’aussi bon. - On n’en a jamais mangé d’aussi bon. - Il n’était pas mauvais. - Il n’était pas mauvais. - On a vu mieux. - On a vu mieux. - Il était immangeable. - Il était immangeable. - C’est peu dire qu’il était bon. - C’est peu dire qu’il était bon. Personne n’en a laissé. On a vu mieux. Personne n’en a repris. Il était immangeable. On n’en a jamais mangé d’aussi bon. C’est peu dire qu’il était bon. Il n’était pas mauvais.

  7. Il a son examen. Il n’est pas reçu. - C’est un échec. - C’est un échec. - Il l’a eu avec mention. - Il l’a eu avec mention. - C’était de justesse. - C’était de justesse. - Cette fois, il n’est pas recalé. - Cette fois, il n’est pas recalé. - Son travail n’est pas resté sans récompense. - Son travail n’est pas resté sans récompense. - Il est bon pour recommencer. - Il est bon pour recommencer. - Il n’a pas échoué. - Il n’a pas échoué. - Il sera reçu la prochaine fois. - Il sera reçu la prochaine fois. C’est un échec. Son travail n’est pas resté sans récompense. Il l’a eu avec mention. Il est bon pour recommencer. C’était de justesse. Il n’a pas échoué. Cette fois, il n’est pas recalé. Il sera reçu la prochaine fois.

  8. Cela est certain. Cela n’est pas sûr du tout. - Cela ne fait aucun doute. - Cela ne fait aucun doute. - On le suppose. - On le suppose. - On en a la certitude. - On en a la certitude. - On ne peut l’affirmer. - On ne peut l’affirmer. - Il n’est pas possible d’en douter. - Il n’est pas possible d’en douter. - Selon certaines rumeurs. - Selon certaines rumeurs. - On peut l’imaginer. - On peut l’imaginer. - Rien n’est moins sûr. - Rien n’est moins sûr. Cela ne fait aucun doute. Il n’est pas possible d’en douter. On le suppose. Selon certaines rumeurs. On en a la certitude. On peut l’imaginer. On ne peut l’affirmer. Rien n’est moins sûr.

  9. Je l’ai trouvée. Je ne l’ai pas trouvée. - J’ai cherché en vain ma clé. - J’ai cherché en vain ma clé. - Mes efforts sont récompensés. - Mes efforts sont récompensés. - J’ai enfin mis la main dessus. - J’ai enfin mis la main dessus. - Je ne parviens pas à la trouver. - Je ne parviens pas à la trouver. - Elle ne m’échappera plus. - Elle ne m’échappera plus. - Je n’aurai pas cherché pour rien. - Je n’aurai pas cherché pour rien. - C’est à croire qu’elle s’est envolée. - C’est à croire qu’elle s’est envolée. - Elle demeure introuvable. - Elle demeure introuvable. J’ai cherché en vain ma clé. Elle ne m’échappera plus. Mes efforts sont récompensés. Je n’aurai pas cherché pour rien. J’ai enfin mis la main dessus. C’est à croire qu’elle s’est envolée. Je ne parviens pas à la trouver. Elle demeure introuvable.

  10. Il le sait. Il ne le sait pas. - Il est au courant. - Il est au courant. - Il l’ignore. - Il l’ignore. - Il n’est pas sans le savoir. - Il n’est pas sans le savoir. - Il ne l’ignore pas. - Il ne l’ignore pas. - Il en est conscient. - Il en est conscient. - Il n’en a pas la moindre idée. - Il n’en a pas la moindre idée. - Il n’en a pas connaissance. - Il n’en a pas connaissance. - Il en a été averti. - Il en a été averti. Il est au courant. Il en est conscient. Il l’ignore. Il n’en pas la moindre idée. Il n’est pas sans le savoir. Il n’en a pas connaissance. Il ne l’ignore pas. Il en a été averti.

  11. Je suis d’accord. Je ne suis pas d’accord. - J’abonde dans son sens. - J’abonde dans son sens. - J’en conviens avec lui. - J’en conviens avec lui. - Je confirme ses paroles. - Je confirme ses paroles. - Je l’approuve. - Je l’approuve. - Je suis en désaccord. - Je suis en désaccord. - Je suis sceptique. - Je suis sceptique. - J’émets une objection. - J’émets une objection. - Je ne désapprouve pas. - Je ne désapprouve pas. J’abonde dans son sens. Je suis en désaccord. J’en conviens avec lui. Je suis sceptique. Je confirme ses paroles. J’émets une objection. Je l’approuve. Je ne désapprouve pas.

  12. Ça marche. Ça ne marche pas. - Il ne veut rien savoir. - Il ne veut rien savoir. - Il n’y a pas de ratées. - Il n’y a pas de ratées. - Il démarre au quart de tour. - Il démarre au quart de tour. - Inutile d’insister. - Inutile d’insister. - Ça semble désespéré. - Ça semble désespéré. - Il tourne à merveille. - Il tourne à merveille. - Il n’y a aucun défaut. - Il n’y a aucun défaut. - Le moteur semble récalcitrant. - Le moteur semble récalcitrant. Il ne veut rien savoir. Ça semble désespéré. Il n’y a pas de ratées. Il tourne à merveille. Il démarre au quart de tour. Il n’y a aucun défaut. Inutile d’insister. Le moteur semble récalcitrant.

  13. Il aime pêcher. Il n’aime pas pêcher. - Il hait la pêche. - Il hait la pêche. - Il adore taquiner le goujon. - Il adore taquiner le goujon. - C’est son loisir préféré. - C’est son loisir préféré. - Il ne pêcherait pour rien au monde. - Il ne pêcherait pour rien au monde. - Comment peut-on détester la pêche? - Comment peut-on détester la pêche? - La pêche? Quelle barbe! - La pêche? Quelle barbe! - Il ne peut vivre sans pêcher. - Il ne peut vivre sans pêcher. - La pêche? Quelle plaisir! - La pêche? Quelle plaisir! Il hait la pêche. Comment peut-on détester la pêche? Il adore taquiner le goujon. La pêche? Quelle barbe! C’est son loisir préféré. Il ne peut vivre sans pêcher. Il ne pêcherait pour rien au monde. La pêche? Quelle plaisir!

  14. Un acte légal. Un acte illégal. - Il a agi légalement. - Il a agi légalement. - Il a agi contre la loi. - Il a agi contre la loi. - Il a agi conformément à la loi. - Il a agi conformément à la loi. - Il a agi en dépit des règles. - Il a agi en dépit des règles. - Il a agi illégalement. - Il a agi illégalement. - Il a agi de façon réglementaire. - Il a agi de façon réglementaire. - Il a agi selon les textes. - Il a agi selon les textes. Il a agi légalement. Il a agi illégalement. Il a agi contre la loi. Il a agi de façon réglementaire. Il a agi conformément à la loi. Il a agi selon les textes. Il a agi en dépit des règles.

  15. Il parle beaucoup. Il ne parle pas beaucoup. - Il ne sait pas se taire. - Il ne sait pas se taire. - Il semble muet. - Il semble muet. - Il est intarissable. - Il est intarissable. - Il n’est pas loquace. - Il n’est pas loquace. - C’est un vrai moulin à paroles. - C’est un vrai moulin à paroles. - Il ne desserre pas les dents. - Il ne desserre pas les dents. - Il ne sait que se taire. - Il ne sait que se taire. - On ne peut pas l’interrompre. - On ne peut pas l’interrompre. Il ne sait pas se taire. C’est un vrai moulin à paroles. Il semble muet. Il ne desserre pas les dents. Il est intarissable. Il ne sait que se taire. Il n’est pas loquace. On ne peut pas l’interrompre.

  16. Il avait raison. Il avait tort. - Il n’avait jamais fait une aussi grosse erreur. - Il n’avait jamais fait une aussi grosse erreur. - Son flair ne l’avait pas trompé. - Son flair ne l’avait pas trompé. - Il avait vu juste. - Il avait vu juste. - Pour une erreur, c’en était une belle. - Pour une erreur, c’en était une belle. - Son pressentiment se vérifia. - Son pressentiment se vérifia. - Ses hypothèses se vérifièrent. - Ses hypothèses se vérifièrent. - Pour une fois, il n’avait pas raison. - Pour une fois, il n’avait pas raison. - Les faits confirmèrent ses idées. - Les faits confirmèrent ses idées. Il n’avait jamais fait une aussi grosse erreur. Son pressentiment se vérifia. Son flair ne l’avait pas trompé. Ses hypothèses se vérifièrent. Il avait vu juste. Pour une fois, il n’avait pas raison. Pour une erreur, c’en était une belle. Les faits confirmèrent ses idées.

  17. Volontairement. En étant obligé de le faire. - Il a répondu sans qu’on le lui demande. - Il a répondu sans qu’on le lui demande. - Il a répondu de son plein gré. - Il a répondu de son plein gré. - Il a répondu malgré lui. - Il a répondu malgré lui. - Il a répondu de sa propre initiative. - Il a répondu de sa propre initiative. - Il a répondu contre son gré. - Il a répondu contre son gré. - Il a répondu contre sa volonté. - Il a répondu contre sa volonté. - Il a répondu forcé et contraint. - Il a répondu forcé et contraint. - Il a répondu sans pouvoir refuser. - Il a répondu sans pouvoir refuser. Il a répondu sans qu’on le lui demande. Il a répondu contre son gré. Il a répondu de son plein gré. Il a répondu contre sa volonté. Il a répondu malgré lui. Il a répondu forcé et contraint. Il a répondu de sa propre initiative. Il a répondu sans pouvoir refuser.

  18. On ne peut pas la boire. On peut la boire. - Boire cette eau, c’est s’exposer à la mort. - Boire cette eau, c’est s’exposer à la mort. - Elle est absolument potable. - Elle est absolument potable. - On peut l’absorber. - On peut l’absorber. - Tout danger d’intoxication est exclu. - Tout danger d’intoxication est exclu. - Il y a un risque de contamination. - Il y a un risque de contamination. - L’eau est bourrée de microbes. - L’eau est bourrée de microbes. - Il n’y a aucun doute qu’elle soit potable. - Il n’y a aucun doute qu’elle soit potable. Boire cette eau, c’est s’exposer à la mort. Il y a un risque de contamination. Elle est absolument potable. L’eau est bourrée de microbes. On peut l’absorber. Il n’y a aucun doute qu’elle soit potable. Tout danger d’intoxication est exclu.

  19. Il obéit. Il n’obéit pas. - Il s’exécute. - Il s’exécute. - Il obtempère. - Il obtempère. - Il s’oppose. - Il s’oppose. - Il fait la sourde oreille. - Il fait la sourde oreille. - Il n’oppose aucune résistance. - Il n’oppose aucune résistance. - Il rechigne. - Il rechigne. - Il se conforme aux ordres. - Il se conforme aux ordres. Il s’exécute. Il n’oppose aucune résistance. Il obtempère. Il rechigne. Il s’oppose. Il se conforme aux ordres. Il fait la sourde oreille.

  20. Elle ira à la fête. Elle n’ira pas à la fête. - Elle accepte avec joie. - Elle accepte avec joie. - Elle promet d’être là. - Elle promet d’être là. - Elle trouve une excuse. - Elle trouve une excuse. - Elle se fait un plaisir d’y aller. - Elle se fait un plaisir d’y aller. - Elle ne fera pas faux-bond. - Elle ne fera pas faux-bond. - Elle sera en voyage ce jour-là. - Elle sera en voyage ce jour-là. - Elle décline l’invitation. - Elle décline l’invitation. Elle accepte avec joie. Elle ne fera pas faux-bond. Elle promet d’être là. Elle sera en voyage ce jour-là. Elle trouve une excuse. Elle décline l’invitation. Elle se fait un plaisir d’y aller.

  21. Il accepte. Il n’accepte pas. - Il s’y oppose. - Il s’y oppose. - Il l’accorde. - Il l’accorde. - Il le permet. - Il le permet. - Il ne s’y oppose pas. - Il ne s’y oppose pas. - Il l’interdit. - Il l’interdit. - Il n’y voit pas d’inconvénient. - Il n’y voit pas d’inconvénient. - Il ne veut rien entendre. - Il ne veut rien entendre. - Il se montre inflexible. - Il se montre inflexible. Il s’y oppose. Il l’interdit. Il l’accorde. Il n’y voit pas d’inconvénient. Il le permet. Il ne veut rien entendre. Il ne s’y oppose pas. Il se montre inflexible.

  22. J’ai de la peine. Cela m’est égal. - Cette nouvelle m’attriste. - Cette nouvelle m’attriste. - Elle m’atteint de plein fouet. - Elle m’atteint de plein fouet. - Elle m’indiffère. - Elle m’indiffère. - Elle me chagrine. - Elle me chagrine. - Elle m’afflige. - Elle m’afflige. - Elle m’importe peu. - Elle m’importe peu. Cette nouvelle m’attriste. Elle me chagrine. Elle m’atteint de plein fouet. Elle m’afflige. Elle m’indiffère. Elle m’importe peu.