slide1 n.
Skip this Video
Loading SlideShow in 5 Seconds..
Conduite de projets (informatiques) PowerPoint Presentation
Download Presentation
Conduite de projets (informatiques)

Loading in 2 Seconds...

  share
play fullscreen
1 / 45
Download Presentation

Conduite de projets (informatiques) - PowerPoint PPT Presentation

kin
254 Views
Download Presentation

Conduite de projets (informatiques)

- - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - E N D - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - -
Presentation Transcript

  1. Conduite de projets (informatiques) FMIN114 W312TSS1 • Eric Bourreau • Thérèse Libourel

  2. Définition et terminologie Le découpage d ’un projet L’estimation des charges Les techniques de planification L’organisation du travail Le pilotage du projet La maîtrise de la qualité Rappel du plan Cours 1 Cours 2 Cours 3 Cours 4

  3. Les techniques de planification Utiliser la planification Le réseau PERT Le diagramme de GANTT L ’organisation du travail La division et la coordination du travail L’administration des données Les structures type des projets Plan de la troisième partie

  4. Utiliser la planification Deux techniques complémentaires : PERT et GANTT PERT GANTT Les techniques de planification Durée minimale Latitude entre Deux tâches Tâche, durée, précédence Calendrier de travail Utilisation des ressources Ressources, contraintes

  5. PERT Après un découpage WBS avec une liste de couples (tâche, durée estimée) Contraintes d’ordonnancement et parallélisme => Durée minimale du projet PERT Utiliser la planification Durée minimale Latitude entre 2 tâches Tâche, durée, précédence

  6. GANTT Après un PERT Permet d ’établir un calendrier de travail Durée minimale PERT comparée à durée raisonnable par estimation des charges. GANTT Utiliser la planification Calendrier de travail Utilisation des ressources Ressources, contraintes

  7. Le réseau « proprement dit » Les types de lien Les paramètres clé Exemples Le réseau PERT

  8. Le réseau « proprement dit » Program Evaluation and Review Technique Graphe orienté permettant de représenter les contraintes d ’enchaînement temporel Peut être utilisé à différents niveaux de granularité deux formalismes : graphe des « potentiels-tâches » et/ou graphe des « potentiels-événements ». Le réseau PERT

  9. Tâche B Tâche C Tâche D fin Tâche A début Tâche E Tâche F Tâche G Le réseau PERT Exemple de graphe des potentiels-tâches avec parallélisme fort Les flèches représentent des liens

  10. Jalon 2 Jalon 4 fin début Jalon 1 Jalon 3 Le réseau PERT Exemple de graphe des potentiels-événements Tâche B Tâche C Tâche D Tâche A Tâche G Tâche F Tâche E Les jalons sont des événements « instantanés ».

  11. Liens fin-début Liens fin-fin Lien début-début Lien début-fin Si la tâche B doit commencer après la fin de la tâche A. Si les tâches A et B doivent se terminer en même temps la fin de A commande celle de B Si A et B doivent commencer en même temps. A commande B. Si le début de A marque la fin de B Le réseau PERT : les types de lien

  12. Tâche A Tâche B Program- mation Test Le réseau PERT : les types de lien +ou- n jours Lien fin-début A est prédécesseur de B qui doit lui succéder à n jours. S’il y a un moins, commencer en avance est possible - 10 jours

  13. Tâche A Tâche B Encadrement de Mise en œuvre Le réseau PERT : les types de lien +ou- n jours La fin de la tâche A commande la fin de B ( parallélisation partielle). Le coefficient peut indiquer avance ou retard Lien fin-fin Mise en œuvre +20 J Ce « retard » de fin d’encadrement assure une aide au démarrage

  14. Tâche A Tâche B Préparation environ- -nement technique Le réseau PERT : les types de lien Le début de la tâche A commande le début de B ( parallélisation partielle). Le coefficient peut indiquer avance ou retard +/- n jours Lien début-début programmation -10 J Cette avance permet de gagner du temps et de se former

  15. Tâche A Tâche B Exploitation de l ’ancien logiciel Le réseau PERT : les types de lien Le début de la tâche A commande la fin de la tâche B (A successeur de B. Le coefficient peut indiquer avance ou retard +/- n jours Lien début-fin Exploitation du nouveau logiciel + 15 j Ce retard permet de démarrer en douceur l’exploitation du nouveau logiciel

  16. Les paramètres clés « technique du chemin critique » Met en évidence les tâches qui risquent de retarder la fin du projet si elles sont en retard. Pour chaque tâche on calcule : Les dates de début et de fin « au plus tôt » et « au plus tard » La marge Le réseau Pert

  17. Formule de calcul des dates au plus tôt : Pour une tâche Ti, de durée estimée di Date de début au plus tôt D+tôt (Ti) = sup (F+tôt (prédécesseurs (Ti))) Date de fin au plus tôt F+tôt (Ti) = D+tôt (Ti) + di Le réseau Pert : les paramètres clés

  18. En début de projet Pour les tâches Ti, de durée estimée di qui se trouvent en début Date de début au plus tôt D+tôt (Ti) = t0 (date de début de porjet) Date de fin au plus tôt F+tôt (Ti) = t0+ di Propager sur les nouvelles premières taches Le réseau Pert : les paramètres clés

  19. B 5 C 8 E 4 A 4 début fin D 3 Le réseau Pert: les paramètres clés • D+tot (Ti) = sup(F+tot(prédécesseurs)) • F+tot (Ti) = D+tot (Ti) + di (4,9) Exemple (0,4) (12,16) (4,12) 0 (4,7)

  20. Pour le calcul des dates au plus tard : On fait l ’hypothèse d’une date de fin de projet (fonctionnement par date limite) On parcourt le graphe en sens inverse La formule de calcul des dates au plus tard: F+tard (Ti) = inf (D+tard (successeurs)) D+tard (Ti) = F+tard (Ti) - di Pour les dernières tâches, si tf est la date limite de fin du projet, F+tard (Tfi) = tf Le réseau Pert : les paramètres clés

  21. B 5 A 4 E 4 C 8 fin début D 3 Le réseau Pert: les paramètres clés Représentation en potentiel-tâches (sur des liens fin début) Exemple (11, 16) (4,8) (16, 20) (8,16) Tf = 20 (13,16)

  22. Tâche Durée Pour les liens typés (début-début, fin-fin, début-fin) On reporte les valeurs adéquate 20, 25 22, 27 20, 25 22, 27 20, 25 22, 27 E 4 C 5 A 5 14, 20 16, 22 22, 25 24, 27 20, 33 22, 35 F 6 B 13 D 3 Le réseau Pert, les paramètres clés La marge est la différence entre les dates au plus tôt et au plus tard. (Dtot, Ftot) (Dtard, Ftard)

  23. Les marges ne peuvent pas être négatives. Le chemin critique est celui sur lequel les marges sont nulles ou les plus faibles possibles. S’il n’y a que des liens fin-début, c’est le chemin le plus long. Le réseau Pert : le chemin critique

  24. 3 1 1 C 1 E 7 A 3 fin 0 0 0 début 0 B 11 D 6 F 3 G 2 Chemin critique Le réseau Pert : le chemin critique, exemple 11, 12 14, 21 0, 3 3,6 12, 13 15, 22 2 6 2 0 0 0, 11 11, 17 19, 22 22, 24 0, 11 11, 17 19, 22 22, 24 Tf= 24 0 0 T0 = 0 2 Dtot, FTot Marge DTard, FTard

  25. Passer d’un enchaînement (PERT) à un calendrier Affecter les ressources Utiliser les marges pour des « chargements » au plus tôt et au plus tard. Le diagramme de GANTT

  26. Le diagramme de GANTT exemple Chargement au plus tôt

  27. Le diagramme de GANTT exemple Chargement au plus tard

  28. Le diagramme de GANTT exemple Planification améliorée

  29. Techniques de manipulation Le nivellement Maintenir les ressources en dessous d’une certaine limite Le lissage Répartir pour chaque ressource sa charge de travail pour éviter les surcharges et les sous-charges. Le diagramme de GANTT

  30. A 3 D 1 E 7 B 8 H 2 début fin C 6 F 3 G 3 Le diagramme de GANTT, exemples de nivellement et de lissage

  31. Diagramme de GANTT, exemple de nivellement Avant : 3 personnes

  32. Diagramme de GANTT, exemple de nivellement Après : 2 ressources

  33. Diagramme de GANTT, exemple de nivellement Après : 2 personnes variante

  34. Le diagramme de GANTT après lissage + 1 personne à mi temps

  35. La division du travail Répartition des tâches en fonction : Des disponibilités Des compétences Modes : Spécialisation => augmente la productivité On donne à une même personne toutes les tâches de même nature Polyvalence => diminue le besoin de coordination On donne à une même personne toutes les tâches donnant lieu à un même produit livrable L ’organisation du travail

  36. La coordination du travail Coordination « personnelle » Ajustements mutuels Supervision directe Coordination « impersonnelle » Standardisation des procédés Standardisation des résultats Standardisation des qualifications (des personnes) L ’organisation du travail

  37. Les mécanismes de liaison Sur le plan des personnes Comité de pilotage Impersonnel Administration de données L ’organisation du travail

  38. L ’administration de données Objectif : construction d’un référentiel Quatre formes Administration de données technique Administration de données projet Administration de données coordination Administration de données pilotage L ’organisation du travail

  39. L’administration de données technique Elle gère les descriptions proches de structures de données informatiques (dictionnaire, etc.) Doit servir à la documentation Peut être en partie générée par un AGL L’administration de données projet Elle gère les contenus sémantiques (que représente une entité,une classe, un rôle, etc.) L ’organisation du travail

  40. L’administration de données coordination Elle gère les informations consolidées Son champ est multi-projet Permet la réutilisation (est dans la mémoire d’entreprise) L’administration de données pilotage Elle fournit des représentations synthétiques pour la planification stratégique du SI (échéancier migration, …) L ’organisation du travail

  41. L es structures-types d ’un projet Les rôles des différents acteurs Les rôles nécessaires Le couple maître d’œuvre - maître d’ouvrage Équipe du projet Utilisateurs L ’organisation du travail

  42. Les structures types d ’un projet

  43. Maître d’œuvre Maître d’ouvrage Chef de projet Concepteur Développeur Fournisseur de la prestation Responsable de la conduite du projet Représente le client Est responsable devant le maître d ’œuvre Informaticien, organisateur ou gestionnaire Informaticien Les structures types d ’un projet

  44. Utilisateur final Utilisateur gestionnaire Utilisateur décideur Sa responsabilité est d’exprimer des besoins et des contraintes liées au travail courant Exprimer des besoins favorisant la gestion à moyen terme de l ’activité Peut modifier les règles du système de gestion. Les structures types d ’un projet

  45. Définition et terminologie Le découpage d ’un projet L’estimation des charges Les techniques de planification L’organisation du travail Le pilotage du projet La maîtrise de la qualité Reste à faire… Cours 1 Cours 2 Cours 3 Cours 4