slide1 l.
Download
Skip this Video
Loading SlideShow in 5 Seconds..
UNITE DE LUTTE CONTRE LA CORRUPTION (ULCC) PowerPoint Presentation
Download Presentation
UNITE DE LUTTE CONTRE LA CORRUPTION (ULCC)

Loading in 2 Seconds...

play fullscreen
1 / 14

UNITE DE LUTTE CONTRE LA CORRUPTION (ULCC) - PowerPoint PPT Presentation


  • 168 Views
  • Uploaded on

UNITE DE LUTTE CONTRE LA CORRUPTION (ULCC). ATELIER DE TRAVAIL SUR LA LUTTE CONTRE LA CORRUPTION 22 – 25 NOVEMBRE 2004.-. Rémy MATHIEU de l’ISCPAD Tél.: 245-7936.

loader
I am the owner, or an agent authorized to act on behalf of the owner, of the copyrighted work described.
capcha
Download Presentation

PowerPoint Slideshow about 'UNITE DE LUTTE CONTRE LA CORRUPTION (ULCC)' - keran


An Image/Link below is provided (as is) to download presentation

Download Policy: Content on the Website is provided to you AS IS for your information and personal use and may not be sold / licensed / shared on other websites without getting consent from its author.While downloading, if for some reason you are not able to download a presentation, the publisher may have deleted the file from their server.


- - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - E N D - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - -
Presentation Transcript
slide1

UNITE DE LUTTE CONTRE LA CORRUPTION

(ULCC)

ATELIER DE TRAVAIL

SUR LA LUTTE CONTRE LA CORRUPTION

22 – 25 NOVEMBRE 2004.-

Rémy MATHIEU

de l’ISCPAD

Tél.: 245-7936

slide2

4ème Thème : Lutte contre la corruption, bonne gouvernance et Etat Fort, par R. MATHIEU(Voir 2ème grande orientation de l’ULCC et l’axe de la prévention)

Pensée : « A celui qui ne sait vers quel port il gouverne, aucun vent n’est favorable» Sénèque

1

slide3

Les Objectifs du Thème:

  • Général : situer la mission instrumentale spécifique de l’ULCC en relation avec les 3 grands ordres de missions des pouvoirs publics
  • 2. Spécifiques
  • 2.1. Rendre les participants à même de saisir le rôle de l’ULCC dans l’interrelation nécessaire entre l’individu, la nation, la société et l’Etat.
  • 2.2. Persuader les Agents de l’ULCC qu’ils font partie de l’Environnement interne de l’Administration avec toutes les conséquences…

2

slide4

2.3. Les aider à se faire une représentation

objective du phénomène à travers les

relations de causalité entre :

  • Type de gouvernance
  • Modèle d’Etat et,
  • Ordre public (économique,

financier, social, culturel)

3. Procédés didactiques

- Exposé magistral, support vidéo, référence

bibliographie

3

slide5
INTRODUCTION
    • Mon peuple est en marche, j’attend de savoir où il veut aller…
    • Mon peuple périt parce qu’il lui manque de connaissance
    • Le connaît toi toi-même et…
    • Le séminaire de l’ULCC et la théorie de l’Archétype de C. G. YUNG.

4

slide6

Contenu des concepts et interrelation entre

  • les variables :
  • , et

LCC

BG

EF

  • La corruption comme indicateur de désordre
  • politique, économique, financier et autres;
  • 2. Justification de la mission d’ordre public de l’ULCC;
  • 3. La notion de Bonne Gouvernance par la définition du management : P5OC3RHEB
  • 3.1. La mauvaise gouvernance comme :
  • - Facteur d’affaiblissement de l’Etat;
  • - Facteur de corruption;
  • - Facteur d’injustice social
  • - Facteur de chaos sociopolitique

5

slide7

4. Essai de détecter le déterminisme stock astique

entre

- Bonne Gouvernance

- Etat Fort et,

- Degré de corruption

4.1. Pourquoi la corruption? (Objectif et

finalité de la corruption)

4.2. D’où vient la corruption?

4.3. Quoi faire pour juguler la corruption?

4.4. Où et sur quoi agir en priorité

6

slide8

B. Origines, missions de l’Etat - justification de la LCC

  • Origine de l’Etat
  • Ses Missions: Etat Gendarme, Etat providence, Etat interventionniste, Etat stratège-planificateur
  • Quelques arguments justificatifs de la LCC
  • Naissance du droit et de l’Administration de Développement

7

slide9

C. Les Agents de l’ULCC dans l’environnement interne des pouvoirs publics

    • Leurs références doctrinales au service des
    • pouvoirs publics
  • 2. La psychosociologie des Agents de l’ULCC
  • face aux diverses catégories sociaux
  • économiques de l’environnement externe de
  • l’Administration
  • 3. Le retour à l’hexamètre de Quintillien :
  • - Qui est corrupteur?
  • - Qui est corrompu?
  • - Pourquoi est-on corrupteur ou corrompu?

8

slide10

4. Conflit entre intérêt individuel et intérêt collectif?

5. Carence ou défaillance des services publics?

6. Déficit de citoyenneté? etc.

4. Incidence de cette pratique sur les trois (3) ordres

missions de l’Etat

5. Quoi faire pour changer

5.1. Quelques principes de changement,

Institutionnel

5.1.1. la tête d’abord, le tronc et les pieds

ensuite

5.1.2. l’intérieur d’abord et la périphérie

ensuite

5.1.3. l’ULCC n’a pas vocation de changer

l’Administration Publique en fonction

de ses erreurs (Michel Crosier)

9

slide11
- notion de volonté politique

- convaincre chaque secteur de la nécessité de prendre en mains son propre changement

- par référence aux principes ci-dessus.

5.2. Finalité du changement recherché

5.3. Tenir l’ensemble de l’Administration Publique

à l’abri de tous les types de corruption.

Comment ?

5.4. Les mesures de Prévention Interne

- Sécurité de l’emploi et de la carrière

- Rémunérer au niveau de recrutement, à

l’ancienneté et au mérite

- Réglementer le protocole Républicain

10

slide12

CONCLUSION

LCC, BG et EF un ensemble d’épiphénomène qu’il

importe d’approfondir

a) Administration Publique, bras séculier des

pouvoirs publics dans l’accomplissement des trois (3) ordres de missions.

b) L’Etat est une entité, un être invisible. Il est personnifié par les Agents qu’il envoûte appelle

et envoie (Apostello et Mittére)

c) La main de l’Agent public qui vole, détourne,

abuse est donc bien celle de l’Etat

11

slide13

d) Il n’y a pas d’Agent corrompu, il n’y a que de Etat corrompus

  • e) Les normes et codes d’éthique, les mesures
  • de répression et autres ne suffisent pas.
  • Il faut réformer l’Etat
  • Cette réforme doit commencer par :
        • La fin de l’improvisation dans le choix, la
        • probation, l’avancement et la promotion,
        • le traitement et la sécurisation des serviteurs
        • du service public.

12

slide14
f) Tout ce préalable est à la charge de l’Ecole des Cadres, l’Ecole des Chefs, l’Ecole des Grands Commis, l’Ecole des Mystères de l’Etat, l’Ecole des futurs dirigeants , l’Ecole des Futurs présidents, Juges Parlementaires, etc.

g) Réforme des attitudes et des comportements d’abord, Réforme des Institutions ensuite

h) Changer un pays, le conduire vers sa destinée, une suprême affaire d’Elites.

i) Où est formée l’Elite dirigeante d’Haïti?

  • Nul ne peut donner ce qu’il n’a pas.

Rémy MATHIEU

de l’ISCPAD

Consultant – Tél.: 245-7936

13