Réglementation & Organisation d’une plongée PN3 - PowerPoint PPT Presentation

kapila
slide1 n.
Skip this Video
Loading SlideShow in 5 Seconds..
Réglementation & Organisation d’une plongée PN3 PowerPoint Presentation
Download Presentation
Réglementation & Organisation d’une plongée PN3

play fullscreen
1 / 32
Download Presentation
Réglementation & Organisation d’une plongée PN3
145 Views
Download Presentation

Réglementation & Organisation d’une plongée PN3

- - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - E N D - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - -
Presentation Transcript

  1. Réglementation &Organisation d’une plongée PN3

  2. Plan de cours • 1. Introduction • Réglementation • Les organismes de la plongée en France • L’arrêté de juin 1998, modifié août 2000 et abrogé en 2008 par Code du Sport • Les définitions • L’autonomie • Le matériel d’assistance et de secours • Le niveau de pratique des plongeurs • Les conditions de pratique de la plongée • Les cas spécifiques • Les autres textes • La licence • Notion de responsabilité • Synthèse • Organiser une plongée • Le choix du site • Quand • Comment • Exercice • Causes d’accident • Synthèse

  3. 1 - Introduction • N III: Un nouveau niveau de responsabilité ! • Sachez avec qui vous pouvez plonger • Sachez jusqu’ou vous pouvez plonger • A partir du NIII: VOUS êtes responsable de votre plongée • Son profil • Sa durée • Ses conditions

  4. 2 - Réglementation • Définition: Ensemble des textes régissant la pratique de la plongée • En plongée, divers textes sont applicables et ont été élaborés dans le but de: • assurer la sécurité d’autrui • assurer sa propre sécurité • respecter l’environnement • Plusieurs strates coexistent : Le droit français et la réglementation fédérale

  5. 2.1 - Les organismes de la plongée en France • FFESSM: env. 2100 clubs, 155 000 licenciés, 14 commissions, 17 comités régionaux • CMAS • ANMP • … A retenir au niveau de la Fédération: son président est élu par les présidents de clubs adhérents.

  6. 2.2 - L’arrêté du code du Sport (Art. A.322 de 2008)

  7. 2.3 - L’arrêté du code du Sport (Art. A.322 de 2008) : Définitions 1/2 • La palanquée: Plusieurs plongeurs qui effectuent ensemble une plongée présentant les mêmes caractéristiques de durée, de profondeur et de trajet constituent une palanquée. • Une équipe est une palanquée réduite à deux plongeurs. • Les plongeurs accèdent, • selon leur compétence, • à différents espaces d'évolution : • * Espace proche : de 0 à 6 mètres • * Espace médian : de 6 mètres à 20 mètres • * Espace lointain : de 20 mètres à 40 mètres • * Au delà (+ 40m) : espace non défini…

  8. 2.3 - L’arrêté du code du Sport (Art. A.322 de 2008) : Définitions 2/2 • Dans des conditions matérielles et techniques favorables, l'espace médian et l'espace lointain peuvent être étendus dans la limite de 5 mètres. • La plongée subaquatique autonome à l'air est limitée à 60 mètres. Un dépassement accidentel de cette profondeur de 60 mètres est autorisé dans la limite de 5 mètres. • En cas de réimmersion, tout plongeur en difficulté est accompagné d'un plongeur chargé de l'assister.

  9. 2.4 - L’arrêté du code du Sport (Art. A.322 de 2008) : Autonomie 1/2 • Notion d’autonomie: Après accord du DT, c’est une palanquée de 2 ou 3 plongeurs majeurs de niveau 2 minimum. • En autonomie (sauf en piscine ou la profondeur n’excède pas 6 m) les plongeurs sont équipés chacun: • d'un système gonflable au moyen de gaz comprimé leur permettant de regagner la surface et de s'y maintenir, • des moyens de contrôler personnellement les caractéristiques de la plongée et de la remontée de leur palanquée. • Les plongeurs en autonomie sont munis d'un équipement de plongée permettant d'alimenter en gaz respirable un équipier sans partage d'embout.

  10. 2.4 - L’arrêté du code du Sport (Art. A.322 de 2008) : Autonomie 2/2 • En l'absence du directeur de plongée, les plongeurs de niveau 3 et supérieurs peuvent plonger entre eux et choisir le lieu, l'organisation et les paramètres de leur plongée. • Si la palanquée est constitué de plongeurs majeurs de différents niveaux (du N2 au N5), c’est le niveau le plus faible qui détermine le niveau de la palanquée.

  11. 2.5 - Le matériel d’assistance et de secours Matériel de sécurité spécifique à un bateau de plongée

  12. 2.6 - Niveau de pratique des plongeurs

  13. 2.7 - Les conditions de pratique de la plongée Présenté sous forme de tableau

  14. 2.7 - Les conditions de pratique de la plongée Présenté sous forme de schéma

  15. 2.8 - Les cas spécifiques • Les dispositions de cet arrêté ne sont pas applicables à l'apnée, à la plongée archéologique, souterraine ainsi qu'aux parcours balisés d'entraînement et de compétition d'orientation subaquatique. • La plongée de nuit n’entre pas non plus dans ce cadre spécifique. • Il n’existe pas de règlement précis sur ces types de plongée, ainsi il convient de prendre toutes les précautions possibles.

  16. 2.8 - Les cas spécifiques: La plongée de nuit 1/2

  17. 2.8 - Les cas spécifiques: La plongée de nuit 2/2

  18. 2.9 – Autres textes • Arrêté mai 2000 et juin 2004 concernent la plongée au mélange et arrêté du code du Sport (Art. A.322 de 2008) • Textes réglementaires sur les appareils à pression • Réglementation et armement des navires • Oxygène

  19. 2.10 – La Licence

  20. 2.11 – La notion de responsabilité

  21. 2.11 – La notion de responsabilité • En cas d’incident, le signaler à: • Jean Laffont, • AXA Assurances • 52 Bd Clemenceau • 66000 Perpignan • (Adresse au dos de la licence) • TEL: 04 68 35 22 26 • FAX: 04 68 35 11 05

  22. 2.12 – Synthèse - Résumé

  23. 3. Organiser une plongée • Organiser une plongée c’est répondre à trois questions: • C’est une vraie responsabilité (espace lointain, pas de DP, matériel, prévention, …) • Ou? • Quand? • Comment?

  24. 3.1 - Le choix du site • Le site de plongée se détermine en fonction de plusieurs critères: • Le but de la plongée • Le niveau des plongeurs • Les dangers de certaines zones • Les zones interdites

  25. 3.2 – Quand ? • Pour choisir le moment ou vous allez plonger, trois éléments entrent en jeu: • La météo • Les marées • Exposition du site

  26. 3.3 – Comment ? • La détermination des conditions de l’immersion sont aussi importantes que ce qui précède. • Il convient d’étudier les aspects suivants: • Mouiller ou non? • Site abrité ou non? • Réglementation maritime et équipement spécifique du bateau de pongée

  27. 3.4 – Exercices • Exemple 1: Organisation d’une plongée sur le Donator ( 52 mètres au • sable, courant Est-Ouest). 2 N II et 4 N III au départ de Lalonde les • Maures. • Atelier 1: Organisation d’une plongée entre 2 NII et 2 N III a • Trébeurden l’après midi sur les sec du « Four » (profondeur au sable: • 49m, PM a 9h30 a Perros Guirrec). • Atelier 2: Organisation d’une plongée sur « Jackson Reef » dans le • détroit de Tiran en Égypte a 4 N III ( de mémoire…. 100m au sable ! Et • fort courant longitudinal partant du centre). • Atelier 3: Organisation d’une plongée de nuit du camp de toile de • Marsa Shagra en Égypte. Départ plage/retour plage ou Zodiac au • choix, 3 N II et 2 N III

  28. 3.4 – Donator: Correction Avant: - Location du Zodiac, inventaire, météo, location blocs de 15l - Matériel de sécurité a bord: 1 ou 2 blocs de sécu, pharmacie, moyens de communications. - Balisage: Une bouée, un Bout de 60m et une gueuse. Présence du pavillon alpha Sur Place: - Les N II ne peuvent pas plonger: sécu surface. Ils n’ont qu’une autonomie relative et en absence de DP, il ne peuvent pas se mettre à l’eau… - 2 palanquées de 2 N III. La durée de plongée max: 14’= 2’ de descente + 12’ d’explo (à l’abri du courant, derrière l’épave). Temps de paliers moyens, Table MN90: 48m, 15’= 2’ a 6m + 7’ a 3m + 3’ de DTR. - P1 part avec balisage, puis effectue plongée explo de 12 ‘ Max. Entame remontée le long du bout. - Arrivé a 6 m, parachute et dérive, Soit: 2’+12’+3’+10’= 27’. - P2 part 12’ après P1= P1&P2 se croisent sur le bout. - P2 fait son explo = 12’ . Démonte le balisage et entame sa remontée (P1 est en train de sortir). P2 fait son palier en dérive au parachute. Le zodiac récupère le balisage. - P2 sort, soit: 2’+ 12’+3’+10’) 27’. - Le zodiac n’a eu a assurer la sécu que de 1 seule palanquée a la fois. Retour: - Notation des paramètres, vérification du déroulée la plongée (débrief) - surveillance mutuelle des plongeurs.

  29. 3.6 - Synthèse • 2 situations possibles : • Plongée « Club » : • Directeur de plongée + Chef de palanquée • ou • - Directeur de plongée et « Plongeurs autonomes » • Plongée hors structure : • Sans encadrement, mais encadrée par la justice avec les arrêtés de 98 et 2000)

  30. 3.6 – Synthèse: Définitions des conditions locales Soleil Heures Marées Vent Extérieures Météo Houle Conditions Locales Courant Température Intérieures Visibilité   Environnement Dangers Particuliers

  31. 3.6 – Synthèse: Définitions des moyens Condition physique et psychologique Niveau des plongeurs Technicité Moyens Sur place Bateau adapté Matériel Hors place Sécurité

  32. 3.6 – Synthèse: Définitions des paramètres 1° SANS PALIER : Moyens - Reconnaître tous les paramètres Conditions Locales - Puis limiter le profil de la plongée en définissant la profondeur et le temps 2° AVEC PALIERS Moyens - Maîtrise des paramètres Conditions Locales de la plongée - Pour permettre la réalisation de la procédure de décompression