la crise de cuba n.
Download
Skip this Video
Loading SlideShow in 5 Seconds..
La crise de cuba PowerPoint Presentation
Download Presentation
La crise de cuba

Loading in 2 Seconds...

play fullscreen
1 / 8

La crise de cuba - PowerPoint PPT Presentation


  • 168 Views
  • Uploaded on

La crise de cuba. Pourquoi la  crise de Cuba mit-elle le monde en danger, le monde « au bord du gouffre  » ?. Chronologie de la crise de Cuba Janvier 1959 : le communiste Fidel Castro renverse le dictateur pro-américain Batista 1960 : 1 ère livraisons d’armes soviétiques

loader
I am the owner, or an agent authorized to act on behalf of the owner, of the copyrighted work described.
capcha
Download Presentation

PowerPoint Slideshow about 'La crise de cuba' - jerod


An Image/Link below is provided (as is) to download presentation

Download Policy: Content on the Website is provided to you AS IS for your information and personal use and may not be sold / licensed / shared on other websites without getting consent from its author.While downloading, if for some reason you are not able to download a presentation, the publisher may have deleted the file from their server.


- - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - E N D - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - -
Presentation Transcript
la crise de cuba

La crise de cuba

Pourquoi la  crise de Cuba mit-elle le monde en danger, le monde « au bord du gouffre » ?

slide2

Chronologie de la crise de Cuba

  • Janvier 1959 : le communiste Fidel Castro renverse le dictateur pro-américain Batista
  • 1960 : 1ère livraisons d’armes soviétiques
  • 1961 : la CIA organise un débarquement d’opposants cubains dans la baie des Cochons qui échoue
  • Juillet 1962 : Castro accepte l’installation de missiles sur le sol cubain
  • 7 septembre 1962 : envoi massif de fusées soviétiques
  • 14 octobre 1962 : un avion espion U2 détecte une base de missiles en construction sur Cuba
  • 22 octobre 1962 : Kennedy menace l’Urss de représailles atomiques
  • 30 octobre 1962 : Khrouchtchev donne l’ordre aux navires transportant des missiles de faire demi-tour, mettant fin à la crise.
slide6

 Au cours de la dernière semaine, des preuves indubitables ont établi qu’une série de bases de lancement de missiles offensifs étaient en préparation dans cette île captive […]

  • J’ai donné des instructions pour que soient prises les mesures initiales suivantes:
  • Premièrement: pour arrêter l’édification de ce potentiel offensif, un embargo rigoureux est instauré sur tout équipement militaire offensif acheminé vers Cuba […]
  • Deuxièmement: j’ai ordonné de continuer et de renforcer l’étroite surveillance de Cuba et de l’édification de son potentiel militaire. […]
  • Troisièmement: la politique de notre pays sera de considérer tout lancement de missile nucléaire depuis Cuba contre toute nation de l’hémisphère occidental comme une attaque de l’Union soviétique contre les États -Unis, appelant en représailles une riposte complète contre l’Union soviétique […]
  • Je fais appel à M. Khrouchtchev afin qu’il mette fin à cette menace. Je lui demande d’abandonner cette politique de domination mondiale et de participer à un effort historique en vue de mettre fin à une périlleuse course aux armements […] »
  • J.F. Kennedy, discours prononcé le 22 octobre 1962
slide7

« Nous sommes prêts à retirer de Cuba les armes que vous considérez comme offensives. Nous sommes prêts à prendre cette obligation devant l’ONU. Ces armes sont disposées à Cuba à la demande du gouvernement de La Havane et uniquement dans un but de défense. Pour cette raison, s’il n’y a pas d’agression contre Cuba ou d’attaque contre l’URSS et ses autres alliés, ces armes, il va de soi, ne menacent personne. »

Message de N. Khrouchtchev à J.F. Kennedy, le 26 octobre 1962 

slide8

A l’issue de cette étude, quels arguments retenir pour comprendre la notion de guerre froide ?

  • 1. La peur du nucléaire (course aux armements) et le poids de la dissuasion permettent d’éviter un affrontement direct , un affrontement atomique
  • 2. La crise de Cuba, un tournant dans la guerre froide puisque s’ouvre ensuite une période de détente