perspectives sur le march des arv nicholas mancus janvier 2011 n.
Download
Skip this Video
Loading SlideShow in 5 Seconds..
Perspectives sur le marché des ARV Nicholas Mancus Janvier 2011 PowerPoint Presentation
Download Presentation
Perspectives sur le marché des ARV Nicholas Mancus Janvier 2011

Loading in 2 Seconds...

play fullscreen
1 / 19
harriet-valdez

Perspectives sur le marché des ARV Nicholas Mancus Janvier 2011 - PowerPoint PPT Presentation

66 Views
Download Presentation
Perspectives sur le marché des ARV Nicholas Mancus Janvier 2011
An Image/Link below is provided (as is) to download presentation

Download Policy: Content on the Website is provided to you AS IS for your information and personal use and may not be sold / licensed / shared on other websites without getting consent from its author. While downloading, if for some reason you are not able to download a presentation, the publisher may have deleted the file from their server.

- - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - E N D - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - -
Presentation Transcript

  1. Perspectives sur le marché des ARVNicholas MancusJanvier 2011

  2. Agenda • Rôle de la CHAI • Perspectives futures sur la viabilité du marché des ARV

  3. Depuis 2001, la CHAI joue un rôle catalytique afin d’aider les gouvernmenets à l’améliorer l’accès aux soins de santé • Notre approche… • Identifier et adresser des problèmescausant des problèmes complexes mettant en péril le fonctionnement des systèmes de santé • Collaborer avec les fournisseurs et les gouvernements pouraméliorer la viabilité du marché de certainescommodités • Aider les gouvernements à sécuriser les ressourcesnécessairespou r l’atteinte de leursobjectifsstratégiques • Piloter des solutions innovatricesafind’améliorerl’accès • CHAI ne fait pas les chosessuivantes… • Effectuer de la recherche • Fournir des soins de santé ougérer des centres de santé • Financer la prestation de services de santé de façon continue $9 Milliards $60 Millions

  4. En ce qui a trait à l’accès aux médicaments, notre approche a évolué grandement au fil des années Maladies Type de travail Renforcement de QA/QC et pratiques appro Réduction de prix Optimisation de produits Accélération de l’accès aux nouveaux produits Renforcement de la collecte de données et suivi et évaluation Facilitation de l’entrée de nouveaux fournisseurs 4

  5. Dans le but de maximiser notre impact, nous adoptons une vision intégrée qui va au-delà de la réduction des prix. • Principes: • Travailler en collaboration étroite avec les gouvernementsafin de répondre à leursbesoinsdans le passage à l’échelle de leurssystème de santé – jadisuniquement VIH, maintenant au-delà du VIH • Collaborersimultanément avec le côté de l’offre (fournisseurs, donateurs) ET de la demande (pays, acheteurs) 2 1 3 À des prix abordables et durables Selon des standards de qualité éprouvés Assurer l’accès rapide aux meilleurs produits 4 6 5 En incitant la transparence de l’information Avec un nombre de fournisseurssuffisant En utilisation les meilleures pratiques d’appro 5

  6. En 2002, la CHAI a créé un Consortium d’approvisionnement et négocieannuellement des prix plafonds avec les fournisseurs Quels sont les avantages? Comment adhérer et accéder aux prix? En quoi cela consiste? • Annuellement, CHAI négocie des prix plafonds avec les fournisseurs • Les fournisseurs s’engagent à offrir les ARVs aux pays membres du Consortium à un prix égal ou moindre à celui du prix plafond négocié • Les pays membres bénéficient des meilleurs prix sur le marché et peuvent ainsi traiter plus de patients avec le même financement • Les prix plafonds sont publics, ce qui permet de signaler au marché l’évolution des prix au fil du temps et d’accroître la compétitivité du marché des ARVs • Pour devenir membre du Consortium, il suffit de signer une entente avec la CHAI • Les pays membres peuvent bénéficier des prix en spécifiant dans leur document d’appel d’offres qu’ils sont membres du Consortium CHAI, tout simplement!

  7. Bien que nous ayonscertaines ententes pour le palu et la TB, la majorité de nos efforts se situent au niveau du VIH pour l’instant Le Consortium inclut… • Des prix plafonds pour 18 formulations adultes et 20 formulations pédiatriques VIH/SIDA Focus d’aujourd’hui • Des prix plafonds pour AS+AQ co-blister et AL non-dispersible d’Ipca et Cipla • De nouvelles ententes devraient être négociées sous peu! Paludisme • Un prix négocié avec Pfizer de 1$ par dose de 150mg de Rifabutin, utilisé pour traitement la co-infection VIH-TB chez les patients en 2e ligne • Même les pays non-membres peuvent bénéficier de cette entente! TB

  8. Les prix plafonds offerts par la CHAI sont particulièrement avantageux pour les formulations émergentes, telles que TDF, ATV et EFV * Prix plafonds de la CHAI en date de Novembre 2010. Pour une liste complète: http://www.clintonfoundation.org/files/chai_arv_priceList_201011_english.pdf **Seulement disponibie en FDC

  9. À ce jour, plus de 70 pays sontmembres du Consortium d’approvisionment de la CHAI et bénéficient de nos prix plafonds NOTRE ENGAGEMENT Kazakhstan Morocco Pakistan Turks & Caicos Lao Mali Guatemala Cape Verde Chad Senegal Thailand OECS Barbados Gambia El Salvador Burkina Faso Trinidad & Tobago Belize Benin Guinea Bissau Central African Republic Honduras Guyana Togo Sri Lanka Columbia Cameroon Suriname Cote d’Ivoire Ghana Uganda Burundi Ecuador DR Congo San Tome and Principe Seychelles Peru Brazil Angola Bolivia Zimbabwe Mauritius Botswana Namibia Chile Swaziland Argentina South Africa

  10. Depuissacréation, le Consortium d’approvisionnement de la CHAI a permis de réaliser des réductionsimportantes du prix des ARV May 07 Apr 05 Apr 09 Nov 10 Jan 04 Oct 03 1st Line ARVs  50% CD4 Tests  70% Pediatric ARVs  60% 2nd Line ARVs  25% TDF  50% EFV  65% Average Annual Price of Pediatric ARVs* $1,553 $631 -92% $54 $52 MI LI 2007 2010 2006 market prices CHAI prices

  11. Agenda • Rôle de la CHAI • Perspectives sur la viabilité du marché des ARV

  12. Grâce à son engagement simultané dans plusieurs pays et avec les fournisseurs, CHAI joue aussi un rôle d’intelligence de marché CHAI tente de communiquer cette perspective unique avec les différents acteurs afin de les sensibiliser à l’importance de la transparence de l’information et assurer une meilleure planification de capacité des fournisseurs dans un objectif de disponibilisation des ARV À quoi s’attendre pour le marché des ARV adultes et pédiatriques?

  13. ARV ADULTES: Le changement du seuil d’initiation générera une croissance rapide de la demande en ARV. Taille du marché des ARV adultes Millions de patients, par année Le financement sera-t-il suffisant pour supporter ce passage à l’échelle? Scénario agressif Scénario conservateur Scénario de base

  14. ARV ADULTES: Et la demande mondiale pour TDF sera appelée à augmenter très rapidement en raison de l’adoption en 1L Part de marché des INTI en 1L (Pays accessibles au génériques) TDF +3TC/FTC+EFV est plus cher que AZT+3TC+NVP 14% 50% 34% 35% 52% 15% Note: Generic inaccessible markets include Argentina, Brazil, China, and MexicoSource: GLOPRO forecasting model

  15. ARV ENFANTS: La marché pédiatrique est beaucoup plus risqué en raison de sa nature fragmentée Risquesliés au marché des ARV pédiatriquespédiatriques La lenteur de la transition vers les nouveaux produitspédiatriquesfragmente encore plus les volumes Les faibles volumes sontfragmentés en raison du nombreélevé de formulations Le marché des ARV pédiatriquesest petit: ~360,000 patients sous ARV en 2009 Patients sous ARV (millions) 6M Le marché pédiatrique est plus de 10x plus restreint que le marché adulte!

  16. ARV ENFANTS: Depuis 2007, le programme pédiatrique d’UNITAID a contribué à mitiger ce risque en consolidant les volumes Accomplissements Part de marché dans les pays accessibles aux génériques * Programmepédiatrique UNITAID • Initiative à temps limité lancée par UNITAID dans le but de catalyser des réductions de prix durables pour les ARVs et de contribuer au passage à l’échelle • Procurement consolidé à travers 40 pays bénéficiairesdans les marchésaccessibles par les manufacturiersgénériques • Inclut les ARVs, médicaments IO, dépistage et Plumpy Nut UNITAID 73% • Réductions de prix cumulatives de l’ordre de 64% pour les ARVs pédiatriques • Nombre d’enfants sous ARV a triplé à plus de 250K *Generaic accessible countries exclude China, Mexico, Argentina, South Africa and Brazil. Source: DAT request 2009

  17. ARV ENFANTS: Le retrait prochain d’UNITAID fragmentera le marché des ARV, ce qui risque de mettre en péril sa viabilité Les fournisseurs vont souvent attendre d’avoir des commandes qui totalisent la taille complète d’un lot avant de démarrer la production. Si une commande d’un volume inférieur à la taille minimale d’un lot de production est placée, il est fort possible que cela induise de plus longs délais de livraison. La taille minimale de production d’un lot pour la plupart des formulations pédiatriques est de 4000-8000 boîtes

  18. Assurer la viabilité du marché des ARV représente donc un défi important qui est la responsabilité de tous et chacun CHEZ LES ADULTES: Le nombre de patients nécessitant des ARV ne va qu’augmenter… … et certains protocoles préconisés sont plus chers… … mais le financement disponible demeure limité! Il FAUDRA DONC FAIRE PLUS, AVEC MOINS! CHEZ LES ENFANTS: La fin du programme UNITAID va fragmenter la demande… … et poser des défis quant à la viabilité de certains produits à faible volume Il FAUDRA DONC FAIRE UN EFFORT ACCRU POUR RATIONALISER L’UTILISATION DE PRODUITS À FAIBLES VOLUMES!

  19. Certaines actions peuvent être prises par les pays pour améliorer la viabilité du marché des ARV Améliorer l’efficacité de la gestion de l’approvisionnement Optimiser le traitement ARV et réduire le nombre de formulations • S’assurer d’accéder aux prix plafonds de la CHAI • Allonger la période couverte lors des passations de marchés • Augmenter les stocks de sécurité au niveau central pour les produits à risque • Coordonner les commandes de produits à faible volumes avec d’autres pays de la sous-région • Préconiser l’utilisation des associations à dose fixe chez les adultes et les enfants – un produit au lieu de trois! • Éliminer les protocoles non-standards qui nécessitent l’utilisation de molécules séparées (e.g. AZT+ddI+EFV) • Rationaliser le nombre de formulations pédiatriques utilisées au nombre minimal nécessaire (e.g. est-ce que AZT sirop, AZT 60mg, AZT 100mg et AZT 300mg sont tous nécessaires?) • Déployer un plan de mise en œuvre concret afin de migrer vers les nouvelles directives, si applicable OBJECTIF: Maximiser l’utilisation du financement et augmenter la compétitivité des pays à faible volume OBJECTIF: Consolider les volumes autour d’un nombre limité de formulations La clé du succès est la collaboration soutenue entre les logisticiens, les cliniciens et le Programme National.