les r seaux informatiques n.
Download
Skip this Video
Loading SlideShow in 5 Seconds..
Les Réseaux Informatiques PowerPoint Presentation
Download Presentation
Les Réseaux Informatiques

Loading in 2 Seconds...

play fullscreen
1 / 29

Les Réseaux Informatiques - PowerPoint PPT Presentation


  • 154 Views
  • Uploaded on

Les Réseaux Informatiques. Ethernet, FastEthernet, Gigabit Ethernet : L’évolution. Laurent JEANPIERRE. Contenu du cours. Ethernet : Rappels Fast Ethernet : 100Mb/s Gigabit Ethernet : 1Gb/s et plus… Auto-négociation : un pb de compatibilité. Ethernet. 1982 (Norme IEEE 802.3,1983)

loader
I am the owner, or an agent authorized to act on behalf of the owner, of the copyrighted work described.
capcha
Download Presentation

PowerPoint Slideshow about 'Les Réseaux Informatiques' - happy


An Image/Link below is provided (as is) to download presentation

Download Policy: Content on the Website is provided to you AS IS for your information and personal use and may not be sold / licensed / shared on other websites without getting consent from its author.While downloading, if for some reason you are not able to download a presentation, the publisher may have deleted the file from their server.


- - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - E N D - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - -
Presentation Transcript
les r seaux informatiques

Les Réseaux Informatiques

Ethernet, FastEthernet, Gigabit Ethernet : L’évolution

Laurent JEANPIERRE

Département Informatique

contenu du cours
Contenu du cours
  • Ethernet : Rappels
  • Fast Ethernet : 100Mb/s
  • Gigabit Ethernet : 1Gb/s et plus…
  • Auto-négociation : un pb de compatibilité

Département Informatique

ethernet
Ethernet
  • 1982 (Norme IEEE 802.3,1983)
  • Couches OSI N°1
    • Câbles coaxiaux (10base2/10base5)
    • Paires torsadées (10baseT)
    • Transmission en bande de base
    • Codage Manchester
  • Couches OSI N°2
    • CSMA/CD
    • Format de trames
    • Adresses MAC

Département Informatique

ethernet 2
Ethernet (2)
  • 46 octets de données minimum
    •  64 octets/trame (+ préambule + SFD)
    •  51,2ms minimum (‘slot time’)
    •  Longueur maximale = 2,5 km
  • 96 bits inter-trame
    •  9,6ms de ‘blanc’ entre deux trames

Préambule

SFD

@ Destination

@ Source

Type

Données

CRC

Département Informatique

contenu du cours1
Contenu du cours
  • Ethernet : Rappels
  • Fast Ethernet : 100Mb/s
  • Gigabit Ethernet : 1Gb/s et plus…
  • Auto-négociation : un pb de compatibilité

Département Informatique

fast ethernet 100 mb s
Fast Ethernet : 100 Mb/s

Très ressemblant à Ethernet

  • 1995, norme 802.3u
  • Même câbles (pas de coaxial)
  • CSMA/CD
  • Trame mini = 46 octets données
    •  5,12ms minimum
    •  Longueur max = 100 m
  • Inter-trame = 96 bits
    •  0,96ms

Département Informatique

100baset4
100baseT4
  • 4 paires torsadées, cat 3+
    • 1 émission
    • 1 réception
    • 2 bidirectionnelles ( Half-Duplex)
  • Codage 8B6T
    • 8 bits, 6 ternaires
    • 3 voltages : +V,0,-V ( 36=729 symboles)
    • Au moins 2 transitions (synchro horloge)
    • Signaux à 25MHz (2 ternaires / paire torsadée)
    • 12,5Mo/s 100Mb/s
  • Très peu utilisé

Département Informatique

100basetx
100baseTx
  • 2 paires torsadées, cat 5 (ou +)
    • 100 MHz par paire
    •  interdit par FCC (ondes radio ≤ 30MHz)
    •  codage Manchester impossible
  • MLT3
    • Soit un motif -1V, 0V, +1V, 0V
    • Bit = 1  valeur suivante
    • Bit = 0  valeur courante
    •  fréquence divisée par 4 (au moins)

Département Informatique

100basetx mlt3
100baseTxMLT3
  • Ex :
    • ‘7’=37h=0011 01112
    • +1,+1,0,-1,-1,0,+1,0
  • Le problème des ‘0’
    • Pas de transition (même symbole envoyé)
    •  Horloge personnelle du receveur
    •  Limiter Nb de ‘0’ successifs
  •  Codage 4B/5B

Département Informatique

100basetx codage 4b 5b
100baseTxCodage 4B/5B
  • Au maximum 2 bits à 0 consécutifs
  • 16 données
    • 11110, 01001, 10100, 10101, 01010, 01011
    • 01110, 01111, 10010, 10011, 10110, 10111
    • 11010, 11011, 11100, 11101
  • 4 contrôles
    • Idle : 11111
    • Start : 11000-10001 (J-K)
    • End : 01101-00111 (T-R)
    • Error : 00100

Département Informatique

100basetx consid rations finales
100baseTxconsidérations finales
  • Horloge à 125MHz
    • 125M symboles / s
    • 4B/5B  100Mb/s
  • MLT3
    • Division par 4 de la fréquence
    • 125Msymboles/s  31,25MHz effectifs
  • Trames :
    • JK<trame ethernet habituelle>TR
    •  détection début/fin de trame

Département Informatique

100basefx
100baseFx
  • 2 fibres optiques multi-modes (gradient d’indice)
  • Transmission en bande de base
  • Encodage 8B10B
    • Signaux équilibrés (5*1 + 5*0)
    • +Signaux de contrôle
  • 100MHz par fibre
  • Full Duplex (200Mbps réels)
  • Longueur Maximale = 400 m

Département Informatique

contenu du cours2
Contenu du cours
  • Ethernet : Rappels
  • Fast Ethernet : 100Mb/s
  • Gigabit Ethernet : 1Gb/s et plus…
  • Auto-négociation : un pb de compatibilité

Département Informatique

le gigabit par seconde
Le Gigabit par seconde…
  • Norme 802.3z (1998) : Ethernet 1Gbps
  • Norme 802.3ae (2002) : Ethernet 10Gbps
    • Totalement différent, non étudié ici
  • (Presque) Compatible avec Ethernet
    • CSMA/CD
    • 512 OCTETS minimum (4096 bits, 4,096ms)
    •  1 champ supplémentaire après le CRC
    • 96 OCTETS intertrame (768 bits, 0,768ms)

Département Informatique

1000basefx
1000baseFx
  • 2 Fibres optiques(gradient d’indice / monomode)
  • Transmission en bande de base
  • Encodage 8B10B
  • 125MHz par fibre
  • Full Duplex (2000Mbps réels)
  • Longueur Maximale = 550 m / 5km

Département Informatique

1000basetx
1000baseTx
  • 4 paires torsadées
    • En émission
    • En réception
    • En même temps !
    •  électronique de commande très complexe
    •  très sensible au bruits…
  • Câbles catégorie 5e, 6, ou 7
  • Longueur Maximale = 100 m

Département Informatique

1000basetx1
1000baseTx
  • Encodage PAM5
    • -2V, -1V, 0, +1V, +2V
    • signaux analogiques proches
    •  faible tolérance au bruit
    • 5 symboles  2 bits / symbole
    • + correction d’erreurs
      • 54 = 625 symboles > 256=28 octets ≠
      • Utilisation d’un treillis de Viterbi
    • 125MHz par paire torsadée (Et la FCC???)

Département Informatique

1000basetx2
1000baseTx
  • Extension de la trame
    • Garantit la détection des collisions
    • De 64 octets à 512 octets
    •  100m au lieu de 10m
  • MAIS
    • Majorité de trames courtes
    •  padding (bourrage)
    •  perte de bande passante
    •  Pas meilleur que le 100baseTx….

Département Informatique

1000basetx extension de trame
1000baseTxExtension de trame
  •  Mode ‘burst’
  • Insertion de trames
    • Dans la partie extension
    • Sans attendre la fin des 512 octets
    • En respectant l’inter-trame de 96 bits
    •  récupérer la bande passante perdue
    • POUR LA MÊME MACHINE UNIQUEMENT
    • Dans une certaine limite… (Pas de monopolisation)

Département Informatique

bursting in pictures

Trame

Trame

Trame

Trame

Trame

Trame

Trame

Trame

Trame

Trame

Trame

Trame

Bursting in pictures

100baseTx

1000baseTx

1000baseTx

Burst mode

Département Informatique

contenu du cours3
Contenu du cours
  • Ethernet : Rappels
  • Fast Ethernet : 100Mb/s
  • Gigabit Ethernet : 1Gb/s et plus…
  • Auto-négociation : un pb de compatibilité

Département Informatique

interop rabilit
Interopérabilité…
  • Problème : Il existe des équipement :
    • 10Mbps Half-Duplex
    • 10Mbps Full-Duplex
    • 100Mbps Half-Duplex
    • 100Mbps Full-Duplex
    • 1Gbps Half-Duplex
    • 1Gbps Full-Duplex
    • Câbles droits
    • Câbles croisés
  • Comment les connecter ensembles ?

Département Informatique

le normal link pulse nlp
Le Normal Link Pulse (NLP)
  • Emis par tous les équipements réseau
  • Depuis le 10baseT
  • En l’absence de signal à émettre

Signal de test :

  • 1 impulsion envoyée toutes les 16,8 ms(60 fois par seconde)
  • Réception  led verte allumée

Département Informatique

le fast link pulse flp
Le Fast Link Pulse (FLP)
  • Depuis le 100baseT
  • NLP suivie par 1632 impulsions
    • Pendant 2 ms
    • 16 clocks
    • + 1 impulsion = ‘1’
    • Pas d’impulsion = ‘0’
    •  mot de 16 bits
  • Mot = configuration de l’équipement

Département Informatique

auto n gociation page de base base page
Auto-négociationPage de base (Base Page)
  • Sélecteur : 5 bits
    • 32 configurations possibles
  • Configuration : 8 bits (ex. : sel=1=802.3)
    • 1=100baseTx (Full-Duplex)
    • 5=10baseT (Half-Duplex)
  • Remote Fault : 1 bit – Indique une erreur matérielle (câble défectueux, …)
  • Acknowledge : 1 bit – Indique que la configuration envoyée a bien été reçue
  • Next Page : Indique la présence d’options avancées

Département Informatique

auto n gociation
Auto-négociation
  • Envoi en boucle du mot de contrôle (Ack = 0)
  • Réception de 3 mots de contrôle identiques (Ack quelconque)
    • Positionne le bit Ack à 1
    • Continue à envoyer en boucle
  • Réception de 3 mots de contrôle identiques (Ack = 1)
    • Configuration OK, choix du meilleur mode
  • Continue à envoyer en boucle (Ack = 1)

Département Informatique

auto n gociation 2
Auto-négociation (2)
  • Et si pas de réponse ???
  • Réception du NLP classique
    • Taille de l’impulsion  Type de matériel
  • Choix du protocole correspondant
    • Si disponible
    • Sinon, communication impossible…
    • Half-Duplex obligatoirement (impossible de décider si full-duplex ok)
  •  Moins mauvais choix.

Département Informatique

auto n gociation options avanc es next page
Auto-négociationOptions avancées (Next Page)
  • Même principe que la page de base
    • 17-33 impulsions  16 bits
  • Bit ‘M’ : Message (1) / Données (0)
  • Bit ‘Acknowledge’ : comme d’habitude 
  • Bit ‘Acknowledge2’ : 1 si la fonction est supportée
  • Bit ‘T’ : Sert en interne pour synchroniser l’échange de pages
  • Bit ‘Next Page’ : d’autres pages suivent
  • 11 bits ‘MP’ : contenu du message
    • M=1  code du prochain message (diapo suivante)
    • M=0  données du dernier code reçu

Département Informatique

auto n gociation options avanc es next page 2
Auto-négociationOptions avancées (Next Page, 2)
  • Codes de messages (sur 11 bits)
    • Null : plus rien à envoyer (attente du partenaire)
    • Technology Ability 1 : protocoles non supportés par la page de base (1 donnée)
    • Technology Ability 2 : protocoles non supportés par la page de base (2 données)
    • Organisation Unique Identifier : code privé, réglé par l’administrateur
    • Remote Fault : détection de fautes spécifiques
    • PHY ID : ???
  • 2040 codes encore disponibles…

Département Informatique