Chapitre 5 - PowerPoint PPT Presentation

fleur-glass
chapitre 5 n.
Skip this Video
Loading SlideShow in 5 Seconds..
Chapitre 5 PowerPoint Presentation
play fullscreen
1 / 37
Download Presentation
Chapitre 5
91 Views
Download Presentation

Chapitre 5

- - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - E N D - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - -
Presentation Transcript

  1. Chapitre 5 Comprendre les taux d’intérêt

  2. Les déterminants du choix d’actifs La richesse (ou patrimoine) – la totalité des biens possédés par l’individu. Rendement anticipé - le rendement anticipé pour une période donnée pour un actif par rapport à d'autres actifs Le risque - le degré d'incertitude associée à ce rendement pour un actif par rapport aux autres actifs. Liquidité - la facilité et la rapidité avec laquelle un actif peut être converti en argent (ou numéraire) par rapport aux autres actifs. Monnaie et banques

  3. La théorie de la demande d’actifs • Toutes choses égales par ailleurs, la demande d’un actif est : • Fonction croissante de la richesse. • Fonction croissante de son rendement anticipé relativement aux autres actifs. • Fonction croissante de son risque anticipé relatif. • Fonction croissante de sa liquidité relative. Monnaie et banques

  4. Offre et demande sur la marché des obligations • Pour comprendre comment est déterminé le taux d’intérêt, il convient de déterminer l’offre et la demande sur le marché des obligations (obligation zéro-coupon pour simplifier). • Courbe de demande : à des prix inférieurs (taux d'intérêt plus élevés), ceteris paribus, la quantité demandée d'obligations est supérieur - une relation inverse. • La courbe d’offre : à des prix inférieurs (taux d'intérêt plus élevés), ceteris paribus, la quantité offerte d’obligations est faible - une relation positive. Monnaie et banques

  5. Offre et demande sur la marché des obligations Monnaie et banques

  6. Courbe de demande • i = RETe= (F - P)/P • La formule nous montre que pour chaque taux d’intérêt il y a un prix correspondant. • P = 950$ • i = (1000$ - 950$)/950$ = 0,053 ou 5,3% • Bd = 100$ billion Monnaie et banques

  7. Courbe d’offre • On dérive la courbe d’offre d’obligations sous la même hypothèse que pour la courbe de demande, à savoir que toutes les variables autres que le prix (et le taux d’intérêt sont constants). • Plus le prix est élevé, plus le taux d’intérêt est bas, plus les entreprises souhaitent vendent d’obligations. • Voir graphique. Monnaie et banques

  8. Équilibre du marché • L’équilibre du marché est obtenu quand l’offre et la demande sont égales pour un prix (et donc un taux d’intérêt) donné. • Bd = BO • Point C sur le graphique. • Si P > PE : Offre excédentaire si Bd < BO • Si P < PE : Demande excédentaire si Bd > BO Monnaie et banques

  9. Changements des taux d’intérêt d’équilibre Le cadre d’analyse en termes d’offre et demande d’obligations permet d’interpréter les changements des taux d’intérêt. Pour éviter toute confusion, il convient de distinguer les mouvements le long d’une courbe des déplacements d’une courbe. Prix change : mouvement le long de la courbe Quantité modifié pour un prix donné : déplacement de la courbe. Monnaie et banques

  10. Déplacements de la demande d’obligations • La théorie de la demande d’actifs permet de déterminer quels facteurs affectent la courbe de demande d’obligations. • Richesse • Rendement anticipé relatif • Risque relatif • Liquidité relative Monnaie et banques

  11. Déplacements de la demande d’obligations Monnaie et banques

  12. Déplacements de l’offre d’obligations • Un certain nombre de facteurs peuvent déplacer la courbe d’offre d’obligations. • La rentabilité anticipée des investissements. • L’inflation anticipée. • La politique budgétaire. Monnaie et banques

  13. Déplacements de l’offre d’obligations Monnaie et banques

  14. Déplacements de l’offre d’obligations Monnaie et banques

  15. Changements de l’inflation anticipée : l’effet Fisher Si l’inflation anticipée augmente la courbe d’offre d’obligations se déplace vers la droite. Si l’inflation anticipée augmente la courbe de demande d’obligations se déplace vers la droite. Au nouveau point d’équilibre, le prix des obligation a diminué et les taux d’intérêt ont augmenté. Conclusion : quand l’inflation anticipée augmente, le taux d’intérêt augmente également. Monnaie et banques

  16. Changements de l’inflation anticipée : l’effet Fisher Monnaie et banques

  17. Expansion conjoncturelle La figure suivante illustre les effets d’une expansion conjoncturelle sur les taux d’intérêt. Revenu et la richesse augmentent conduisant à une augmentation de la demande d'obligations. L'offre d'obligations augmente également parce que les entreprises sont davantage désireuses d’emprunter. Cela conduit à une augmentation du taux d'intérêt d'équilibre. Monnaie et banques

  18. Expansion conjoncturelle Monnaie et banques

  19. Expansion conjoncturelle Monnaie et banques

  20. Une baisse du taux d’épargne Monnaie et banques

  21. L’offre et la demande sur le marché de la monnaie : la théorie de la préférence pour la liquidité Une théorie développée par John Maynard Keynes qui explique la détermination des taux d’intérêt d’équilibre par le truchement de l’offre et la demande de monnaie. Deux catégories d’actifs utilisables comme réserve de richesse : monnaie et créances (ou obligations). La richesse totale est égale à la quantité totale d’obligations plus la quantité de monnaie. Monnaie et banques

  22. L’offre et la demande sur le marché de la monnaie : la théorie de la préférence pour la liquidité BS + MS et BD + MD BS + MS = BD + MD BS - BD = MD – MS Cette équation dit que si le marché de la monnaie est à l’équilibre (MD = MS), ce qui implique que la partie droite de l’équation sera égale à zéro, ce qui implique que BS = BD, c-à-d que le marché des obligations est aussi à l’équilibre. Monnaie et banques

  23. La théorie de la préférence pour la liquidité Monnaie et banques

  24. Déplacements de la demande de monnaie • Effet revenu - un niveau plus élevé de revenu causes de la demande de monnaie à chaque taux d'intérêt à augmenter et la courbe de la demande de déplacement vers la droite • Effet niveau des prix - une hausse du niveau des prix provoque la demande de monnaie à chaque taux d'intérêt à augmenter et la courbe de la demande de déplacement vers la droite Monnaie et banques

  25. Déplacements de l’offre de monnaie • Supposons que l'offre de monnaie est contrôlée par la banque centrale. • Une augmentation de l’offre de monnaie par la Banque du Canada déplacera la courbe d'offre de monnaie vers la droite. Monnaie et banques

  26. Déplacements de l’offre et la demande de monnaie Monnaie et banques

  27. Effet d’un changement de revenu ou du niveau des prix Monnaie et banques

  28. Effet d’un changement de l’offre de monnaie Monnaie et banques

  29. Illustration : La monnaie et les taux d’intérêt La conclusion selon laquelle l’offre de monnaie et le taux d’intérêt sont corrélés négativement est-elle correcte? Milton Friedman : Il accepte l’analyse en termes de préférence pour la liquidité, et dénomme effet de liquidité le mécanisme selon lequel une augmentation de l’offre de monnaie conduit, toutes choses égales par ailleurs, à des taux d’intérêt plus faibles. Selon lui, l’effet de liquidité n’est qu’une partie de l’histoire… toutes choses ne sont pas toujours égales. L’augmentation de l’offre de monnaie a des effets sur l’économie qui conduisent à une hausse des taux d’intérêt. Monnaie et banques

  30. Illustration : La monnaie et les taux d’intérêt Effet revenu: Une augmentation de l’offre de monnaie a un effet expansionniste sur l’économie, elle accroît le revenu et la richesse. La théorie de la préférence pour la liquidité indique que ceci pousse le taux d’intérêt à la hausse. Effet niveau des prix : Une augmentation de l’offre de monnaie peut aussi produire une augmentation du niveau des prix. La théorie de la préférence pour la liquidité suggère que cela pousse les taux d'intérêt à la hausse. Monnaie et banques

  31. La monnaie et les taux d’intérêt Effet inflation anticipée : Si l’augmentation de l’offre de monnaie conduit à davantage d’inflation, elle peut amener à une hausse de l’inflation anticipée. D’après le cadre théorique de l’offre et la demande d’obligations, une augmentation de l’inflation anticipée aboutira à une augmentation des taux d’intérêt. Monnaie et banques

  32. Un taux de croissance de l’offre de monnaie conduit-il à une baisse des taux d’intérêt ? • Est-ce que les preneurs de politiques ont raison de souhaiter une accélération de la croissance de l’offre de monnaie quand ils considèrent que les taux d’intérêt sont trop élevés ? Monnaie et banques

  33. Un taux de croissance de l’offre de monnaie conduit-il à une baisse des taux d’intérêt ? Monnaie et banques

  34. Un taux de croissance de l’offre de monnaie conduit-il à une baisse des taux d’intérêt ? Monnaie et banques

  35. Un taux de croissance de l’offre de monnaie conduit-il à une baisse des taux d’intérêt ? Monnaie et banques

  36. Croissance monétaire et taux d’intérêt à court terme Monnaie et banques

  37. La fin