mise en pratique n.
Download
Skip this Video
Loading SlideShow in 5 Seconds..
Mise en pratique PowerPoint Presentation
Download Presentation
Mise en pratique

Loading in 2 Seconds...

play fullscreen
1 / 38
ferris-kirkland

Mise en pratique - PowerPoint PPT Presentation

114 Views
Download Presentation
Mise en pratique
An Image/Link below is provided (as is) to download presentation

Download Policy: Content on the Website is provided to you AS IS for your information and personal use and may not be sold / licensed / shared on other websites without getting consent from its author. While downloading, if for some reason you are not able to download a presentation, the publisher may have deleted the file from their server.

- - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - E N D - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - -
Presentation Transcript

  1. Mise en pratique L’exemple en images Réflexion sur l’application et l’éthique

  2. Exemples en images « Manipulations »

  3. Objectif : • A partir des connaissances dont vous disposez : • Identifiez la/les techniques de manipulation présentées dans les différentes séquences • Argumentez votre choix

  4. Réflexion Applications ? Éthique ?

  5. Applications • Vos exemples • Exemples de recherches de terrain : • Application à : • La formation • Internet • La consommation d’énergie • Le vote…

  6. Formation Joule : « Ateliers chômeurs »

  7. Une application de la technique du pied dans la porte dans le cadre d’ateliers de recherche d’emplois des chômeurs (Joule, 1998). Ancienne consigne « Vous connaissez à présent le déroulement de ce stage et son objectif. Il y a des règles strictes que nous tenons à faire observer, pour que les stages se passent au mieux et pour obtenir les meilleurs résultats. Je vous rappelle que les présences sont contrôlées. Je ferai donc circuler tous les jours des feuilles de présence. Je vous rappelle aussi que toute absence injustifiée donne lieu à une retenue sur votre salaire, conformément à la législation du travail. J’insiste donc sur le caractère obligatoire de votre présence. » Comment faire une consigne qui respecte un précepte essentiel de la théorie de l’engagement ?

  8. Nouvelle consigne « Vous connaissez à présent le déroulement de ce stage et son objectif. Je suis normalement tenu à un contrôle des présences, puisque, vous le savez, chaque absence injustifiée donne lieu à une retenue sur salaire. Mais personnellement, je pense que les stages se passent mieux et que l’on obtient de meilleurs résultats si les participants sont des gens réellement motivés plutôt que s’ils suivent la formation par obligation. Aussi, c’est simple, je ne ferai pas d’appel et il n’y aura de retenue sur salaire pour personne. Je prends sur moi de ne pas observer le règlement sur ce point. C’est à vous de voir si vous souhaitez tirer profit de cette formation. »

  9. Pourcentage de personnes ayant trouvé un emploi en fonction des deux contextes de formation. La consigne avec le mot clef « VOUS ETES LIBRES DE » a des conséquences importantes sur le comportement que les demandeurs d’emploi ont une fois que la formation est terminée…

  10. Autre application : aider les formateurs à s’approprier la théorie de l’engagement. • Travail de plusieurs semaines avec des formateurs afin de les aider à « corriger » certains de leurs « réflexes » en situation de formation. • L’intervention ne porte que sur la forme, et non sur le contenu de la formation. Pour cela utilisation des principes issus de la théorie de l’engagement

  11. Début de la séance : Jeu spontané du formateur : « il est neuf heures moins cinq. Je pense que tout le monde est là. Nous allons commencer. » Modification retenue : « Il est neuf heures moins cinq. Je ne sais pas si tout le monde est là. Je voudrais savoir si vous préférez que nous commencions tout de suite ou si vous préférez que l’on attende un peu. » => nouvelle tournure permet de rendre les sujets actifs dans le choix du début de la séance.

  12. Acceptation des objectifs : Jeu spontané du formateur : « maintenant que vous connaissez les objectifs de cet atelier et de ce qu’il va vous apporter, on va se mettre au travail. Je vous demande donc de constitue… » Modification retenue : «maintenant que vous connaissez les objectifs de cet atelier et de ce qu’il va vous apporter, je voudrais savoir si vous êtes d’accord avec ces objectifs, sinon ce n’est pas la peine d’aller plus loin. Je vais demander à ceux qui sont d’accord de lever la main.» Le formateur comptait à haute voix le nombre de personnes d’accord. Ensuite, il distribuait un formulaire du type « je suis d’accord avec l’atelier. Je m’engage à rechercher par moi-même un stage en entreprise qui débouchera sur un contrat de travail » que les personnes devait signer. Les demandeurs d’emploi étaient laissés 5 minutes seuls avec la consigne « vous pouvez signer ou non, si vous ne voulez pas, vous rejoindrez l’atelier de perfectionnement de madame X »

  13. Constitution de sous groupes : Jeu spontané du formateur : « Je vous demande de constituer des sous groupes de 3 ou 4. Allez-y, c’est parti ! » Modification retenue : «est ce que tout le monde est d’accord pour travailler en petits groupes de 3 ou 4 ? Je pense que se serait bien pour l’exercice, mais on peut aussi ne pas se répartir en petits groupes. Comment voulez-vous procéder ?»

  14. Démarche à entreprendre le lendemain : Jeu spontané du formateur : « Je vais maintenant vous donner votre programme de demain qui sera votre premier jour de recherche d’emploi. » Modification retenue : «Je vais vous demander de faire votre programme de demain qui sera votre premier jour de recherche d’emploi. Chacun va prendre un papier et écrire les démarches qu’il compte faire.»

  15. Le pied dans la porte électronique Guéguen

  16. Site internet destiné à recueillir des dons pour les victimes des mines anti-personnelles. • Utilisation d’une procédure de pied dans la porte « électronique ».

  17. Groupe expé Texte de sensibilisation relatif aux mines interpersonnelles Groupe contrôle Formulaire de renseignement (nom, prénom etc…). Requête : pétition contre les mines antipersonnelles Pas de formulaires Aidez-nous ! ENVOI SOLLICITATION DE DONS POUR LES VICTIMES Mesure 1 : activation de la page de dons CLIQUEZ ICI POSSIBILITE DE SE RENDRE SUR LE SITE DES ORGANISATION OFFICIELLES POUR LES DONS Mesure 2: activation du lien vers associations

  18. Consommation d’énergie

  19. Economiser l’énergie (combinaison de pied dans la porte et d’amorçage) Il fallait faire des économies d’énergie dans une maternité près d’Aix en Provence. Toutes les tentatives précédentes avaient échouées.

  20. Phase 1 : pied dans la porte. • Petit questionnaire de 5 échelles sur : • -La difficulté d’économiser l’énergie • -La légitimité de le faire • -Conséquences sur le confort de la maternité • -Légitimité de la faire en France • -Conséquences sur le confort des Français. • Ce questionnaire permet d’avoir des informations sur ce que pensent les gens. Il fait aussi et surtout office de pied dans la porte.

  21. « Vous savez sans doute que la politique actuelle serait plutôt à réduire les dépenses, en particulier les dépenses d’énergie, de façon autoritaire, quitte à imposer des diminutions pouvant être très gênantes. A l’Université de Provence, nous pensons qu’il y a une autre façon de procéder qui permettrait de faire des économies plus douces et qui ne devraient pas être gênantes pour les gens. C’est ce que nous voulons montrer dans cette étude. Nous avons doncbesoin de volontaires. Ca ne prendrait que peu de temps, ce peu de temps étant pris sur votre temps de travail, en tenant compte évidemment des nécessités du service. Ca consiste en quoi ? Dans un premier temps aujourd’hui, on ferait un petit entretien, dix minutes environ. Puis dans un deuxième temps, la semaine prochaine, je vous demanderai de participer à une réunion d’une vingtaine de minutes, et là, je vous ferai quelques propositions. Mais je ne peux pas vous parler de ces propositions avant d’avoir réalisé ces entretiens. Naturellement, c’est à vous de voir.Vous êtes tout à fait libre de participer ou pas à cette recherche. Evidemment, si je suis là, c’est que je préférerais que vous y participiez. Si cela vous intéresse, je vous tiendrai au courant des résultats obtenus. »

  22. Si la personne acceptait, elle remplissait une feuille de candidature pour officialiser sa participation à la recherche =nouvel acte engageant. Dans l’entretien de 10 minutes, on demandait au sujet son sentiment sur ce qu’il faudrait faire. A aucun moment, il n’est question de prescrire un changement à ce stade.

  23. Phase 2 : amorçage. • Sujets réunis en petits groupes de 3 à 8 personnes. « Comme je vous l’ai dit la semaine dernière, la politique actuelle serait plutôt à réduire les dépenses, en particulier les dépenses d’énergie, de façon autoritaire, quitte à imposer des diminutions pouvant être très gênantes. A l’Université de Provence, nous pensons qu’il y a une autre façon de procéder qui permettrait de faire des économies plus douces et qui ne devraient pas être gênantes pour les gens. C’est ce que nous voulons montrer. Les entretiens que vous m’avez accordés vont bien dans ce sens. Toutes et tous avez évoqué des mesures simples qui ne seraient pas gênantes. Nous sommes ici pour passer des idées aux actes, l’objectif de cette étude étant que vous décidiez des choses que vous allez faire pendant une semaine. Chacune et chacun d’entre vous aura des choses précises à faire. »

  24. Ici un amorçage, dans la mesure où il est clair que cet aspect avait été omis la semaine auparavant. Réitération de la liberté : il est encore temps de partir. Chacun doit s’engager à un acte simple pendant une semaine. Rendez-vous la semaine prochaine pour une réunion de plus !

  25. Phase 3 : engrenage. • La semaine suivante, les sujets étaient à nouveau invités à continuer « cela semble marcher, mais il faut continuer ! » Nouveau rendez-vous pour la semaine suivante.

  26. Phase 4 : mesure. • Le questionnaire de la phase 1 est complété de nouveau

  27. Résultats Résultats d’une intervention sur les économies d’énergie (en VD : le ratio d’exploitation)

  28. Abstentionnisme électoral Deschamps, Joule & Gumy (2005)

  29. Contexte • 1 semaine avant une élection • (accords bilatéraux entre la Suisse et l’U.E.)

  30. Action • 3 groupes reçoivent un plaidoirie contre l’abstentionnisme électoral. • Groupe 1 : • plaidoirie seule (G. contrôle) • Groupe 2 : • plaidoirie + questionnaire sur les opinions et les pratiques électorales • Groupe 3 : • plaidoirie + rédaction d’un argumentaire contre l’abstentionnisme.

  31. A la fin de la session, les personnes des groupes 2 & 3 devaient également indiquer leur intention d’aller voter en levant la main. • Mesure : pointage des cartes d’électeurs.

  32. Comportement électoral en fonction des conditions

  33. Comportement électoral des personnes s’étant engagées à voter

  34. Globalement, les personnes ayant fait l’objet d’un acte préparatoire ont été significativement plus nombreux à aller voter que les personnes ayant été soumises à une simple plaidoirie.

  35. Éthique ?