slide1 n.
Download
Skip this Video
Loading SlideShow in 5 Seconds..
Conclusion : une droitisation de la société française ? PowerPoint Presentation
Download Presentation
Conclusion : une droitisation de la société française ?

Loading in 2 Seconds...

play fullscreen
1 / 3

Conclusion : une droitisation de la société française ? - PowerPoint PPT Presentation


  • 140 Views
  • Uploaded on

Conclusion : une droitisation de la société française ?. Quel est le score du FN aux dernières élections présidentielles ? Ce score est-il important par rapport aux précédent ?.  Comment l’expliquer ? Est-ce dû un recul des idées du FN ?.

loader
I am the owner, or an agent authorized to act on behalf of the owner, of the copyrighted work described.
capcha
Download Presentation

PowerPoint Slideshow about 'Conclusion : une droitisation de la société française ?' - faxon


An Image/Link below is provided (as is) to download presentation

Download Policy: Content on the Website is provided to you AS IS for your information and personal use and may not be sold / licensed / shared on other websites without getting consent from its author.While downloading, if for some reason you are not able to download a presentation, the publisher may have deleted the file from their server.


- - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - E N D - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - -
Presentation Transcript
slide1

Conclusion : une droitisation de la société française ?

Quel est le score du FN aux dernières élections présidentielles ? Ce score est-il important par rapport aux précédent ?

 Comment l’expliquer ? Est-ce dû un recul des idées du FN ?

slide2

En matière de captation idéologique, les droites classiques de la " vieille Europe " ne sont pas en reste. On se souvient du " siphonage " d'une partie de l'électorat du FN en 2007 par Nicolas Sarkozy, alors candidat à l'élection présidentielle, grâce à la récupération des thématiques sécuritaires et migratoires du FN. Ainsi, lors d'un meeting à Toulon le 7 février 2007, il stigmatisait " ceux qui haïssent la France et son histoire, [...] ceux qui n'éprouvent envers elle que de la rancœur et du mépris ", ajoutant que " personne n'est obligé de vivre en France contre son gré « . […]

Cet emprunt au discours extrémiste permettant de marginaliser un temps les partis extrêmes traduit à sa manière une banalisation de ces thématiques du fait de la séduction exercée par le " modèle de la société fermée ", incarné par l'extrême droite ; un modèle qui s'oppose en tous points au projet de " société ouverte " émancipée du cadre national, convaincue des bienfaits de la mondialisation et du processus d'intégration européenne, ainsi que de l'avènement des sociétés multiculturelles. Au contraire, le modèle de la " société close " repose sur la conviction que seule l'homogénéité ethnique des nations garantit leur survie et leur coexistence, et qu'il faut alors se recentrer sur le cadre national en se préservant du monde extérieur, " domaine illimité de toutes les peurs et de toutes les transgressions " . Ce modèle revendiqué par les partis d'extrême droite européens s'appuie donc sur un discours défensif qui fait de la conservation de l'identité nationale la substance de sa rhétorique.

Est-ce dû un recul des idées du FN ?

slide3

Marine Le Pen, 42 ans a succédé le 16 janvier à son père Jean-Marie Le Pen, leader historique de l'extrême droite, et a lancé immédiatement sa campagne pour la présidentielle de 2012. Crédits photo : PHILIPPE HUGUEN/AFP

Elle recueillerait 23% d'intentions de vote contre 21% à Nicolas Sarkozy et Martine Aubry, selon un sondage à paraître dans Le Parisien Dimanche. La patronne du FN y voit «les prémices d'un réveil du peuple français».

http://www.lefigaro.fr/politique/2011/03/05/01002-20110305ARTFIG00385-2012-un-sondage-donne-le-pen-en-tete-du-1er-tour.php?gclid=CO-i-6fV7KgCFYYOfAodO3xFEA&xts=411548&xtor=SEC-1-GOO-[campagne_auto_test]-[2012_marine_le_pen_01002_20110305_00385]-S-[2012%20marine%20le%20pen]&xtdt=21759258

Qu’est-ce qui tend à montrer que l’analyse se vérifie ?