Download
livret du stagiaire pr venir les risques li s aux gestes et postures du travail n.
Skip this Video
Loading SlideShow in 5 Seconds..
livret du stagiaire prévenir les risques liés aux gestes et postures du travail PowerPoint Presentation
Download Presentation
livret du stagiaire prévenir les risques liés aux gestes et postures du travail

livret du stagiaire prévenir les risques liés aux gestes et postures du travail

927 Views Download Presentation
Download Presentation

livret du stagiaire prévenir les risques liés aux gestes et postures du travail

- - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - E N D - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - -
Presentation Transcript

  1. livret du stagiaireprévenir les risques liésaux gestes et postures du travail

  2. Toutes activités physiques peuvent comporter des risques d’accident, l’activité professionnelle comme toute autre. Mais cela ne conduit pas obligatoirement à l’accident si: Les dangers sont décelés, les moyens de supprimer ou de réduire les risques sont connus et appliqués Est considéré comme accident du travail, qu’elle qu’en soit la cause, l’accident survenu par le fait ou à l’occasion du travail à toute personne salariée ou travaillant à quelque titre ou quelque lieu que ce soit, pour un ou plusieurs employeurs (art.l411-1 du code de la sécurité sociale) L’accident du travail n’est pas une fatalité qui s’impose au travailleur comme un phénomène naturel. C’est un événement particulier qui se produit dans des circonstances données lorsque certaines conditions sont réunies.Il ne naît pas du hasard mais résulte d’un ensemble de dysfonctionnements sur lesquels il est possible d’agir grâce à l’évaluation des risques et à la mise en place de mesures de préventions. Quand l’homme utilise son corps pour travailler ou dans sa vie quotidienne, il encourt des risques, et, de ce sont ces risques dans leur ensemble qu’il est nécessaire d’identifier.

  3. ACCIDENTS de TRANSPORT MANUELet MANIPULATION MANUELLE On entend par manutention manuelle, toute opération de transport ou de soutien d ’une charge ,dont le levage ,la pose, la poussée, la traction ,le port exige l ’effort physique d ’un ou plusieurs opérateurs. • Les accidents de transport manueld ’objets sont les accidents qui se produisent lors d ’un déplacement avec charge sur une distance supérieure à 2 mètres. • Les accidents de manipulation d ’objets sont les accidents qui se produisent au poste de travail,avec un déplacement inférieur à 2 mètres. • Maladies professionnelles Une Maladie est dite « PROFESSIONNELLE » si elle est la conséquence directe de l ’exposition d ’un travailleur à un risque physique,chimique,biologique ou résulte des conditions dans lesquelles il exerce son activité. Une maladie peut ouvrir droit à réparation dans les cas suivants: -maladie désignée dans un tableau - maladie désignée dans un tableau,mais ne remplissant pas une ou plusieurs conditions fixées (délai de prise en charge,durée d ’exposition) -maladie caractérisée , non désignée par un tableau,ayant entraîné le décès ou une incapacité permanente grave.

  4. Nature des lésions

  5. Maladies professionnelles quelques exemples

  6. Les indicateurs statistiques STATISTIQUES NATIONALES 2005 17 674 870 Salariés du régime général de la Sécurité Sociale 17 243 914 + 3.1% par rapport à 2004 759 980 Accidents avec arrêt + de 24 heures 737 596 + 4% Dont 47 009 Accidents graves (I P) 43 078 +9,1% 694décès • - 6% Pour la Manutention Manuelle 272 162Accidents soit 36% Dont 216524 avec objets en cours de manipulation 52724 avec objets en cours de transport manuel

  7. 31 620Maladies constatées * (+ 32,8% ) Dont 14702 maladies graves ( IP ) (+42,4 %) • Décès (+34%) * dont 27206 affections péri articulaires ( TMS) (+15,4 % ) et 2 320 affections chroniques du rachis lombaire(charges lourdes) et 528 affections chroniques du rachis lombaire (vibrations) TMS: Trouble MusculoSquelettique Les troubles musculosquelettiques recouvrent plusieurs pathologies dont la douleur est l’expression la plus manifeste. Elle est le plus souvent associée à une gêne fonctionnelle qui peut être invalidante. Les TMS concernent tous les segments corporels permettant à l’homme de se mouvoir et de travailler, mais c’est au niveau du dos et du membre supérieur qu’ils sont les plus fréquents

  8. Répartition des A.T. suivant la nature des lésions(2005)

  9. ACCIDENTS DE TRAJET 90598 (+ 4 %) Nombre total avec arrêt 9 884(+ 8,3 %) Accidents graves • décès (- 3,1 %) Décès • Accidents au travail • Accidents de trajet • Maladies professionnelles Pour un total de 1727

  10. Coût des arrêts de travail 2 184 Euros 14 326 F coût brut d’un arrêt de travail de plus de 24h 85 405 Euros 560 220 F Coût moyen d’un A.T avec IPP supérieur ou égal à 10%

  11. Coût pour le salarié

  12. Coût direct pour l’entreprise

  13. Coût direct pour l’entreprise (suite)

  14. Coût direct pour l’entreprise (suite)

  15. Coût indirect pour l’entreprise

  16. Identifier et caractériser les risques liés à l’activitéphysique en utilisant des connaissances anatomiques et physiologiques sur le corps humain. les principes généraux du fonctionnement du corps humains.

  17. Le squelette • Le squelette comprend environ 200 os

  18. Les articulations Mobiles Genou, coude Semi-mobiles côtes , colonne vertébrale Rigides os du crâne ,bassin

  19. Les risques du squelettefracture

  20. Les risques du squeletteL’entorse est une lésion traumatique d’une articulation provoquée par une mouvement brutal de distorsion avec élongation ou arrachement des ligaments sans déplacement des surfaces articulaires, ni fracture.

  21. Les risques du squeletteL ’arthrite

  22. Les muscles45% du poids chez l ’homme , 35% chez la femme Deux catégories : - Muscles striés: biceps abdominaux - Muscles lisses : de l ’estomac de l ’intestin

  23. Muscles - Tendons- Ligaments

  24. Muscles - Tendons- LigamentsLes lésions Musculaires

  25. Muscles - Tendons- LigamentsLes lésions

  26. La colonne vertébrale32 à 36 vertèbres

  27. La colonne vertébrale

  28. La colonne vertébraleLes possibilités de mobilisation

  29. La colonne vertébraleLes possibilités de mobilisation

  30. La colonne vertébraleLe rôle des muscles dans le maintien

  31. La colonne vertébraleLa vertèbre

  32. La colonne vertébraleLe disque intervertèbrale

  33. La colonne vertébraleLe disque intervertèbraleSon rôle

  34. La colonne vertébraleLe disque intervertèbraleLe travail des disques

  35. La colonne vertébraleLe disque intervertèbraleL’accident discal

  36. L’accident discalLes facteurs aggravantsLe vieillissement

  37. L’accident discalLes facteurs aggravantsLes charges

  38. Le disque intervertèbraleSon rôle

  39. L’accident discalLes facteurs aggravantsLes déformations permanentes

  40. L’accident discalLes différentes formes d’accidents

  41. Conclusion • Ces notions d’anatomie, de physiologie et de pathologie concernant le fonctionnement de la mécanique humaine dans son ensemble nous a mènent, pour diminuer les atteintes à la santé, à définir des principes de préventions : • Faire connaître le fonctionnement du corps pour mieux adapter les situations de travail. • Apprendre à l’homme à mobiliser le corps dans les meilleurs conditions afin de prendre le moins de risque possible.La formation aux techniques gestuelles va lui permettre de connaître ses possibilités mais surtout ses limites.

  42. Identifier les éléments déterminant des gestes et postures de travail.

  43. Déterminants du geste et de la posture de travail

  44. Les déterminants de l’activités physique

  45. Activité musculaireTension musculaire de la région cervico-thoracique

  46. Approche ergonomiqueExemple d’aménagement

  47. Approche ergonomiqueExemple d’aménagement

  48. Les protections

  49. Appliquer les principes de base de sécurité physique et d’économie d’efforts pertinents en fonction de la situation de travail

  50. Les principes de sécurité physique et d’économie d’efforts