Capsule colique : une concurrente sérieuse pour l’ hémoccult , la coloscopie virtuelle et peut être la coloscopie ? - PowerPoint PPT Presentation

dysis
j c letard p adenis lamarre polyclinique de poitiers n.
Skip this Video
Loading SlideShow in 5 Seconds..
Capsule colique : une concurrente sérieuse pour l’ hémoccult , la coloscopie virtuelle et peut être la coloscopie ? PowerPoint Presentation
Download Presentation
Capsule colique : une concurrente sérieuse pour l’ hémoccult , la coloscopie virtuelle et peut être la coloscopie ?

play fullscreen
1 / 19
Download Presentation
154 Views
Download Presentation

Capsule colique : une concurrente sérieuse pour l’ hémoccult , la coloscopie virtuelle et peut être la coloscopie ?

- - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - E N D - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - -
Presentation Transcript

  1. J.C.LETARD P.ADENIS-LAMARRE Polyclinique de Poitiers Capsule colique : une concurrente sérieuse pour l’hémoccult, la coloscopie virtuelle et peut être la coloscopie ?

  2. IMAGERIE ENDOSCOPIQUE

  3. Les alternatives à la coloscopie de référence TR Hémocult Tests immunologiques

  4. VCE 3 étapes simples… 1.Ingestion de la capsule PillCam 2. Procédure ambulatoire 3. Interprétation de l’examen

  5. Evolution du système Given Imaging 1999 2000 2003 2007 Hardware Logiciel Capsule


  6. Capsule PillCam Colon Ø11 mm Deux systèmes optiques • 2 images/s chacun • Angle de vue élargi • Contrôle automatique de la luminosité Durée de vie de la batterie = 10 heures • Extinction 5 min après l’ingestion • Réactivation 2 heures après l’ingestion 32 mm 5 120 600 min On Off Iléon Côlon

  7. Coloscopie incomplète Contre indication à l’anesthésie temporaire ou définitive Refus formel de la coloscopie classique Patient entre 45 et 50 ans où rien n’est préconisé pour cette population à risque moyen du CCR ! Indications actuelles

  8. Troubles de la déglutition Risque de rétention (interrogatoire) Sub-occlusion ou sténoses digestives ATCD chirurgicaux : gastrectomie partielle, résection intestinale Rétention gastrique : gastroparésie diabétique Rétention colique : patient grabataire, grand constipé Pas de CI chez les porteurs de Pace-Maker Vérifier l’évacuation de la capsule avant une éventuelle IRM Evaluation risque VCE

  9. G Gay et col, Protocole Européen :  phosphate disodique PREPARATION Préparation : protocole POIT20….

  10. Soit une bonne préparation dans 91% des cas Le rectum nécessitait une exploration complémentaire dans 15% J.C. Létard , P.Adenis-Lamarre 2008 PREPARATION

  11. La capsule PillCam colique procure des images de qualité permettant de détecter des polypes, tumeurs ou lésions inflammatoires Le colon est examiné en totalité dans environ 80% des cas Bonnes VPP et VPN pour la détection des polypes (70-77%) vs coloscopie Aussi bon que la coloscopie pour diagnostic CCR, un peu moins bon pour la détection des polypes (UEGW) POINTS POSITIFS

  12. Variabilité du transit de la capsule -rétention gastrique : erythromycine? -transit colique incomplet ou trop rapide dans certains segments (rectum). -lenteur de progression avec non élimination 10 h après l’ingestion ( Dulcolax, booster de fleet) Durée de lecture des enregistrements Insuffisances de la technique

  13. Images coliques normales

  14. Patient de 53 ans sans antécédent hémocult -

  15. Patient sans symptôme 35 ans avec ATCD familiaux CCR

  16. MICI colon droit asymptomatique, 35 ans contrôle à 5 ans

  17. La vidéo-capsule pour l’exploration du colon visualise directement la lumière colique Pas d’anesthésie et à la différence de la colo-graphie virtuelle pas d’irradiation, non invasif Performance diagnostique, innocuité, simplicité C’est une candidate sérieuse pour intégrer un éventail d’examens morphologiques coliques CONCLUSION

  18. Miniaturisation plus poussée Techniques pour accélérer la progression Plus grande réserve d’énergie permettant à terme un « total bowel screening » Le coût actuel étant un handicap dans une stratégie de dépistage de masse du CCR PERSPECTIVES

  19. Anémie : exploration totale du grêle et du colon lors de la même procédure? Complément en cas d’Hémocult négatif ? 40 – 50 ans à risque moyen de CCR ou la prévalence de l’adénome est incontestable (14% Rundle, Gastroenterology 2008) ? Suivi (intermédiaire ) après polypectomies coliques ? Suivi des MICI ? Évaluation des drogues (colites) ? Douleurs abdominales du sujet jeune (?) INDICATIONS FUTURES