insertion professionnelle et contexte social n.
Download
Skip this Video
Loading SlideShow in 5 Seconds..
Insertion professionnelle et contexte social PowerPoint Presentation
Download Presentation
Insertion professionnelle et contexte social

Loading in 2 Seconds...

play fullscreen
1 / 48

Insertion professionnelle et contexte social - PowerPoint PPT Presentation


  • 95 Views
  • Uploaded on

Insertion professionnelle et contexte social. Ginette Herman & David Bourguignon Université catholique de Louvain. AFPTO Université de Bourgogne, Dijon 20 novembre 2009. Plan de l’exposé. Chômage et santé mentale Explications individuelles Explications psychosociales

loader
I am the owner, or an agent authorized to act on behalf of the owner, of the copyrighted work described.
capcha
Download Presentation

PowerPoint Slideshow about 'Insertion professionnelle et contexte social' - dympna


An Image/Link below is provided (as is) to download presentation

Download Policy: Content on the Website is provided to you AS IS for your information and personal use and may not be sold / licensed / shared on other websites without getting consent from its author.While downloading, if for some reason you are not able to download a presentation, the publisher may have deleted the file from their server.


- - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - E N D - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - -
Presentation Transcript
insertion professionnelle et contexte social
Insertion professionnelle et contexte social

Ginette Herman & David Bourguignon

Université catholique de Louvain

AFPTOUniversité de Bourgogne, Dijon

20 novembre 2009

plan de l expos
Plan de l’exposé
  • Chômage et santé mentale
  • Explications individuelles
  • Explications psychosociales
  • Analyse de politiques publiques
slide3

Difficultés d’accès et maintienen emploi

Hypothèse de sélection

Santémentaleprécaire

Evaluation positive de soi

Effets trans-générationnels

slide4

Privationd’emploi

Santé

Mentaleprécaire

Hypothèse d’exposition

Conduites d’addiction

Problèmes somatiques

Symptômes psychologiques

Mortalité

m ta analyses mckee ryan et al 2005 paul moser 2009

Privation d’emploi

Santé mentale

Méta-analyses(McKee-Ryan et al, 2005; Paul & Moser, 2009)
  • Confirmation de l’hypothèse d’exposition: Plus qu’une conséquence, le chômage est la cause de l’altération du bien-être psychologique
analyse de mod rateurs
Analyse de modérateurs
  • Comparaison chômeurs / travailleurs
  • Comparaison entre chômeurs de profils différents
  • Comparaison intra-chômeurs
slide7
Comparaison chômeurs / travailleurs

Echelles d’estime de soi, bien-être, satisfaction à la vie…

Au détrimentdes chômeurs

Augmentation des problèmes psychologiques de 16 à 34 %

Attitudes p.r au travail

(‘éthique protestante du travail’)

Équivalent

slide8

Comparaison entre chômeurs

Ressources personnelles ou sociales

Détérioration de la santé

Elevée

  • Implication dans le travailElevée / faible

Faible

  • Evaluation positive de soiElevée / faible

Faible

  • Structuration du tempsElevée / faible
  • Soutien socialElevé / faible

Faible

  • Démarches recherche d’emploiElevées / faibles

Elevées

caract ristiques socio d mographiques
Caractéristiques socio-démographiques

Détérioration de la santé

  • AgeAînés / Adultes / Jeunes

idem

  • SexeHommes / Femmes

Femmes /Hommes

  • Niveau culturelDiplôme élevé / peu élevé

Peu diplômés

  • Tensions financières Fortes / faibles

Fortes

  • Statut civilMarié / célibataire

Célibataire

‘Autres’

  • Appartenance culturelle ‘Blancs’ / ‘Autres’
caract ristiques du contexte
Caractéristiques du contexte

Détérioration de la santé

  • Taux de chômage dans régionÉlevé / faible

Faible

  • Protection sociale du paysElevée / faible à moyen

Faible àmoyen

slide11

Comparaison intra-chômeurs (études longitudinales)

  • Le bien-être décline avec la durée du chômage
slide12

Bien-être

Niveau ‘de base’

Niveau ‘dépressif’

Temps

6

12

18

24

/…/

0

  • Durée du chômage
  • Après 2-3 ans: hypothèses
  • Croissance psychologique
  • Récupération (retour au niveau de base)
  • Stabilisation (maintien à un niveau inférieur)
  • Persistance de la dégradation

29

9

eisenberg et lazarsfeld 1938 hill 1978
(Eisenberg et Lazarsfeld, 1938; Hill, 1978)

Sentiment

d’échec

d’inquiétude

Minimisation,

Identité travailleur

Recherche emploi

Choc

Résignation,

dépression

le bien tre augmente lorsqu on re trouve un emploi

Bien-être

Niveau ‘de base’

Niveau ‘dépressif’

Travail

Travail

Mais pas de récupération totale ...

Temps

Chômage

Le bien-être augmente lorsqu’on (re)trouve un emploi
slide15
Chômage et santé mentale

Explications individuelles

Explications psychosociales

Analyse de politiques publiques

mod le de privation des besoins par ex jahoda 1982

Fonction latentes

Fonction latentes

Fonction latentes

Fonctions latentes

Modèle de privation des besoins (par ex. Jahoda, 1982)

Fonction manifeste

  • Manque de …
  • revenu
  • activités régulières
  • structure du temps
  • contacts sociaux
  • sens des finalités
  • identité
  • Manque de …
  • contrôle sur son environnement
  • exercice de ses compétences
  • gestion de ses buts
slide17
Effets de ces fonctions sur la santé mentale?
  • Prééminence de la fonction manifeste sur les fonctions latentes
  • Parmi les fonctions latentes: prééminence du statut social et de la structure temporelle
slide18
Chômage et santé mentale
  • Explications individuelles
  • Explications psychosociales
  • Analyse de politiques publiques
slide19

Il s’agit moins de « manques » que de la construction d’une d’une identité sociale négative, résultat d’un processus de stigmatisation envahissant

Hypothèse: le chômage est un stigmate

programme de recherches
Programme de recherches
  • Région de forte désindustrialisation
    • Taux de chômage: 27 %
    • Taux de réserve de main d’œuvre: 42 %
  • Etudes en concertation avec les dispositifs d’insertion socio-professionnelle
slide21

Stigmatisation

  • Menace du stéréotype
  • Appartenance à un groupe
slide22
Stigmate

« …une caractéristique associée à des traits et stéréotypes négatifs qui font en sorte que ses possesseurs subiront une perte de statut et seront discriminés au point de faire partie d’un groupe particulier ; il y aura « eux », qui ont une mauvaise réputation, et « nous » les normaux » (Croizet et Leyens , 2003, p.14)

plusieurs l ments
Plusieurs éléments
  • Un individu possède un attribut qui est dévalorisé dans un contexte donné.
  • Cet attribut renvoie à un stéréotype négatif.
  • Ce jugement est partagé par un groupe de personnes.
  • A cet attribut est associée une identité sociale négative.
mod le

Menace:

Aspects cognitifs,

motivationnels,

sociaux

Bien-être, estime

de soi,…

-

Modèle
  • stigmate contrôlable
  • contacts avec non-stigmatisés
  • discrimination chronique
  • imperméabilité frontières

Identité sociale

dévalorisée

slide25

Analyse des stéréotypes

Ceux qui ont un

emploi

Selon les travailleurs :

Les chômeurs sont en partie responsables du problème et de sa solution

Cette opinion se maintient même si les travailleurs ont été récemment sans emploi

Selon les employeurs:

Les candidats, dont le chômage est de longue durée, sont moins productifs que les autres

(Furaker & Blomsterberg, 2003)

slide26

« Paresseux, fainéants,profiteurs, assistés, à charge de la société »

« Exclus, pauvres, vite trop vieux, rejetés  »

« Peu d’expérience, manque de formation, mal informés »

Aspects

motivationnels

Compétences

cognitives

Aspects sociaux

Analyse des méta-stéréotypes

Ceux qui sont

privés d’emploi

identit sociale vue par les ch meurs

Pas d’accord

D’accord

Pas d’accord

D’accord

Identité sociale vue par les chômeurs:

Composante émotionnelle

‘J’apprécie de faire partie du groupe des chômeurs’

Composante évaluative

‘Je trouve que le groupe des chômeurs a de la valeur’

Composante cognitive

‘Je fais partie du groupe des chômeurs’

slide28

Stigmatisation

  • Menace du stéréotype
  • Appartenance à un groupe
menace du st r otype
Menace du stéréotype

C’est une menace situationnelle

  • qui provient de la peur de confirmer les stéréotypes relatifs à de son groupe et
  • quiinfluence négativement les performances et comportements des membres de ce groupe.
aspects m thodologiques ue
Aspects méthodologiques (…UE…)

Contexte qui amène

les participants à se

catégoriser comme

‘CHOMEUR’

(Menace du stéréotype)

Contexte qui amène

les participants à se

catégoriser comme

‘ADULTE’

(Non-menace du

Stéréotype)

r sultats
Résultats
  • Performances cognitives
    • Compréhension d’un texte: ………….
  • Intentions d’action
    • Activités de la vie quotidienne............
  • Activités liées au travail …………….
  • Pratiques culturelles………………….
slide32

Stigmatisation

  • Menace du stéréotype
  • Appartenance à un groupe
slide33

Sentimentde solitude

-

Indice de dépression

-

Sentimentde solidarité

+

Rôle d’une identité alternative

Appartenance

à une association

manipulation exp rimentale
Discrimination

‘Trouver 3 exemples où vous avez eu connaissance de situations de discrimination vécues par les chômeur(se)s’

Contrôle

‘Trouver 3 exemples de situations où vous avez rencontré d’autres chômeur(se)s et bavardé ensemble’

Manipulation expérimentale
conclusions
Conclusions
  • L’appartenance à une association semble protéger les individus des effets délétères de la discrimination (honte, culpabilité, estime de soi, dépression)
  • Mais …

la vie associative est plus faible chez les chômeurs que dans la population tout-venant

slide38
Chômage et santé mentale
  • Explications individuelles
  • Explications psychosociales
  • Analyse de politiques publiques
plan d accompagnement et de suivi des ch meurs pac
Plan d’Accompagnement et de Suivi des chômeurs (PAC)
  • Mesures incitatives
    • Une formation, un stage
    • Une recherche d’emploi
    • Un soutien psychosocial
  • Mesures coercitives
    • Sanctions (suspension des indemnités) si les personnes ne mettent pas en œuvre les mesures proposées
quel sont les effet du pac
Quel sont les effet du PAC?
  • Sur l’embauche
    • Etude de Cockx, et al., 2007)
      • Effets globalement faibles
      • Pas d’effet lorsque les caractéristiques des individus sur le plan de l’embauche sont les moins favorables
    • Etude Forem (2008)
      • Effets à 9 mois (sexes et niveaux de qualification)
      • Mais 78% des personnes, malgré le fait qu’elles ont été ‘activées’ au sens du PAC, n’ont pas trouvé d’emploi
slide41
Sur le bien-être au sens large
    • Étude corrélative (méconnaissance du PAC)
    • Étude expérimentale

Activation de l’aspect‘soutien’ des mesures

Peu de différences

Activation

Activation de l’aspect‘contrôle’ des mesures

Pas d’activation(neutre)

Pas d’activation(neutre)

slide43

Sentiment de honte

Estime de soi

slide44

Perception d’imperméabilité

Mobilité individuelle

Paradoxe

conclusions1
Conclusions
  • Dans un contexte où l’emploi fait défaut, les mesures semblent associées à
    • Un sentiment de honte et de mal-être
    • une vision fermée du monde du travail
    • une volonté de s’insérer professionnellement
slide47

Etre chômeur = être stigmatisé

  • Conséquences délétères nombreuses
  • Pas « d’essence » de chômeur : effets propres à toute situation d’ostracisme
  • Les effets sont sensibles au contexte

Effort ?

Respon-sabilité ?

Contrôle ?

Motivation ?

pistes de r flexion au regard des disp
Pistes de réflexion au regard des DISP

Identités diverses

(travail & hors travail)

Appartenance à

un groupe valorisé

Monde

associatif

Formations

plurielles

???

Agir directement sur l’emploi et l’employeur