LES MESSAGES NERVEUX - PowerPoint PPT Presentation

les messages nerveux n.
Download
Skip this Video
Loading SlideShow in 5 Seconds..
LES MESSAGES NERVEUX PowerPoint Presentation
Download Presentation
LES MESSAGES NERVEUX

play fullscreen
1 / 35
LES MESSAGES NERVEUX
182 Views
Download Presentation
dinh
Download Presentation

LES MESSAGES NERVEUX

- - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - E N D - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - -
Presentation Transcript

  1. Chapitre 9 LES MESSAGES NERVEUX

  2. 1) Organisation du système nerveux des vertébrés. 1.1 – Organisation générale

  3. [Nathan page 182-183]

  4. L’encéphale comprend le cerveau, le cervelet, le bulbe rachidien. La moelle épinière prolonge le bulbe rachidien ; les ganglions nerveux lui sont associés. Les nerfs rachidiens prennent naissance sur la moelle épinière et conduisent soit un influx nerveux sensitif centripète, soit un influx nerveux moteur centrifuge.

  5. 1.2 –Organisation des nerfs

  6. [Nathan page 204]

  7. L’observation d’une coupe transversale d’un nerf montre que celui-ci est constitué de fibres. Ces fibres sont en fait des axones, ou des dendrites, selon le nerf considéré, entourés d’une gaine lipidique de myéline. [Nathan page 204]

  8. 2) l’activité d’une fibre nerveuse est un signal enregistrable.

  9. [Nathan page 202]

  10. Fibre nerveuse

  11. Fibre nerveuse A B Électrodes stimulatrices Expérience 1

  12. [Nathan page 205]

  13. A B Électrodes stimulatrices Expérience 2 [Nathan page 205]

  14. Une fibre, au repos, n’est pas électriquement neutre. Le potentiel électrique, d’une fibre au repos, est appelé potentiel de repos. L’intérieur de la fibre est chargée positivement par rapport à la membrane considérée arbitrairement comme négative

  15. Fibre nerveuse Expérience 3 A B Électrodes stimulatrices

  16. Stimulation S1 S2 > S1 S3 > S2 S5 > S4 S6 > S5 S4 > S3

  17. Une fibre est excitable à partir d’un certain seuil de stimulation appelé seuil efficace ou seuil minimal d’excitation. Au-delà du seuil d’excitation, la réponse est maximale. Une fibre isolée obéit ainsi à la loi du « tout ou rien ». On nomme potentiels d’action les signaux émis par les neurones excités.

  18. 3) Dans une fibre, le message nerveux est codé en trains de PA.

  19. [Nathan page 207]

  20. [Nathan page 207]

  21. Le message nerveux, au niveau d’une fibre, est codé en fréquence de potentiels d’action d’amplitude constante.

  22. 4) Dans un nerf, le message est codé en amplitude.

  23. [Nathan pages 202-203]

  24. Stimulation S1 S2 > S1 S3 > S2 S5 > S4 S6 > S5 S4 > S3

  25. Pour des stimulations faibles, le nerf ne conduit pas de message ; puis à partir d’un seuil minimal d’excitation, l’intensité du message croît jusqu’à un autre seuil, dit seuil maximal, au-delà duquel la réponse du nerf est constante quelle que soit l’intensité de la stimulation. . La réponse différente du nerf, en comparaison à la réponse d’une fibre isolée, s’explique par la constitution du nerf. Plus l’intensité de stimulation est forte, plus le nombre de fibres recrutées pour la transmission du message est grand.

  26. 5) Les neurones communiquent entre eux par des synapses .

  27. [Nathan page 187] [Nathan page 194]

  28. [Nathan page 199] Les boutons synaptiques de l’arboraison terminale sont en relation avec d’autres neurones. Le nombre important de boutons synaptiques permet ainsi à l’information d’être transmise vers un nombre important de neurones qui eux-mêmes la transmettront à d’autres neurones… Chaque contact entre deux neurones s’appelle une synapse.

  29. [Nathan page 206]

  30. [Nathan page 207]

  31. [Nathan page 207]

  32. Le délai synaptique est le temps de passage de l’influx à travers la synapse ; sa durée est de 0,5 milliseconde.

  33. Un message nerveux est donc transmis depuis un neurone vers un autre neurone, ou vers une cellule effectrice, par des synapses. Au niveau d’une synapse, le message nerveux pré-synaptique, codé en fréquence de potentiels d’action, est traduit en message chimique, codé en concentration de neurotransmetteur. L’activité du neurone post-synaptique est modifiée et est fonction de la quantité de neurotransmetteurs captés. LIVRE CHAPITRE 11 p. 201 à 222