David ou Goliath: les petits Etats sont-ils moins ou plus performants? - PowerPoint PPT Presentation

dennis
david ou goliath les petits etats sont ils moins ou plus performants n.
Skip this Video
Loading SlideShow in 5 Seconds..
David ou Goliath: les petits Etats sont-ils moins ou plus performants? PowerPoint Presentation
Download Presentation
David ou Goliath: les petits Etats sont-ils moins ou plus performants?

play fullscreen
1 / 20
Download Presentation
David ou Goliath: les petits Etats sont-ils moins ou plus performants?
81 Views
Download Presentation

David ou Goliath: les petits Etats sont-ils moins ou plus performants?

- - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - E N D - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - -
Presentation Transcript

  1. David ou Goliath: les petits Etats sont-ils moins ou plus performants? Martine Dardenne- Namur Le 15 novembre 2013

  2. Sur la taille des populations • 50% des Nations dans le monde: < 5,5 millions d’habitants. • 58% des Nations: < 7,5 millions d’habitants.

  3. Sur le PIB/habitant et la taille • 18 des 20 premières nations classées < 5,5 millions d’habitants. • Les 10 premières(hormis les USA) : population moyenne de 1,9 millions d’habitants.

  4. Taille et libertés (selon Freedom House) • 46 nations obtiennent un score parfait: • La majorité < 5 millions d’habitants. • 17 nations < 1 million d’habitants.

  5. Alphabétisation • Sur 44 pays qui revendiquent un taux d’alphabétisation de 99%: • 27 pays : population < 7,5 millions d’habitants. • 15 pays : population élevée.

  6. Santé ( selon mesures de l’OMS) • 12 des 20 premiers pays: population < 7 millions d’habitants. • Aucun pays > 65 millions.

  7. Qualité de vie • Premières nations: Norvège , Islande, Suisse, Canada, Irlande, Danemark, Autriche et Finlande. • Toutes, à l’exception du Canada sont petites.

  8. Paramètres environnementaux et écologiques • Seuls des petits pays sont classés dans les 10 premiers: Dans l’ordre: Suède, Suisse, Norvège, Finlande, Autriche, Islande , Vietnam, Géorgie, Nouvelle-Zélande et Lettonie.

  9. Taille des territoires. • Sur 223 entités politiques recensées par l’ONU, 85 ont une superficie < 26000km².

  10. Indicateur de superficie croisé avec celui de la prospérité (PIB/hab.) • Parmi les 20 premières du classement, toutes, sauf 8, sont petites (< 78.0000 km²)

  11. Taille des populations et taille des territoires. • Kirkpatrick Sale conclut qu’une nation est viable avec une population assez petite mais qu’elle est , en plus, en mesure de réunir des conditions de formation, de liberté et de santé pour y vivre mieux • Optimum de population par état dans une fourchette de 3 à 5 millions d’habitants.

  12. Taille des gouvernements (selon Kirkpatrick Sale) • Plus un Etat est grand, plus les catastrophes économiques et les pertes militaires sont importantes.

  13. Selon Léopold Khor • « Chaque fois que quelque chose tourne mal, c’est que quelque chose est trop grand. Qu’il s’agisse d’états, de taux de population dans les villes, d’organismes humains ou d’étoiles, l’accumulation au-delà d’un certain seuil crée l’explosion ».

  14. Ces réflexions ont le mérite de susciter notre attention sur cette question de la taille qui doit être à l’échelle humaine, gérable et maîtrisable par l’homme.

  15. Le cas de l’Islande • Les Islandais ont osé poser les questions cruciales: • Les citoyens doivent-ils payer pour la folie de banquiers et de spéculateurs? • Existe-t-il encore une institution liée à la souveraineté populaire capable d’opposer sa légitimité à la suprématie de la finance?

  16. Le cas de l’Islande ( suite) • Par deux fois, en mars 2010 et en avril 2011, les Islandais refusent par référendum ( à 98% et à 60% des votants) de rembourser les dépôts de particuliers britanniques et néerlandais à la banque privée Icesave.

  17. Le Financial Times se félicite de ce qu’il soit possible «  de placer les citoyens avant la finance! » • Opinion peu partagée par les dirigeants européens: Exemple du commissariat de l’agriculture : « Aucune zone sans OGM ne peut être décrétée par la loi. Nous vivons dans un marché unique. C’est le marché qui décide! »

  18. Nous devons nous arrêter à la question de la taille et fixer des seuils au-delà desquels ce qui est franchi change de nature: • Jusqu’à combien de personnes une société peut-elle aller pour être apte à composer une démocratie directe? • Combien d’intermédiaires, quelle organisation, quelle superficie peuvent nous permettre de voir le bout de nos actes?

  19. - Jusqu’à quelle dimension et sous quelles conditions les systèmes techniques auxquels nous sommes soumis peuvent-ils être maitrisables par des hommes et des femmes ordinaires?

  20. « Tout ce qui disparaît appauvrit » disait J.Ruffié. • Il faut donc préférer de nombreuses sociétés à une société nombreuse!