st atoh patite non alcoolique n.
Download
Skip this Video
Loading SlideShow in 5 Seconds..
stéatohépatite non alcoolique PowerPoint Presentation
Download Presentation
stéatohépatite non alcoolique

Loading in 2 Seconds...

play fullscreen
1 / 35

stéatohépatite non alcoolique - PowerPoint PPT Presentation


  • 270 Views
  • Uploaded on

stéatohépatite non alcoolique. Dr KHELASSI Dr SAIDANI . DÉFINITION NAFLD: NON ALCOHOLIC FATTY LIVER DISEASE Spectre de pathologies hépatiques Histologie: Surcharge graisseuse anormale >5% du pds du foie Faible ingestion d’alcool (< 30g/j ♂ / < 20g/j ♀)

loader
I am the owner, or an agent authorized to act on behalf of the owner, of the copyrighted work described.
capcha
Download Presentation

PowerPoint Slideshow about 'stéatohépatite non alcoolique' - dea


An Image/Link below is provided (as is) to download presentation

Download Policy: Content on the Website is provided to you AS IS for your information and personal use and may not be sold / licensed / shared on other websites without getting consent from its author.While downloading, if for some reason you are not able to download a presentation, the publisher may have deleted the file from their server.


- - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - E N D - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - -
Presentation Transcript
st atoh patite non alcoolique

stéatohépatite non alcoolique

Dr KHELASSIDr SAIDANI

slide2

DÉFINITION

NAFLD: NON ALCOHOLIC FATTY LIVER DISEASE

Spectre de pathologies hépatiques

Histologie: Surcharge graisseuse anormale >5% du pds du foie

Faible ingestion d’alcool (< 30g/j ♂ / < 20g/j ♀)

Stéatose hépatique ==) fréquente - Bénigne

02 grands

groupes NASH

NASH : NON ALCOHOLIC STEATO HEPATITIS

stéatose + modifications nécrotico – inflammatoire

Journal of Hepatology 48 (2008) S104–S112

*Clin Liver Dis 11 (2007) 1–16

slide3

EPIDEMIOLOGIE:

* les stéatopathie sont la première cause de cytolyse inexpliquée (90 %)

* NASH:Cause majeure de cirrhose cryptogénétique

Cause la plus fréquente d’hépatopathie chronique aux USA>VHC; >VHC+ Alcool*

Touche Tous les sexes, Tous les âges et Toutes les ethnies

* Clark et al. Am. J. Gastroenterol.2003, 98 960–967

syndrome metabolique

Syndrome metabolique

Diabete type 2

Insulino-

Resistance

obesité centrale

Dyslipidemie

Hypertension

slide6

ELEMENTS DU DG DU SD MÉTABOLIQUE (IDF, 2006)

Obésité centrale Tour de taille

européen : H≥ 94cm, F≥ 80 cm

asiatique : H≥ 90cm, F≥ 80 cm

étatsunien : H≥ 102 cm, F≥ 88 cm

+ au moins2des critères suivants:

Hypertriglycéridémie ≥ 1,7 mM (1,5g/L)*

Hypo HDL-cholestérol H <1,03 mM (0,4 g/L)*

F <1,29 mM (0,5 g/L)*

HTA Systolique ≥ 130 mmHg* ou Diastolique ≥ 85 mmHg*

Hyperglycémie ≥ 5,6 mM (1g/L)**

*ou traitement spécifique

**ou diabète de type 2 connu

slide7

HISTOIRE NATURELLE

10% à 10 ans= VHC

15% en 10-15ans

Mortalité : 20 % à 10 ans ( Hép 70 % / Cardiaque 8%)

pathog nie
Pathogénie

Foie normal

Resistance à l’insuline

1er

Temps

Diabète

Obésité

Stéatose hépatique

Stress oxydatif

Peroxydation lipides

ROS

2e Temps

Cytokines

inflammatoires

NASH

Adapté de : McCullough AJ. J Clin Gastroenterol 2006;40:S17-S29.

slide10

Stade intermédiaire:Mecanisme pathogénique de la stéatohépatite

B oxydation mitochondriale

Oxydation peroxymale

et microsomiale

RLO+++

ROS

mort hépatocyte

Stress oxydatif

cytotoxicité

Dysfonctionnement mitochondrial

Ballonisation/

nécrose

↓ATP

slide11

Mort hépatocyte

Corps apoptotiques

Phagocytose

Cellules

kuppfer

Cellule kuppfer

Cytokines

TNF…

Matrice extracellulaire+++

Synthèse>Dégradation

Fibrogénèse+++

Production facteurs de stimulation de la maturation hépatocytaire

Production facteurs de stimulation des progéniteurs hépatocytaires

cirrhose

Régénération hépatocytaire

slide13

European Journal of Internal Medicine 19 (2008) 75–82,fmc 2008 . Ramesh,AJSanyal J. Hepatol 2005,

slide14

Biologie:

*CDD fréquente

*↑ modérée des TA: ALAT> ASAT (tjr < 10 N)

*↑ des GGT et des PAL <2N

*↑ des IgA plasmatiques(25%)

*Perturbation du bilan martial:↑ferritinémie (20-50%),↑CS(10%)

*AAN,AML parfois positifs

*Eléments du syndrome métabolique

CLINICAL GASTROENTEROLOGY AND HEPATOLOGY 2008;6:26–29

slide15

Examens radiologiques

Aucun examen ne permet de différencier stéatose et stéato-hépatite

*Echographie:-Examen le plus réalisé:

-Aspect hyperéchogène «foie brillant»

-Sb 60 % et spc 94 % (↑ degrés)

*TDM abdominale: -Aspect hypodense (homogène +++)

-Inversion du gradient de densité entre foie et rate et

effacement relatif des Vx

slide16
*Résonance magnétique: Rarement réalisée

Dépiste et quantifie la SH+++

Différencie Stéatose focale/Tumeur +++

*La séquence « en phase et en opposition de phase »

- Hyper-intense en T2 , et hypo-intense en T1

*Spectroscopie:

-Précise et très sensible

-Couteuse réservée aux centres spécialisés

Gastroenterol Clin Biol 2005;29:1133-1135 /

Encyclopedie médico-chirurgicale 2004

slide17

PBH

*Avantages: -but dg et thérapeutique

-différencie stéatose de stéatohépatite

• STEATOSE PURE = Gouttelettes lipidiques

macrovacuolaires refoulant le noyau

de l’hépatocyte en périphérie

•NASH = Stéatose +Infiltrat inflammatoire

+ballonisation hépatocytaire

+Fibrose périsinusoidale

+/- corps hyalins de Mallory.

slide18

NAS score:

*Stéatose *Ballonisation *Inflammation lobulaire

< 5% 0 absente 0 absente 0

5-33% 1 un peu 1 < 2 foyers / champ x 200 1

> 33-66% 2 beaucoup 2 2-4 foyers / champ x 200 2

> 66% 3 > 4 foyers / champ x 200 3

Kleiner and al.

slide19

Graduation et stadification des NASH

*Grade:1 minime Stéatose 6 à 33 % des lobules, ballonnisation

hépatocytaire et inflammation lobulaire minime, pas

d’inflammation portale

2 modérée Stéatose 34 à 66 % des lobules, ballonnisation

hépatocytaire et inflammation intralobulaire modérée,

inflammation portale mineure à modérée

3 sévère Stéatose diffuse supérieure à 66 % des

lobules, ballonnisation hépatocytaire intralobulaire et

périportale, inflammation intralobulaire et portale importante

*Stade: 1 Fibrose périsinusoïdale focale ou extensive

2 Fibrose périsinusoïdale focale ou extensive et fibrose portale

3 Fibrose périsinusoïdale et fibrose portale en pont

4 Cirrhose

Brunt et al: Am J Gastroenterol 1999;94:2467–74.

slide20

*Indications de la PBH:

-Dg douteux par rapport à d’autres causes

-persistance d’une cytolyse malgré un TRT bien conduit (perte de pds+++)

-Stéatose échographique +FDR de fibrose

*inconvénients:

-ExInvasif / Erreur d’échantillonnage / Variabilité inter observateur

Digestive and Liver Disease 40 (2008) 371–378

int r t des marqueurs non invasifs aucun examen n est ce jour officiellement recommand
Intérêt des marqueurs non invasifs:Aucun examen n’est à ce jour officiellement recommandé

SEMINARS IN LIVER DISEASE/VOLUME 28, NUMBER 4 2008 /

Journal of Hepatology 48 (2008) 835–847

les principaux dg diff rentiels
Les principaux Dg différentiels:

*Stéatohépatite alcoolique

*Lésions dues au VHC: Stéatose dans 60%des cas (génotype3+++)

*Hépatosidérosedysmétabolique:associe

-Eléments du Sd métabolique

-Hyperferritinémie modérée(fer sérique+CS: Nx)

-Histo: hepatosiderose mixte hepatocytaire et sinusoïdale

-Les mutations HFE C282Y & H63D à l’état hétérozygote peuvent être retrouvées

Elle peut etre associée à la NASH

slide24

Foie normal

Resistance à l’insuline

Agents

insulino-sensibilisants

Obésité

Réduction

pondérale

Diabète

Stéatose hépatique

Stress oxydatif

Cytokines

inflammatoires

Peroxydation lipides

ROS

Agents

antioxydants

Agents

hépatoprotecteurs

NASH

Adapté de : McCullough AJ. J Clin Gastroenterol 2006;40:S17-S29.

slide25

REDUCTION PONDERALE:

  • Buts:
    • Amélioration insulino sensibilité
    • Effet sur la fibrogenèse et les cytokines pro-inflammatoires
  • Moyens :
    • Régime alimentaire 1ère mesure
    • Exercice physique thérapeutique
    • Agents pharmacologiques
    • Chirurgie bariatrique
slide26

Régime restrictif:

*objectif : -perte de poids de 10% en 6 mois (3% améliore l’IR)

-Rythme: 0,5-1kg/ semaine

*Type: -régime hypocalorique hypolipidique

-hypoglucidique (forte valeur glycémique)

*inconvénients:

-Amaigrissement trop rapide aggravation de la NASH

(AMG < à 1,6 kg/semaine)

- 30 à 40% de non compliance au régime

Activité physique: régulière 30mn de marche rapide /jour

Med clin north 2007, fmc 2008, Gastroenterol Clin Biol 2007

slide28

Agents pharmacologiques:

*ORLISTAT (XENILCAL ®):

-Inhibiteur des lipases gastro-intestinales (120mgX3)

-Réduction pondérale de 10% (associé au régime)

-Nécessité d’essais de meilleure qualité

*SIBUTRAMINE (SIBUTRAL ®) :

-Inhibiteur central de la recapture des monoamines: Satiété++

*RIMONABANT:

-Antagonistes des récepteurs endocannabinoïdes deType 1

-Effet bénéfique sur tous les paramètres de l’IR + réduction pondérale

-Action antifibrosante

-Limites: effets indésirables psychiatriques

Gastroenterol Clin Biol 2007; clinical practice guideline from the American College of Physicians 2005

a new strategy for the treatment of liver strategy. Nature 2006;12:671-6 fmc 2008, .

r duction pond rale
Réduction pondérale

Restriction alimentaire modérée passage obligatoire

Exercice physique irremplaçable

TRT pharmacologique validation

Chirurgie bariatrique BMI ≥ 40kg/m3 / Comorbidités

Inefficacité des autres moyens

BMI+ périmètre abdominal

METRE-RUBAN= stéatoscope

fmc 2008

slide30

TRT PHARMACOLOGIQUE :

1-DROGUES INSULINO-SENSIBILANTES:

A/ METFORMINE

* amélioration de la sensibilité à l’insuline même en l’absence de diabète

* Posologie : 1,5 à 2g/j

*Résultats:

Amélioration nette de la cytolyse

Régression significative des paramètres du syndrome métabolique

Amélioration histologique? (stéatose, inflammation,fibrose)

Gastroenterol Clin Biol 2007;31:333-340

slide31

B/THIAZOLINEDIONE:

*Rosiglitazone, Pioglitazone

-Amélioration ALAT, RI, histologie (résultats mitigés)

-Cependant  essais NON contrôlé ;

-Effets II : gain pondéral (redistribution de la graisse) ; hépatotoxicitéexceptionnelle,mortalitéCVx (rosiglitazone)

Gastroenterol Clin Biol 2007;31:333-340

SEMINARS IN LIVER DISEASE/VOLUME 28, NUMBER 4 2008

traitement pharmacologique
Traitement pharmacologique:

*Metformine (2g/j)  peut être proposée en cas de NASH à

fortiori en cas de diabète type 2

*Thiazolidinediones  option très intéressante mais ne peut être

recommandée en pratique courante(nécessite un Méga-essais !)

*Hypolipémiants, Antioxydants et autres

hépatoprotecteurs (AUDC) non recommandés

slide33

TRANSPLANTATION HÉPATIQUE:

-La NASH pourrait devenir la 1ère indication de TH

-Limites:

*co-morbidités liées au syndrome métabolique

(CVx,néoplasiques)

*risque de récidive très élevé

slide34

Suspicion stéatopathie

Exclure prise notable d’alcool et autres causes

Virus B et C

ALAT*

Algorithme de prise en charge

Élevées

Normales

Régime+Exercice physique

-

Facteurs de risque de Fibrose

Persistance élévation ALAT

+

PBH

Régime+Exercice physique

Suivi tous les 6 mois

Stéatose pure

Inflammation

Fibrose /cirrhose

Régime +Exercice physique+Médicaments

CLINICAL GASTROENTEROLOGY AND HEPATOLOGY 2008;6:26–29

NATURE CLINICAL PRACTICE ENDOCRINOLOGY & METABOLISM JUNE 2007 VOL 3 NO 6

conclusion
Conclusion:

*Nash est une partie intégrante du syndrome métabolique (IR)

*Plus souvent bénigne mais peut mener à la cirrhose, ses

complications notamment au CHC

*Diabète/obésité + cytolyse ; cirrhose cryptogénétique 

Penser à la NASH ;

*Diagnostic est histologique mais des examens non invasifs

existent et remplaceront certainement la PBH

*Il faut favoriser une prise en charge multidisciplinaire des

patients afin de mieux traiter l’IR