bienvenue l inria sophia antipolis n.
Download
Skip this Video
Loading SlideShow in 5 Seconds..
Bienvenue à l ’INRIA Sophia Antipolis PowerPoint Presentation
Download Presentation
Bienvenue à l ’INRIA Sophia Antipolis

Loading in 2 Seconds...

play fullscreen
1 / 35

Bienvenue à l ’INRIA Sophia Antipolis - PowerPoint PPT Presentation


  • 143 Views
  • Uploaded on

Bienvenue à l ’INRIA Sophia Antipolis. INRIA. Institut national de recherche en informatique et en automatique. Établissement public à caractère scientifique et technologique, placé sous la double tutelle du ministère de la recherche

loader
I am the owner, or an agent authorized to act on behalf of the owner, of the copyrighted work described.
capcha
Download Presentation

Bienvenue à l ’INRIA Sophia Antipolis


An Image/Link below is provided (as is) to download presentation

Download Policy: Content on the Website is provided to you AS IS for your information and personal use and may not be sold / licensed / shared on other websites without getting consent from its author.While downloading, if for some reason you are not able to download a presentation, the publisher may have deleted the file from their server.


- - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - E N D - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - -
    Presentation Transcript
    1. Bienvenue à l ’INRIA Sophia Antipolis

    2. INRIA Institut national de recherche en informatique et en automatique Établissementpublic à caractère scientifique et technologique, placé sous la double tutelle du ministère de la recherche et du ministère de l'économie, des finances et de l'industrie

    3. Les missions de l'INRIA • Recherche fondamentale et appliquée • Réalisation de systèmes expérimentaux • Valorisation des résultats • Diffusion des connaissances • Échanges scientifiques internationaux • Contribution à des programmes de coopération • Expertises scientifiques • Contribution à des actions de normalisation

    4. 2 100 personnes - 5 unités de recherche • 880 titulaires INRIA • 410 chercheurs • 470 ingénieurs, techniciens et administratifs • 310 chercheurs et enseignants chercheurs d’autres organismes • 650 doctorants et post-doctorants • 120 ingénieurs experts contractuels • 440 visiteurs ou collaborateurs Rocquencourt Lorraine Rennes Rhône-Alpes Sophia Antipolis Février 2002: Une sixième unité sur le « périmètre » Bordeaux-Lille-Saclay

    5. Un institut de recherche au cœur de la société de l’information • Affirmer une ambition française forte dans le domaine des STIC • (sciences et technologies de l’information et de la communication) • Deux objectifs stratégiques : • Excellence scientifique • Transfert technologique

    6. Mobiliser les efforts sur quelques grands défis scientifiques • Maîtriser l’infrastructure numérique en sachant programmer, calculer et communiquer sur Internet et sur des réseaux hétérogènes • Concevoir les nouvelles applications exploitant le Web et les bases de données multimédia • Pouvoir produire des logiciels sûrs • Concevoir et maîtriser l’automatique des systèmes complexes • Combiner simulation et réalité virtuelle

    7. Mobiliser les efforts sur quelques grands thèmes d’application • Télécommunications et multimédia • Santé et biologie • Ingénierie • Transport • Environnement

    8. Le projet de recherche • Une équipe d’une quinzaine de scientifiques • Une unité thématique forte • Un programme de travail et des objectifs à moyen terme • Une autonomie financière et scientifique • Des liens et des coopérations avec les partenaires industriels et scientifiques, en France et dans le monde • Une évaluation rigoureuse des résultats et une durée limitée

    9. 95 projets • Répartis en 4 thèmes de recherche : 1. Réseaux et systèmes 2. Génie logiciel et calcul symbolique 3. Interaction homme-machine, images, données, connaissances 4. Simulation et optimisation de systèmes complexes

    10. Thème 1 : Réseaux et systèmes • 23 projets • Parallélisme et architecture • Réseaux, systèmes, évaluation de performances • Programmation distribuée et temps-réel

    11. Thème 2 : Génie logiciel et calcul symbolique • 17 projets • Sémantique et programmation • Algorithmique et calcul formel

    12. Thème 3 : Interaction homme-machine, images, données, connaissances • 30 projets • Bases de données, bases de connaissances, systèmes cognitifs • Vision, analyse et synthèse d'images

    13. Thème 4 : Simulation et optimisationde systèmes complexes • 25 projets • Automatique, robotique, signal • Modélisation et calcul scientifique

    14. L ’INRIA Sophia : 29 projets et actions autour des 4 thèmes de recherche • Réseaux et Systèmes • MASCOTTE Simulation, langages à objets et parallélisme • MIMOSA Migration et mobilité : sémantique et applications • MISTRAL Modélisation en informatique et systèmes de télécommunication : recherche et applications logicielles • PLANETE Protocoles et applications pour l’internet • TICK Etude et implémentation des systèmes réactifs synchrones • TROPICS Transformations et outils informatiques pour le calcul scientifique

    15. Projets de Recherche • Génie logiciel et calculsymbolique • CAFE Calcul Formel et équations • LEMME Logiciels et Mathématiques • OASIS Objets Actifs, Sémantique, Internet et Sécurité • PRISME Géométrie, algorithmes et robotique • COPRIN Contraintes, OPtimisation et Résolution par INtervalles • GALAAD Géométrie, Algèbre et Algorithmes • MIRO Systèmes à objets, types et prototypes

    16. Projets de Recherche • Interaction homme-machine, images, données, connaissances • ACACIA Acquisition des connaissances pour l'assistance à la conception par interaction entre agents • ARIANA Problèmes inverses en observation de la Terre • EPIDAURE Imagerie et robotique médicale • REVES Rendu et Environnements Virtuels Sonorisés • ORION Environnements intelligents de résolution de problèmes pour des systèmes autonomes • REVES Rendu et environnements virtuels sonorisés • ROBOTVIS Vision par ordinateur et robotique • AxIS Conception, analyse et amélioration de systèmes d ’informations dirigées par l ’usage

    17. Projets de Recherche • Simulation et optimisation de systèmes complexes • CAIMAN Calcul scientifique, modélisation et analyse numérique • COMORE Contrôle et modélisation de ressources renouvelables • ICARE Instrumentation, commande et architecture des robots évolués • MIAOU Mathématiques et informatique de l'automatique et de l'optimisation pour l'utilisateur • OMEGA Méthodes numériques probabilistes • OPALE Optimisation et contrôle, algorithmes numériques et intégration de systèmes complexes multidisciplinaire régis par des EDP • SMASH Ecoulements en milieux hétérogènes • CHIR Chirurgie, Informatique et Robotique

    18. Un processus d’évaluation approfondi • Évaluation de chaque programme tous les 4 ans • Collège d’évaluateurs extérieurs, français et étrangers, universitaires et industriels • Séminaires d’évaluation • Rapport collectif et anonyme du collège d’évaluateurs • Recommandations de la commission d’évaluation • Avis du conseil scientifique • Décision du directeur général

    19. La formation et le transfert de connaissances • Formation par la recherche • Encadrement de 550 doctorants par an • Accueil d'ingénieurs et de stagiaires français et étrangers • Participation à l'enseignement • Au sein des cursus universitaires (DEA, DESS) • Dans les grandes écoles (École Polytechnique, ENS, etc.) • Organisation d'écoles et de colloques • Mise sur pied d'écoles INRIA, de séminaires et groupes de travail • Organisation de colloques nationaux et internationaux

    20. Formation par la recherche à l ’unité de recherche • 1 96 doctorants et étudiants en DEA • Formation complémentaire: cours à l ’ESSI, l ’ISIA et séminaires thématiques, Externats en entreprises • Activités en ingénierie système • Equipement et moyens informatiques de pointe

    21. Formation Enseignement • Au niveau regional : • DEA Universités de Nice, Toulon, Marseille • ISIA • EURECOM • UNSA • ESSI • ESINSA • CERAM • Au niveau national : • ENS (Ulm, Cachan, Lyon) • Ecole Polytechnique • ENSTA • Ecole des Mines • Ecole des Ponts • ENST…

    22. L’INRIA et la communautéscientifique nationale • Unités mixtes, projets communs • Enseignement, relations avec les formations doctorales • Actions de recherche coopératives • Politique d’accueil, ouverture du recrutement • Aide à la création d’entreprises • Programme post-doctoral à l’étranger • Partenariat autour des principales actions internationales

    23. Travailler et dialogueravec les entreprises • Une longue expérience en matière de relations avec le monde économique • Plus de 300 contrats de recherche en cours • Participation à plus de 250 projets européens majoritairement avec des industriels • Diffusion de logiciels (contrat et « open source ») • Des échanges permanents • Rencontres INRIA-Industrie • Clubs de PME • Accueil d'ingénieurs de l'industrie

    24. Les actions de développement • Les objectifs • Transformer les résultats de recherche en percées technologiques • Participer à l'émergence de solutions en partenariat avec les sociétés de technologie et les industriels • Les actions en cours • AEE : Architecture électronique embarquée • DYADE : Conception de systèmes d'information avancés • GENO* : Environnement informatique de génomique exploratoire • IRMf : Recalage et exploitation de données IRM fonctionnelles et anatomiques • VTHD : Vraiment Très Haut Débit • W3C : Consortium international World Wide Web (spécification des standards constitutifs du Web)

    25. Le Consortium World Wide Web assurer l’interopérabilité des produits et services disponibles sur le Web • Hôtes • Le MIT pour les Amériques • L’INRIA pour l’Europe • L’Université de Keio pour l’Asie • Missions • Spécification des standards constitutifs du Web • Promotion de ces standards • Développement de logiciels illustrant ces spécifications(open source) • Membres • Environ 500 entreprises et organisations dans le monde • Domaines couverts • Architecture • Interface utilisateur et accessibilité • Technologie et société

    26. Promouvoir l’esprit d'entreprise • INRIA - Transfert • pour favoriser la création de sociétés de technologie dans le domaine des STIC • Fonds d’amorçage “I-Source” • lancé par INRIA-Transfert et des acteurs français et européens du capital-risque • Une quarantaine d’entreprises issues de l’INRIA

    27. Sociétés de technologie de l ’ INRIA dans la Région Provence Alpes Côte d ’Azur Filiales : SIMULOG :Calcul scientifique, systèmes dynamiques et automatiques, simulation, évaluation des performances, analyses des défaillances, génie informatique Sociétés : ILOG : Développement et commercialisation d ’environnement de programmation intégrant les techniques de l ’intelligence artificielle à celle du génie logiciel ISTAR : Production de données géographiques digitalisées utilisant principalement les images satellites SPOT LORIN : Constructeur de calculateurs temps réel ERGOMATIC : Conception d’interfaces utilisateurs REALVIZ : Traitement d ’images pour le trucage numérique et l ’animation en images de synthèse

    28. Jeunes pousses dans la région PACA • Activia Network : Mise en oeuvre de réseau d'acheminement de contenu • Esterel Technologies : Logiciels de conception de systèmes fiables • UD-cast : broadcast unidirectionel sur Internet • Infobjects : Accès personnalisé aux bases de données • Quantificare : Mesures de l'évolution des pathologies fondées sur l'analyse des images médicales

    29. INRIA et la Région • Partenariats scientifiques : • Projets communs avec: • Ecole des Mines (CMA - Centre de Mathématiques Appliquées) • UNSA (Université de Nice) et CNRS • Ecole des Ponts et Chaussées (CERMICS) • Université de Provence • Collaborations avec : • Laboratoires de l ’UNSA • Institut Eurecom • Universités de Marseille, Provence and Méditerranée, • OCA, • Observatoire Océanographique de Villefranche (Paris VI) Ifremer, IMT etc. • Partenariats Institutionels • R3T2 , médiathèque (IRIS) • Participation aux structures professionnelles : • - Telecom Valley, PERSAN, Club HiTech, Pôle Santé, ImeT, MITSA, Méditerranée-Technologie…

    30. Organismes hébergés par l ’Unité de Recherche • . CMA: Centre de Mathématiques Appliquées. Laboratoire commun avec l’Ecole des Mines de Paris • . CERMICS: Centre d'Enseignement et de Recherche en Mathématiques, Informatique et Calcul Scientifique. Laboratoire commun avec l ’Ecole Nationale des Ponts et Chaussées • . W3C : la branche européenne du World Wide Web Consortium • . ERCIM : Consortium européen d’organismes de recherche • en informatique et mathématiques

    31. Centre de documentation • Ouvert aux utilisateurs spécialisés, il propose: • 17500 publications, thèses, actes de conférence, • 11000 rapports de recherche, 320 revues spécialisées couvrant tous les thèmes de recherche • Accès Internet : • - Publications on-line INRIA (rapports de recherche, thèses…) • - Bibliothèques,éditeurs, laboratoires... • - Bibliographies spécialisées et revues électroniques. • Participation dans les différents réseaux: • La bibliothèque Nationale (BNF) avec les autres unités de recherche INRIA et Imag • Bibliothèques françaises de mathématiques • Réseau de Documentation IRIS (Infothèque Régionale pour l ’ Industrie et les Sciences) • Calliope: bibliothèque virtuelle. 2300 emprunteurs en 1999 (ingénieurs, doctorants, …)

    32. SEMIR :Exploitation maintenance Informatique et Réseaux • Un parc de machines : • 660 postes de travail (unix, windows etc.) • 10 machines de service • 1 machine parallèle DEC et PC Pentium sur ethernet 100 Mb/s and Myrinet 622 Mb/s • Un réseau: • connexion de tous les postes de travail en ethernet 10 et 100 Mb/s • interconnexion grâce à 12 commutateurs d’étage reliés à un commutateur central • de BFX.FD • connexions  externes : Internet , 10Mb/s via R3T2/Renater, Platform ATM • Une implication dans : • W3C • Expérimentations ATM TEN 155 et VTHD

    33. Les relations internationales • Collaborations avec les centres de recherche et les industriels européens • Participation à plus de 250 projets européens • ERCIM (European Research Consortium for Informatics and Mathematics) • Coopération avec les États-Unis • Relations avec le Japon, la Chine, l’Inde, le Brésil, etc. • Partenariats avec les pays en voie de développement • Consortium World Wide Web (W3C) • Accueil d’étudiants et de spécialistes étrangers

    34. Communication et information scientifique • Un directeur de l’information scientifique et de la communication • Animation de la politique de communication de l’institut • Un service d’information et de communication scientifique • Proposition et conception des actions et produits de communication de l’institut • Une organisation décentralisée • 5 chargés de communication dans les unités de recherche • 5 centres de documentation ouverts au public spécialisé extérieur

    35. Organisation de la direction de l'INRIA Conseil d’administration Président : Bernard Larrouturou Commission d’évaluation Président : Pierre-Louis Lions Vice-président : Thierry Priol Conseil scientifique Présidente : Marie-Claude Gaudel ---------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------- Directeur du développement et des relations industrielles Gérard Giraudon Conseillers du Président Pierre Haren Pierre-Louis Lions Direction générale Président directeur général Bernard Larrouturou Directeurs des unités de recherche Lorraine : Hélène Kirchner Directeur administratif et financier Pierre-Yves Saint Délégué général au transfert technologique Laurent Kott Directeur général adjoint Hervé Mathieu Directeur scientifique Gilles Kahn Rennes : Claude Labit Directeur des ressourceshumaines Blaise Aubry Rhône-Alpes : Bernard Espiau Directeur des relations internationales Stéphane Grumbach Directeur de l’information scientifique et de la communication Jean-Pierre Verjus Rocquencourt : Jean-Pierre Banâtre Directeur des réseaux et des systèmes d ’information Renaud Cornu-Emieux Sophia Antipolis : Michel Cosnard Chargés de mission Prospective : Albert Benveniste, Marc Berthod, Olivier Faugeras, Jean-Marie Hullot, Olivier Pironneau