les derniers th mes bo te de biscuits m lang s l.
Download
Skip this Video
Loading SlideShow in 5 Seconds..
Les derniers thèmes ( «Boîte de biscuits mélangés ») PowerPoint Presentation
Download Presentation
Les derniers thèmes ( «Boîte de biscuits mélangés »)

Loading in 2 Seconds...

play fullscreen
1 / 83

Les derniers thèmes ( «Boîte de biscuits mélangés ») - PowerPoint PPT Presentation


  • 96 Views
  • Uploaded on

Les derniers thèmes ( «Boîte de biscuits mélangés »). Autres dépots Hypersensibilité dentinaire Fluorure Scellant Halitose Rince bouche Dentifrice. AUTRES DÉPOTS MOUS. Matéria alba ET Débris alimentaires. Matéria alba. Débris bactériens Débris cellulaires

loader
I am the owner, or an agent authorized to act on behalf of the owner, of the copyrighted work described.
capcha
Download Presentation

Les derniers thèmes ( «Boîte de biscuits mélangés »)


An Image/Link below is provided (as is) to download presentation

Download Policy: Content on the Website is provided to you AS IS for your information and personal use and may not be sold / licensed / shared on other websites without getting consent from its author.While downloading, if for some reason you are not able to download a presentation, the publisher may have deleted the file from their server.


- - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - E N D - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - -
Presentation Transcript
les derniers th mes bo te de biscuits m lang s

Les derniers thèmes( «Boîte de biscuits mélangés »)

Autres dépots

Hypersensibilité dentinaire

Fluorure

Scellant

Halitose

Rince bouche

Dentifrice

autres d pots mous

AUTRES DÉPOTS MOUS

Matéria alba

ET

Débris alimentaires

mat ria alba
Matéria alba
  • Débris bactériens
  • Débris cellulaires
  • Par-dessus la plaque ET visible
mat ria alba suite
Matéria alba (suite)
  • Accumulation fortuite, non-structurée de:
    • Bactéries mortes et vivantes
    • Cellules épithéliales desquamées
    • Leucocytes en désintégration
    • Protéines cellulaires
    • Surtout, des débris alimentaires
mat ria alba6
Matéria alba

Aspect clinique:

  • Dépôt volumineux ET mou
  • Visible à l’œil nu (sans solution révélatrice)
  • Blanc OU blanc/gris
mat ria alba suite7
Matéria alba (suite)
  • Élimination par simple rinçage vigoureux et irrigation.
  • Toutefois, les instructions à donner aux patients sont les mêmes que pour l’enlèvement de la plaque.
d bris alimentaires
Débris alimentaires
  • Particules d’aliments qui s’accumulent autour et entre les dents au cours de la mastication, lorsqu’il y a :
    • Absence de point de contact
    • Mobilité anormale des dents
    • Irrégularités occlusales
    • Papilles intermédiaires réduites ou absentes
d bris alimentaires suite
Débris alimentaires (suite)

Le tassement alimentaire peut se faire de deux façons:

  • Tassement vertical
  • Tassement horizontal
d bris alimentaires10
Débris alimentaires
  • Les débris alimentaires contribuent à produire un état non hygiénique général de la bouche.
  • Les débris provenant d’aliments cariogéniques favorisent la carie dentaire, parce que les hydrates de carbone liquéfiés se diffusent rapidement dans la plaque, atteignant les bactéries acidogènes.
limination des d p ts mous
Élimination des dépôts mous
  • L’action de la langue, des lèvres, de la salive produit un certain auto nettoyage.
  • Cependant, cette action étant limitée, il importe d’utiliser une bonne méthode de brossage ainsi que les adjuvants nécessaires à l’élimination de ces dépôts mous afin de prévenir et limiter la formation de la plaque dentaire.
le tartre dentaire

Le tartre dentaire

Dépôt minéralisé

(pages 94-96)

le tartre dentaire rappel
Le tartre dentaire: Rappel
  • Le tartre sous-gingival n’apparaît pas par suite de l’expansion directe du tartre supra-gingival.
  • Il se forme d’abord une plaque bactérienne sous-gingival par extension de la plaque supra-gingival.
tapes de la formation du tartre
Étapes de la formation du tartre
  • Formation de la pellicule (PAE)
  • Maturation de la plaque dentaire
  • Minéralisation
    • Moins de 24 à 72 heures après la formation de la plaque, apparition de foyer de minéralisation (à l’intérieur de la matrice).
    • Moyenne de 12 jours pour l’obtention d’une minéralisation mature. ( varie de 10 à 20 jours)
    • Processus de minéralisation est le même pour le tartre sous et supra gingival MAIS INDÉPENDEMMANT.
distribution du tartre supra gingival
Distribution du tartre Supra-gingival

Blanc, blanc crémeux ou gris, peut être coloré par tabac, aliments

distribution du tartre sous gingival
Distribution du tartre Sous-gingival

Brun pâle à foncé, vert foncé ou noir

tartre supra gingival orifices des canaux des glandes salivaires
Tartre supra gingival Orifices des canaux des glandes salivaires

Faces jugales des molaires supérieures

Faces linguales des antérieures inférieures

les taches

Les taches

(Pages 97-102)

facteurs d hypersensibilit
Facteurs d’hypersensibilité
  • Exposition du cément et de la dentine,
  • Anomalie à la jonction énamo-cémentaire,
  • Disparition du cément,
  • Disparition de l’émail.
d finition
Définition
  • Douleur aiguë et de courte durée
  • Localisée au niveau de la dentine exposée
  • La dentine réagit à différents types de stimuli
  • Les stimuli sont soit thermique, évaporatif et chimique, tactile, osmotique.
exposition du c ment et de la dentine
Exposition du cément et de la dentine
  • Peut provenir d’une récession (pathologique ou traumatique), ou d’une intervention parodontale
action des agents d sensibilisants
Action des agents désensibilisants
  • Obturation des tubules dentinaires
  • Formation d’une dentine secondaire
duraflor application
Duraflor: application
  • Polissage des dents
  • Assécher
  • Isoler
  • Application avec un pinceau jetable
  • Brunir (surfaçer)
  • Passer la soie dentaire
  • Laisser durcir au contact de la salive
informations transmettre au patient
Informations à transmettre au patient
  • Les causes de la récession
  • Les causes de l’hypersensibilité
  • Utilisation d’une brosse à dents à poils souples
  • Enlèvement quotidien de la plaque: aide à prévenir l’hypersensibilité dentinaire.
  • Les aliments de consommation à éviter
le fluor
Le Fluor

Par Mélissa Alvaro, stagiaire

d finition d un scellant
Définition d’un scellant
  • Il s’agit d’une résine de scellement des puits et des fissures
consid rations cliniques o placer la r sine de scellement
Considérations cliniques:Où placer la résine de scellement?
  • Dans les puits et fissures sur la surface occlusale
  • Dans les puits vestibulaires
  • Dans les puits palatins
  • Dans le cingulum des dents antérieures supérieures
consid rations cliniques le contour profondeur
Considérations cliniques:le contour (profondeur)
  • Il faut que les sillons soient

étroits et profonds.

  • S’ils sont peu profonds, ils ne nécessitent pas de scellant
  • De la même manière, l’incidence de la carie est peu élevée dans un sillon peu profond, mais cela ne veut pas dire que cette dent ne va pas carier.
consid rations cliniques le moment de l ruption
Considérations cliniques: le moment de l’éruption
  • En général, il faut attendre que la dent soit bien éruptée avant d’y mettre un scellant, et ensuite on l’applique le plus tôt possible,
  • Selon des études, les caries apparaissent généralement dans les deux années qui suivent l’éruption des dents en bouche, surtout dans le cas des molaires permanentes supérieures,
  • Il n’y a pas de risque à appliquer un scellant sur une lésion initiale de carie.
  • Par contre, plusieurs dentistes pratiquent une améloblastie dans le cas d’une lésion initiale de carie, afin de l’enlever et pour que le scellant puisse bien adhérer à l’émail
consid rations cliniques tat de la carie
Considérations cliniques: État de la carie
  • Si le patient a déjà eu beaucoup de caries et présente de nombreuses obturations, il serait essentiel d’appliquer un agent de scellement sur les dents qui feront éruption.
  • Effet bactériostatique: en présence de lésion carieuse débutante, l’application d’un scellant va en arrêter la progression. Les bactéries sont privées d’éléments nutritifs et celles qui sont encore vivantes sont en trop faible nombre pour que la carie se propage
  • S’il y a une carie à l’interproximal, il est impossible d’y appliquer un agent de scellement.
consid rations cliniques l ge du patient
Considérations cliniques: L’âge du patient
  • Le début de l’adolescence représente la période où l’incidence de la carie est la plus élevée,
  • Il est indiqué d’appliquer des scellants.
technique d application d un scellant pr paration de la dent
Technique d’application d’un scellant: Préparation de la dent
  • Prophylaxie: Bien nettoyer la surface pour enlever les débris, la plaque et les taches. On utilise la pierre ponce pour se faire,
  • Isolation de la dent: Les dents doivent rester propres et sèches pour que le scellant puisse bien coller
  • Sèchage à l’aide de la seringue air/eau
  • Mordançage créer des porosités à la surface de l’émail (acide phosporique), permet la pénétration de la résine
  • Application du scellant à l’aide d’un pinceau ou applicateur; durcit avec lumière bleue (polymérisation) ou autres
dur e de vie d un scellant
Durée de vie d’un scellant
  • Pour qu’il puisse durer longtemps, il faut que la dent n’ai pas été contaminée avec la salive lors de l’application,
  • Donc, la technique devra être précise et efficace.
  • 5 à 10 ans?
  • Mais, bon contrôle aux 6 mois
l halitose qu est ce que c est
L’halitose, qu’est-ce que c’est?
  • L'halitose est le terme utilisé pour définir la mauvaise haleine.

" halitus " du latin = mauvaise haleine

" osis " du grec = maladie ou trouble

  • Il s’agit d’odeurs offensives émises par la bouche (Joseph Lester, 1920)
les causes de la mauvaise haleine
Les causes de la mauvaise haleine
  • Au niveau de la bouche : dans 85% des cas, la mauvaise haleine est d'origine buccale. La mauvaise odeur de la bouche est due à la production de composés volatils sulfurés (CVS) malodorants. Ce sont les bactéries qui produisent les CVS dont les principaux sont le sulfure d'hydrogène, le méthyl-mercaptan, le sulfure de diméthyle et le disulfure de diméthyle.
les bact ries gram
Les bactéries Gram-
  • Produisent les CVS, que l’on retrouve en grande concentration sur l’arrière de la langue
  • Les bactéries qui produisent le plus de CVS sont : Porphyromonas gingivalis, Prevotella intermedia, Prevotella loeschii, Bacteroides forsythus et Treponema denticola. Ces bactéries peuvent être mises en évidence par cultures bactériennes.
causes non pathologiques
Causes non pathologiques
  • Médicamentsqui causent la sécheresse:

 Antihistaminiques

 Antidépresseurs

 Stéroïdes

 Antibiotiques

 Antihypertenseurs

 Antiparkinsoniens

 Antipsychotiques

 Diurétiques

causes non pathologiques60
Causes non pathologiques
  • Äge
  • Port de la prothèse:  la concentration (et la quantité) des m-o, entraîne la  du flot salivaire, il y aura stagnation de la salive et une légère sécheresse
causes non pathologiques61
Causes non pathologiques
  • Haleine du matin: durant la nuit, le flot salivaire baisse et les bactéries productrices d’odeurs peuvent stagner davantage.
  • Le simple fait de parler, de rincer avec de l’eau, de boire son jus d’orange ou de déjeuner réactive le flot salivaire. La faim provoque aussi la salivation.
causes non pathologiques62
Causes non pathologiques
  • L’alimentation (oignons, ail, asperges et chou-fleur)
  • L’ail et l’oignon sont des aliments qui passent très vite dans le sang après l'ingestion et une partie de l'odeur qui se dégage de la bouche provient de l'air expiré par les poumons.
  • L’alcool
causes non pathologiques63
Causes non pathologiques
  • Tabac:

• asséchant la bouche,

• retardant la guérison,

• entretenant la mauvaise haleine,

• favorisant l'apparition des maladies de gencives (parodontite) qui à son tour provoquent des odeurs fétides

causes pathologiques et syst miques buccales
Causes pathologiques et systémiques buccales
  • Reflux gastrique
  • L’anorexie et la boulimie
  • Système respiratoire (sinusite), acidocétose (odeur de pomme)
  • Problèmes rénaux
  • Cirrhoses du foie
  • Diabète
  • Triméthylaminurie : déficience génétique entraînant une défaillance de la synthèse d’une protéine, la méthylamine.
causes pathologiques buccales
Causes pathologiques buccales
  • La langue: région postérieure et sur les côtés est un réservoir de bactérie, surtout si la langue est chevelue.
  • Amygdales: petites ou inflammées
  • Hypofonction salivaire
halitose et maladie parodontale
Halitose et maladie parodontale
  • 60% des gens atteints ont une plus grande concentration de CSV sur la surface de la langue,
  • L’haleine est fétide, et c’est une source d’anxiété,
quoi servent ils
À quoi servent-ils?
  • Le rince-bouche a comme but principal de combattre la mauvaise haleine
  • Le rince-dent est plutôt utilisé comme agent de prévention de la carie dentaire grâce à son contenu en fluor
les types de rince bouche
Les types de rince-bouche
  • Le rince-bouche « fait maison »
  • Le rince-bouche de type commercial
rince bouche fait maison
Rince-bouche fait maison
  • Eau: après un repas ou toute ingestion de sucre
  • Solutions salines NaCl (3 types)

Solution saline: sol. Physiologique des cellules

Solution hypertonique: fonctionne par osmose 2gr sel+ 4 on. eau

Solution isotonique: 2gr sel+ 8 on. Eau

  • Bicarbonate de sodium

2 gr + 8 on. eau

rince bouche commerciaux que contiennent ils
Rince-bouche commerciaux: que contiennent-ils?
  • Eau
  • Alcool de 15% à 30% (alcool éthylique)
  • Parfum
  • Colorant
  • Édulcorant (non cariogénique): GOÛT
rince bouche ingr dients actifs 6
Rince-bouche: Ingrédients actifs (6)
  • Agents antimicrobiens: nombre de m-o,  act. bactérienne
  • Agents oxygénants: produit l’effervescence (enlèvement des débris), peu action anti-microbienne
  • Agents astringents: resserrer et raffermir les tissus
  • Agents antalgiques: calmer la douleur
  • Agents tampons:  acidité buccale liée à la fermentation des débris alimentaires
  • Agents désodorisants: neutraliser les odeurs
retenir sur le rince bouche
À retenir sur le rince-bouche
  • Procure une légère inhibition de l’activité bactérienne
  • Il n’enlève pas la plaque comme une action mécanique (brosse-soie), mais peut la réduire
  • Pas recommandé chez les enfants (ils peuvent l’avaler)
les bains de bouche rince dents
Les bains de bouche(rince-dents)
  • Il s’agit d’une solution fluorée, appliquée d’une manière topique qui agit directement à la surface de l’émail des dents.
  • Concentration et fréquence d’utilisation:
  • Fluorure de sodium (NaF) à 0,2% une fois/semaine
  • Fluorure de sodium (NaF) à 0,05% une fois/jour

Nécessite une régularité pour obtenir un maximum

d’efficacité

quand doit on sugg rer un rince dents chez les enfants
Quand doit-on suggérer un rince-dents chez les enfants?
  • Chez les enfants de 6 ans et plus, pas avant:
  • Difficulté à faire circuler le liquide entre les dents
  • Difficulté à faire respecter la durée d’une minute
  • L’enfant a le réflexe d’avaler le liquide fluoré
  • Pré-adolescence et adolescence (prévention de la carie)
  • Enfants avec hygiène déficiente (ex: polycaries: caries nombreuses, ou présence de plaque dentaire aux collets des dents sur une longue durée)
  • Orthodontie: Adolescents ne passent pas l’enfileur de soie et la plaque contourne les boîtiers).
quand doit on sugg rer un rince dents chez les adultes
Quand doit-on suggérer un rince-dents chez les adultes?
  • Récessions gingivales:

hypersensibilitée dentaire (tubuli sur les racines des dents)

possibilité accrue de développement de caries radiculaires

  • Maladies parodontales: effet bactériostatique temporaire
  • Xérostomie: diminution de la salive en cas de traitement de chimiothérapie ou de radiothérapie
d finition78
Définition
  • Substance nettoyante à utiliser avec une brosse à dent.
  • Pour enlever les dépôts mous.
constituants
Constituants
  • Détergents 1 à 2%
  • Agents de polissage (abrasif) 25 à 60%
  • Agents liants 1 à 2 %
  • Humectants 20 à 40%
  • Parfum 1 à 1.5 %
  • Eau 15 à 50 %
  • Agents de conservation, Édulcorant

Colorant, 2 à 3 %

  • Agent thérapeutique 1 à 2 %
agents de polissage abrasif 25 60
Agents de polissage (abrasif) 25 à 60 %
  • Sert à nettoyer , à enlever les taches sans endommager les tissus,
  • Sert à polir, rendre lisse et brillant
  • Sels inorganiques, non toxiques et insolubles
taille et forme des particules
Taille et forme des particules

Particules rondes (billes) = (-) abrasif (p.c.q elles roulent)

OU

Particules anguleuses (pointues)= (+) abrasif

N.B. Pâte + abrasive que gel

aussi du fluorure
Aussi du Fluorure
  • Pouvoir Anti cariogène
  • Pouvoir Désensibilisant