estimating trade restrictiveness indices n.
Download
Skip this Video
Loading SlideShow in 5 Seconds..
Estimating Trade Restrictiveness Indices PowerPoint Presentation
Download Presentation
Estimating Trade Restrictiveness Indices

Loading in 2 Seconds...

play fullscreen
1 / 24

Estimating Trade Restrictiveness Indices - PowerPoint PPT Presentation


  • 75 Views
  • Uploaded on

Estimating Trade Restrictiveness Indices. Hiau Looi Kee Alessandro Nicita Marcelo Olarreaga Présentation OFCE - SciencesPo Mai 2007. Motivation. Input essentiel lorsqu’on évalue: l’impact des reformes commerciales sur la croissance, pauvreté, productivit é , etc

loader
I am the owner, or an agent authorized to act on behalf of the owner, of the copyrighted work described.
capcha
Download Presentation

PowerPoint Slideshow about 'Estimating Trade Restrictiveness Indices' - claude


An Image/Link below is provided (as is) to download presentation

Download Policy: Content on the Website is provided to you AS IS for your information and personal use and may not be sold / licensed / shared on other websites without getting consent from its author.While downloading, if for some reason you are not able to download a presentation, the publisher may have deleted the file from their server.


- - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - E N D - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - -
Presentation Transcript
estimating trade restrictiveness indices

Estimating Trade Restrictiveness Indices

Hiau Looi Kee

Alessandro Nicita

Marcelo Olarreaga

Présentation

OFCE - SciencesPo

Mai 2007

motivation
Motivation
  • Input essentiel lorsqu’on évalue:
    • l’impact des reformes commerciales sur la croissance, pauvreté, productivité, etc
    • possibilité de reforme commerciale et le processus de lobbying
    • position des partenaires commerciaux dans négociations commerciales—

principe de réciprocité

    • le respect des objectifs du millénaire des Nations Unies
    • allocation de l’aide aux PVD (et plus particulièrement les PMA)
  • Absence de méthodologie avec un lien étroit avec la théorie peut amener a des mesures biaisées et des recommandations erronées à ces questions importantes
slide3
Mesures existante dans la littérature:
  • Variable muette pour pays ouverts et fermés (ex: Sachs et Warner (Brookings 1995)
      • Pays est fermé si tarif moyen>40% ou MNT couvrent plus de 40% du commerce
      • Mais pourquoi 40%? Arbitraire
  • Variables « outcomes » (ex: Frankel et Romer, AER 1999, Dollar and Kraay, EJ 2003, etc…): commerce/PIB, ou différences de prix
      • Influencées par politiques commerciales….
      • Mais aussi chocs macro, pluies, changements de goûts, etc…
  • Tarif moyen seulement en espérant que tous les autres mesures soit corrélées
      • Tarifs et Mesures Non Tarifaires (MNT) sont ils compléments (OK) ou substituts dans la détermination de la politique commerciale?
slide4
Le TRI du FMI ou le CPIA de la BM
    • Tarif en dessous de 5% = 1 point, et on augmente les points avec le niveau du tarif moyen
    • Part des lignes tarifaires affectées par un MNT < 5% = 1 point, et on augmente les points avec le niveau du tarif moyen
    • Mais arbitraire à nouveau:
      • Un tarif moyen de 5% est toujours aussi restrictif qu’un autre tarif moyen de 5%?
      • Un tarif moyen de 5% est toujours aussi restrictif que lorsque 5% des lignes tarifaires ont une NTM?
slide5
Deux problèmes d’agrégation classiques dans la construction des indices de restriction du commerce:
    • Agrégation à travers des lignes tarifaires différentes (machines versus parfums):
      • Comment résumer plus de 5000 tarifs en une seule mesure?
      • Moyen simple versus moyenne pondérée?
    • Agrégation à travers des instruments de politiques commerciales différents (tarifs, quotas, régulations techniques, subventions agricoles, etc)
      • Critères a-théorique à la CPIA de la BM, TRI du FMI, ou Sachs et Warner (Brookings 1995)
  • Anderson et Neary (Econometrica 1992, et IER 2003) donnent une solution conceptuelle à ses deux problèmes d’agrégation
    • Indice de restriction du commerce défini comme le tarif uniforme équivalent à l’ensemble des mesures existantes en termes de:
      • bien-être du pays importateur (TRI)
      • volume des importations agrégées (OTRI)
slide6

.

R

-

+

OR = OTRI: tarif uniforme qui garde la valeur des importations agrégées constante

Illustration graphique de la construction de l’indice OTRI

OC = Tarif bien 1, OD = Tarif bien 2

slide7
Notre contribution:
  • Amélioration de la méthodologie d’Anderson et Neary
    • Élimination du biais d’agrégation avec le développement d’une méthodologie pour estimer les indices en utilisant l’information au niveau de la ligne tarifaire (5000 biens).
    • Développe le concept de MA-OTRI (Doha, accord régionaux, objectifs du Millenium, etc..)
  • Application économétrique des conceptes
    • Permet estimation pour une grande quantité de pays
    • Estimation des écart-types associés avec chaque mesure de restriction au commerce
    • Développement d’une base d’équivalents tarifaires des MNT
slide8
Estimations des Équivalents Tarifaires des MNT
  • Estimations des indices de restriction du commerce
  • Résultats
  • Conclusions
estimations d quivalents tarifaires des mnt
Estimations d’ Équivalents Tarifaires des MNT

Définitions des MNT

  • MNT Core

Mesures de contrôle de prix, restriction quantitative, mesures monopolistiques, régulations techniques (SPS inclus) – Source: UNCTAD Trains, les TPRs de l’OMC, et autres sources nationales

  • Soutien domestique aux agriculteurs e

Notifiées en $ par les pays membres de l’OMC

Équivalents Tarifaires sont estimés en 2 étapes:

  • Estimation de l’impact des MNT sur les importations (Leamer JDE 1990, Harrigan JIE 1993, Trefler JPE 1993)
  • Transformation de l’impact-quantité en impact-prix en utilisant des élasticités de demande d’importations (Kee, Nicita et Olarreaga, 2006)
slide10
Estimation de l’impact des MNT sur les quantités importées
  • Variable expliquée:
    • quantités importées
  • Variable explicative:
    • Variables d’avantage comparatif (Leamer, JDE 1990)
    • Tarif
    • Mesures non tarifaires
    • Interactions des mesures non tarifaires avec variable d’avantage comparatif
  • Échantillon
    • Ligne tarifaire (5000 biens) en prenant la variation à travers 79 pays importateurs
  • Méthode d’estimation
    • Variables instrumentales afin de contrôler pour l’endogeneité des MNT aux importations (Trefler, JPE 1993): changements passés dans les importations et moyenne pondérées des MNT des 5 voisins les plus proches.
    • Estimation non linéaire afin de éviter que la présence des MNT augmente le commerce
des effets quantit s aux effets prix estimations des quivalents tarifaires
Des effets quantités aux effets prix (estimations des Équivalents Tarifaires)

Demande d’importation

ET de MNT

Impact sur les quantités importées de la MNT

estimation des lasticit s de demande d importation
Estimation des élasticités de demande d’importation
  • On suit l’approche d’estimation des paramètres des fonction de revenue (ou PIB) à la Kohli (1991) ou Harrigan (1997)).
  • Mais on estimes les parametres de prix des importation a six digit du Système Harmonise (pour capturer les effets prix croises on impose de la structure utilisant un indice de prix tornquist: bien i versus tous les autres biens)
  • Les biens importes son considérés des inputs dans le processus de production domestique étant donne les prix mondiaux, le niveau de productivité et les dotations en facteurs (tous considérés exogènes)
  • Basé dans la théorie Heckscher-Ohlin du commerce.
slide13
Estimations des Équivalents Tarifaires des MNT
  • Estimations des indices de restriction du commerce
  • Résultats
  • Conclusions
estimation des indices de restriction au commerce
Estimation des indices de restriction au commerce
  • Définitions
    • Les indices sont donnés par le tarif uniforme qui, s’il était appliqué en lieu et place de la structure tarifaire existante, conduirait au même niveau de
      • bien-être (TRI),
      • importations agrégées (OTRI),
      • exportations agrégées (MA-OTRI)
  • Plus formellement pour l’OTRI:
  • Approche en équilibre partiel à la Feenstra (Handbook 1995)
slide15
Après différentiation et en réarrangeant:

Même pondérations pour le TRI et MA-OTRI, mais:

  • pour le TRI la moyenne est prise sur le carre du tarif (variance)
  • Pour le MA-OTRI la moyenne est prise sur tous les pays importateurs de biens du pays c

Le poids donnéà chaque ligne tarifaire augmente avec:

  • le volume des importations
  • l’élasticité de demande d’importation
slide16

P

P1

P0

M1

M1

M0

M

slide17
Estimations des Équivalents Tarifaires des MNT
  • Estimations des indices de restriction du commerce
  • Résultats
  • Conclusions
slide18
OTRI diminue avec le PIB par tête
  • Mais le MA-OTRI aussi (jeu mercantiliste)
  • Tous les indices sont significativement différents de 0
slide19
OTRI diminue avec le PIB par tête
  • Mais le MA-OTRI aussi (jeu mercantiliste)
  • Le TRI a une tendance (faible) à augmenter avec le PIB par tête
  • Tous les indices sont statistiquement différents de 0
slide20
Contribution des MNT et tarifs à l’OTRI par secteur
  • Protection agricole > manufacturière
  • MNT contribuent autant que les tarifs au niveau de la protection totale
  • Préférences tarifaires aux PMA ne diminuent pas la protection des pays riches envers les PMA de façon importante
slide21
Importance des MNT augmente avec le PIB par tête
  • En ignorant le protectionnisme associé avec les MNT on sous-estime le niveau de protection dans les pays riches
slide22
Tarifs et MNT: compléments ou substituts?

Corrélations conditionnelles

slide23
Estimations des Équivalents Tarifaires des MNT
  • Estimations des indices de restriction du commerce
  • Résultats
  • Conclusions
conclusions
Conclusions
  • Nous avons développé une méthodologie permettant d’estimer des indices de restriction au commerce avec une base théorique solide
  • Ces mesures incluent des barrières tarifaires mais aussi des mesures non tarifaires
  • Biais important lorsque l’on ignore les barrières non tarifaires
  • Les pays les plus pauvres imposent des barrières plus importantes sur leurs importations mais font aussi face à des barrières plus importantes sur leurs exportations (réciprocité et clause de la Nation la Plus Favorisée)
  • La méthode permet d’obtenir non seulement des estimations mais aussi leur écart-type
  • L’importance de la transparence (OTRI versus le TRI de l’IMF ou CPIA)
  • Travail en cours: Effets d’équilibre général, décomposition des mesures non tarifaires (ex. antidumping), grand pays importateur ou exportateur