pr sentation des couches r seaux n.
Download
Skip this Video
Loading SlideShow in 5 Seconds..
Présentation des couches réseaux. PowerPoint Presentation
Download Presentation
Présentation des couches réseaux.

Loading in 2 Seconds...

play fullscreen
1 / 45

Présentation des couches réseaux. - PowerPoint PPT Presentation


  • 269 Views
  • Uploaded on

Présentation des couches réseaux. Présentation des enseignements en réseau. Services sur réseaux Couches OSI Installation et configuration de serveurs Développement d’applications web, client/serveur. Présentation d ’Internet. Qu’est ce qu’Internet?. Historique. Connexion de réseaux.

loader
I am the owner, or an agent authorized to act on behalf of the owner, of the copyrighted work described.
capcha
Download Presentation

Présentation des couches réseaux.


An Image/Link below is provided (as is) to download presentation

Download Policy: Content on the Website is provided to you AS IS for your information and personal use and may not be sold / licensed / shared on other websites without getting consent from its author.While downloading, if for some reason you are not able to download a presentation, the publisher may have deleted the file from their server.


- - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - E N D - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - -
    Presentation Transcript
    1. Présentation des couches réseaux.

    2. Présentation des enseignements en réseau • Services sur réseaux • Couches OSI • Installation et configuration de serveurs • Développement d’applications web, client/serveur

    3. Présentation d ’Internet • Qu’est ce qu’Internet? • Historique • Connexion de réseaux • Utilisateurs et économie

    4. Présentation d ’Internet • A quoi servent les réseaux, Internet ? • Réseaux d ’entreprise • Ressources partagées • Services

    5. Présentation d ’Internet • Quelles sont les machines qui sont connectées ? • Systèmes d ’exploitation • Processeurs • Interfaces réseau

    6. Smtp,Pop Lire son courrier TCP, IP . Présentation d ’Internet • Comment est organisé Internet? Niveaux Services Niveaux Services Niveaux Internet Niveaux Internet Niveaux Communications PPP, Ethernet Niveaux Communications

    7. Données Données Données Données Données Données Présentation d ’Internet • Pile protocolaire, modèle OSI Couche Application Données Données Couche Application Couche Présentation Couche Présentation Couche Session Couche Session Couche Transport Couche Transport Couche Réseau Couche Réseau Couche Liaison de données Couche Liaison de données Couche Transmission Couche Transmission

    8. Présentation d ’Internet • Les protocoles • L ’encapsulation des données (ex session HTTP, URL, type MIME (multipurpose Internet Mail Extensions), requête/réponse) • Les interfaces • L ’indépendance logicielle

    9. Présentation d ’Internet • Rôles de chaque couche réseau

    10. Lire son courrier Consulter une page web Présentation d’Internet • Couche application : Modes connecté / Déconnecté, protocole, archis client/serveur

    11. Présentation d ’Internet • Couche présentation • Traduction spécifique pour les couches hautes, modèle de présentation de données homogène sous la couche présentation. • Couche session • Couche de gestion de la sécurité d’accès aux services, Bind, RPC, Xserveur…

    12. Présentation d ’Internet • Couche transport • Les ports, les sockets • Découpage des messages • Les contraintes de transport • Les classes de service • Le mode datagramme et le mode connecté, circuits virtuels et circuits physiques • Spécificité du transport sur Internet

    13. Gestion de l’adressage Corrélation avec les noms de domaines Routage dans le réseau(routeurs, chemins, table de routage) Présentation d ’Internet • Couche Réseau

    14. Présentation d ’Internet • Couche physique • Les topologies • Les signaux • Le matériel

    15. Présentation d ’Internet • Les étendues géographiques ? Réseaux locaux Réseaux métropolitains Réseaux étendus Interconnexion de machines sur un même site Interconnexion de machines ou de réseaux dans une agglomération Interconnexion de machines ou de réseaux au niveau national ou international Connexion par concentrateur, commutateur, répéteur. Utilisation de fibre optique ou bien de coaxial haut débit Utilisation des réseaux publics PPP, Numéris, ATM, satellites Ethernet, Token ring DQDB, FDDI

    16. Présentation d ’Internet • Couche liaison de données • Amélioration des conditions de transmission • Les protocoles • Le matériel

    17. Normalisation télécom – l ’ISO (International Standardization Organization) dépend de l’ONU (téléphones, mobiles, satellites (groupements industriels et gouvernementaux fermés) – l ’UIT-T (Union Internationale des Télécommunications) ex : CCITT – Représentants nationaux = organismes de norm° des différents pays :• AFNOR : France• ANSI : USA• DIN : Allemagne…• L ’ISO a défini un modèle de référence : OSI

    18. Normalisation Internet ISOC ISOC France ISOC USA IAB IETF Internet DRAFTS IESG Proposed Standard Protocol IRTF RFCs Publics IANA /ICANN RIPE Draft Standard Protocol ISTF Standard Protocol Expérimental Protocol W3C

    19. Normalisation d’Internet • Internet est organisé par l'Internet Society (ISOC, Société d'Internet), association des professionnels d'Internet, comprenant des chapitres locaux et nationaux (cf. l'Internet Society France, ISOC-France). Elle abrite en son sein un certain nombre de groupes de travail réfléchissant sur les différent aspects d'Internet. Ces instances sont (pour la plupart) supervisées par l'Internet Architecture Board (IAB, Conseil d'Architecture d'Internet), qui peut parfois intervenir comme instance d'appel. Elles comprennent : • L'Internet Engineering Task Force(IETF, en anglais : groupe de travail sur les techniques d'Internet), chargé de l'élaboration des documents techniques et normes, lui-même divisé en groupes de travail spécialisés, • L'Internet Engineering Steering Group (IESG, en anglais : groupe de pilotage sur les techniques d'Internet), chargé du pilotage des activités de l'IETF et de l'adoption des standards, • L'Internet Research Task Force (IRTF, en anglais : groupe de recherche sur Internet), chargé de la recherche et de l'évolution à long terme des techniques d'Internet, • L'Internet Assigned Numbers Authority (IANA, en anglais : autorité des numéros réservés), plus ou moins remplacée par l'International Corporation for Assigned Names and Numbers (ICANN, en anglais : société Internet des noms et numéros réservés), largement autonome de l'ISOC, sont chargées chargé de l'attribution des noms et numéros uniques : numéros de ports, de protocoles, noms de domaines, adresses IP. • L'ISOC dispose aussi d'un groupe de travail sur les rapports entre Internet et la société (ISTF, Internet Societal Task Force). • Le Web, qui n'est qu'un des services d'Internet, dépend lui, pour des raisons historiques, d'un consortium particulier, le World Wide Web Consortium (W3C). • Dans les deux cas (Internet et le web), l'activité de normalisation a (presque) complètement échappé aux organismes de normalisation, qu'ils soient internationaux (l'ISO, l'UIT-T pour les télécoms) ou nationaux (ANSI aux USA, AFNOR en France, DIN en Allemagne) qui sont composés de représentants d'organismes techniques dépendants des gouvernements et d'intérêts industriels, dont ni les documents de travail, ni les documents finaux, ni les discussions ne sont publics,... et dont les normes sont parfois difficiles à obtenir, ce serait-ce qu'en termes de coût. • L'Internet a conçu sa propre procédure de normalisation. N'importe qui peut être à l'origine d'une norme ; il suffit d'envoyer une proposition à l'IAB par courrier électronique. Les projets de normes sont rédigés par des groupes de travail, au sein de l'IETF, et rendus publics d'abord sous forme de Internet Draft, puis sous la forme de RFC (Request For Comments, en anglais : appel à commentaire) avec l'état de Proposed Standard Protocol (proposition de protocole standard). Après une période de commentaires et de tests, il passe à l'état de Draft Standard Protocol (projet de protocole standard), puis de Standard Protocol (protocole standard) ou de Experimental Protocol si les tests de validation ou les avis ne sont pas positifs. Tous les RFC (et Drafts Internet) sont publics et disponibles via Internet sur de nombreux sites, notamment en France à l'adresse ftp://ftp.inria.fr/rfc.

    20. Normalisation les RFCs • Documents de référence pour les applications • • Issus d ’une réflexion commune des acteurs de l ’internet • • Font office de norme pour les protocoles et applications utilisés sur l ’internet • • Sont consultables gratuitement (ftp://ftp.Ietf.Org/rfc) • • Respect des RFC : grande inter-opérabilité avec autres logiciels • • Très important pour les équipements réseau,les systèmes d ’exploitation et les applications • réseaux • • Exemples : • – Rfc 791 : ip • – Rfc 894 : tcp • – Rfc 768 : udp • – Rfc 821 & rfc822 : smtp • – Rfc 959 : ftp • – RFC 854 : telnet • – RFC 1700 : well known ports

    21. Couche Réseau

    22. Analyse de la couche réseau • La normalisation • Les adresse IP et les masques de réseau • Le fonctionnement du nommage • Les datagrammes IP, le protocole ICMP • Le routage • L’utilisation des adresses IP

    23. Couche réseau • Adresses IP • Détail d ’une adresse www.xxx.yyy.zzz Equivalent à N°Réseau&N°Machine • Masque de réseau Adresse IP && Masque de réseau Renvoie le N°Réseau

    24. Couche réseau • Classes d ’adresses • Classe A 0xxx xxxx yyyy yyyy zzzz zzzz xxxx xxxx • Classe B 10xx xxxx yyyy yyyy zzzz zzzz xxxx xxxx • Classe C 110x xxxx yyyy yyyy zzzz zzzz xxxx xxxx • Classe D 1110 xxxx yyyy yyyy zzzz zzzz xxxx xxxx • Classe E 1111 xxxx yyyy yyyy zzzz zzzz xxxx xxxx

    25. Couche réseau • Propriétés de la classe A • Plage d ’adresse Première adresse 0000 0000 0000 0000 0000 0000 0000 0000 En décimal : 0 0 0 0 Dernière adresse 0111 1111 1111 1111 1111 1111 1111 1111 En décimal : 127 255 255 255

    26. Couche réseau • Propriétés de la classe B • Plage d ’adresse Première adresse 1000 0000 0000 0000 0000 0000 0000 0000 En décimal : 128 0 0 0 Dernière adresse 1011 1111 1111 1111 1111 1111 1111 1111 En décimal : 191 255 255 255

    27. Couche réseau • Propriétés de la classe C • Plage d ’adresse Première adresse 1100 0000 0000 0000 0000 0000 0000 0000 En décimal : 192 0 0 0 Dernière adresse 1101 1111 1111 1111 1111 1111 1111 1111 En décimal : 223 255 255 255

    28. Couche réseau • Les réseaux privés • Problématique • Les adresses réservées Classe A: de 10.0.0.0 à 10.255.255.255 Classe B : de 172.16.0.0 à 172.16.255.255 Classe C : de 192.168.0.0 à 192.168.255.255

    29. Couche réseau • Rôle du masque de réseau • Découpage d ’une adresse IP Classe A: de 0.0.0.0 à 127.255.255.255 L ’adresse du réseau est codée sur le premier octet Le masque de réseau en binaire est donc : 1111 1111 0000 0000 0000 0000 0000 0000 Soit en décimal: 255.0.0.0

    30. Couche réseau • Rôle du masque de réseau • Découpage d ’une adresse IP Classe B: de 128.0.0.0 à 191.255.255.255 Masque de réseau: 255.255.0.0 Classe C: de 192.0.0.0 à 223.255.255.255 Masque de réseau: 255.255.255.0

    31. Couche réseau • Rôle du masque de réseau • Découpage en sous réseaux • Problématique • Découpage grâce au masque Réseau privé de classe B: 172.16.0.0 1010 1100 0001 0000 0000 0000 0000 0000 Réseau découpé: 172.16.x.0 1010 1100 0001 0000xxxx xxxx 0000 0000

    32. Couche réseau • Rôle du masque de réseau • Exemple de découpage Découpage en deux sous réseaux 1010 1100 0001 0000x000 0000 0000 0000 Propriétés du réseau 1 1010 1100 0001 00000xxx xxxx xxxx xxxx Adresses de 172.16.0.0 à 172.16.127.255 Propriétés du réseau 2 1010 1100 0001 00001xxx xxxx xxxx xxxx Adressage de 172.16.128.0 à 172.16.255.255

    33. Couche réseau • Adresses particulières • Adresse d ’un réseau • Broadcast • Adresse de localhost

    34. Couche réseau • Adresses particulières • Agrégats de classe C • Principe • Répartition géographique

    35. Noms de domaines • Le pourquoi • Décomposition d ’un nom • Organisation des domaines

    36. Noms de domaines • Rechercher une machine • Les types de serveurs DNS

    37. Le protocole IP • Mode de transmission • Découpage des paquets • En tête IP

    38. Le protocole IP • Format d ’un datagramme IP

    39. Le protocole IP • Description de l ’en tête • Version (4 ou 6) • TTL (Time to live) • TOS priorité 4bits, TOS (délai,débit,fiab,cout) 0 • Protocole (1 icmp, 6 tcp, 17 udp) • Longueur datagramme (en octets) • checksum

    40. Le protocole IP • Description de l ’en tête • Identification N° de paquet (16 bits) • Adresse source/destinataire • Flags (0, DF, MF) • Options • Place fragment (pos° 1er octet dans le message) • Bourrage

    41. Le protocole IP • Gestion de la couche réseau • Protocole ICMP

    42. Le protocole IP • Principaux codes ICMP

    43. Le protocole IP • Applications ICMP • Fonctionnement du ping • Fonctionnement de traceroute

    44. Le routage • Définitions: destination, chemin, métrique • Table de routage • Les politiques de routage (stat./dyn.) • Les systèmes autonomes (tables ripe whois)

    45. Le routage • Les protocoles de routage • RIP (distant vector) échange de tables, convergence • OSPF • BGP et EGP