le developpement psychomoteur n.
Skip this Video
Loading SlideShow in 5 Seconds..
LE DEVELOPPEMENT PSYCHOMOTEUR PowerPoint Presentation
Download Presentation
LE DEVELOPPEMENT PSYCHOMOTEUR

Loading in 2 Seconds...

  share
play fullscreen
1 / 24
Download Presentation

LE DEVELOPPEMENT PSYCHOMOTEUR - PowerPoint PPT Presentation

chesmu
296 Views
Download Presentation

LE DEVELOPPEMENT PSYCHOMOTEUR

- - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - E N D - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - -
Presentation Transcript

  1. LE DEVELOPPEMENT PSYCHOMOTEUR Du nourrisson et du jeune enfant (jusque 4 ans) Dr Paul ROBEL - Sarzeau

  2. Un processus lent et complexe • Le nouveau-né naît avec un cerveau immature (rançon de la marche bipède) • Des acquisitions progressives • Dans un sens dit céphalo-caudal • Pour une organisation d’une très grande complexité • Tous les enfants sont différents mais avec des repères universels

  3. Les différents acteurs ont un rôle • L’objectif: reconnaître un retard de développement pour agir au plus vite • Les parents: excellents observateurs mais mauvaises interprétations possibles • Les A.M. et le personnel du Multi-acceuil: observer et alerter • Le médecin: diagnostiquer une pathologie et orienter si besoin • Tous peuvent s’aider du carnet de santé

  4. Les différends registres • Un développement continu avec de grandes étapes • Substituant à un comportement réflexe un comportement adapté • On distingue différents registres: - motricité - préhension - capacités sensorielles - langage - socialisation - relation - contrôle sphinctérien

  5. Le nouveau-né • Des réflexes archaïques • Des membres hypertoniques en flexion, la tête n’est pas tenue, redressement réflexe debout • Pas de préhension (« grasping ») • Une perception des formes et de la lumière, (des yeux trop souvent clos doivent inquiéter) • Un sursaut au bruit, reconnaît la voix maternelle • Un langage exprimé par le cri (faim, douleur…) • Des relations exclusives avec la mère • Dort 21 heures

  6. 1 à 2 mois • Fixation du regard et poursuite oculaire en particulier du visage maternel • Début d’orientation au bruit • Contemple le visage de maman quand elle parle, ouvre la bouche et hoche la tête, premier sourire à 1 mois puis sourire-réponse à 6 semaines • Mis sur le ventre bébé redresse sa tête, tourne la tête, la marche automatique disparaît, couché de côté il passe sur le dos, les membres restent fléchis, asymétriques, mais peuvent être ramenés en avant aux épaules • Début des vagissements (petits cris doux, « ho he ha ») • S’inquiéter d’un trouble de succion, de déglutition, d’un bébé qui bave tout le temps, qui ne fixe pas sa maman, qui ne sourit pas, qui ne s’oriente pas au bruit, qui reste au seul pleur sans autre son…) • Dort 19 à 20 h à 1 mois

  7. 2 à 3 mois • Tenu assis bébé tient sa tête en dodelinant, sur le ventre il relève la tête puis s’appuie sur les avant bras pour relever tête et thorax. • Début de coordination de la tête et des yeux • Il tourne la tête à 180° pour suivre un objet, puis le regard accommode et converge (il fixe exactement son biberon) • Il tourne la tête du côté du son à 3 mois • Il sourit et vocalise quand on lui parle • Début des gazouillis (« areuh ») même pour les enfants sourds

  8. 3 à 4 mois • Couché bébé relève la tête et se met sur le ventre. Ouvre la main pour attraper l’objet tendu (coordination oeil- main). La tête reste verticale sur le ventre en appui sur les avant bras, et dans toutes les positions du tronc • Suit les personnes (pas encore les objets) des yeux. Commence à palper les proches • Découvre sa main • Lallations à 4 mois (bébé prend conscience des sons qu’il émet et les répète) • Rit aux éclats • Tourne la tête du côté du son (4 mois)

  9. 4 à 5 mois • S’excite quand on prépare son repas, en voyant des jouets, son biberon • Mécontent quand le contact est rompu • Sourit à son image dans le miroir • Assis le dos est droit, la tête n’oscille plus • Mis debout, il pousse sur ses pieds • Découvre ses pieds • Avec la main ratisse à pleine paume • Commence à avoir peur des étrangers, ne sourit plus à n’importe qui • Dort 15-16 heures et boit 4 biberons par jour

  10. 6 mois • Emet ses premières syllabes (babillage) • Tient assis sur son siège, tourne dans son lit • Attrape par le milieu de la paume, laisse tomber un jouet pour en prendre un autre • Sur le dos la tête décolle du lit. Se retourne sur le dos. • Tourne la tête dans la direction du bruit, puis les yeux • Rectifie sa position pour voir des objets • Imite les mimiques (tire la langue…), ne joue plus avec les main, tend les bras pour être pris • Prend son biberon et mange un biscuit • Tient assis en trépied, debout supporte son poids

  11. 7 mois • Préfère sa mère. Sensible au contenu émotionnel du contact • Babillage et essai d’articulation plus riche • Répond à son nom • Se retourne sur le ventre • Porte les objets à la bouche • Préhension à pleine paume du côté du pouce

  12. 8-9 mois • Le certificat obligatoire du 9° mois fait le point sur le développement de bébé • Tient assis sans appui sur les bras, se déplace par retournement. Tient debout avec aide. Puis s’assied et tient assis seul. Il enlève son bavoir • Prise en pince dans la main. Les objets seront successivement attrapés, sucés, jetés, tapés. • Porte les objets à la bouche • Acquiert la notion de permanence de l’objet (le cherche ou même entre en colère si on lui ôte) • L’espace est exploré des yeux dans toutes les directions • Syllabes redoublées (ma-ma-ma pa-pa-pa…). C’est une étape importante: l’acquisition du langage commence • Peur de l’étranger, sait la signification du « non ». • Pleure quand sa mère s’absente et même met son manteau pour sortir • Dort 14-15 heures

  13. Un an • Tient debout avec puis sans appui, commence à marcher. Assis le dos droit, pivote pour prendre un objet derrière lui • Prend les objets avec les doigts. Sait lâcher un objet et retrouver un objet caché au regard. Le donne et le jette • Porte de moins en moins à la bouche. Ne bave plus • Début du jeu avec autrui • Suit des yeux un objet en déplacement rapide • Avant un an fait au revoir, bravo, aide à l’habillage, s’intéresse aux livres d’images • A un an, comprend les phrases (« où est ta chaussure? ». Premiers mots possibles • Dort 13 à 15 heures

  14. 18 mois • Commence à grimper et monter sans alterner le pas • Empile plusieurs cubes, lance une balle sans tomber • Ne jette plus, ne met plus à la bouche, désigne une partie du corps, imite les actes courants • Apparition des mots-phrases, dit 7 à 20 mots et en comprend 50. Il va commencer à jargonner (reproduit les sons) • Début de la course, avec des bosses!

  15. 24 mois • Troisième certificat de santé obligatoire qui retient: marche, obéit à un ordre simple, associe deux mots,imite un trait, superpose des cubes • Il est capable de prendre un objet fin entre pouce et index, de feuilleter un livre, gribouiller, reproduire un trait. • Phrases de deux puis trois mots (« donne ballon » « maman donne ballon »). Utilise 50 mots. • Court bien, monte et descend des escaliers marche par marche, grimpe sur un meuble, ouvre la porte, tape dans un ballon • Se sert bien d’une cuillère, aide pour déshabiller, écoute les « histoires à images » • Fait des tours de 6 cubes, gribouille en rond • Commence (parfois dès 18 mois) à s’opposer, colères

  16. Trois ans • Roule à tricycle • Copie un cercle , une croix • Sait dire son âge, son sexe, compte 3 objets, répète 3 nombres, une phrase de 6 syllabes • Joue à des jeux simples en parallèle avec d’autres enfants, aide activement à l’habillage, se lave les mains • Dort 11 heures

  17. Quatre ans • Saute sur un pied, lance une balle en l’air • Constructions élaborées avec des cubes, copie un carré, dessine un bonhomme avec 2 à 4 parties (en plus de la tête), compare deux lignes et désigne la plus longue • Compte 4 pièces, raconte des histoires • Joue avec d’autres enfants, va seul aux toilettes

  18. Quand doit-on s’inquiéter pour la vue? • Absence d’ouverture des yeux chez le nouveau-né. Absence de poursuite oculaire à partir d’un mois • Signes en faveur d’une amblyopie: grands mouvement de rotation des yeux, regard fixé en haut, strabisme, bébé qui applique ses doigt ou poings devant les yeux, qui déplace sa main ouverte devant les yeux, qui ne supporte pas la lumière

  19. Quand s’inquiéter d’un trouble de la compréhension générale? • Retard à l’apparition du sourire-réponse • Absence d’intérêt pour l’entourage, absence de reconnaissance et d’abord de la mère • Un décalage ou une absence d’apparition des différentes étapes du développement social est souvent un signe de retard mental. Mais pas à la semaine près!

  20. Quand s’inquiéter d’un trouble du langage? • Enfant silencieux la première année • Absence du premier mot à 18 mois • Pas d’association de deux mots à 2 ans • Pas de phrase de 3 mots à 3 ans

  21. Quand suspecter une surdité? Contraste entre l’absence de réaction au bruit et un sursaut lorsqu’on entre dans son champ visuel Gazouillis qui régressent par la suite Absence de réponse au nom de l’enfant Mauvaise compréhension des consignes en dehors de celles émises dans le champ visuel Stagnation du langage, « jargonnage »

  22. Fonction de préhension: quand s’inquiéter? • L’enfant ne tente pas de prendre des objets à partir de 6 mois: indicateur d’un grave trouble de fonctionnement intellectuel ou de problème moteur • Absence de pince pouce-index à 1 an • Latéralisation marquée nettement avant 2 ans: déficit de l’autre côté le plus souvent

  23. Pipi caca popo: le contrôle sphinctérien • Dans l’évaluation du développement ce n’est pas un critère très valable • L’âge de contrôle est très variable, interviennent le développement neurologique, l’attitude éducative, des facteurs psychologiques (arrivée d’un petit frère ou sœur…) • Repères: à 15 mois signale qu’il est mouillé. A 18 mois propre le jour avec des accidents. A 2 ans propre la nuit si on le lève dans la soirée (mais seulement 50% des enfants respectent ce repère de « normalité »). A 2 ans ½ va seul aux toilettes, s’installe sur le siège appelle pour essuyer. A quatre ans autonome en général. • Mais: on ne parle d’énurésie nocturne qu’après 7 ans…

  24. Le développement de l’enfant: une merveilleuse aventure et parfois des couacs • Un cerveau humain a plus de connexions qu’il n’y a d’atomes dans l’univers…quelle aventure! • On est des bébés, pas des robots: chaque enfant a son rythme, mais il y a des repères et on l’a vu des motifs d’alarme • Je ne veux pas être comparé ! Mais je veux des parents qui sauront alerter si je ne vais pas bien • Ne pas hésiter à demander conseil à des professionnels • N’oubliez pas de m’aimer et de vous émerveiller de mes progrès