valence n.
Download
Skip this Video
Loading SlideShow in 5 Seconds..
Valence PowerPoint Presentation
Download Presentation
Valence

Loading in 2 Seconds...

play fullscreen
1 / 22

Valence - PowerPoint PPT Presentation


  • 107 Views
  • Uploaded on

Valence. «La valence d’un atome A est le nombre d’atomes, ou de groupes d’atomes, appelé à former des liaisons avec A » (Serres, 1997, 1013)

loader
I am the owner, or an agent authorized to act on behalf of the owner, of the copyrighted work described.
capcha
Download Presentation

PowerPoint Slideshow about 'Valence' - bryce


An Image/Link below is provided (as is) to download presentation

Download Policy: Content on the Website is provided to you AS IS for your information and personal use and may not be sold / licensed / shared on other websites without getting consent from its author.While downloading, if for some reason you are not able to download a presentation, the publisher may have deleted the file from their server.


- - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - E N D - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - -
Presentation Transcript
valence

Valence

«La valence d’un atome A est le nombre d’atomes, ou de groupes d’atomes, appelé à former des liaisons avec A » (Serres, 1997, 1013)

«On peut comparer le verbe à une sorte d’atome crochu susceptible d’exercer son attraction sur un nombre plus ou moins élevé d’actants, selon qu’il comporte un nombre plus ou moins élevé de crochets pour les maintenir dans sa dépendance » (Tesnière, 19662, 238)

«Le nombre de crochets que présente un verbe et par conséquent le nombre d’actants qu’il est susceptible de régir, constitue ce que nous appellerons la valence du verbe» (Tesnière, 19662, 238)

logique math matique
« Logique mathématique »

Soit la proposition : Pierre est mortel

1) "un élément stable mais incomplet" (Blanché, R., 1970, La logique et son histoire (d'Aristote à Russel), Paris, Colin, 314), à savoir « ... est mortel» : le "prédicat" ou la "fonction propositionnelle« 

2) "et un élément variable qui vient saturer le premier et former avec lui une proposition" (Blanché, 1970, 314), à savoir «Pierre»: l’"argument" ou la "variable"

les classes de pr dicats 1
Les classes de prédicats (1)

"prédicats nullaires" : il pleut, il neige

"prédicats unaires" ou "prédicats à une place" : Pierre gesticule, court, dort, dîne, pleure

gesticuler (quelqu’un)

"prédicats binaires" ou "à deux places" : J'ai vu les portes Scées. Il entendit le tonnerre. Il a accepté un cadeau. Il admire la France. On recherche le coupable. J'ai ressenti une vive douleur. Il veut un fruit. Il veut partir.

  • voir (quelqu’un , quelque chose)
les classes de pr dicats 2
Les classes de prédicats (2)
  • "prédicats ternaires" ou "à trois places" : Le jury a attribué le premier prix à M. X. Il donne un ordre à son employé. Il ordonne à tout le monde de se taire. Il demande son chemin à un passant.

attribuer (quelqu’un, quelque chose, à quelqu’un)

  • ….
  • "prédicats naires"ou "à n places"
les classes de verbes d apr s tesni re 1
Les classes de verbesd’après Tesnière (1)

"verbes avalents" : "verbes sans actants <...> qui <...> sont connus dans la grammaire traditionnelle sous le nom de verbes impersonnels" (Tesnière, 19662, 239)

"verbes monovalents" : "verbes à un actant" qui "sont connus dans la grammaire traditionnelle <...> sous le nom <...> de verbes intransitifs" (Tesnière, 19662, 240)

les classes de verbes d apr s tesni re 2
Les classes de verbesd’après Tesnière (2)

"verbes bivalents" : "verbes à deux actants" qui "sont connus dans la grammaire traditionnelle sous le nom de verbes transitifs" (Tesnière, 19662, 242)

"verbes trivalents" : "verbes à trois actants" que "la grammaire traditionnelle ne <...> distingue pas des verbes à deux actants, avec lesquels elle les confond sous le titre global de verbes transitifs" (Tesnière, 19662, 255)

actants circonstants d apr s tesni re
Actants ~ circonstantsd’après Tesnière

"Les actants sont les êtres ou les choses qui, à un titre quelconque et de quelque façon que ce soit, même au titre de simples figurants et de la façon la plus passive, participent au procès. Ainsi dans la phrase fr. Alfred donne un livre à Charles, Charles, et même le livre, bien que n’agissant pas par eux-mêmes, n’en sont pas moins des actants au même titre qu’Alfred" (Tesnière, 19662, 102)

"Les circonstants expriment les circonstances de temps, lieu, manière, etc.... dans lesquelles se déroule le procès. Ainsi dans la phrase fr. Alfred fourre toujours son nez partout, il y a deux circonstants, un de temps (toujours) et un de lieu (partout)" (Tesnière, 19662, 102)

compl ments de verbes circonstants 1
Compléments de verbes ~ circonstants (1)

Deux sortes de compléments, dans les grammaires :

1) des compléments centraux ou «essentiels» (Wagner & Pinchon, 1962, 72-76), qui sont propres à chaque verbe et appartiennent à la construction ou la rection du verbe,

2) des compléments périphériques ou «circonstanciels», qui peuvent s’ajouter à n ’importe quel verbe.

On appellera, ici :

1) compléments de verbe les constituants centraux du SV, c’est-à-dire ceux qui appartiennent à la valence du verbe

2) et circonstants ses constituants périphériques, c’est-à-dire ceux qui n'appartiennent pas à la valence du verbe.

compl ments de verbes circonstants 2
Compléments de verbes ~ circonstants (2)

DÉFINITIONS SYNTAXIQUES

Le Complément de verbe est un constituant immédiat de syntagme verbal qui est une adjonction de verbe, ce qui veut dire que le Complément de verbe appartient à un SV exocentrique

le Circonstant est un constituant immédiat de SV qui est aussi une expansion de SV ce qui veut dire que le Circonstant appartient à un SV endocentrique

compl ment de verbe et circonstant 3

SV

V

SV

SV

Complément de verbe et circonstant (3)

Complément de verbe:

Circonstant:

circonstant et compl ment de verbe
Circonstant et complément de verbe

Différence syntaxique:

P

SN:N

SV

SV

SPrép

V

SN

SPrép

Prép

SN

V

Passé

Det

N

Prép

SN

Det

N

Det

Plur

Det

N

Pierre racont- a s - es ennuis à son ami avec le sourire

vivre
« vivre »

vivre : «être en vie, exister» (Le Nouveau Petit Robert, 1993, 2403) verbe monovalent.

Circonstants: vivre d'expédients, vivre en esthète, vivre pendant cinquante ans (Caput, 1969, 446).

Mais complément de verbe: vivre à Strasbourg

Cf. «passer sa vie, une partie de sa vie en résidant habituellement" (Le Nouveau Petit Robert ), «habiter» (Lexis ).

sortir
« sortir »

Verbe bivalent: «aller hors de»

Complément de verbe: sortir de prison, sortir de table, sortir de ses gonds, sortir du peuple

Maissortir en ville, sortir au théâtre?

Intransitivation: sortir = «aller hors de chez soi» (Dubois, DFC, 1966, 1085)

parler
« parler »

Circonstants: parler comme un délégué du personnel, parler en maître, parler en tant que chef de parti; parler pour l'accusé, parler avec autorité (Caput, 1969, 309)

«articuler des paroles» (Dubois, DFC, 822), «articuler les sons d'une langue naturelle» (Le Nouveau Petit Robert, 1591)

parler à ses amis, parler avec ses voisins (Caput, 1969, 309).

parler de ses affaires, parler d'amour (Caput, 1969, 309)

compl ments de verbes valeur s mantique
Compléments de verbes Valeur sémantique?

Le COMPLÉMENT DE VERBE

spécifie un actant, le plus souvent le deuxième, de la fonction propositionnelle signifiée par le verbe,

et forme avec ce dernier une propriété sémantique susceptible d'être affirmée à propos du premier actant du verbe, du moins dans les langues dites à construction objective.

circonstant valeur s mantique
CirconstantValeur sémantique?

« prédication sur le reste de la phrase »?

Er arbeitetein Dresde "Il travailla à Dresde"

= Er arbeitete, als er in Dresde war "Il travailla, quand il était à Dresde"

In Dresde, arbeitete er"à Dresde, il travailla"

Heureusement, Bourbaki réussit son examen de mathématique

Bourbaki réussit brillamment son examen de mathématique

Le circonstant "forme un sous-ensemble de l'extension de la relation verbale" (van Hout, 1973, II, 185)

il enrichit la compréhension, il caractérise le contenu du prédicat

d pla abilit
Déplaçabilité?

"la mobilité est la propriété caractéristique du complément circonstanciel" (Riegel, Pellat, Rioul, 1994, 140).

Mais :

Au milieu du romantisme, Baudelaire fait songer à quelque classique (d'après Riegel, Pellat, Rioul, 1994, 140)

Le matin, elle fleurissait;avec quelles grâces, vous le savez (Bossuet, Duch. d'Orléans ) (d'après Grevisse, 19597, 147)

Demain, il va à Paris (d'après Wagner et Pinchon, 1962, 76)

La nuit, il dort (d'après Chevalier, Arrivé, Blanche-Benveniste, Peytard, 1964, 75)

hi rarchie des circonstants 1
Hiérarchie des circonstants (1)

2 Circonstants de niveau différent:

P

Coord

P:SV

SV

SAdv

"tps"

SN:N

SV:V

Adj

Adj

Adj

Coord

Adj

mais ilmourut, tout maigre et tout sec, en même temps que Bayssan

circonstants et extraposition

P

SPrép

avec la canne d’or de…

Circonstants et extraposition
interposition
Interposition?
  • Mes parents louaient,l'été, un minuscule bungalow à Deauville, près de l'avenue de la République. (Patrick Modiano, 1993, Chien de printemps, 30)
  • Est-ce la même chose que:
  • Mes parents louaient un minuscule bungalow, l'été, à Deauville, près de l'avenue de la République.