lire et comprendre n.
Skip this Video
Loading SlideShow in 5 Seconds..
LIRE ET COMPRENDRE PowerPoint Presentation
Download Presentation
LIRE ET COMPRENDRE

play fullscreen
1 / 22
Download Presentation

LIRE ET COMPRENDRE - PowerPoint PPT Presentation

branxton
160 Views
Download Presentation

LIRE ET COMPRENDRE

- - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - E N D - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - -
Presentation Transcript

  1. LIRE ET COMPRENDRE Qu'est-ce que comprendre ? Comment enseigner la compréhension ? Stage Liaison Ecoles-Collège Grenoble 5 – 2008-2009 - Dominique.Gourgue@ac-grenoble.fr, CPAIEN

  2. Qu'est-ce que comprendre ?

  3. Préalable LA PERFORMANCE DE LECTURE Gough & Tunmer 1986 L = R x C Compréhension sémantique syntaxique LECTURE Extraire de l’information de ce qui est écrit Reconnaissance des mots isolés

  4. Préalable On retiendra tout d’abord que la compréhension en lecture est toujours le fruit de l’interaction entre 3 composantes : • Un textedoté de caractéristiques spécifiques (structure, syntaxe, lexique …) • Un lecteurqui, lui aussi, a des caractéristiques propres (expertise, buts, intentions …) • Un contexte lié aux conditions dans lequel se trouve le lecteur lorsqu'il aborde le texte

  5. Qu'est-ce que comprendre ? "L’activité de compréhension est une activité complexe qui s’envisage dans une activité de résolution de problème au cours de laquelle le lecteur construit progressivement une représentation."M. Fayol, Aider les élèves à comprendre

  6. Qu'est-ce que comprendre ? Modèle de la compréhension de textes d’après Van Dijk et Kintsch(1983) dans "La compréhension en quelques points… "Maryse Bianco, Laboratoire des Sciences de l'Education, Grenoble La compréhension d’un énoncé passe par trois étapes principales qui concourent à l’intégration de l’ensemble des informations dans un "modèle de situation". Ce modèle intègre les données explicitesdu texte mais aussi l’ensemble des relations existant entre ces données ainsi que les connaissances antérieures que l’individu a utilisées pour interpréter le texte.

  7. Qu'est-ce que comprendre ? • Les 3 étapes • Prenons la phrase : La petite fille rencontre un méchant loup.

  8. Première étape Le lecteur effectue d’abord les traitementslexicaux et syntaxiques pour aboutir à la mémorisation de la "forme de surface" de cette phrase. Cette forme est transitoire et très vite oubliée. La petite fille rencontre un méchant loup.

  9. Deuxième étape Les traitements sémantiques de la seconde étape conduisent à la construction d’une base de texte ou microstructure où sont représentées les idées énoncées dans le texte et leurs inter-relations. Notre énoncé devient alors : 1 – rencontrer (fille, loup) 2 – petite (fille) 3 – méchant(loup) A partir de cette base de texte est dérivée une macrostructure qui peut être considérée comme un résumé thématique du texte. Cette forme est gardée plus facilement en mémoire.

  10. Troisième étape La dernière étape permet de représenterles informations dans un modèle de situation. Dans notre exemple : La petite fille rencontre un méchant loup. Nous ne comprenons pas seulement que deux personnages se sont rencontrés, mais nous comprenons aussi que le premier personnage nous est déjà connu (article défini), qu’il est jeune et de petite taille. Ce personnage-là pourra donc être considéré comme un être jeune et de sexe féminin.

  11. Modèle de situation Nous comprenons encore que la rencontre se fait entre ce premier personnage et un second, qui est un animal, non encore connu, mais que l’on sait méchant, certainement dangereux pour la petite fille. De ce fait, un certain nombre de caractéristiques physiques vont pouvoir être attachées à ce second personnage (grand, le poil noir, les dents longues et pointues, etc.), voire au premier (enfant, gentille, type "petit chaperon rouge", …).

  12. Interprétation L’interprétation définitive intègre donc une quantité d’éléments implicites qui, dans le cas présent, peuvent s’organiser dans une image mentaledans laquelle l’aspect des personnages, leur position respective seront représentés.

  13. Compréhension fine La compréhension "fine" ou "achevée" suppose que le lecteur parvienne à élaborer un "modèle de situation", c’est-à-dire qu’il élabore progressivement une représentation mentale du texte en cours de lecture.

  14. Comment enseigner la compréhension ?

  15. Les écueils à éviter • Sous-estimation des difficultés de compréhension des élèves • Activités solitaires et autonomes trop précoces • Surabondance de tâches d’anticipation et d’invention • Survalorisation du questionnement au détriment de la reformulation • Multiplication des expériences littéraires • Confusion sur la "construction" des apprentissages R.Goigoux

  16. L'évolution de l'enseignement de la compréhension • Conception traditionnelle de la compréhension texte lecteur • Conception contemporaine de la compréhension Texte Lecteur Intention de l’auteur Forme Contenu Structures Processus Contexte Psychologique Social Physique

  17. L’enseignement explicite de la compréhension A pour objectif de : • Rendre transparents les processusinclus dans la tâche de lecture • Développer l’autonomie du lecteur R.Goigoux

  18. la lecture est une activité complexe Processus du lecteur • identification de la perte de compréhension • réparation de la perte de compréhension Processus métacognitifs Microprocessus Processus d’intégration Macro processus • reconnaissance des mots • lecture par groupe de mots • microsélection (idée principale de la phrase) • utilisation des substituts • utilisation des connecteurs • marques morphosyntaxiques • inférences • Identification des idées principales • résumé • utilisation de la structure du texte niveau du texte entre les phrases niveau de la phrase • formulation d’hypothèses • imagerie mentale • réponse affective • lien avec les connaissances • raisonnement Processus d’élaboration

  19. Activités de préparation à la lecture Stimuler les connaissances Organiser ces connaissances Les relier au texte à lire

  20. Vocabulaire et compréhension de textes Développement du lexique Amélioration de la compréhension des textes

  21. Travaux du Groupe Départemental de Prévention de l'Illettrisme 36 d’après les recherches de S. Cèbe, R. Goigoux, S. Thomazet Améliorer la compréhension des élèves en lecture : des outils du CE1 au CM2. Une évaluation diagnostique Des ateliers visant à développer la prise de conscience de l’utilisation de stratégies de lecture et les compétences impliquées dans la compréhension : - repérer les connecteurs - repérer les substituts - faire des inférences - repérer les marques morphosyntaxiques - retrouver les idées essentielles d’un texte - formuler des hypothèses Une évaluation finale http://groupes-premier-degre-36.tice.ac-orleans-tours.fr/eva/spip.php?rubrique2

  22. Et merci pour votre écoute attentive ! Bibliographie • Enseigner la compréhension : principesdidactiques, exemples de tâches et d’activités Sylvie Cèbe ; Roland Goigoux ; Serge Thomazet • La compréhension en lecture JocelyneGiasson - Pratiquespédagogiques - Ed. De Boeck • Stratégies pour lire au quotidien - Apprendre à inférer de la GS au CM2 - Collection Au quotidien - Scérén CRDP BOURGOGNE • La compréhension en quelques points/Quelques pistes pour enseigner la compréhension (d‘après Maryse, Bianco, Chercheur, maître de conférence, Grenoble) • Je lis, je comprends (CE1 au CM2) - Groupe Départemental de Prévention de l'Illettrisme 36 - http://groupes-premier-degre-36.tice.ac-orleans-tours.fr/eva/spip.php?rubrique2