Download
analise occlusale n.
Skip this Video
Loading SlideShow in 5 Seconds..
ANALISE OCCLUSALE PowerPoint Presentation
Download Presentation
ANALISE OCCLUSALE

ANALISE OCCLUSALE

425 Views Download Presentation
Download Presentation

ANALISE OCCLUSALE

- - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - E N D - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - -
Presentation Transcript

  1. ANALISE OCCLUSALE COURSE 5

  2. Ocluzograma Contacte dento-dentare statice

  3. Contactele dento-dentare din intercuspidare maximă Contactele dento-dentare din relaţie centrică

  4. Analiza contactelor dento-dentare ale întregii arcade • Analiza contactelor dento-dentare alefiecărui dinte în parte • Contacte dento-dentare • provocate prin cuspizii de sprijin • primite în fosete şi ambrazuri

  5. Examination de l’OIM • OIM est un rapport fonctionnel • Examination doit commencer avecl’occlusionterminale ( dernierefase de la fermeture )

  6. Occlusion terminale 1.Position de posture • Definiecommelapositiode repos mandibulaire • Danscette position on comence et seterminent les mouvementsmandib. • L’examenclinique- patient assis avec le torsedroite, detendu, dansetat de passivite, les dents ne sont en contact, free-space present. • Au niveau des dents anterieurescet space estdefinie par la position du point interincisifoudentale • Le point interincisifcoresponde a l’intersection du plan medio-sagitale avec le bordlibre des incisives.( angle mesialincisivescentralesmandib.)

  7. Dans le plan sagital , la position de posture estrepresenteesur schema de Posselt

  8. Occlusion terminale2.Chemin de fermeture • Nous demandond au patient de serrer les dents • Il quitte position posture pour OIM= relation avec maximum de contacts • Trajectoire: -en plan sagittal =le point interincisifdecritun courbelegeredirigee en haut et en avant -en plan frontal= le point interincisifdecritunedroite, dirigeeverticalementjusqu’apremier contact occlusal • PATOLOGIE:- deviation mandibulairevers OIM

  9. Occlusion terminale 3.Position d’intercuspidationmaximale • Definition: la position mandibulaire de fermetureou les arcades dentairespresentent le maximum de points ou de surfaces de contact • Plus precisement on doit examiner les contacts entre: -les cuspides -les fosses -les cretesmarginales

  10. Relations entre les faces occlusales en OIM • Normocclusion=la position du molaire 1 maxilaire a raport du m1 mand. (cuspidemesio-vestibulaire m1 sup coresponde au silonvestibulaireintercuspidien de m1 inf) • Classification d’Angle: classe I: canine sup.aune position distale d’un demi-dent par raport du canine inferieureclasse II: canine superieurest en mesio-occlusion classe III: canine superieurest en disto-occlusion • La stabilite de l’occlusionest assure par normo-position des canines . maisaussi par des raports entre les faces occlusales

  11. La table occlusale • On appele table occlusale la surface occlusale des dents pluri-cuspidees • Formee par les versantesinternes des cuspidesvestibulaires et des cuspideslinguales • Les cuspidesantagonistess’articulentsoit avec les cretesmarginales , soit avec les fosses

  12. Les cretesmarginales • Representent les limitesmesiales et distales des tables occlusales • Forment le rebordd’une fosse triangulaire qui constitueI’aired’appuidu cuspideantogoniste • Deuxcretesmarginalesvoisinessontseparees par embrasure occlusale( protection du septum gingv.)

  13. Les fosses centrales • Destinees a recevoir la cuspideantagoniste • Le fond de la fosse centralen’a pas de contact occlusal ( evacuation laterale des aliments)

  14. Les cuspides supports • Les cuspides qui s’articulent en OIM aves les cretesmarginales et fosses centrales • Role de maintenir la DVO

  15. Localisation des cuspides supports 1-er groupemandibulaire= cuspidesvestibulaires des premolaires et des molaires - le somet en haut verscelles ling. -plus arrondie -situesur un axe vertical passant par l’apex -contactent avec le centre de la table occlusaleantagoniste et les cretesmarginales

  16. Localisation des cuspides supports 2-er groupemandibulaire= bordocclusal des incisives et des canines -se formeunecreteanterieure qui viens’appuyersur les faces palatines des frontalesmaxilaires -contribue a la stabilitee de la mandibule et au ghidagefonctionelle

  17. Localisation des cuspides supports 3-er groupemaxilaire= cuspides palatines des premolaires et des molaires -presentent les memes caracteristiquesque les cuspides support mandibulaires • -la ligne de cretesvien se placer au centre des tables occlusales des inferieures

  18. Les cuspidespalatinales des premolairessuperieures on des rapports variable • DansClasse I d’Angle : • A. cuspides palatines des premolairesmax.n’entrent pas en contact avec tables inferieures • B . se placentdans les fosses distales des inferieures • C. recontrent les cretesmarginales inf.

  19. On peutconclureque la stabiliteocclusale au niveau des premolaires se trouve au niveau des cuspides supports inferieures • Danstherapeutiqueocclusale se respecte les cuspides supports inferieurs

  20. Les courbes de compensation • Unecourbeantero-posterieureSpee • Unecourbefrontale Wilson La combination des deux, constitue la courbeocclusale

  21. La courbeSpee • Commence au somet de la canine inferieure et suit les sommets des cuspidesvestibulaires • Courbe avec uneconcavitesuperieure • Doitetresimetriquedroite-gauche

  22. La courbe Wilson • L’inclinationlinguale des dents posterieuresmand.place les cuspidesvestibulairessur un plan elevequecelui des cuspideslinguales • De meme, l’inclinationvestibulairedes dents posterieursmaxilares place les cuspidesvestibulairessur un plan plus eleve

  23. Technique de l’examen OIM 1.OBSERVATION DE LA FERMETURE

  24. Technique de l’examen OIM 2.AUDITION DU BRUIT OCCLUSAL ( levresfermees,demandon de claquer les dents) -un son clair =nomal -un son mat, existe occlusion mauvaise, presence de contacts exageres

  25. Technique de l’examen OIM 3.RECHERCE DE LA MOBILITE ( demandons de claquer des dents,l’indexsur face vestibulaire) -faibledeplacement= contact exageree

  26. Technique de l‘examen OIM 4. EXAMEN DES COURBES DE COMPENSATION • De preference surmodeled’etude • On note les egressions et les versions

  27. Technique de l’examen OIM 5. MARQUAGE DES POINTS SUPPORTS (faces occlusalesassechees, marqueurs , IM) - important d’operer en meme temps droite-gauche pour eviter deviations - demandons au patient de claquer led dents tres fort

  28. Technique de l’examen OIM 6. OBSERVATION DES POINTS SUPPORTS • Maximum de stabiliteeocclusale • Au points decritesdeja • In practice rarementperfecte • Il fautnoterl’intensite et repartition points support

  29. Examen en retrousion • L’retrousion– un mouvement de recul en maintenant le contact entre les dents • Souventperturbe par des obstacles occlusales qui generent contracture musculare • Doncildevientnecesaireledecontraction les muscles pour pouvoir examiner R.

  30. LA RELATION CENTREE • Definition: la position la plus posterieure , non forcee de la mandibule; les condilesontune position haute et symetrique • De cette position estposible la rotation pure

  31. LA RELATION CENTREE • Au moment de ce premier contact IM est complete = contact en relation centree ( OIM=RC ; point-in centric) • Plus souvent PRC se situe en arriere de OIM (long-centric)

  32. GLISSEMENT EN OIM • Est le pasage de la position contact RC a la position d’intercuspidationmaximale • D’unemanierecontinue,harmonieux. • Les derapages: - anterieurdans le plan sagital median -antero-lateralendehor du plan medio-sagittal Le derapageesttraumatisant pour dent incriminee et antagoniste; muscles ; ATM; parodontium.

  33. RECHERCHE DE LA RC • Condiles en position RC • Mouvement axial terminal (détente psychique et emotionnelle ; relachementmusculaire ) Technique : 1.ouvrir tresgrande la bouche 2.nous placon le poucesur face V inf. 3.fermer doucement , ghidaje par pouce 4.pacient doit savoir quelleest le premier contact 5. marquage des contacts en RC

  34. Examen des contacts occluseauxen protrusion • Le mouvement de propulsion = le trajet de la mandibulelorsque les incisivesinferieuresglissentsur les faces palatines des superieures. • Final “ bout-a-bout”

  35. Le guide incisifdoitpermetreunedesocclusionimediate

  36. Si face palatine estsensiblementverticale,l’orietation et longeurgu guide dependent du recouvrement( surplombincisif)

  37. Interference travaillante protrusive • Se situe au niveau des incisives qui sontchargees de guider la propulsion • Le dent devienansi un obstacle qui peut determiner une deviation • Subit un traumatismeocclusal , qui favorise a son tour des malpositions

  38. Interference non travaillante protrusive • Si le contact des dents anterieursestinterompudurant le glisement, l’obstacleposterieurrepresenteune interference non travaillante protrusive. • Toute variation de la courbeSpee : -courbetrop marquee -courbeirreguliere

  39. Technique de l’examen en protrusion

  40. Examen des contacts en lateralite • Les dents inferieiresglissentlateralementsur les faces internes des cuspidesvestibulaires des dents maxilaires, ousur la face palatinal du canine maxilaire

  41. Lateralitee 1. Fonctiongroupe

  42. Lateralitee • 2 . Fonction canine

  43. Interferences travaillanteslaterales • Le mouvementestsupporte par autre dent que le canine

  44. Interferences non travaillanteslaterales • Situessur dents posterieures • Sur des cuspidesd’apuui • Detruitetouteharmonieocclusale • Provoque trauma profonde

  45. Fiche d’examen