Climat scolaire et stéréotypes de genre : quels enjeux pour 2013 et au-delà ? - PowerPoint PPT Presentation

benny
climat scolaire et st r otypes de genre quels enjeux pour 2013 et au del n.
Skip this Video
Loading SlideShow in 5 Seconds..
Climat scolaire et stéréotypes de genre : quels enjeux pour 2013 et au-delà ? PowerPoint Presentation
Download Presentation
Climat scolaire et stéréotypes de genre : quels enjeux pour 2013 et au-delà ?

play fullscreen
1 / 57
Download Presentation
Climat scolaire et stéréotypes de genre : quels enjeux pour 2013 et au-delà ?
88 Views
Download Presentation

Climat scolaire et stéréotypes de genre : quels enjeux pour 2013 et au-delà ?

- - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - E N D - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - -
Presentation Transcript

  1. Climat scolaire et stéréotypes de genre : quels enjeux pour 2013 et au-delà ? Hugues Demoulin, chargé de mission « égalité filles/garçons »

  2. Un document cadre national : BO n°6 du 7 Février 2013 Signée en Haute-Normandie le 25.09.2013

  3. Trois objectifs • Acquérir et transmettre une culture de l'égalité entre les sexes • Renforcer l'éducation au respect mutuel et à l'égalité • S'engager pour une plus grande mixité des filières de formation

  4. Une approche intégrée de l’égalité : Orientation Vie scolaire Enseignement Santé

  5. Extrait de la Convention, objectif 1 « Les stéréotypes constituent des barrières à la réalisation des choix individuels tant des femmes que des hommes. Ils contribuent à la persistance des inégalités en influant sur les choix des filières d’éducation, de formation et d’emploi, sur la participation aux tâches domestiques et familiales et sur la représentation aux postes décisionnels. Ils peuvent également affecter la valorisation du travail de chacun ».

  6. Le droit à l’éducation doit « permettre à chacun et chacune de développer sa personnalité, d’élever son niveau d’éducation, de s’insérer dans la vie sociale et professionnelle et d’exercer sa citoyenneté » (Code de l’Education art. L.111-1)

  7. Bon Climat scolaire ? = Sexisme

  8. Sexisme Mauvais Climat scolaire ? =

  9. Indicateurs du sexisme : • Différences filles/garçons • Attitudes et comportements discriminatoires • Stéréotypes et représentations

  10. Stéréotypes sexistes Climat scolaire

  11. Stéréotypes sexistes Climat scolaire

  12. Stéréotypes sexistes Climat scolaire

  13. Une répartition sociale bi-catégorisée en deux sexes…

  14. Une répartition hiérarchisée

  15. Des activités différentes et de valeur inégale

  16. Un apprentissage précoce

  17. Le genre Système hiérarchisé de normes de masculinité/féminité Processus de différenciation inégalitaire du féminin et du masculin

  18. Le sexisme

  19. Comme le racisme, le sexisme… • dénote plutôt le niveau des attitudes et des relations interindividuelles

  20. Comme le racisme, le sexisme… • dénote plutôt le niveau des attitudes et des relations interindividuelles • considère comme « naturelles » des catégories en réalité construites socialement

  21. Comme le racisme, le sexisme… • dénote plutôt le niveau des attitudes et des relations interindividuelles • considère comme « naturelles » des catégories en réalité construites socialement • s’incarne dans le quotidien, dans le langage, les attitudes corporelles, les interactions…

  22. Comme le racisme, le sexisme… • dénote plutôt le niveau des attitudes et des relations interindividuelles • considère comme « naturelles » des catégories en réalité construites socialement • s’incarne dans le quotidien, dans le langage, les attitudes corporelles, les interactions… • par la répétition et l’ancrage dans le « naturel », produit des différences hiérarchisantes entre les catégories construites

  23. Comme le racisme, le sexisme… • dénote plutôt le niveau des attitudes et des relations interindividuelles • considère comme « naturelles » des catégories en réalité construites socialement • s’incarne dans le quotidien, dans le langage, les attitudes corporelles, les interactions… • par la répétition et l’ancrage dans le « naturel », produit des différences hiérarchisantes entre les catégories construites • assigne chaque individu à une catégorie

  24. Comme le racisme, le sexisme est un naturalisme Il développe une vision du monde qui lui permet de légitimer les inégalités de traitement parce qu’elles résulteraient d’une différence de nature

  25. Des stéréotypes sexistes

  26. La socialisation de genre

  27. Se comporter en inférieure. Entrer dans une pièce, regarder s’il y a des hommes, vouloir leur plaire. Ne pas parler trop fort. Ne pas s’exprimer sur un ton catégorique. Ne pas parler d’argent. Ne pas vouloir prendre le pouvoir. Ne pas vouloir occuper un poste de prestige. Ne pas rire trop fort. Ne pas être soi-même trop marrante. Etre complexée, voilà ce qui est féminin. Effacée. Bien écouter, Ne pas trop briller intellectuellement. Juste assez cultivée pour comprendre ce qu’un bellâtre a à raconter. Tout ce qui ne laisse pas de trace. Ce qui est domestique, se refait tous les jours, ne porte pas de nom. Pas les grands discours, pas les grands livres, pas les grandes choses. Les petites choses. Mignonnes. Féminines

  28. Mais boire : viril. Avoir des potes : viril. Faire le pitre : viril Gagner plein de thunes : viril. Etre agressif: viril. Répondre avec brutalité à quelque chose qui vous menace : viril. Ne pas prendre le temps de s’arranger le matin : viril. Porter des fringues parce qu’elles sont pratiques: viril. Qu’est-ce que ça exige, au juste, d’être un homme, un vrai ? Répression des émotions. Taire sa sensibilité. Avoir honte de sa délicatesse. Ne pas montrer sa faiblesse. Museler sa sensualité. S’habiller avec des couleurs ternes. Ne pas savoir demander de l’aide. Etre courageux, même si on n’en a aucune envie. Réussir socialement. Etre soumis à la brutalité des autres sans se plaindre. Virginie Despentes, King kong théorie, 2006, Citée par Sylvie Ayral, La Fabrique des garçons, 2011

  29. Les sexismes Sexisme à l’égard de l’autre catégorie de sexe Sexisme à l’égard de la même catégorie de sexe Normes de féminité et masc

  30. Le stéréotype • Fonction cognitive : catégoriser pour simplifier la complexité du monde. Une image positive ou négative, un raccourci de pensée.

  31. Le stéréotype • Fonction cognitive : catégoriser pour simplifier la complexité du monde. Une image positive ou négative, un raccourci de pensée. • Fonction sociale : différenciation entre un groupe source et un groupe cible.

  32. Le stéréotype • Inévitable, même si on ne le partage pas

  33. Le stéréotype • Inévitable, même si on ne le partage pas • Arbitraire : le stéréotype est attribué du seul fait de l’appartenance au groupe.

  34. Le stéréotype • Inévitable, même si on ne le partage pas • Arbitraire : le stéréotype est attribué du seul fait de l’appartenance au groupe. • Consensuel.

  35. Le stéréotype • Inévitable, même si on ne le partage pas • Arbitraire : le stéréotype est attribué du seul fait de l’appartenance au groupe. • Consensuel. • La personne de la catégorie s’attribue à elle-même le stéréotype.

  36. Le stéréotype • Inévitable, même si on ne le partage pas • Arbitraire : le stéréotype est attribué du seul fait de l’appartenance au groupe. • Consensuel. • La personne de la catégorie s’attribue à elle-même le stéréotype. • Réduit la personne visée à quelques traits

  37. Le stéréotype • Inévitable, même si on ne le partage pas • Arbitraire : le stéréotype est attribué du seul fait de l’appartenance au groupe. • Consensuel. • La personne de la catégorie s’attribue à elle-même le stéréotype. • Réduit la personne visée à quelques traits • Est le support du préjugé et de la discrimination

  38. A l’égard d’un groupe ou des membres d’un groupe ou d’une catégorie • Stéréotype : image positive ou négative • Préjugé : jugement, souvent négatif • Discrimination : comportement négatif, traitement différencié et inégalitaire

  39. ? Stéréotypes sexistes Climat scolaire

  40. Stéréotypes sexistes Climat scolaire Conflictualité inter-groupes Assignation des individus à leur catégorie Discrimination Faible innovation Faible sentiment de compétence pour les activités non stéréotypées

  41. ? Stéréotypes sexistes Climat scolaire

  42. Les stéréotypes ont la vie dure ! • Ne pas oublier leurs fonctions cognitives et sociales • Tous les stéréotypes ne sont pas négatifs

  43. Pour autant, quelques pistes • Les identifier

  44. Pour autant, quelques pistes • Les identifier • Lutter contre les théories explicatives

  45. Pour autant, quelques pistes • Les identifier • Lutter contre les théories explicatives (attention aux effets rebonds)

  46. Pour autant, quelques pistes • Les identifier • Lutter contre les théories explicatives (attention aux effets rebonds) • Ne pas rappeler l’appartenance à une catégorie

  47. Pour autant, quelques pistes • Les identifier • Lutter contre les théories explicatives (attention aux effets rebonds) • Ne pas rappeler l’appartenance à une catégorie • Ne pas les renforcer soi-même au quotidien

  48. Pour autant, quelques pistes • Les identifier • Lutter contre les théories explicatives (attention aux effets rebonds) • Ne pas rappeler l’appartenance à une catégorie • Ne pas les renforcer soi-même au quotidien • Se mettre à la place de l’autre, développer l’empathie

  49. Pour autant, quelques pistes • Les identifier • Lutter contre les théories explicatives (attention aux effets rebonds) • Ne pas rappeler l’appartenance à une catégorie • Ne pas les renforcer soi-même au quotidien • Se mettre à la place de l’autre, développer l’empathie