Download
slide1 n.
Skip this Video
Loading SlideShow in 5 Seconds..
Le virus de la grippe actuel PowerPoint Presentation
Download Presentation
Le virus de la grippe actuel

Le virus de la grippe actuel

131 Views Download Presentation
Download Presentation

Le virus de la grippe actuel

- - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - E N D - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - -
Presentation Transcript

  1. La Pandémie GrippaleServices entreprises Médecine du Travail3 septembre 2009Dr Anne Marie DURAND,conseillère sanitaire de zone DRASS Rhône-Alpes

  2. Le virus de la grippe actuel - Virus A H1N1 : Virus nouveau issu de la recombinaison d’un virus humain, porcin et aviaire - Pas d’immunité de la population sauf partielle pour les plus âgés (même H1 que le virus épidémie de 1917) - Virus à fort potentiel épidémique ; taux de létalité 0,2 à 0,3 % ; pas de facteur de virulence particulier - Neuraminidase très active entrainant un risque de surinfection bactérienne - Un cas index infecte 1,4 à 2 personnes ; dans un délai 1,7 jour DRASS Rhône-Alpes

  3. L’épidémie - Au 26 août : grippe H1N1 Dans le monde 177 pays touchés sur 192 182 166 cas confirmés dont 1799 décès En France : 1788 cas confirmés dont 11 cas graves toujours hospitalisés sur 83, 2 décès Pour mémoire H5N1 : 438 cas confirmés dont 262 décès 1 -Surveillance- suivi épidémiologique -La population concernée : les jeunes et les adultes Les personnes âgées sont très peu atteintes DRASS Rhône-Alpes

  4. La surveillance de l’épidémie - En France jusqu’en juillet : Surveillance individuelle exhaustive à partir de tous les cas : pris en charge à l ’hopital et testés, avec pour objectif de réduire l ’épidémie 1 -Surveillance- suivi épidémiologique - Période intermédiaire cet été -Surveillance collective désormais à partir des réseaux sentinelles, GROG et des consultations hospitalières comme la grippe saisonnière : avec pour objectif de mesurer l’ampleur et la dynamique de l ’épidémie DRASS Rhône-Alpes

  5. La surveillance de l’épidémie - Résultats : En ambulatoire taux de grippés H1N1 national est de 45 pour 100 000 (seuil épidémique à 70 pour 100 000 )en métropole. Taux d’attaque outre mer : varie de 2 à 15 % de la population en fonction du territoire 1 -Surveillance- suivi épidémiologique -Surveillance des cas groupés (18 dans la zone Sud Est dont 15 en Rhône Alpes), des cas hospitalisés et des décès. DRASS Rhône-Alpes

  6. La symptomatologie - Grippe classique : température élevée fatigue signes respiratoires : toux, dyspnée autres signes : digestifs (nausées, diarrhée, vomissements...) parfois neurologiques : crampes, torpeur Complications : insuffisance respiratoire aigüe surinfection entrainant une pneumonie DRASS Rhône-Alpes

  7. le traitement - Curatif : Tamiflu* voie orale 2 fois 75mg pendant 5 jours pour adultes et enfants de plus de 13 ans Relenza* voie inhalée 2 fois 2 inhalations de 5mg par jour pendant 5 jours Pour l ’enfant adaptation des doses en fonction du poids, nouvellement autorisé chez l ’enfant de moins de 1 an et la femme enceinte - En préventif : Les doses sont divisées par deux et le traitement dure 10 jours DRASS Rhône-Alpes

  8. le traitement - Il réduit la symptomatologie Il diminue les complications Il limite le portage dans le temps et les quantités - Utilisé désormais pour les cas graves ; pour les personnes fragiles, présentant une immuno dépression, une pathologie chronique respiratoire ou autre ; pour les personnes présentant une complication - en préventif pour les contacts très proches de malades, présentant une fragilité. DRASS Rhône-Alpes

  9. les moyens de protection - Eviter les contacts avec des personnes malades et aérer les pièces régulièrement - Renforcer l’hygiène des mains le plus souvent possible avec de l ’eau et du savon, à défaut avec une solution hydro-alcoolique (après mouchage notamment) - Préférer les mouchages avec des mouchoirs en papier jetés après chaque usage dans une poubelle fermée - Désinfecter les matériels en contacts avec les mains - Les masques Chirurgical à mettre au malade pour protéger son entourage des projections ; Type FFP2 il protège celui qui le porte DRASS Rhône-Alpes

  10. les moyens de protection : la vaccination - Vaccin n ’était pas disponible car virus nouveau - Culture disponible depuis début mai - Laboratoires : 5 sont activés dans le monde - Les premiers vaccins seraient livrés en septembre puis acheminés progressivement - Délai estimé à 12 mois pour disposer d’un nombre suffisant de vaccin pour toute la population mondiale (6 milliards 790 000 personnes) - Le vaccin : Vaccin vivant se présentant en multi doses a priori de 10 doses ; la France a commandé auprès de 4 fabriquants différents. DRASS Rhône-Alpes

  11. les moyens de protection : la vaccination - La vaccination : Deux injections à 3 semaines d ’intervalle - Sans doute en complément de la vaccination contre la grippe saisonnière qui sera démarrée plus tôt (15 septembre) -Priorités à faire : groupes professionnels et personnes à risques car fragiles - AMM peut être différent en fonction des vaccins de chaque laboratoire (en cours) DRASS Rhône-Alpes

  12. Circulaire vaccination 21 août 2009 - Plan de vaccination population générale sous l ’égide des Préfets - Principe : des centres de vaccination répartis sur le territoire et des équipes mobiles pour des populations « captives » -convocation des personnes a priori par l ’assurance maladie ; modalités de gestion des priorités encore à préciser - Traçabilité et pharmacovigilance DRASS Rhône-Alpes

  13. Plan Pandémie - Interministériel, il est fait pour une pandémie de type H5N1 avec virus très virulent et actif - Rédigé depuis 2006 et mis à jour en février 2009, il offre un panel de mesures utilisables - Adapté depuis le début de l’épidémie dans le domaine de la santé DRASS Rhône-Alpes

  14. Plan Blanc Elargi -Les mesures à mettre en œuvre dans chaque département, déclinées du plan national, sont décrites dans le plan blanc élargi : Plan blanc élargi : initialement il s’agit de la coordination des plans blancs hospitaliers au niveau du département. Il intègre désormais l’organisation des soins dans le cadre ambulatoire associant tous les aspects de la prise en charge : transport des malades ou blessés, soins médicaux, infirmiers, de kinésithérapie…pour les domiciles ou substituts Il concerne les risques de toute nature afflux massifs, risque N,B (dont grippe), C…... DRASS Rhône-Alpes

  15. Plan Pandémie Santé Pour les soins ambulatoires : . réception des appels au centre 15 (x par 3) . organisation des soins : -Centres de Coordination Sanitaire et Sociale : position,territoire, population, professionnels de santé - Centres de consultations - Structures intermédiaires - Transports sanitaires -Matériels de prévention et de soins : FFP2, masques chirurgicaux, antiviraux, autres produits de santé…. DRASS Rhône-Alpes

  16. Plan Pandémie Santé Pour les soins hospitaliers : - Sectorisation de l’hopital : lits de haute densité virale, de basse densité virale - Renfort de certaines spécialités comme la réanimation, la pneumologie, la pédiatrie - Difficulté pour les services obligatoires maternité, chirurgie lourde, dialyse, cancérologie…. DRASS Rhône-Alpes

  17. Plan Pandémie Santé Pour les soins hospitaliers : - Suivi du personnel et renforts : principes - Logistique : Matériels de prévention et de soins : FFP2, antiviraux…. Continuité des prestataires DRASS Rhône-Alpes

  18. Plan de Continuité Pour tous les ministères et tous les secteurs privés - Dans le domaine de la santé : deux objectifs . maintenir les missions prioritaires pour les publics cibles et fonctionnement interne malgré une situation dégradée . gérer la situation exceptionnelle au moyen de la cellule d’appui DRASS Rhône-Alpes

  19. La cellule d’appui propre à la grippe 0 Direction –coordination- synthèse + fonctions internes 1 Veille -Alerte 2 Prise en charge hospitalière 3 Prise en charge ambulatoire, permanence des soins dont PA et PH, et secteur social 4 environnement, eau, air, déchets…. 5 Logistique: produits médicaux et masques 6 Communication DRASS Rhône-Alpes

  20. 2 Organisation nationale ( DUS) et HFDS HFDS DGS Chargé de mission Travail HFDS Adjoint Pôle de protection et de sécurité de défense Gal Rolland HFDS Adjoint Pôle Jeunesse et Sports DUS Chef du DUS HFDS Adjoint Pref Gentilhomme EPRUS T Courbet Adjoint protection et sécurité de défense Mr Beauchesne Adjoint de Défense et de Sécurité Sanitaires Dr Cavallo-Vlaminck Adjoint DUS j Carmes Adjoint Pôle Jeunesse et Sports CORRUSS O Brahic Unité protection et sécurité de défense Unité administration FSSI Unité sécurité SI Unité organisation de planification Ph Magne Unité Opérationnelle d ’appui et de soutien logistique N Heridel Unité alerte et Réponses F Simonet Préfet de zone DRTEFP Préfet de région DRASS DRJS DDTEFP Préfet de département DDASS DDJS - Ministre Santé, Jeunesse et Sports Liens hiérarchique fonctionnel :

  21. Organisation de la défense sanitaire zonale CRA-R Alpes CDS CDA CDA CDA CDA CDA CDA CDA CDA CDA CDA CDA CDA CDS CDS CDS CDS CDS CDS CDS CDS CDS CDS CDS CDS CELLULE ZONALE D ’APPUI SZD CHU ref COZ CRA Auvergne CDS CIRE- MIR- PhIR- ARH • CIRE- MIR- PhIR- ARH COD CRA/CDA= cellule régionale/départementale d ’appui CDS = cellule de défense et de sécurité ; SZD = Service zonal de défense DRASS Rhône-Alpes

  22. place des services de médecine du travail - Dans les entreprises : Mise en place de toutes les mesures de protection de la santé des agents au travail : information, conseil, matériels de protection et procédures, exercices... 1 -Surveillance- suivi épidémiologique - Participation au plan de continuité des activités - Détection des personnes à risque, des cas si le médecin est sur place, et alerte - Traitement et vaccination des personnels si les ministères le décident DRASS Rhône-Alpes

  23. place des services de médecine du travail - Hors des entreprises et en tant que personnel médical ou paramédical : . Participation au renfort médical du secteur libéral dans les CCSS, à la régulation…. . Participation à la prise en charge hospitalière en fonction de la formation initiale ou de l’expérience - Via la réserve sanitaire et/ou sur réquisition (ministérielle ou préfectorale) DRASS Rhône-Alpes

  24. Conclusion - Comportement du virus actuel inattendu, mais début d’une pandémie dont l’évolution est imprévue. - Nécessaire adaptation des mesures envisagées dans le plan pandémie grippale - Impact de la vaccination incertain en fonction de l ’évolution de la pandémie et de la production du vaccin - Implication de tous les professionnels nécessaire non seulement de la santé mais de tous les secteurs pour la bonne gestion de la situation DRASS Rhône-Alpes