mouvement et locomotion l.
Download
Skip this Video
Loading SlideShow in 5 Seconds..
Mouvement et locomotion PowerPoint Presentation
Download Presentation
Mouvement et locomotion

Loading in 2 Seconds...

play fullscreen
1 / 19

Mouvement et locomotion - PowerPoint PPT Presentation


  • 597 Views
  • Uploaded on

Mouvement et locomotion. Le squelette assure le soutien et la protection du corps de l’animal et joue un rôle essentiel dans le mouvement. Le squelette assure le soutien et la protection du corps de l’animal et joue un rôle essentiel dans le mouvement. Le squelette Trois fonctions

loader
I am the owner, or an agent authorized to act on behalf of the owner, of the copyrighted work described.
capcha
Download Presentation

PowerPoint Slideshow about 'Mouvement et locomotion' - baakir


An Image/Link below is provided (as is) to download presentation

Download Policy: Content on the Website is provided to you AS IS for your information and personal use and may not be sold / licensed / shared on other websites without getting consent from its author.While downloading, if for some reason you are not able to download a presentation, the publisher may have deleted the file from their server.


- - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - E N D - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - -
Presentation Transcript
mouvement et locomotion

Mouvement et locomotion

Le squelette assure le soutien et la protection du corps de l’animal et joue un rôle essentiel dans le mouvement

slide2
Le squelette assure le soutien et la protection du corps de l’animal et joue un rôle essentiel dans le mouvement
  • Le squelette
    • Trois fonctions
      • Soutien, protection et mouvement
    • Trois types
      • Hydrosquelette, exosquelette et endosquelette
slide3
Le squelette assure le soutien et la protection du corps de l’animal et joue un rôle essentiel dans le mouvement
  • Hydrosquelette
    • Compartiment fermé de l’organisme qui contient un liquide sous pression
      • Cnidaires, Plathelminthes, Nématodes et Annélidés
      • Déplacement par modification de la forme des compartiments remplis de liquide.
    • Conviennent bien au milieu aquatique
    • Protègent les organes internes contre les chocs
    • N.offrent aucun soutien à la marche ou la course.
slide5
Le squelette assure le soutien et la protection du corps de l’animal et joue un rôle essentiel dans le mouvement
  • Exosquelette
    • Enveloppe rigide qui se trouve à la surface du corps de certains animaux (Ex: mollusques et coquille calcaire)
      • Sécrétée par les tissus externes tels (manteau, épiderme)
      • Grandit par la marge extérieure (mollusques) ou doit être remplacé chez les arthropodes
      • Fait de CaCO3 chez les mollusques et de chitine chez les arthropodes
slide6
Le squelette assure le soutien et la protection du corps de l’animal et joue un rôle essentiel dans le mouvement
  • Endosquelette
    • Éléments de soutien rigides enveloppés par les tissus mous de l’animal
    • Chez les éponges, les Échinodermes, les Cordés….
mouvement et locomotion7

Mouvement et locomotion

L’interaction des molécules de myosine et d’actine produit une force durant les contractions musculaires

les muscles font bouger des parties du squelette en se contractant
Les muscles font bouger des parties du squelette en se contractant
  • Structure et fonction des muscles squelettiques
    • Chaque fibre est une cellule unique munie de nombreux noyaux
    • Chaque fibre est un ensemble de myofibrilles
      • Myofilaments minces
        • 2 brins d’actine
      • Myofilaments épais
        • Molécules de myosine
les muscles font bouger des parties du squelette en se contractant9
Les muscles font bouger des parties du squelette en se contractant
  • Structure et fonction des muscles squelettiques (suite)
    • Le sarcomère: unité structurale du muscle
    • Lignes Z: bandes visibles au microscope
    • Strie I: Partie au bord du sarcomère qui ne comprend que les myofilaments minces
    • Strie A: Région correspondant aux myofilaments épais
    • Strie H: Région qui ne contien que des filaments épais
    • Ligne M: Brins de myosine reliant les filaments épais
slide10
L’interaction des molécules de myosine et d’actine produit une force durant les contractions musculaires
  • Contraction = diminution de la distance entre les lignes Z
    • Strie A garde sa longueur
    • Strie I raccourcit
    • Strie H disparaît
  • Contraction par glissement des myofilaments
    • Les myofilaments gardent leur longueur et glissent les uns sur les autres au niveau des stries I et H
les ions calcium et des prot ines r gulatrices r gissent la contraction musculaire
Les ions calcium et des protéines régulatrices régissent la contraction musculaire
  • Liaison actine myosine
    • 350 têtes par myofilament
    • Formation de 5ponts/seconde
  • Énergie…
    • Sous forme d’ATP
    • Les cellules musculaires contiennent assez d’ATP pour quelques contractions musculaires
    • Du glycogène est entreposé entre les myofibrilles
    • La phosphocréatine (vertébrés) emmagasine la plus grande partie de l’énergie nécessaire aux contractions musculaires répétées. Elle peut ajouter un groupement phosphate à l’ADP…
les ions calcium et des prot ines r gulatrices r gissent la contraction musculaire13
Les ions calcium et des protéines régulatrices régissent la contraction musculaire
  • Régulation de la contraction musculaire
    • Tropomyosine
      • Protéine régulatrice sous forme de filament qui recouvre les sites de liaison destinée à la myosine
    • Complexe de troponine
      • Autre protéine régulatrice qui comporte des sites récepteurs d’ions Ca2+
  • Pour qu’il y ait contraction, les sites de l’actine doivent être découverts. Ceci se produit lorsque des ions Ca2+ se lient à la troponine. L’interaction entre la troponine et la tropomyosine.
les ions calcium et des prot ines r gulatrices r gissent la contraction musculaire14
Les ions calcium et des protéines régulatrices régissent la contraction musculaire
  • Régulation de la contraction musculaire (suite)
    • Réticulum sarcoplasmique
      • Régule la concentration de Ca2+ dans le cytosol de la cellule musculaire. Sa membrane transporte activement du Ca2+ vers l’intérieur = entreposage
    • Tubules transverses
      • Replis de la membrane plasmique musculaire par lesquels le potentiel d’action se propage
les diff rents mouvements corporels requi rent des variations dans l activit musculaire
Les différents mouvements corporels requièrent des variations dans l’activité musculaire
  • Les stimulus des neurones moteurs produisent des contractions tout ou rien
  • Comment peut-on contracter nos muscles de façon graduée?
  • Une succession de potentiels d’action qui produisent un tétanos
  • Les cellules musculaires sont regroupées en unités motrices
les diff rents mouvements corporels requi rent des variations dans l activit musculaire17
Les différents mouvements corporels requièrent des variations dans l’activité musculaire
  • Fibres musculaires à contraction rapide et à contraction lente
    • Rapides:
      • Contractions soudaines et puissantes. Chez les oiseaux, par exemple, elles peuvent subir de longues périodes de contractions répétées sans fatigue.
    • Lentes:
      • Contractions prolongées
      • Souvent dans les muscles de la posture
      • Possèdent moins de réticulum sarcoplasmique
      • Approvisionnement régulier en énergie
      • Présence de myoglobine (entreposage de O2)
autres types de muscles
Autres types de muscles
  • Tous les types de muscles fonctionnent sous le principe de glissement de l’actine sur la myosine
  • Muscle cardiaque
    • Différent des muscles striés par les propriétés électriques et membranaires.
    • Disques intercalaires (couplage électrique entre les cellules)
    • Peuvent générer leur propre potentiel d’action en l’absence de toute commande du système nerveux
    • Le potentiel d’action peut durer 20 fois plus longtemps et influe grandement sur la durée de la contraction
autres types de muscles19
Autres types de muscles
  • Muscles lisses
    • Pas de stries car les filaments ne sont pas arrangés de façon régulière
    • Moins de myosine et non associée à des fibres d’actine spécifiques
    • Peuvent s’étirer davantage que les autres fibres musculaires
    • Contraction de façon lente et progressive et résistent bien à la fatigue
    • Pas tubules transverses et réticulum sarcoplasmique peu développé