slide1
Download
Skip this Video
Download Presentation
Élaboré par Fajraoui Fatma Khemiri Ameny

Loading in 2 Seconds...

play fullscreen
1 / 28

Élaboré par Fajraoui Fatma Khemiri Ameny - PowerPoint PPT Presentation


  • 138 Views
  • Uploaded on

L’approche comportementale de l’évaluation des systèmes d’informations: Théories et taxonomie des modèles de recherche Serge BAILE. Élaboré par Fajraoui Fatma Khemiri Ameny. Plan. Introduction Présentation de l’article Présentation générale des théories Explication des théories:

loader
I am the owner, or an agent authorized to act on behalf of the owner, of the copyrighted work described.
capcha
Download Presentation

PowerPoint Slideshow about 'Élaboré par Fajraoui Fatma Khemiri Ameny' - arty


An Image/Link below is provided (as is) to download presentation

Download Policy: Content on the Website is provided to you AS IS for your information and personal use and may not be sold / licensed / shared on other websites without getting consent from its author.While downloading, if for some reason you are not able to download a presentation, the publisher may have deleted the file from their server.


- - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - E N D - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - -
Presentation Transcript
slide1

L’approche comportementale de l’évaluation des systèmes d’informations: Théories et taxonomie des modèles de rechercheSerge BAILE

Élaboré par

Fajraoui Fatma KhemiriAmeny

slide2
Plan
  • Introduction
  • Présentation de l’article
  • Présentation générale des théories
  • Explication des théories:
    • Théories relatives à l’utilisation des technologies de la communication.
    • Théories basées sur les intentions de l’utilisateur et le Modèle d’acceptation des technologie (MAT)
    • Théories sur les stratégies d’adoption.
  • Apports de l’article
  • Conclusion
introduction
Introduction
  • Pour évaluer les systèmes d’information, le chercheur se trouve face à des modèles théoriques très riches et complexe. Il est difficile de les regrouper dans un seul méta-modèle vu l’existence de deux niveaux d’analyse; individuel et collectif.
  • Toutefois, l’audit social permet de combler ce dilemme en répondant aux doubles exigences des théoriciens et des praticiens.
pr sentation de l article
Présentation de l’article
  • Problématique: Quel est l’apport des théories de l’approche comportementale dans l’évaluation des systèmes d’information ?
  • Objectif de l’article: Présenter l’évolution de la capacité explicative des théories et la construction d’un modèle générale qui regroupe les théories les plus significatives.
pr sentation g n rale des th ories
Présentation générale des théories

L’évaluation des systèmes d’informations

approche économique

Approche comportementale

Le succès/L’échec de l’utilisation des TI

Le comportement humain

Recherche déterministe

la th orie de la pr sence sociale short et al 1976
La théorie de la présence sociale (Short et al, 1976)
  • La présence sociale est « le niveau de conscience que l’usager a de la présence d’un tiers avec lequel il interagit socialement ».
  • Il s’agit donc, d’un processus de choix afin d’avoir une concordance entre le degré de la présence sociale d’un média et l’exigence de la fonction qu’elle doit supporter.
  • Limite:

les caractéristiques des médias

les perceptions des utilisateurs

Les différences de communication ?

la th orie de la richesse des moyens de communication daft et langel 1984 1986
La théorie de la richesse des moyens de communication (Daft et Langel, 1984, 1986)
  • la richesse de la communication est « la capacité de l’information à modifier la compréhension d’une situation et/ou d’un message dans un laps de temps déterminé. » (Daft et Angel, 1986)

Approche prescriptive (efficacité organisationnelle)

Approche descriptive (efficacité personnelle)

Limite: Cette théorie ne prend pas en considération les facteurs de situation et les facteurs sociaux qui pourraient modifier les perceptions.

la th orie de l interactionnisme symbolique mead 1934 blumer 1969
La théorie de l’interactionnisme symbolique (Mead,1934; Blumer, 1969)
  • L’interactionnisme symbolique est « le processus d’interaction entre les individus dans la formation des significations » (Blumer, 1969)
  • 1/La signification
  • 2/Le langage
  • 3/La pensée: « donne la possibilité aux individus de modifier le sens des symboles ».

Un réseau dynamique de communication

Un système dynamique de pensées

la th orie de l interactionnisme symbolique
La théorie de l’interactionnisme symbolique.

L’interactionnisme symbolique structurelle (Stryker et Satthan 1985)

Selon cette théorie, le choix des moyens de communication est déterminé par le degré d’ambiguité du message, le contexte d’utilisation et la signification de l’outil de communication.

Comportement de création de symboles

Comportement de communication des symboles

la th orie de l influence sociale fulk et al 1990
La théorie de l’influence sociale (Fulk et al. 1990)
  • Cette théorie intègre la dimension sociale dans l’explication du choix du moyen de communication.
  • La dimension sociale = f (l’expérience et les connaissances individuelles du moyen de communication, la masse critique des utilisateurs)

 Consensus social (entre les besoins de la tâche et les besoins des utilisateurs ).

th ories bas es sur les intentions de l utilisateur et le mod le d acceptation des technologies
Théories basées sur les intentions de l’utilisateur et le Modèle d’acceptation des technologies
la th orie du comportement planifi ajzen 1991
La théorie du comportement planifié (Ajzen, 1991)

La théorie de l’action raisonnée (Ajzen

et Fishbein, 1980; Ajzen et Maden, 1986)

La théorie du comportement planifié

Intérêt personnel

Influence sociale

+

Le contrôle comportementale

(La perception des conditions qui facilitent l’usage de la technologie)

le mod le d acceptation de la technologie davis 1986 1 2
Le modèle d’acceptation de la technologie (Davis, 1986) (1/2)
  • Regroupe plusieurs théories pour expliquer le comportement de l’utilisateur.
  • Evaluer l’impact des facteurs externes sur les croyances, attitudes et comportement des utilisateurs.
  • Le MAT se base sur deux notions qui interviennent dans les différents stades d’interprétation.
le mod le d acceptation de la technologie davis 1986 2 2
Le modèle d’acceptation de la technologie (Davis, 1986) (2/2)

L’utilité perçue: « Le degré avec lequel une personne pense que l’utilisation d’un système améliore sa performance au travail »

La facilité d’utilisation perçue: « Le degré auquel une personne pense que l’utilisation d’un système ne nécessite pas d’efforts »

les fondements conceptuels du mat
Les fondements conceptuels du MAT
  • La théorie de l’efficacité personnelle (les croyances d’efficacité personnelle et les croyances de résultats)
  • Le paradigme coût/bénéfice.
  • La théorie de la diffusion des innovations. Innovation= f(avantage relatif, complexité)
  • Le modèle de Triandis (1971) « Les conséquences perçues du comportement figurent parmi les éléments déterminants du comportement. »
le mod le d acceptation de la technologie
Le Modèle d’Acceptation de la Technologie

Utilité perçue

Variables externes

Attitudes envers l’utilisation

Intention du comportement

Utilisation du système

Facilité d’utilisation

th orie de la diffusion de l innovation 1 3
Théorie de la diffusion de l’innovation(1/3)

Processus de diffusion

  • Les individus , au sein d’un système social, n’adoptent pas une innovation simultanément, ils l’adoptent de façon séquentielle (Rogers)

*Acceptation AC

*Communication

*5 à 15% adoptants (masse critique)

th orie de la diffusion de l innovation 2 3
Théorie de la diffusion de l’innovation (2/3)
  • Les adoptants sont classés sur la base de leur facilité à accepter une innovation: (5)

Les Innovateurs

La 1re majorité

Les 1ers Adoptants

La dernière majorité

Les traînards

th orie de la diffusion de l innovation 3 3
Théorie de la diffusion de l’innovation (3/3)
  • Taux / degré d’adoption :

La compatibilité:

Traduit le degré auquel une innovation est perçue comme étant compatible avec les valeurs existantes, les expériences passées, et les besoins des adoptants potentiels

Avantage relatif:

Traduit le degré auquel une innovation est perçue comme étant meilleure que l’idée qu’elle remplace

L’expérimentation:

Traduit le degré auquel une innovation peut être expérimentée sur une base limitée

La complexité:

Traduit le degré auquel une innovation est perçue comme étant difficile à comprendre et à utiliser

L’observabilité:

Traduit le degré auquel les résultats d’une innovation sont visibles et accessibles

th orie socio cognitive
Théorie socio-cognitive

2 construits théoriques

Auto- éfficacité:

Ensemble de croyances sur la capacité d’une personne a suivre un comportement spécifique .

Considérée comme un antécédent important de l’usage des TI

Déterminisme réciproque:

Intéractionentre {la personne, le comportement, l’environnement} pour déterminer un comportement et un nouvel apprentissage

*Stimule l’adoption d’un nouveau comportement et son maintien

*Importance de l’interaction réussie avec les technologies

th orie de l alignement des t che technologie 1 2 goodhue 1995 dishaw et strongo 1999
Théorie de l’alignement des tâche-technologie (1/2)(goodhue 1995, Dishaw et Strongo, 1999)
  • La capacité d’une TI à supporter une tâche est exprimée par un alignement tâche-technologie qui suppose l’adéquation des capacités de la technologie aux demandes de la tâche.
th orie de l alignement des t che technologie 2 2
Théorie de l’alignement des tâche-technologie (2/2)

+ chances d’être utilisée

TI

Si

Ses fonctions s’alignent aux activités de l’utilisateur

Les utilisateurs choisiront les outils qui leur permettront de compléter leur travail avec une attente de bénéfices {efficacité, productivité} plus élevés

slide25
Les théories sur les stratégies d’adoption complètent celles sur les intentions d’utilisation dans l’explication de l’usage des TI.
  • La théorie de la diffusion est certainement la première et la plus connue des chercheurs en sciences sociales, et la plus utilisée dans le champ des SI pour supporter des études empiriques d’implantation de TI et leur assimilation par l’organisation.
apports de l article
Apports de l’article
  • Recenser les théories qui étudient le comportement des utilisateurs des systèmes d’informations.
  • Mettre l’accent sur la complémentarite entre les théories sur les stratégies d’adoption et celles sur les intentions de l’utilisation dans l’explication de l’usage des TI.
conclusion
Conclusion
  • Pour que les TI soient productives, elles doivent avant tout être acceptées et mises en place efficacement dans les organisations.

Utilisation des tic

Intentions d’utilisation des tic

Stratégies d’adoption des tic

ad