m thodes alternatives l exp rimentation animale l.
Download
Skip this Video
Loading SlideShow in 5 Seconds..
L' Absorption cutanée PowerPoint Presentation
Download Presentation
L' Absorption cutanée

Loading in 2 Seconds...

play fullscreen
1 / 16

L' Absorption cutanée - PowerPoint PPT Presentation


  • 1417 Views
  • Uploaded on

loader
I am the owner, or an agent authorized to act on behalf of the owner, of the copyrighted work described.
capcha
Download Presentation

PowerPoint Slideshow about 'L' Absorption cutanée' - amaya


An Image/Link below is provided (as is) to download presentation

Download Policy: Content on the Website is provided to you AS IS for your information and personal use and may not be sold / licensed / shared on other websites without getting consent from its author.While downloading, if for some reason you are not able to download a presentation, the publisher may have deleted the file from their server.


- - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - E N D - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - -
Presentation Transcript
m thodes alternatives l exp rimentation animale

Méthodes alternatives à l’expérimentation animale.

L’absorption cutanée

KATABOGAMA Eric ZADIKIAN Hélène

slide2
Plan
  • L’absorption cutanée.
  • Aspect règlementaire en Europe.
  • Méthode alternative in vitro.
  • Comparaison aux méthodes in vivo.
la p n tration percutan e
La pénétration percutanée
  • Rappel histologique
  • L’absorption cutanée
    • Via les annexes cutanées
    • Transépidermique
      • Transcellulaire
      • Intracellulaire
la p n tration percutan e4
La pénétration percutanée
  • Vitesse d’absorption cutanée:
    • L’équation de Fick adaptée à la peau.
  • Métabolisme cutané
    • Cytochromes P450

CYP 1A1, CYP 2B1, CYP 2B6, CYP 2B12

la p n tration percutan e5
La pénétration percutanée
  • Facteurs liés à la substance:
  • Taille
  • Concentration
  • pH, ionisation
  • La lipophilie/hydrophilie.
  • Les excipients
  • Facteurs qui influencent l’absorption:
    • Hydratation
    • L’ âge
    • L’épaisseur de la couche cornée
    • La région
    • La pilosité
    • L’état de la peau
    • Le mode d’étalement: quantité, massage, occlusion
    • pH, ionisation
    • Le temps de contact
    • La Température
    • L’ espèce animale.
    • Le flux sanguin
la p n tration percutan e6
La pénétration percutanée
  • Influence des excipients
    • Hydratation de la peau.
    • Coefficient de partage K sc/w
    • Lipophilie/hydrophilie.
  • Promoteurs d’absorption
      • Solvants: éthanol, isopropanol, ethoxyglycol, propylène glycol, acides gras, DMSO, urée, DMF, DMAC, terpènes, HE.
      • Tensioactifs.
      • Kératolytiques: Acide salicylique etc.
  • Méthodes physiques:
    • iontophorèse, électroporation, sonophorèse, micro-aiguilles.
aspect r glementaire
Aspect réglementaire
  • La directive européenne 86/609/CEE.
    • reduce, refine, replace.
  • Cas des médicaments.
    • Expérimentation animale pour
      • Études de pharmacologie, toxicologie, pharmacocinétique.
  • Cas des cosmétiques.
    • Directive 76/748/CEE.
    • Directive 2003/15/CEE, 7ème amendement: interdiction EA.
    • Test Guidelines OCDE 428.
slide8
ARTICLE: Perméabilité d’une application de caféine sur peau humaine.Comparaison des données in vivo et in vitro
  • But:

Comparaison d’ une méthode In vivo et In vitro afin de garantir la fiabilité des résultats obtenus avec cette méthode.

  • La méthode:

Combiner technique de fermeture du follicule pileux (FCT)avec la cellule de diffusion de Franz (FDC)pour estimer la pénétration folliculaire d’une part et la pénétration intercellulaire d’autre part.

technique de fermeture du follicule pileux
Technique de fermeture du follicule pileux
  • Permet d’ évaluer sélectivement la pénétration folliculaire.
  • Utilisation d’un mélange de cire et de vernis.
  • Surface de 1,76 cm².

Technique mise au point par TEICHMANN et ses collègues.

cellule de diffusion de franz
Cellule de diffusion de Franz

La cellule doit:

  • assurer une bonne étanchéité sur le pourtour de la peau.
  • permettre une bonne homogénéité du fluide receveur.
slide11
ARTICLE: Perméabilité d’une application de caféine sur peau humaine.Comparaison des données in vivo et in vitro

Procédure:

  • Application de 2,5g de caféine, 30g d’ éthanol 70% et 67,5g de propylène glycol.
  • Application de 250µg/cm² (peau de femme entre 35-62 ans).
  • Prélèvements à 0, 1, 2, 5, 8 et 24h (détériorer au-delà de 24h)
  • Détection par HPLC/ UV (limité de détection : 25ng/ml à 262nm) .
slide12
ARTICLE: Perméabilité d’une application de caféine sur peau humaine.Comparaison des données in vivo et in vitro

Résultats:

Pourcentage de récupération de caféine dans les différents compartiments après 24h.

comparaison in vivo et in vitro
Comparaison in vivo et in vitro

contrôle in vivo

test in vivo

contrôle in vitro

test in vitro

  • La pénétration folliculaire représente approximativement 50% de la pénétration totale.
  • La cinétique de la caféine est significativement différente.
tests en cas d absorption cutan e
Tests en cas d’absorption cutanée
  • Toxicocinétiques
  • Toxicité à la reproduction et tératogénicité
  • Carcinogénicité, génotoxicité.
  • Toxicité de dose répétée
    • Dose répétée 28 jours.
    • Toxicité sub-chronique 90 jours.
    • Toxicité chronique: > 12 mois.
  • Conséquences
conclusion
Conclusion
  • La combinaison de FDC avec FCT permet d’observer la pénétration et de prévoir approximativement la voie préférée des substances In vitro.
  • Mais difficile de prévoir la cinétique des substances nouvelles avec le modèle In vitro.
  • Impossible d’abandonner le modèle In vivo car système intact sur le plan physiologique et métabolique.
bibliographie
Bibliographie
  • Balls M, Riddel R, Wordena, Animals and alternatives in toxicitytesting, AcademicPress, 1983, 550 pages.
  • Douglas L, Handbook of in vivo toxicitytesting, AcademicPress, 1990, 618 pages.
  • Baud Frederic & al., Toxicologie clinique, médecine sciences Flammarion, 2000, 1092 pages, ISBN 2257143809.
  • Lehir A., Pharmacie galénique, 7ème édition MASSON, 1997, Paris, ISBN 9782225855467.
  • Seiller M, Formes pharmaceutiques pour applications locales, ed technique e documentation, 1996, ISBN 9782743000387, 503 pages.
  • Pr Denoël A., Cours de pharmacie galénique, ULG, 1974, Liège.
  • Pr Amighi K., Cours de Galénique, Université Libre de Bruxelles, 2011, Bruxelles.
  • Sindy T & al, Permeation of topicallyappliedcaffeinethroughhuman skin – comparison of in vivo and in vitro data, The British pharmacological society, 2009, 181-186.
  • Otberg N & al, The rôle of hairfollicles in the percutaneous absorption of caffeine, British Journal of ClinicalPharmacology, dec 2007.
  • Schaefer H, The rôle of follicularpenetratin, Skin PharmacolAppl Skin Physiol, 2001.
  • Roskos KV, Maibach HI , Guy RH The effect of aging on percutaneous absorption in man. J PharmacokinetBiopharm, 1989, 17 : 617-630.
  • Cleenewerck M-B, Frimat Paul, Progrès en dermato-allergologie, GERDA, Groupe d'études et de recherches en dermato-allergologie, John LibbeyEurotex, Lille 2004.
  • J-P Lepoitevin, La couche cornée: barrière et reservoir, Cours biologie de la peau, laboratoire de dermatochimie, Université Louis Pasteur et Clinique CHU, strasbourg.
  • Sipes G and al., Biostransformation of toxicants, Journal of toxicology, New York, Macmillan publishingCompany, 1986.
  • J-P Marty, Pénétration des molécules chimiques dans la peau, Laboratoire de dermocosmétologie, Faculté de pharmacie de Chatenay-Malabry, cours Gerda, ed John LibbeyEurotex, 2000.