histoire des religions n.
Download
Skip this Video
Loading SlideShow in 5 Seconds..
Histoire des religions PowerPoint Presentation
Download Presentation
Histoire des religions

Loading in 2 Seconds...

play fullscreen
1 / 65

Histoire des religions - PowerPoint PPT Presentation


  • 190 Views
  • Uploaded on

Histoire des religions. La préhistoire. Il y a environ 100 000 ans, l’homme de Néandertal commença à enterrer ses morts. On peut alors en conclure qu’ils croyaient à une vie après la mort. Sépulture retrouvée en Israël .

loader
I am the owner, or an agent authorized to act on behalf of the owner, of the copyrighted work described.
capcha
Download Presentation

Histoire des religions


An Image/Link below is provided (as is) to download presentation

Download Policy: Content on the Website is provided to you AS IS for your information and personal use and may not be sold / licensed / shared on other websites without getting consent from its author.While downloading, if for some reason you are not able to download a presentation, the publisher may have deleted the file from their server.


- - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - E N D - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - -
    Presentation Transcript
    1. Histoire des religions

    2. La préhistoire • Il y a environ 100 000 ans, l’homme de Néandertal commença à enterrer ses morts. On peut alors en conclure qu’ils croyaient à une vie après la mort. Sépulture retrouvée en Israël

    3. Vers 35 000 et 30 000 av. J.-C. jusqu’à 9 000 av.J-C les tribus de chasseurs-cueilleurs ont laissé des traces de croyances et de divers rituels. Bien que la religion était transmise par tradition orale, les archéologues ont pu tout de même interpréter certaines reliques qui ont été retrouvées.

    4. Les mégalithes, les menhirs et les dolmens Stonehenge, Londres Dolmens à Golan en Syrie France

    5. À travers les nombreuses recherches archéologiques, nous avons aussi découvert des figurines d’environ 10 cm ayant de gros seins et une gros ventre, connue sous le nom de vénus. Les archéologues pensent que ces statues sont des vestiges d’une adoration de la fertilité et la procréation Retrouvée le long du Danube

    6. Les cavernes sont aussi d’excellentes sources d’informations sur les habitudes de vie et les rituels de l’époque.

    7. La présence presque constante de l’ocre rouge dans ces dessins ainsi que dans les sépultures nous permet de penser que ce sont là des manifestations d’une croyance en l’au-delà.

    8. Les Amérindiens • On situe à il y a environ 12 000 ans la migration des peuples autochtones par le détroit de Béring.

    9. Il y a 12 000 ans…

    10. À l’origine tous des chasseurs-cueilleurs - mammouths - mastodontes - bisons - caribou - chameaux - chevaux - paresseux - castors

    11. L’Arctique

    12. Le Subarctique

    13. La vallée du Saint-Laurent

    14. 1 Les fondements des spiritualités autochtones

    15. Principes partagés par l’ensemble des spiritualités autochtones 1) il existe un monde surnaturel où l’on retrouve des entités surnaturelles 2) l’ordre sur terre et le bien-être des vivants passent par des relations harmonieuses entre eux et les entités surnaturelles 3) les relations harmonieuses entre le monde terrestre et les divinités du monde surnaturel passent par l’accomplissement d’actes précis de la part des humains

    16. Trois formes d’expression des spiritualités autochtones : 1) les croyances (la représentation mentale des principes spirituels) 2) le discours (la façon de dire la spiritualité) 3) les pratiques (l’expression physique de la spiritualité)

    17. Les croyances C’est à travers les croyances que les populations se positionnent : - par rapport aux autres groupes humains - par rapport à la nature - par rapport aux entités surnaturelles

    18. Premier positionnement : par rapport aux autres groupes humains Un groupe se positionne d’abord par rapport aux autres groupes qui l’entourent Un groupe a tendance à se considérer comme étant au centre du monde

    19. Deuxième positionnement: par rapport à la nature Les populations autochtones se positionnent comme faisant partie intégrante de la nature, en se plaçant sur un pied d’égalité avec elle Animisme: Croyance à l’existence d’une âme ou à des divinités directrices qui appartiennent non seulement aux humains mais aux animaux, aux végétaux, voire aux objets inanimés C’est la croyance en l’existence d’un monde surnaturel qui serait parallèle au monde naturel.

    20. Troisième positionnement : par rapport aux esprits Le rapport aux esprits est une préoccupation de tous les instants, d’où la nécessité d’une connaissance précise de leur localisation et de leur personnalité: Chaque population reconnaît l’existence d’un monde des esprits parallèle à celui des vivants C’est là que vont se retrouver les âmes des défunts qui vont constituer elles aussi des esprits

    21. Le discours C’est le récit élaboré pour rendre compte des croyances qui prend principalement la forme d’un mythe Les mythes expliquent l’origine du monde Les mythes expliquent l’origine et les fondements moraux des conventions qui régissent les rapports sociaux ainsi que les comportements en société

    22. Les pratiques Le bon fonctionnement de l’univers nécessite qu’un équilibre soit constamment maintenu entre les humains et les forces surnaturelles, chaque parti devant s’acquitter de ses responsabilités envers l’autre (rituels) Pour superviser ce rapport adéquatement il y a une personne intermédiaire: Le chamane Rôle: Identifier les causes du déséquilibre Corriger le déséquilibre Prévenir des déséquilibres

    23. La Mésopotamie 4000 av. J.-C. Parmi les dieux les plus connus, il y a Marduk (dieu de l’amour et de la sagesse) et Anu (dieu du ciel, dieu suprême) que voici • Situé au Moyen –Orient entre le Tigre et l’Euphrate, la Mésopotamie est le berceau de plusieurs grands peuples. Les Mésopotamiens croyaient que l’univers avait été créé par des dieux qui voulaient se faire servir par les humains. Ils étaient semblables aux humains (besoins, émotions, sentiments, etc.) mais ils étaient immortels

    24. Les Égyptiens Vers -3000 • La civilisation égyptienne nous a laissé de nombreuses représentations de leurs croyances et par le fait même de leurs dieux. La religion égyptienne est fondée sur deux éléments vitaux: l’eau et le soleil.

    25. Les dieux égyptiens sont parfois représentés comme des humains, parfois comme des animaux et parfois mi-homme et mi-bête. Rê ou Râ : le dieu Soleil Hâpy : le dieu du Nil

    26. On sait que les Égyptiens, dès 3000 av.J-C pratiquaient la momification afin de conserver le corps du défunt en raison de sa vie dans l’au-delà. Il y avait tout un rituel autour de la momification qui durait plusieurs jours.

    27. Dieu Anubis, accompagnateur des morts

    28. La pesée du cœur : Le dieu Anubis amène le mort vers la pesée et c’est Thot (dieu de l’écriture) qui en prend note puis le mort est amené par le dieu Horus (fils d’Isis et Osiris) à Osiris ( gardien des morts) pour son jugement.

    29. L’hindouisme Les origines remontent à plus de 5000 ans en Inde. Mais elle s’est réellement développée vers 1500 av.J-C • Créé autour des civilisations de l’Indus. Les divinités et les rituels des uns sont incorporés aux légendes et à la structure sociale et religieuse des autres. C’est unmélange culturel qui a fini par donner naissance à l'hindouisme. • Les mythes sont transmis oralement. On a fini par les écrire sur plusieurs milliers d’années pour terminer leur rédaction vers le IVe siècle av. J.-C.

    30. Brahmâ, le dieu créateur • Les livres qui ont été écrits à cette époque se nomment les Védas. Brahmâ, Vishnu et Shiva sont les trois dieux principaux de l’hindouisme, mais leur cosmogonie comprend 33 millions de divinités.

    31. Vishnou, le dieu protecteur de l’univers, sauveur de l’humanité Shiva, dieu à la personnalité ambivalente, il représente les contradictions ( Ex. : la destruction et la reconstruction)

    32. Lieu de culte par excellence • Le fleuve Le Gange constitue le principal lieu où les hindous peuvent se purifier. En fait, des milliers de personnes descendent les escaliers pour se baigner dans les eaux purificatrices du Gange. Les eaux de ce fleuve servent aussi pour faire toutes les tâches ménagères.

    33. Les Grecs Pour les Grecs, l’univers est dominé par Zeus et sa famille d’immortels. - 850 constructions des premiers temples Zeus

    34. Prométhée • C’est à la mythologie grecque qu’on attribue la création de l’homme par Prométhée qui l’aurait modelé avec un bloc d’argile. Puis, Pandore, la première femme aurait été fabriquée par Héphaïstos et dotée d’une grande beauté par les dieux de l’Olympe

    35. De nombreux noms de ces dieux sont connus de nos jours, car plusieurs ouvrages cinématographiques ont été créés à partir de cette mythologie Poséidon Hadès Déméter Athéna Aphrodite Apollon Dionysos Poséidon Athéna Aphrodite

    36. Judaïsme • Un brind’histoire : En 1700 avant Jésus-Christ, Abraham quitte la Mésopotamie pour se déplacer vers la terre de Canaan sous la demande de Dieu. Ce dernier lui promet une énorme descendance. « Laisse ta patrie, ta parentèle et la maison de ton père, pour te transporter au pays que je t'indiquerai. Car je veux faire de toi un grand peuple : je te bénirai et je te ferai un grand nom. Je bénirai qui te bénit, et qui tu méprises, je le maudirai. » (Genèse XII, 1)

    37. Un brin d’histoire • D’Abraham est effectivement née une grande descendance, mais ce peuple (les hébreux) a dû quitter cette terre promise à cause d’une famine. Ils se sont alors rendus en Égypte près du Nil où ils ont été faits esclaves des Égyptiens.

    38. Puis vint Moïse • Moïse qui naquit en Égypte s'insurgea contre l'oppression de son peuple. Il sortit d'Égypte pour aller sur le mont Sinaï où il reçut les 10 commandements. Dieu lui proclama également que c'est à lui et à lui seul, qu'Israël doit toute sa fidélité. « Tu n'auras pas d'autres dieux qui Moi… car Moi, ton Dieu, Je suis un dieu jaloux » (Exode XX, 3)

    39. Un brin d’histoire • En 722 av J.-C. : La capitale, Samarie, du royaume d'Israël est prise par les Assyriens. Ils déportèrent la population à Ninive. On retrouve alors des Hébreux en Assyrie et plusieurs Assyriens s'installent à Israël où ils se convertiront au monothéisme. • 586 av. J.-C. : Le roi de Babylone s'empare du royaume de Juda et détruit le temple de Jérusalem. Il prit l'élite des Hébreux et les déporta à Babylone. On appelle cet événement l'exil à Babylone. C'est à cette époque que la Bible fut écrite.

    40. Un brin d’histoire • 536 av J.-C. : Le roi perse offre aux Hébreux de retourner chez eux. Certains décidèrent de rester à Babylone et de ne pas revenir à Jérusalem. Le roi subventionna la reconstruction du temple. Le terme juif commence de plus en plus à apparaître. • 200 av. J.-C. : Des gens (les Macabées) se révoltèrent contre l'hellénisation, c'est-à-dire des Hébreux voulant garder, leur identité réagissent contre la présence de plus en plus grande des Grecs.

    41. Un brin d’histoire • 70 de notre ère : Le second temple de Jérusalem est rasé par les Romains. Il ne resta qu'une petite partie du temple qui est toujours présente encore aujourd'hui et qu'on nomme le mur des Lamentations. • 135 : Les juifs on vécut une deuxième guerre contre Rome ce qui entraîna la disparition de l'État juif. À partir de cette date, les Juifs se sont dispersés partout dans le monde, ils vécurent en diaspora.

    42. Un brind’histoire • Au 18e siècle, les Juifs commenceront à vivre une certaine égalité de leurs droits et ils entrèrent dans la modernité. • De 1933 à 1940, l'Europe est empreinte d'un antisémitisme (haine des Juifs) principalement marqué par les nazis. • L'année 1948 marque la naissance de l’État d'Israël.

    43. On peut facilement comprendre que le peuple juif se dise persécuté....

    44. Mur des Lamentations