slide1 n.
Download
Skip this Video
Loading SlideShow in 5 Seconds..
Inéquations du premier degré à deux variables PowerPoint Presentation
Download Presentation
Inéquations du premier degré à deux variables

Loading in 2 Seconds...

play fullscreen
1 / 12

Inéquations du premier degré à deux variables - PowerPoint PPT Presentation


  • 104 Views
  • Uploaded on

Inéquations du premier degré à deux variables. Inéquation du premier degré à deux variables. Une solution d’une inéquation du premier degré à deux variables correspond à un couple de valeurs qui vérifient cette inéquation.

loader
I am the owner, or an agent authorized to act on behalf of the owner, of the copyrighted work described.
capcha
Download Presentation

PowerPoint Slideshow about 'Inéquations du premier degré à deux variables' - adsila


An Image/Link below is provided (as is) to download presentation

Download Policy: Content on the Website is provided to you AS IS for your information and personal use and may not be sold / licensed / shared on other websites without getting consent from its author.While downloading, if for some reason you are not able to download a presentation, the publisher may have deleted the file from their server.


- - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - E N D - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - -
Presentation Transcript
slide2

Inéquation du premier degré à deux variables

Une solution d’une inéquation du premier degré à deux variables correspond à un couple de valeurs qui vérifient cette inéquation.

L’ensemble des couples qui vérifient une inéquation du premier degré à deux variables est appelé l’ensemble-solution.

Exemple :

Dans un magasin, on vend des téléphones cellulaires de type A à 55,00 $ et d’autres de type B à 85,00 $. Si le montant mensuel des ventes pour ces deux types d’appareil est d’au plus 3 540,00 $, combien de téléphones de chaque type pourrait-on vendre?

  • 1. Les variables sont :
        • - le nombre de téléphones de types A : x
        • - le nombre de téléphones de types B : y

2. L’inéquation est : 55x + 85y ≤ 3 540,00 $.

slide3

Vrai

3. L’inéquation est : 55x + 85y ≤ 3540,00

On pourrait vendre, par exemple :

8 téléphones à 55,00 $ et 14 téléphones à 85,00 $.

En substituant 8 à x et 14 à y, on obtient :

55,00 X 8 + 85,00 X 14 ≤ 3540,00 soit

1 630,00 ≤ 3 540,00.

Le couple ( 8 , 14 ) est donc une solution de cette inéquation,

car il rend l’inéquation vraie.

slide4

Vrai

3. L’inéquation est : 55x + 85y ≤ 3540

Remarque :

Il y a d’autres combinaisons possibles

(d’autres solutions possibles);

Exemple : 10 téléphones à 55,00 $ et 20 téléphones à 85,00 $.

55,00 X 10 + 85,00 X 20 ≤ 3 540,00

soit 2 250,00 ≤ 3 540,00

Il y a donc beaucoup de solutions possibles, mais il faudra toujours obtenir un montant total inférieur à 3 540 $.

Il y a donc beaucoup de solutions possibles.

slide5

3. L’inéquation est : 55x + 85y ≤ 3540

Remarque :

Certains couples ne sont pas des solutions de l’inéquation.

Exemple : 30 téléphones à 55,00 $ et 25 téléphones à 85,00 $.

55,00 X 30 + 85,00 X 25 = 3 775,00

3 775,00≤ 3 540,00.

Ce qui est faux car 3 775,00 ≥ 3 540,00.

Le couple (30 , 25) n’est donc pas solution de l’inéquation.

slide6

Demi-plan

Comme l’ensemble-solution d’une inéquation peut comporter une grande quantité de couples, il est préférable de représenter graphiquement l’ensemble-solution d’une inéquation du premier degré à deux variables dans un plan cartésien.

L’ensemble de ces couples forme un demi-plan qui représente l’ensemble-solution de cette inéquation.

Habituellement, on colorie ou on hachure ce demi-plan.

Tous les points dont les coordonnées vérifient l’inéquation sont situés dumême côté de la droite correspondant à l’équation formée à partir de cetteinéquation.

slide7

Demi-plan

La droite frontière d’un demi-plan correspond à un trait plein lorsque

l’équation fait partie de l’inéquation ( ≤ ou ≥ ).

La droite frontière d’un demi-plan correspond à un trait en pointillé

lorsque l’équation en est exclue ( < ou > ).

slide8

9

8

7

6

5

4

3

2

1

2

4

6

8

-8

-6

-4

-2

-1

-2

-3

-4

y = 2 X -2 – 3 = -7

-5

-6

-7

-8

y = 2 X 4 – 3 = 5

-9

Exemple 1

Soit l’inéquation suivante :

y ≥ 2x – 3

Il faut tout d’abord tracer la droite

frontière dans le plan cartésien.

On procède comme si c’était une équation.

y = 2x – 3

On calcule 2 couples de coordonnées en utilisant l’équation.

y = 2x – 3

Pour x = -2

donc (-2 , -7)

Pour x = 4

donc (4 , 5)

slide9

P2

9

8

7

6

5

P1

P3

P4

4

3

2

1

2

4

6

8

-8

-6

-4

-2

-1

-2

-3

-4

-5

-6

-7

-8

-9

On hachure alors le demi-plan contenant les

couples-solutions qui vérifient l’inéquation.C’est l’ensemble-solution.

Exemple 1

Soit l’inéquation suivante :

y ≥ 2x – 3

On trace un trait plein, car l’équation fait partie de l’inéquation.

On choisit quelques couples pour

connaître lesquels vérifient l’inéquation.

On remplace alors x et y dans l’inéquation pour vérifier si l’inégalité est vraie.

Ex : P1 ( 0 , 0 )

Ex : P2 ( 6 , 4 )

Ex : P4 ( -2 , -7 )

Ex : P3 ( -8 , -5 )

y ≥ 2x – 3

0 ≥ 2(0) – 3

0 ≥ -3

y ≥ 2x – 3

4 ≥ 2(6) – 3

0 ≥ 9

y ≥ 2x – 3

-7 ≥ 2(-2) – 3

-7 ≥ -7

y ≥ 2x – 3

-5 ≥ 2(-8) – 3

-5 ≥ -19

L’inégalité est vraie

donc le P4 ( -2, -7 ) fait partie de l’ensemble-solution.

Vrai

L’inégalité est vraie

donc le P1 ( 0 , 0 ) fait partie de l’ensemble-solution.

L’inégalité est fausse

donc le P2 ( 6, 4 ) ne fait pas partie de l’ensemble-solution.

L’inégalité est vraie

donc le P3 ( -8, -5 ) fait partie de l’ensemble-solution.

Vrai

Faux

Vrai

slide10

9

8

7

6

5

P2

P1

P4

P3

4

3

2

1

2

4

6

8

-8

-6

-4

-2

-1

-2

-3

-4

-5

-6

-7

-8

-9

On hachure alors le demi-plan contenant les

couples-solutions qui vérifient l’inéquation.C’est l’ensemble-solution.

Exemple 2

Soit l’inéquation suivante :

y > -3x + 4

Il faut tout d’abord tracer la droite dans

un plan cartésien.

y = -3x + 4

On trace un trait pointillé, car l’équation ne fait pas partie

de l’inéquation.

On choisit quelques couples pour

connaître lesquels vérifient l’inéquation.

Ex : P1 ( 0 , 0 )

Ex : P2 ( 6 , 4 )

Ex : P4 ( 3 , -5 )

Ex : P3 ( 2 , 3 )

y > -3x + 4

0 > -3(0) + 4

0 > 4

y > -3x + 4

4 > -3(6) +4

0 > -14

y > -3x + 4

-5 > -3(3) +4

-5 > -5

y > -3x + 4

3 > -3(2) + 4

3 > -2

Faux

Faux

Vrai

Vrai

slide11

Problème

Les ingénieures et ingénieurs forestiers classifient parfois les forêts selon leur densité. On qualifie une forêt de « dense » lorsqu’on y dénombre plus de 1 000 arbres par hectare ( 10 000 m2 ). On s’intéresse au nombre de conifères et de feuillus par hectare qui composent une forêt du nord de l’Abitibi dans le but de classifier cette forêt.

Représente graphiquement cette situation.

1) Les variables sont :

x : le nombre de conifères

y : le nombre de feuillus

2) L’inéquation est :

x + y > 1 000

slide12

Essences forestières

y

1 500

Nombre de feuillus par hectare

1 000

500

Faux

0

500

1 500

1 000

x

Nombre de conifères par hectare

3) Construire le graphique.

4) Tracer la droite à partir

de l’inéquation :

x + y > 1 000

y = -x + 1000

donc

5) Déterminer la zone à hachurer en

utilisant un couple quelconque.

Exemple :

( 0 , 0 )

0 + 0 > 1 000

Le couple ( 0 , 0 ) ne fait pas partie

de la région-solution (l’ensemble-solution)

car il rend l’inéquation fausse.

Donc, il faut hachurer le demi-plan ne contenant pas ce couple.

Remarque :

Lorsque le couple ( 0 , 0 ) n’est pas sur la droite frontière, on peut l’utiliser, car il facilite les calculs.