l alimentation de l enfant de 1 18 mois l.
Download
Skip this Video
Loading SlideShow in 5 Seconds..
L’alimentation de l’enfant de 1 à 18 mois PowerPoint Presentation
Download Presentation
L’alimentation de l’enfant de 1 à 18 mois

Loading in 2 Seconds...

play fullscreen
1 / 45

L’alimentation de l’enfant de 1 à 18 mois - PowerPoint PPT Presentation


  • 764 Views
  • Uploaded on

L’alimentation de l’enfant de 1 à 18 mois. L’allaitement maternel Les laits pour nourrisson de 1 à 6 mois Le choix du lait pour nourrisson Le choix d’un lait spécial Les laits de suite la diversification au 5 ème mois Allergies alimentaires. L’allaitement. Idées reçues.

loader
I am the owner, or an agent authorized to act on behalf of the owner, of the copyrighted work described.
capcha
Download Presentation

PowerPoint Slideshow about 'L’alimentation de l’enfant de 1 à 18 mois' - Sophia


An Image/Link below is provided (as is) to download presentation

Download Policy: Content on the Website is provided to you AS IS for your information and personal use and may not be sold / licensed / shared on other websites without getting consent from its author.While downloading, if for some reason you are not able to download a presentation, the publisher may have deleted the file from their server.


- - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - E N D - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - -
Presentation Transcript
l alimentation de l enfant de 1 18 mois
L’alimentation de l’enfant de 1 à 18 mois
  • L’allaitement maternel
  • Les laits pour nourrisson de 1 à 6 mois
  • Le choix du lait pour nourrisson
  • Le choix d’un lait spécial
  • Les laits de suite
  • la diversification au 5ème mois
  • Allergies alimentaires

séminaire enfant - Paris 7 - 2005

id es re ues
Idées reçues
  • Il faut boire pour faire plus de lait
  • Les petits seins font moins de lait
  • Il y a des femmes qui produisent peu de lait
  • Il faut un nombre fixe de tétées et y adapter le bébé
  • Le lait est fabriqué pendant la tétée
  • Le sein n’est pas un réservoir
  • La prolactine régule la production de lait
  • le lait de fin de tétée est le plus riche
encourager l allaitement maternel
Encouragerl’allaitement maternel
  • Avantages sur le lait artificiel
    • Variabilité en fonction de l’âge
    • Présence de facteurs de croissance et d’hormones
    • Défenses immunologiques renforcées
    • Avantages psycho-affectifs
l allaitement maternel
L’allaitement maternel

Les conseils doivent être pertinents

  • Mise au sein le plus tôt possible 1ère tétée dans l’heure qui suit
  • Tétées fréquentes et à la demande
  • Bien s'installer, bébé tourné face à sa mère
  • Sans forcer bouche ouverte sur toute l’aréole du sein
  • la zone la plus vidée sous le menton du bébé
  • Alterner les seins
  • Éviter les biberons, les bouts de seins et les tétines

Savoir : selles liquides après «chaque» tétée

accompagner la m re et viter l interruption
Accompagner la mère et éviter l’interruption
    • Crevasse : guérie seule, lanoline purifiée
    • Mycoses : violet de gentiane 3 jours
    • Rechercher un frein de langue court
    • Engorgement : faire téter
    • Mastite simple tétées fréquentes, appliquer chaud froid après
    • Mastites compliquées prélèvements bactériologiques + AB
  • Rares contre-indications médicamenteuses
    • Prendre les médicaments après la tétée
l allaitement maternel9
L’allaitement maternel
  • Contraception (2% de grossesse sans)
    • Les oestro-progestatifs diminuent la lactation
    • DIU après la 4ème semaine
    • Micro-progestatifs seuls (MICROVAL)
l allaitement maternel le sevrage
L’allaitement maternel : le sevrage
  • Les arrêts précoces sont liés le plus souvent à des influences psychologiques et culturelles
  • Arrêt progressif sur 1 mois en remplaçant une tétée par un biberon
  • Si engorgement ou douleur prescrire application de glace et antalgique
  • Si difficulté à l’arrêt précoce (1er mois) en 2ème intention:

Parlodel* 5 mg en 2 prises 14 jours

    • C.I. : ATCD cardiovasculaires,

TT par DHE, antimigraineux et macrolides

    • Effets indésirables bénins nausées, hypotension orthostatique
les biberons
Les biberons
  • Dans l’idéal pratiquer une alimentation à la demande
  • Le bébé finit par réclamer toutes les 4 heures
  • Initialement le nombre de tétées est de 6/7
  • pour finir par se stabiliser à 5 au cours du 2ème mois
  • Ne pas forcer un bébé à finir son biberon
le biberon
Le biberon
  • Les apports journaliers doivent être :
    • Poids de l’enfant + 250 (+/- 100)

10

  • Les laits se reconstituent à partir d’une cuillère-mesure rase pour 30 ml d’eau peu minéralisée (mettre l’eau avant)
  • Bien choisir les tétines
  • Choisir une méthode de stérilisation
les laits 1 er ge pr parations pour nourrisson de 1 6 mois
Les laits 1erâgepréparations pour nourrisson de 1 à 6 mois
  • Se rapprocher du lait maternel
  • Grandes variétés de teneur en lactose et en caséine
  • Choisir en fonction du transit du nourrisson
le choix du lait pour nourrisson
Le choix du lait pour nourrisson
  • Si douleurs abdominales et ballonnements après chaque biberon (coliques)
    • Choisir un lait pauvre en lactose

Materna 4,65g/100 ml

Guigoz 4,80

Enfamil 4,90

Nutricia 5,33

    • Ou choisir un lait fermenté

Guigoz transit

Gallia Lactofidus

Pélargon

le choix du lait pour nourrisson16
Le choix du lait pour nourrisson
  • Si constipation ou douleurs à l’émission des selles
    • lait moins riche en caséine et plus riche en lactose

Modulac transit 0,60 C et 9,20 L

Materna spécial 0,60 C et 7,62 L

  • Si selles trop liquides ou ballonnements
    • lait plus riche en caséine et moins riche en lactose

Blédilait 1,72 C

Gallia 1,68 C

Nidal 1,60 C

le choix d un lait sp cial
Le choix d’un lait spécial
  • Si régurgitations simples (sans oesophagite, simple trop plein, l’enfant va bien)
    • Donner un lait épaissi anti-régurgitation AR : Blédilait, AR, Enfamil AR, Modilac confort, Guigoz confort
  • Si présence de signes d’atopie (eczéma, urticaire)
    • Rechercher par test l’allergie aux protéines du lait de vache
    • Donner lait hypoallergénique HA : Bédilait HA, Enfamil HA, Gallia HA, Guigoz HA
    • Ou donner Hydrolysat de protéines : Alfaré, Prégestimil
le choix d un lait sp cial18
Le choix d’un lait spécial
  • Présence d’antécédents familiaux d’atopie
    • Donner un lait Hypoallergénique HA : Milumel HA, Nidal HA, Modilac HA
    • Pendant 6 mois
    • Ne pas diversifier avant 6 mois
  • En complément à l’allaitement maternel
    • Donner un lait HA
  • Lait pour prématuré prescrit en consultation spécialisée
la diarrh e
La diarrhée
  • SRO pendant 8 à 24 h : Adiaril, alhydrate, fanolyte, GES 45, Hydrigoz, Picolite, Viatol
  • Puis reprendre le lait habituel
  • Exceptionnellement si diarrhée sévère ou récidivante
    • Donner un lait sans lactose : AL110, HN 25, Diargal, Diarigoz…
  • Si diarrhée persistante ou grave donner un lait sans protéine de lait de vache : Alfaré avant 4 mois, ou lait de soja : Prosobé soja 1eret 2ème âge, Gallia soja, Guigoz soja
tous ces noms de lait
? Tous ces noms de lait ???
  • Cherchez dans le Vidal
  • Diététique, régime et nutrition
  • Pages saumons (accessoires, désinfection, diététique, hygiène, réactifs tests, thermalisme)
l alimentation du nourrisson partir du 5 me mois le lait
L’alimentation du nourrissonà partir du 5ème mois : le lait
  • Continuer à privilégier le lait au delà de 6 mois
  • Le lait de suite enrichi en acide linoléique en fer et en vitamines correspond aux besoins de l’enfant de 5 mois à 18 mois
  • Le lait de croissance est proposé à partir du 9ème mois pour pallier à l'arrêt prématuré du lait de suite; moins riche en protéines, graisses végétales, enrichi en fer; au moins au petit déjeuner et au goûter
l alimentation du nourrisson partir du 5 me mois les laitages
L’alimentation du nourrissonà partir du 5ème mois : les laitages
  • Les yogourts, fromages blanc et petits suisses
    • Si non sucrés
    • Ne remplacent pas le lait sauf les laitages « enrichis »
  • Les farines
    • Farines instantanées; jusqu’à 6 mois farine sans gluten
    • Risque d’obésité si excès
    • À partir de 3 - 4 mois maximum 1 à 2 cuillères à café/jour dans 1 ou 2 biberons
    • 5 mois on augmente le matin pour réaliser une bouillie
    • 1 an introduction du pain et des céréales
l alimentation du nourrisson partir du 5 me mois la diversification
L’alimentation du nourrissonà partir du 5ème mois : la diversification
  • Introduction progressive d’un seul aliment à la fois
    • Pomme de terre, carottes, haricots verts, salades, courgettes

cuits, mixés et homogénéisés

    • Éviter avant 18 mois : lentilles, poix cassés, haricots blancs, salsifis, choux
  • Les desserts
    • Commencer très progressivement de 1 à 4 cuillères à café de compotes de fruits peu sucrées après 6 mois
l alimentation du nourrisson partir du 5 me mois la diversification24
L’alimentation du nourrissonà partir du 5ème mois la diversification
  • Les besoins en viandes et poissons sont faibles car le lait couvre tous les besoins
    • 6 mois : deux cuillères à café mixés de viande, poissons maigres, ou un demi jaune d’œuf
    • 7 - 8 mois : 1 cuillère à soupe de viande
    • 1 an : 1 à 3 cuillères à soupe de viande ou 1 œuf entier
    • 2 ans : 50 g de poissons, viande, ou 1 œuf entier
  • Pas de blanc d’œuf avant 1 an
  • Apprendre à l’enfant à boire de l’eau non sucrée, non aromatisée
slide25
0 à 4/6 mois : alimentation lactée exclusive
  • 4/6 à 10/12 période de transition
    • Lait de suite
    • Légumes/fruits mixés, viande mixée, pomme de terre, laitage farine 2, purée épaisse-fromage, petite pâtes-semoule, poisson jaune d’œuf,
    • 9 mois : aliments hachés, matières grasses
    • 10 mois :aliments écrasés
    • 11 mois : chocolat, morceaux
  • > 12 mois lait de croissance
    • Pain pâtes riz
    • Légumes fruits crus
    • Blanc d’œuf
  • > 18 mois légumes fruits secs
les apports compl mentaires vitamine d
Les apports complémentaires Vitamine D
  • Les enfants nourris au sein doivent être supplémentés de 800 U à 1000 U / jours
  • Les préparations pour nourrissons contiennent 400 U par litre
  • Les enfants au lait doivent recevoir de 400 à 1200 U par jour en supplémentation ==> 24 mois
    • Peau claire : 1 000 U/ J
    • Peau exposée au soleil : 1 500 U/J
    • Peau pigmentée : 2 500 U/ J
  • Les femmes enceintes à partir du 6ème mois 400 à 1200 U /j
les apports compl mentaires vitamine d31
Les apports complémentaires Vitamine D
  • Stérogyl* gouttes 1 goutte = 400 U
  • Zymaduo150 1 goutte = 150 U
  • Zymaduo 300 1 goutte = 300 U
  • Uvestérol* dose L 0,53 ml = 800 U
  • Uvestérol* dose 1 0,67 ml = 1 000 U
  • Uvestérol* dose 1 1 ml = 1 500 U
  • Uvédosel* ampoule 2 ml = 100 000 U
les apports compl mentaires fluor
Les apports complémentairesFluor
  • AFSSAPS préconise 0,25 mg / jour si l’eau de boisson contient moins de 0,3 mg/l de fluor
  • De la naissance à 24 mois
  • Les biberons doivent préparés avec une eau à moins de 0,3 mg/l
  • Attention au risque de fluorose +++
    • Zymafluor 0,25 (=> 18 mois) ou 0.50 (4 ans) ou 0.75 (6 ans) ou 1 mg / comp
    • Zymaduo 150 et 300 0,25 mg pour 4 gouttes
les apports compl mentaires vitamine k
Les apports complémentairesVitamine K
  • Seuls les bébés en allaitement maternel exclusif doivent recevoir 2 mg de vitamine K (1 ampoule de vit K1 Roche) par semaine ; après les 2 mg 3 jours de suite à la maternité
  • Les préparations pour nourrisson en contenant suffisamment les enfants au biberon ne doivent pas être supplémentés
les nouveaux laits pour nourrissons les principes et d finitions
Les nouveaux laits pour nourrissonsLes principes et définitions
  • Part du principe que l’enfant allaitant a moins de problèmes intestinaux = Présence de bifidobactéries
  • Enfant nourri au lait artificiel à des bactéroïdes plus nocifs
  • Les probiotiques, microorganismes vivants

ont une action bénéfique démontrée

  • Les prébiotiques = ingrédients alimentaires ingérés stimulent une flore déjà en place
les avantages des probiotiques
Les avantages des probiotiques
  • Prévention de la diarrhée infectieuse
      • démontrés
      • mais études limités (une étude)
  • Prévention des diarrhées aux antibiotiques
      • Démontrés par deux études
  • Prévention et traitement de l’allergie alimentaire
      • Efficace sur enfant ayant été allaité
      • Traitement de la mère au cours de la grossesse
  • Guigoz transit, Nidal confort
avantages de pr biotiques
Avantages de prébiotiques
  • Choix de oligosaccharides naturels difficiles
  • Choix des oligofructoses ou galactoses non présents dans le lait de femme
  • Prévention des infections ORL non démontrée
  • Pas d’effet négatif
  • Symbiotique effets synergique pré + pro
  • Conformil, Omnéo, Milumel prémium
questions sur les pr et probiotiques
Questions sur les pré et probiotiques
  • Que penser des avantages allégués ?
  • Quelle sécurité d’administration ?
  • Effet marketing ?
  • Quelle législation ?
allergie alimentaire de l enfant s curit des aliments
Allergie alimentaire de l’enfant sécurité des aliments
  • Allergies alimentaires de l’enfant clinique
  • Allergies alimentaires de l’enfant : aliments en causes
  • Traitement de l’allergie alimentaire
  • Prévention de l’allergie alimentaire
  • Sécurité des aliments de la diversification
allergie alimentaire de l enfant clinique
Allergie alimentaire de l’enfant : clinique
  • Prévalence des allergies alimentaires a doublé en 5 ans

- entre 2 et 4 % des cas authentifiés par le test de provocation contre 15 à 17 % se disent allergiques

- 6 à 8 % des moins de 2 ans au USA

  • La clinique
      • La dermatite atopique 50%
      • L’asthme 8,6 %
      • L’anaphylaxie 5%
      • Les symptômes digestifs 2 %
      • Le syndrome oral 1,4 %
      • La rhino conjonctivite 0,3 %
allergie alimentaire de l enfant les aliments incrimin s
Allergie alimentaire de l’enfant les aliments incriminés
  • 5 aliments se partage les 3/4 des allergies
      • L’œuf
      • L’arachide
      • Le lait de vache
      • La moutarde
      • la morue
  • Chez les moins de 2 ans
      • L’œuf
      • Le lait
  • Chez les plus de 3 ans l’huile d’arachide
  • Les allergies les plus sévères l’arachide, le sésame,

le poisson, la noisette, les crustacés

allergie alimentaire de l enfant la pr vention
Allergie alimentaire de l’enfant La prévention
  • Ne pas proposer une diversification trop précoce
  • Eviter une exposition à une série de protéines de façon prématurée plurielle et brutale
  • Allaitement maternel 3 à 4 mois
  • Introduction retardée du blanc d’œuf, du poisson, de l’arachide
s curit de l alimentation diversifi e petits pots
Sécurité de l’alimentation diversifiée (petits pots)
  • 3 exigences
      • Qualité optimale
      • Sécurité
      • Satisfaction des besoins nutritionnels
  • Législation : 3 niveaux
      • Codex alimentarius FAO et OMS 1981
      • CEE 1989
      • Réglementation françaises par arrêtés sous le contrôle de L’ AFSSA
s curit de l alimentation diversifi e petits pots43
Sécurité de l’alimentation diversifiée (petits pots)
  • Origine contrôlée des matières premières
  • Informations sur la composition avec mention spéciale sur aliments allergisants
  • Pas de conservateur dans les petits pots
  • Pas d’édulcorant , ni de colorant
  • Pas de pesticide
  • Si viandes de bœuf, contrôlées (GB abats )
s curit de l alimentation diversifi e petits pots44
Sécurité de l’alimentation diversifiée (petits pots)
  • Pas d’OGM
  • Teneur en nitrate limité (se méfier de la peau des carottes)
  • Teneur en sel limité 200 mg/100 g
  • Teneur en sucres mesurée à 15-25 g max pour 100g
  • Ouvert et entamé puis refermé se conserve 48 h en réfrigérateur
  • POP
r f rences
Références
  • Laits infantiles les bébé ont l'embarras du choix,Pr C Dupont, IMH; 11/10/2002
  • Le bon usage des laits pour nourrisson FMC hebdo N° 90 7/11/2000
  • Alimentation du nourrisson: une découverte progressive des nouveautés D Chauvois-fer QM 30/09/1999
  • Répondre aux besoins en fer des nouveau-nés et jeunes enfants : une mise à jour, société canadienne de pédiatrie
  • Les nouveaux laits pour nourrissons prébiotiques, probiotiques L Michaud, AS Blain-Streglof, D Turk le concours médical tome 126-03 28/01/2004 pages 140-145
  • Allergies alimentaires de l’enfant Pr P Scheinmann le concours médical
  • Les généralistes favorisent-ils l’allaitement L Marchand-Lucas, E Lucas: La revue du praticien MG tome 14 N) 510 9/10/200pages1692-1701