IFSI SAINT-JOSEPH Étudiants infirmiers 2ème année Mercredi 9 Mai Jeudi 10 Mai P. Bergeran - PowerPoint PPT Presentation

ifsi saint joseph tudiants infirmiers 2 me ann e mercredi 9 mai jeudi 10 mai p bergeran n.
Download
Skip this Video
Loading SlideShow in 5 Seconds..
IFSI SAINT-JOSEPH Étudiants infirmiers 2ème année Mercredi 9 Mai Jeudi 10 Mai P. Bergeran PowerPoint Presentation
Download Presentation
IFSI SAINT-JOSEPH Étudiants infirmiers 2ème année Mercredi 9 Mai Jeudi 10 Mai P. Bergeran

play fullscreen
1 / 64
IFSI SAINT-JOSEPH Étudiants infirmiers 2ème année Mercredi 9 Mai Jeudi 10 Mai P. Bergeran
629 Views
Download Presentation
Samuel
Download Presentation

IFSI SAINT-JOSEPH Étudiants infirmiers 2ème année Mercredi 9 Mai Jeudi 10 Mai P. Bergeran

- - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - E N D - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - -
Presentation Transcript

  1. IFSI SAINT-JOSEPHÉtudiants infirmiers2ème annéeMercredi 9 MaiJeudi 10 Mai P. Bergeran

  2. SOINS INFIRMIERS EN O.R.L : • OBJECTIFS : • Déterminer les actions infirmières pré-opératoires. • Déterminer les actions infirmières post-opératoires.

  3. 1) Généralités concernant l’intervention chirurgicale • 2) L’intervention sur la thyroïde • 3) L’intervention sur les glandes salivaires • 4) La chirurgie de l’oreille • 5) L’intervention sur les fosses nasales

  4. Cadre législatif d’exercice :

  5. 1) L’accueil et installation de la personne hospitalisée : • Rôle d’information • Relais d’information (lien) • Accompagnement de la personne

  6. Présentation de la chambre, du service  Visite Explication du déroulement de l’hospitalisation  Rappels, la maladie, les risques Recueil de données (démarche de soins, planification) Référents des soins techniques  Expliquer (avant, après) Référent douleur  Expliquer Soins relationnels  Apprécier, réassurance L’information :

  7. Préparation du patient : • Vérifier le dossier du patient • Autorisation d’opérer • Bilan anesthésiste • Prémédication la veille • Prise des constantes

  8. Bilan pré-opératoire : • Bilan sanguin • Radio pulmonaire • ECG • Noter les constantes • Appliquer la prescription de l’anesthésiste.

  9. L’infirmière commerelais de l’information : • Avec la famille • Avec le médecin • Les autres professionnels • Coordination des acteurs • Coordination des soins • Lien, singularité de la personne (confiance et confort de vie)

  10. Les soins pré-opératoires : • Définition : Ensemble de soins à effectuer à tout patient nécessitant une intervention chirurgicale. Objectif : Diminuer au maximum la flore bactérienne transitoire présente sur la peau du futur opéré afin d’éviter l’infection lors de l’effraction cutanée par le bistouri et d’éviter la contamination de l’environnement du bloc opératoire.

  11. L’hygiène corporelle : La veille et/ou le matin de l’intervention, le patient prend une douche. Matériel : Gants de toilette à usage unique. Serviette de toilette propre. Un savon antiseptique iodé (attention à l’intervention). Pyjama ou chemise propre. Draps propres pour la réfection du lit. -> Dépilation

  12. Le jour de l’examen : • Réassurance • A jeun • Vérifier l’hygiène corporelle • Enlever prothèses, lunettes, bijoux, piercings. • Revêtir la tenue de bloc, bracelet • Noter les constantes • Donner la prémédication • Vérifier le dossier • Faire fonction des protocoles

  13. LES CHIRURGIES DU COU : • 2) La thyroïdectomie • Ablation chirurgicale d’une partie (lobe) ou de la totalité de la thyroïde.

  14. Les motifs d’interventions chirurgicales : • Les cancers • Le volume du goitre qui produit une • compression. • Pour réduire l’activité hormonale en cas d’échec du traitement médical • En cas de nodules « froids » qui ne fixent pas l’iode à la scintigraphie (10 à 15% de cancers)

  15. Le goitre

  16. Préparation du patient : • Évaluer les connaissances du patient et les compléter SB • Rappeler anatomie et physiologie de la thyroïde • Informer le patient de la mise en place d’un traitement substitutif en cas de thyroïdectomie totale • Préciser la durée d’intervention (4 à 5 jours)

  17. Prévenir le patient : • Qu’au retour du bloc il sera présentera une plaie cervicale + pansement. • Limitation des mouvements • Présence d’un ou plusieurs drains • Début d’un traitement antalgique • Modification des signes induits par la pathologie. • Reparler de l’anesthésie (craintes) • Effets secondaires de l’anesthésie

  18. Soins pré-opératoires : • Examens pré-opératoires • Prémédication • A jeun à partir de 00h00 • Vérifier le dossier • Vérifier l’état du patient (bijoux) • Réaliser le champ opératoire (antiseptique non iodé) • Prémédication • Préparer le matériel post-opératoire dans la chambre de l’opéré

  19. Matériel à préparer dans la chambre :

  20. Les soins post-opératoires : • Installer,rassurer, informer • Veiller au confort du patient (change, lumière) • Prendre connaissance de la fiche anesthésique • Appliquer les différentes surveillances

  21. Surveillance infirmière : • Évaluer l’état de conscience • Surveillance de la fonction cardio-vasculaire (PA) • Surveillance de la fonction respiratoire • Surveillance de la thermorégulation • Vérifier la perfusion • Surveillance de la fonction rénale (miction) • Surveillance de l’apparition de nausées, vomissements

  22. Surveillance de la reprise de l’alimentation, hydratation • Surveillance de l’apparition de douleurs • Appliquer et surveiller les traitements prescrits • Surveillance du pansement (hémorragie) • Surveillance de la calcémie (troubles neuro-musculaires)

  23. Soins de plaie cervicale: • Préparation du matériel : • Un set de pansement (champ stérile, des ciseaux, des pinces, des tampons stériles) • Une alèse imperméable • Un flacon d’eau stérile • Un flacon d’antiseptique non iodé • Des sutures cutanées stériles

  24. Réalisation du soin : • Installer le patient, décubitus dorsal, tête en légère extension. • Poser l’alèse • Retirer le pansement + lavage des mains avec solution hydro alcoolique • Ouvrir le set à pansement et dégager les pinces • Retirer les sutures cutanées en fonction du protocole du chirurgien • Attention à ne pas décoller les berges de la plaie

  25. Nettoyer à l’eau en commençant par le pourtour de la plaie puis la plaie elle-même • Retirer les croûtes minutieusement • Badigeonner l’antiseptique • Nettoyer de la même façon les points de sortie des drains • Remettre les sutures cutanées • A J1, la plaie est laissée à l’air • Rassembler le matériel souillé et effectuer un lavage de mains • Décontaminer les instruments • La plaie est suturée à l’aide de surjets intradermiques qui sont retirés à J10 par une IDE au domicile.

  26. Change et ablation du drain aspiratif de Redon • Module orthopédie 1ère année

  27. Conseils de sortie :

  28. Les chirurgies du cou : • 3) Glandes salivaires = glandes parotides glandes sous-maxillaires glandes sub-linguales • La parotidectomie

  29. Emergence du canal parotidien dans la cavité buccale

  30. Photo n°2 : Kyste de la glande parotide droite. Vue antérieure.

  31. Les motifs d’interventions chirurgicales :

  32. Préparation du patient : • Expliquer le rôle des glandes salivaires au patient • Expliquer la présence ou non de la cicatrice sous la mâchoire (si voie endo-buccale envisagée) • Rassurer le patient • Prise en compte de la douleur • Reprise alimentaire le soir même • Sortie à J3 ou J4

  33. Soins pré-opératoires : • Idem thyroïdectomie

  34. Les soins post-opératoires :Surveillances

  35. Surveillances spécifiques :

  36. Soin de plaie cervicale : • Soins d’une plaie classique • Soins de drain de Redon, change • Soins d’yeux au sérum physiologique (paralysie transitoire du nerf facial par irritation, jusqu’à plusieurs semaines. • Alimentation adaptée à la douleur du patient.

  37. Éducation du patient : • Protection de la plaie • Relais infirmière à domicile • Hygiène buccale rigoureuse car la sécheresse buccale entraîne des mycoses, aphtes • Irradiation possible après 6 semaines (cicatrisation) • Arrêt de travail de 21 jours

  38. La chirurgie de l’oreille : (4) • Les motifs d’interventions chirurgicales : • L’otospongiose • La chirurgie du tympan • La mastoïdite (rare) • Tumeurs (rare) • Le vertige • La surdité brusque

  39. Rappel : • L’otospongiose : c’est un processus inflammatoire évolutif conduisant à un blocage de l’étrier entraînant une surdité de transmission le plus souvent. • Le traitement vise au remplacement de l’étrier par un piston fixé à l’enclume. • Intervention d’une durée de 2 à 3 jours

  40. Préparation habituelle de l’opéré • Vis-à-vis de l’intervention • Vis-à-vis de l’anesthésie • Préparer les examens… • Informations particulières • Possibilité d’acouphènes • Possibilité de vertiges • Alité 24 heures • Mobilisation progressive • Éviter tout effort provoquant une hyperpression au niveau de l’oreille (mouchage…)

  41. Les soins post-opératoires : • Surveillance classique d’un opéré • Surveillance plus spécifique : • Aspect des écoulements sang, lymphe) • Douleur de l’oreille (hématome ?) • Présence d’acouphènes • Présence de vertiges

  42. Les soins de l’oreille : • Réfection du pansement le soir de l’intervention • Réfection du pansement en cas de saignement important • A J2 le pansement est refait 1 à 2 fois pas jour.

  43. Le matériel : • Un set de pansement +pinces • Une alèse • Des compresses stériles • Un flacon d’eau stérile • Un antiseptique • Un filet extensible pour la tête • Des gouttes auriculaire ( en fonction de la prescription)

  44. Réalisation du soin : • Installer le patient, tête tournée du côté opposé à l’oreille opérée. • Ouvrir le set, dégager les pinces • Retirer le pansement souillé • Réaliser un lavage des mains • Nettoyer le pourtour de la plaie de l’extrémité supérieure vers le lobe • Retirer les croûtes

  45. Réalisation du soin (suite) : • Appliquer l’antiseptique • Instiller les gouttes « réchauffées », selon prescription, 3 à 5 gouttes sur la mèche du conduit auditif externe. • Appliquer un pansement sec constitué de compresses • Assurer la contention de l’ensemble à l’aide d’un filet • Demander au patient de conserver la position pendant 10 minutes après le soin (absorption des gouttes par la mèche)