Intensification thérapeutique suivie d’autogreffe de cellules souches
This presentation is the property of its rightful owner.
Sponsored Links
1 / 11

Intensification thérapeutique suivie d’autogreffe de cellules souches PowerPoint PPT Presentation


  • 85 Views
  • Uploaded on
  • Presentation posted in: General

Intensification thérapeutique suivie d’autogreffe de cellules souches périphériques (CSP) dans la leucémie lymphoïde chronique (LLC). RM. Hamladji , R. Ahmed Nacer , M. Benakli , A. Talbi , S. Akrouf , R. Belhadj, F. Mehdid , N. Rahmoune Service Hématologie – Greffe de Moelle Osseuse

Download Presentation

Intensification thérapeutique suivie d’autogreffe de cellules souches

An Image/Link below is provided (as is) to download presentation

Download Policy: Content on the Website is provided to you AS IS for your information and personal use and may not be sold / licensed / shared on other websites without getting consent from its author.While downloading, if for some reason you are not able to download a presentation, the publisher may have deleted the file from their server.


- - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - E N D - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - -

Presentation Transcript


Intensification th rapeutique suivie d autogreffe de cellules souches

Intensification thérapeutique suivie d’autogreffe de cellules souches

périphériques (CSP) dans la leucémie lymphoïde chronique (LLC)

RM. Hamladji, R. Ahmed Nacer, M. Benakli, A. Talbi, S. Akrouf, R. Belhadj,

F. Mehdid, N. Rahmoune

Service Hématologie – Greffe de Moelle Osseuse

Centre Pierre et Marie Curie, Alger

IXème Congrès national de la SAHTS

Tlemcen 10-12 Mai 2012


Intensification th rapeutique suivie d autogreffe de cellules souches

  • - Malgré les progrès thérapeutiques et l’évolution lente de la LLC

  • le risque de rechute et de décès reste important notamment chez

  • les patients jeunes qui représentent 40% au diagnostic.

  • Le bénéfice d’une allogreffe de cellules souches hématopoïétiques

  • (CSH) est limité par la disponibilité des donneurs et sa toxicité.

  • ( Delgado, Blood 2009; 114: 2581 )

  • Comparativement l’intensification thérapeutique suivie

  • d’autogreffe est dépourvue de ces inconvénients et permet

  • un bénéfice sur l’EFS sans modification de l’OS.

  • ( Michallet, Blood 2011; 117: 1516;)

  • ( Brion, BoneMarrowTranspl 2012; 47: 542)


Intensification th rapeutique suivie d autogreffe de cellules souches

Panorama des greffes: Avril 1998 à Décembre 2010

( 152 mois )Total = 1557 = - auto: 416 (27%) -allo: 1141 (73%)

Nombre

patients

152

130

132

55

29

Répartition par années des auto et allogreffes de CSH


Intensification th rapeutique suivie d autogreffe de cellules souches

Panorama des autogreffes


Intensification th rapeutique suivie d autogreffe de cellules souches

Matériel et méthodes ( I )

De mars 1999 à avril 2010 ( 11 ans )

  • 22 patients : 12 H - 10F , sex ratio = 1,2

  • Age médian : 50 ans ( 29 à 62 )

  • < 50 ans = 11 ( 50% )

  • 50 à 60 ans = 10 ( 45% )

  • > 60 ans = 1 ( 5% )

  • Diagnostic = Immunophénotypage= 19/22

  • Stades ( Binet ) :

  • Stade B = 17 ( 77% )

  • Stade C = 5

  • Traitement pré greffe :

  • 1 ligne = CHOP (LLC) : 4 à 8 cures = 18 pts ( 81%)

  • 2 lignes = CHOP (LNH) puis ESAP = 4 pts (19%)


Intensification th rapeutique suivie d autogreffe de cellules souches

Matériel et méthodes ( II )

  • Délai médian diagnostic – greffe = 18 mois ( 6 à 59 mois )

  • Statut pré greffe =

  • RC = 8

  • RIC = 10

  • Réfractaire = 4

  • - Mobilisation CSP = G-CSF seul 15 µg /Kg/j

  • - Taux moyen CD34+ = 4,9 106 /Kg ( 1,45 – 44,6 )

  • - Protocole d’intensification =

  • TUTSHKA = 18 cas : Busulfan (per os) 16 mg/Kg

  • Endoxan (IV ) 120 mg/Kg

  • BU-MEL = 3 cas : Busulfan (per os) 8 mg/Kg

  • Melphalan (IV ) 140 mg/m2

  • BEAM = 1 cas : BCNU-Etoposide-AraC-Melphalan


Intensification th rapeutique suivie d autogreffe de cellules souches

Résultats ( I )

- La durée médiane d’aplasie = 14 jours ( 10 à 24 )

- Le suivi médian au 31/12/11 est de 53 mois ( 3 à 129 )

- Résultats immédiats :

RC = 20 pts

RIC = 2 pts

- Rechute= 12 / 22 pts ( 54% ) - délai médian PFS = 30 mois ( 6 à 71 )

- Décès= 11 / 22 pts ( 50% ) - délai médian survie = 85 mois(7 ans)

Rechute + infection = 6

Infection retardée = 3 ( 3, 6 et 17 mois )

Anorexie mentale = 1 ( 5 mois )

GVH aiguë post mini après rechute = 1

- Vivants = 11 / 22 pts ( 50% )

RC persistante = 6

après mini allogreffe = 3

RC après CT = 1

Rechute stable sans traitement = 1


Intensification th rapeutique suivie d autogreffe de cellules souches

Résultats ( II )

%

Années

Courbe Survie globale (OS) : 54% à 5 ans - 39% à 11 ans


Intensification th rapeutique suivie d autogreffe de cellules souches

Résultats ( III )

%

Années

Courbe survie sans événements (EFS) : 33% à 5 ans - 20% à 11 ans


Intensification th rapeutique suivie d autogreffe de cellules souches

Commentaires ( I )

  • Références Nbre pts EFS OS

  • Médian à 5 ans Médiane à 5 ans

  • mois mois

  • Milligan DW

  • Blood 2005 Auto 65 - 51,5%- 77,5%

  • Michallet M

  • Blood 2011 Auto 112 51,242%- 85,5%

  • Surveillance 111 24,4 24% - 84,5%

  • - CPMC

  • 2012 Auto 22 30 33 85 54%

  • - Brion A

  • BMT 2011Auto 43 29 61,3 - 104,07 -

  • CT 39 22 - 107,4 -

  • - Tam.C

  • Blood 2008 FCR 224 - 51% - 77%


Intensification th rapeutique suivie d autogreffe de cellules souches

Commentaires ( II )

- LLC non curable

- Résultats autogreffes et FCR à long terme équivalents

- Comment améliorer les résultats chez les pts jeunes ( ≤ 65 ans )

. Traitement = Fludarabine compromet mobilisation : 30% échec

( Milligan 2005)

R-CHOP = 4 cures

. Mobilisation si RC ou bonne réponse

. Consolider avec FCR : 3 cures avant autogreffe


  • Login