LES RETOMBEES ECONOMIQUES
This presentation is the property of its rightful owner.
Sponsored Links
1 / 90

LES RETOMBEES ECONOMIQUES DU TOURISME Groupe de travail 2010 PowerPoint PPT Presentation


  • 57 Views
  • Uploaded on
  • Presentation posted in: General

LES RETOMBEES ECONOMIQUES DU TOURISME Groupe de travail 2010. Mesurer les retombées économiques du tourisme : Emplois salariés liés à l’activité touristique Investissements touristiques « Chiffre d’affaires » et « dépenses » du tourisme Tableau de bord global.

Download Presentation

LES RETOMBEES ECONOMIQUES DU TOURISME Groupe de travail 2010

An Image/Link below is provided (as is) to download presentation

Download Policy: Content on the Website is provided to you AS IS for your information and personal use and may not be sold / licensed / shared on other websites without getting consent from its author.While downloading, if for some reason you are not able to download a presentation, the publisher may have deleted the file from their server.


- - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - E N D - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - -

Presentation Transcript


Les retombees economiques du tourisme groupe de travail 2010

LES RETOMBEES ECONOMIQUES

DU TOURISME

Groupe de travail 2010


Les retombees economiques du tourisme groupe de travail 2010

Mesurer les retombées économiques

du tourisme :

Emplois salariés liés à l’activité touristique

Investissements touristiques

« Chiffre d’affaires » et « dépenses » du tourisme

Tableau de bord global


Les retombees economiques du tourisme groupe de travail 2010

Mesurer les retombées économiques

du tourisme :

Emplois salariés liés à l’activité touristique

Investissements touristiques

« Chiffre d’affaires » et « dépenses » du tourisme

Tableau de bord global


Les retombees economiques du tourisme groupe de travail 2010

1. Les emplois salariés liés à l’activité touristique

Etude Insee / CRT 2010 sur données DADS 2007

1.1 Principales données de l’étude

1.2Sur quelles zones les données sont-elles disponibles ?

1.3Quelles données sont disponibles sur chaque zone ?

1.4Les limites de l’étude


Les retombees economiques du tourisme groupe de travail 2010

1.1 Principales données :

44.000 emplois salariés en moyenne sur l’année 2007 sont liés au tourisme en Normandie

56.000 en moyenne sur la période de juillet-août

4% de l’emploi salarié total de la région en moyenne (5% en août / 3,1% en janvier)

Une répartition assez inégale des emplois sur le territoire :

très forte dans les 3 grandes agglomérations normandes : unités urbaines de Caen, du Havre et zone de Rouen-vallée de Seine (1/3 des emplois imputables à l’activité touristique en Normandie), ainsi que la Côte Fleurie – Pays d’Auge;

faible dans les zones rurales

  • Les emplois salariés liés à l’activité touristique

  • Etude Insee / CRT 2010 sur données DADS 2007


Les retombees economiques du tourisme groupe de travail 2010

  • Les emplois salariés liés à l’activité touristique

  • Etude Insee / CRT 2010 sur données DADS 2007

  • 1.1 Principales données (suite) :

  • L’hôtellerie et la restauration sont les deux principaux secteurs

  • pourvoyeurs d’emplois salariés touristiques (44,5% de l’emploi)

  • Une fortesaisonnalité estivale, particulièrement marquée dans le

  • Calvados et dans la Manche


Les retombees economiques du tourisme groupe de travail 2010

  • Les emplois salariés liés à l’activité touristique

  • Etude Insee / CRT 2010 sur données DADS 2007

  • 1.2Sur quelles zones les données sont-elles disponibles ?

  • Les disponibilités des données sur l’emploi par zone sont fonction de contraintes Insee/CRT d’évaluation des données :

  • - Contrainte quantitative :

    • Une estimation des emplois salariés liés au tourisme ne peut pas être réalisée pour une zone n’atteignant pas un nombre de 30.000 emplois totaux minimum (= zones d’environ 80.000 à 90.000 habitants), d’où l’obligation parfois de regrouper des zones au niveau infra-départemental

  • Contraintes qualitatives :

  • Les zones étudiées doivent correspondre à une « réalité touristique »

  • et on doit s’éloigner le moins possible de la notion de « bassin de vie »


Les retombees economiques du tourisme groupe de travail 2010

  • Les emplois salariés liés à l’activité touristique

  • Etude Insee / CRT 2010 sur données DADS 2007

1.2Sur quelles zones les données sont-elles disponibles ? (suite)

Au vu des contraintes citées, les données sont disponibles sur 5 zonages spécifiques :

- Régional (Normandie)

- Régional (Basse Normandie et Haute Normandie)

- Départemental

- Zones infra-départementales (EFH)

- Espaces Touristiques Nationaux (ETN)


Les retombees economiques du tourisme groupe de travail 2010

  • Les emplois salariés liés à l’activité touristique

  • Etude Insee / CRT 2010 sur données DADS 2007

  • 1.2Sur quelles zones les données sont-elles disponibles ? (suite)

  • Zones infra-départementales (EFH) (correspondantes aux zones de l’Enquête de

  • Fréquentation Hôtelière Insee) :

  • Calvados :- Manche : - Orne :

  • Bessin-Bocage Baie du MSM & Littoral Manche* Alençon & Bagnoles de

  • Côte Fleurie & Pays d’Auge*Cté urbaine de Cherbourg L’Orne*

  • Côte de Nacre – Plaine de Caen Rural Manche Reste de l’Orne

  • & Suisse Normande – Pays de F*Saint-Lô – Coutances

  • Unité urbaine de Caen

  • Seine-Maritime :- Eure :

  • Dieppe – Terroir de Caux Pays de Caux – Littoral Sud Zone urbaine de l’Eure

  • Le Havre Rouen – Vallée de Seine Zone rurale de l’Eure

  • Pays de Bray – Vallée de la Bresle

  • * Regroupements de 2 zones


Les retombees economiques du tourisme groupe de travail 2010

  • Les emplois salariés liés à l’activité touristique

  • Etude Insee / CRT 2010 sur données DADS 2007

  • Carte des zones infra-départementales (EFH):


Les retombees economiques du tourisme groupe de travail 2010

  • Les emplois salariés liés à l’activité touristique

  • Etude Insee / CRT 2010 sur données DADS 2007

  • 1.2Sur quelles zones les données sont-elles disponibles ? (suite)

  • « Espaces Touristiques Nationaux » (ETN) :

    • Urbain

    • Rural

    • Littoral urbain

    • Littoral rural

  • correspondant à une typologie d’espace touristique utilisée au niveau national (8 espaces au total), pour des études tourisme (enquête de fréquentation hôtelière, SDT …etc)


Les retombees economiques du tourisme groupe de travail 2010

  • Les emplois salariés liés à l’activité touristique

  • Etude Insee / CRT 2010 sur données DADS 2007

Carte des Espaces Touristiques Nationaux (ETN) :


Les retombees economiques du tourisme groupe de travail 2010

  • Les emplois salariés liés à l’activité touristique

  • Etude Insee / CRT 2010 sur données DADS 2007

  • 1.3Quelles données sont disponibles sur chaque zone ?

  • Sur chaque zone :

  • Estimation du nombre d’emplois salariés liés au tourisme en 2007

    • déclinée dans le temps : moyenne annuelle, mois, saison d’été ..etc

    • déclinée par activités : hôtellerie, restauration, commerces

    • …ect, et groupes d’activités

  • Part de l’emploi salarié lié au tourisme dans l’emploi salarié total

  • Pour les zones « Régionales » et « Départementales » uniquement :

  • Caractérisation des emplois de référence et des emplois saisonniers d’été

  • (profil des emplois, salaires horaires, durées des périodes des contrats)


Les retombees economiques du tourisme groupe de travail 2010

  • Les emplois salariés liés à l’activité touristique

  • Etude Insee / CRT 2010 sur données DADS 2007

  • 1.4Les limites de l’étude emplois :

  • Emplois salariés directs uniquement

  • (pas d’évaluation du niveau de l’emploi non-salarié, particulièrement important dans le secteur des hébergements touristiques, notamment chefs d’exploitation non salariés, propriétaires de gîtes / chambres d’hôtes…etc)

    • Le CRT fait une demande d’étude à l’Insee sur les emplois non salariés

    • liés au tourisme en Normandie en 2011

  • Données disponibles à A+3 seulement


Les retombees economiques du tourisme groupe de travail 2010

Mesurer les retombées économiques

du tourisme :

Emplois salariés liés à l’activité touristique

Investissements touristiques

« Chiffre d’affaires » et « dépenses » du tourisme

Tableau de bord global


Les retombees economiques du tourisme groupe de travail 2010

2. Les investissements touristiques

Etude CRT / Atout France / J.M.P. Consultant 2008 sur données 2007

renouvelée en 2010 (parution décembre 2010 ou janvier 2011)

Une évaluation des investissements touristiques en Normandie

Régionalisation du tableau de bord 2007 des investissements touristiques par J.M.P Consultant pour Atout France

Etude renouvelée en 2010 (parution décembre 2010 / janvier 2011)


Les retombees economiques du tourisme groupe de travail 2010

Etude 2010, des résultats par :

Région (3)

Départements

Zones infra-départementales (EFH)*

Espaces Touristiques Nationaux (ETN)*

Et par :

Mode d’hébergement : hôtellerie, HPA, villages vacances, gîtes et chambres d’hôtes (Gîtes de France), résidences de tourisme, résidences secondaires

Type d’équipements : parcs expo et congrès, casinos, parcs de loisirs, ports de plaisance,

et musées*

* Nouveau en 2010

2. Les investissements touristiques

Etude CRT / Atout France / JMP 2008 sur données 2007

renouvelée en 2010 (parution décembre 2010 ou janvier 2011)


Les retombees economiques du tourisme groupe de travail 2010

Source : étude 2008

2. Les investissements touristiques

Etude CRT / Atout France / JMP 2008 sur données 2007

renouvelée en 2010 (parution décembre 2010 ou janvier 2011)


Les retombees economiques du tourisme groupe de travail 2010

Source : étude 2008

2. Les investissements touristiques

Etude CRT / Atout France / JMP 2008 sur données 2007

renouvelée en 2010 (parution décembre 2010 ou janvier 2011)


Les retombees economiques du tourisme groupe de travail 2010

Source : étude 2008

2. Les investissements touristiques

Etude CRT / Atout France / JMP 2008 sur données 2007

renouvelée en 2010 (parution décembre 2010 ou janvier 2011)


Les retombees economiques du tourisme groupe de travail 2010

Mesurer les retombées économiques

du tourisme :

Emplois salariés liés à l’activité touristique

Investissements touristiques

« Chiffre d’affaires » et « dépenses » du tourisme

Tableau de bord global


Les retombees economiques du tourisme groupe de travail 2010

3. Le chiffre d’affaires / les dépenses

du tourisme

3.1Au niveau national

3.2Au niveau régional (Normandie)

3.3Objectifs du groupe de travail

3.4Proposition de plan de travail

3.5Questions, problématiques, approches

3.6Etat des lieux de quelques méthodes


Les retombees economiques du tourisme groupe de travail 2010

3.1Au niveau national :

Pas de méthode au niveau national

Des difficultés d’appréhension, de par la nature très vaste de l’activité touristique

Des études menées individuellement, par des territoires (régions, départements)

Pas de comparabilité des résultats entre eux

3. Le chiffre d’affaires / les dépenses du tourisme

Groupe de travail 2010


Les retombees economiques du tourisme groupe de travail 2010

3.2Au niveau régional (Normandie):

Une première étude menée en 2004 et publiée en 2006, par le bureau d’étude DETENTE Consultants

Budget : 45.500 €

Pas de réactualisation

3. Le chiffre d’affaires / les dépenses du tourisme

Groupe de travail 2010


Les retombees economiques du tourisme groupe de travail 2010

3.2Au niveau régional (Normandie) : (suite)

Des initiatives locales pour évaluer le chiffre d’affaires du tourisme : Pays de Falaise…etc, qui ont le mérite de réussir à évaluer, même partiellement, un chiffre d’affaires lié au tourisme

Mais :

Qui ne vivent que toutes seules, car non comparables avec d’autres évaluations de territoires (existantes ou ayant le projet d’aboutir)

3. Le chiffre d’affaires / les dépenses du tourisme

Groupe de travail 2010


Les retombees economiques du tourisme groupe de travail 2010

3.2Au niveau régional (Normandie): (suite)

Notre objectif : - Evaluer le chiffre d’affaires ou les dépenses du tourisme des territoires normands, en suivre l’évolution

- En analyser le poids économique et ce qu’il représente,en le comparant

 Un enjeu majeur pour les territoires : maîtriser les principaux éléments de l’économie touristique locale afin d’en assurer / justifier son développement, et pouvoir communiquer sur cet atout économique

Un facteur clé dans le développement économique local : emplois non délocalisables, maintien d’activité même en zones rurales, image du territoire

3. Le chiffre d’affaires / les dépenses du tourisme

Groupe de travail 2010


Les retombees economiques du tourisme groupe de travail 2010

3.3Objectifs du groupe de travail :

La mise en place d’un tableau de bord des retombées économiques, par territoire (à définir : jusqu’à quel niveau territorial ?), renseigné et partagé, basé sur des indicateurs validés par tous.

Tableau de bord des retombées économiques au sens large : offre, fréquentation, emplois, investissements touristiques, chiffre d’affaires ou dépenses

Chaque case à remplir expliquée

Mise en place d’une notice explicative

Sources / où trouver les données

3. Le chiffre d’affaires / les dépenses du tourisme

Groupe de travail 2010


Les retombees economiques du tourisme groupe de travail 2010

3.4Proposition de plan de travail :

Etat des lieux des méthodes existantes : études locales déjà réalisées sur 5 territoires en termes d’estimation de chiffre d’affaires ou de dépenses

Travail conjoint d’appropriation des conclusions de l’état des lieux : CRT-CDT-Insee-Frotsi

Séminaire régional : validation de la méthode que les acteurs touristiques normands auront décidée.

3. Le chiffre d’affaires / les dépenses du tourisme

Groupe de travail 2010


Les retombees economiques du tourisme groupe de travail 2010

3.5Questions, problématiques, approches :

3.5.1Les questions et problématiques qui se posent lorsque l’on parle d’évaluation du CA / dépenses

3.5.2Les différentes approches d’évaluation du CA / dépenses

3. Le chiffre d’affaires / les dépenses du tourisme

Groupe de travail 2010


Les retombees economiques du tourisme groupe de travail 2010

3.5Questions, problématiques, approches: (suite)

3.5.1Les questions et problématiques qui se posent lorsque

l’on parle d’évaluation du CA / dépenses

Comme pour l’évaluation des emplois salariés liés au tourisme, l’évaluation du chiffre d’affaires du tourisme recouvre un champ très large d’entreprises et d’activités

 ainsi ne suffit-il pas d’évaluer le CA des entreprises caractéristiques du tourisme :

 ainsi convient-il d’évaluer le CA généré par la fréquentation touristique sur l’ensemble du territoire (entreprises caractéristiques du tourisme + autres entreprises = champ beaucoup plus large, plus complexe, plus difficile d’accès)

3. Le chiffre d’affaires / les dépenses du tourisme

Groupe de travail 2010


Les retombees economiques du tourisme groupe de travail 2010

3.5Questions, problématiques, approches : (suite)

3.5.1Les questions et problématiques qui se posent lorsque

l’on parle d’évaluation du CA / dépenses (suite)

Pour les entreprises caractéristiques du tourisme (= « activités 100% touristiques » dans l’étude Emplois Insee), on peut imaginer qu’il est relativement facile d’évaluer :

- la part de l’activité de l’entreprise liée à la fréquentat° touristique : 100%

et donc

- le CA de l’entreprise lié à la fréquentation touristique : 100%

et de recueillir les données par la mise en place d’une méthode et d’un « réseau » : sensibilisation des professionnels à la démarche, bonnes relations entre les professionnels et les acteurs institutionnels du tourisme locaux (OT …)

3. Le chiffre d’affaires / les dépenses du tourisme

Groupe de travail 2010


Les retombees economiques du tourisme groupe de travail 2010

3.5Questions, problématiques, approches : (suite)

3.5.1Les questions et problématiques qui se posent lorsque

l’on parle d’évaluation du CA / dépenses (suite)

Pour les autres entreprises non-caractéristiques du tourisme

(= « activités fortement , moyennement, faiblement touristiques » dans l’étude Emplois Insee), il est difficile d’évaluer :

- la part de l’activité de l’entreprise liée à la fréquentat° touristique : X%

et donc

- le CA de l’entreprise lié à la fréquentation touristique : X%

Les entreprises de ces catégories ont beaucoup de mal à évaluer la part de leur activité imputable à la fréquentation touristique

3. Le chiffre d’affaires / les dépenses du tourisme

Groupe de travail 2010


Les retombees economiques du tourisme groupe de travail 2010

3.5Questions, problématiques, approches : (suite)

3.5.1Les questions et problématiques qui se posent lorsque

l’on parle d’évaluation du CA / dépenses (suite)

Pour les autres entreprises non-caractéristiques du tourisme

C’est sans doute sur cet aspect qu’une méthodologie cadrée est à étudier :

une telle évaluation peut être faite par enquête ou par modélisation

(ex: Insee)

L’absence de définition partagée de la notion de « touristes » selon les

métiers et les situations rend très compliquée la question de la touristicité.

3. Le chiffre d’affaires / les dépenses du tourisme

Groupe de travail 2010


Les retombees economiques du tourisme groupe de travail 2010

3.5Questions, problématiques, approches : (suite)

3.5.1Les questions et problématiques qui se posent lorsque

l’on parle d’évaluation du CA / dépenses (suite)

Des exemples qui illustrent l’étendue des activités impactées par la

fréquentation touristique :

Etude sur l’évaluation du chiffre d’affaires lié au tourisme

en Normandie en 2004 – CRT / Détente consultants

- Activités connexes = restaurants, bars, commerces, services

- Hébergements = hôtels, résidences de tourisme, HPA,

hébergements collectifs, gîtes, chambres d’hôtes

- Activités de loisirs = sites culturels & récréatifs,

plaisance & nautisme, thermalisme & thalassothérapie,

golfs, tourisme équestre, casinos, autres activités (dont

5 centres de congrès)

3. Le chiffre d’affaires / les dépenses du tourisme

Groupe de travail 2010

Répartition du CA en fonction des secteurs


Les retombees economiques du tourisme groupe de travail 2010

3.5Questions, problématiques, approches : (suite)

3.5.1Les questions et problématiques qui se posent lorsque

l’on parle d’évaluation du CA / dépenses (suite)

Des exemples qui illustrent l’étendue des activités impactées par la

fréquentation touristique :

Etude emplois salariés liés au tourisme

en 2007 CRT / Insee

- Restauration = activité « fortement touristique »

- Super et Hypermarchés = « activité moyennement touristique »

N.B. Dans la plupart des zones étudiées, 3 activités sur 5 ne sont pas 100% touristiques, et selon les zones, certaines ont parfois 4 activités sur 5 qui ne sont pas 100% touristiques, surtout en milieu urbain)

3. Le chiffre d’affaires / les dépenses du tourisme

Groupe de travail 2010

Emplois salariés liés au tourisme dans les 5 principales activités touristiques de la Normandie


Les retombees economiques du tourisme groupe de travail 2010

3.5Questions, problématiques, approches : (suite)

3.5.1Les questions et problématiques qui se posent lorsque

l’on parle d’évaluation du CA / dépenses (suite)

La nomenclature des activités (étude emplois salariés Insee : sélection et

regroupements à partir des codes NAF)

3. Le chiffre d’affaires / les dépenses du tourisme

Groupe de travail 2010


Les retombees economiques du tourisme groupe de travail 2010

3.5Questions, problématiques, approches : (suite)

3.5.1Les questions et problématiques qui se posent lorsque

l’on parle d’évaluation du CA / dépenses (suite)

Les questions que nous nous posons :

Sur le « champ » à couvrir :

1. Doit-on évaluer le CA du tourisme :

Sur les entreprises caractéristiques du tourisme seulement ?

= relativement facile

Sur l’ensemble des entreprises impactées par la fréquentation touristique sur un territoire ?

= difficile

Quoi qu’il en soit, il faut être conscient que l’évaluation n’est pas exhaustive

3. Le chiffre d’affaires / les dépenses du tourisme

Groupe de travail 2010


Les retombees economiques du tourisme groupe de travail 2010

3.5Questions, problématiques, approches : (suite)

3.5.1Les questions et problématiques qui se posent lorsque

l’on parle d’évaluation du CA / dépenses (suite)

Les questions que nous nous posons :

Sur le « champ » à couvrir :

2. Doit-on évaluer le CA du tourisme :

Sur la « simple » activité touristique en elle-même ?

Sur l’activité touristique en elle-même + sur l’activité induite en amont ou en aval du processus de production (consommations intermédiaires des producteurs, consommation finale des employés)

 Activité directe (à 100% / ≤ 100%) / indirecte

3. Le chiffre d’affaires / les dépenses du tourisme

Groupe de travail 2010


Les retombees economiques du tourisme groupe de travail 2010

3.5Questions, problématiques, approches : (suite)

3.5.1Les questions et problématiques qui se posent lorsque

l’on parle d’évaluation du CA / dépenses (suite)

Les questions que nous nous posons :

3. La question du « chiffre d’affaires » :

Doit-on retenir le « simple » CA des entreprises ?

Ne traduit pas la valeur ajoutée qui bénéficie à l’économie d’un territoire

Doit-on évaluer la part du CA (valeur ajoutée) qui bénéficie à l’économie d’un territoire

 = richesse réelle créée par les entreprises

3. Le chiffre d’affaires / les dépenses du tourisme

Groupe de travail 2010


Les retombees economiques du tourisme groupe de travail 2010

3.5Questions, problématiques, approches : (suite)

3.5.1Les questions et problématiques qui se posent lorsque

l’on parle d’évaluation du CA / dépenses (suite)

Les questions que nous nous posons :

4. Entreprises / Etablissements :

Doit-on considérer l’établissement qui se trouve sur le territoire,

ou l’entreprise, qui ne se trouve pas forcément sur le territoire ?

Ce sont les entreprises qui sont en mesure de donner les CA des établissements

Quelles proportions d’établissements sur le territoire normand sont mono-établissements / appartenant à une entreprise ?

(ex : Pays de la Loire : 75% des établissements sont mono-établissement)

3. Le chiffre d’affaires / les dépenses du tourisme

Groupe de travail 2010


Les retombees economiques du tourisme groupe de travail 2010

3.5Questions, problématiques, approches : (suite)

3.5.2Les différentes approches d’évaluation du CA / dépenses

En rapport avec les questions et problématiques posées précédemment, plusieurs approches peuvent être appréhendées :

- L’approche par l’offre(estimer les chiffres d’affaires touristiques des

établissements)

- L’approche par la demande(estimer les dépenses liées aux consommations

effectuées par les touristes)

- La double approche

3. Le chiffre d’affaires / les dépenses du tourisme

Groupe de travail 2010


Les retombees economiques du tourisme groupe de travail 2010

3.5Questions, problématiques, approches : (suite)

3.5.2Les différentes approches d’évaluation du CA / dépenses (suite)

L’approche par l’offre (ou « chiffre d’affaires »)

L’étude est dirigée vers les entreprises

Elle développe un schéma d’analyse des comptes, pour en dégager le CA lié à l’activité touristique

Avantages :

Des études qui peuvent être menées « en interne »

Basées sur les données déclaratives des professionnels

Inconvénients :

Essentiellement liés à la difficulté d’évaluer la part de l’activité imputable à la

fréquentation touristique des entreprises non-caractéristiques du tourisme

3. Le chiffre d’affaires / les dépenses du tourisme

Groupe de travail 2010


Les retombees economiques du tourisme groupe de travail 2010

3.5Questions, problématiques, approches : (suite)

3.5.2Les différentes approches d’évaluation du CA / dépenses (suite)

L’approche par la demande (ou « consommation »)

L’étude est dirigée vers les consommateurs (touristes)

Elle est basée sur des enquêtes consommateurs

Avantages :

Basée sur les données déclaratives des consommateurs

Inconvénients :

Suppose des moyens financiers élevés pour faire réaliser des enquêtes

consommateurs

3. Le chiffre d’affaires / les dépenses du tourisme

Groupe de travail 2010


Les retombees economiques du tourisme groupe de travail 2010

3.5Questions, problématiques, approches : (suite)

3.5.2Les différentes approches d’évaluation du CA / dépenses (suite)

La double approche : par l’offre et par la demande

Ce type d’étude est sensé palier au inconvénients des approchesuniques :

on intègre une approche par l’offre (chiffre d’affaires) pour la partie des entreprises caractéristiques du tourisme

 celles-ci restent à définir très exactement (100% / ≤ 100%)

et une approche par la demande (consommation) pour la partie des entreprises non caractéristiques du tourisme

3. Le chiffre d’affaires / les dépenses du tourisme

Groupe de travail 2010


Les retombees economiques du tourisme groupe de travail 2010

3.6Etat des lieux de quelques méthodes :

Les études / méthodes déjà réalisées par des territoires :

3.6.1Normandie

3.6.2 Pays de la Loire

3.6.3 Massif central

3.6.4 Bourgogne

3.6.5UDOTSI 14

3. Le chiffre d’affaires / les dépenses du tourisme

Groupe de travail 2010


Les retombees economiques du tourisme groupe de travail 2010

3.6Etat des lieux de quelques méthodes :

Les études / méthodes déjà réalisées par des territoires :

3.6.1Normandie

3. Le chiffre d’affaires / les dépenses du tourisme

Groupe de travail 2010


Les retombees economiques du tourisme groupe de travail 2010

3.6Etat des lieux de quelques méthodes :

Les études / méthodes déjà réalisées par des territoires (suite):

3.6.1Normandie

Etude sur l’évaluation du chiffre d’affaires lié au tourisme en Normandie en 2004

CRT / Détente consultants

Des résultats départementaux, puis sommés au niveau régional

Des résultats sectoriels sur la base des activités caractéristiques du tourisme :

Hôtels, HPA, résidences de tourisme, hébergements collectifs, meublés, chambres d’hôtes, activités de loisirs, sites de visite, nautisme et plaisance, thalassothérapie-golf-équestre-casinos

et une partie des activités non caractéristiques du tourisme :

Commerces et services, restaurants et bars

3. Le chiffre d’affaires / les dépenses du tourisme

Groupe de travail 2010


Les retombees economiques du tourisme groupe de travail 2010

3.6Etat des lieux de quelques méthodes :

Les études / méthodes déjà réalisées par des territoires (suite):

3.6.1Normandie

Une double approche : par l’offre et la demande

Evaluation du CA des entreprises par secteur d’activité sur la base des ressources statistiques disponibles :

SITN, CDT, CRCI, CCI, Relais des Gîtes de France départementaux, Insee

Complétée par une évaluation fondée sur les dépenses des touristes concernant les secteurs de la restauration et des commerces

3. Le chiffre d’affaires / les dépenses du tourisme

Groupe de travail 2010


Les retombees economiques du tourisme groupe de travail 2010

3.6Etat des lieux de quelques méthodes :

Les études / méthodes déjà réalisées par des territoires (suite):

3.6.1Normandie

Limites méthodologiques :

Les données chiffrées dépendent à la fois de la définition que l’on donne des notions de « tourisme » et de « poids économique », et des sources et méthodes retenues pour en faire l’évaluation

Evaluation non exhaustive des activités

Des données qui ne peuvent être utilisées à des fins comparatives avec les résultats d’autres méthodologies, ni à l’échelle nationale, ni avec d’autres collectivités

3. Le chiffre d’affaires / les dépenses du tourisme

Groupe de travail 2010


Les retombees economiques du tourisme groupe de travail 2010

3.6Etat des lieux de quelques méthodes :

Les études / méthodes déjà réalisées par des territoires (suite):

3.6.1Normandie

Approche par les entreprises :

- Collecte de données de chiffre d’affaires des entreprises, à partir de fichiers

existants ou d’enquêtes ad hoc

ex Hôtels : - Nbre d’établissements (hôtels classés base SITN)

- Capacités (SITN, CDT)

- Fréquentation (Insee)

- Tarifs (brochure hôtels sur base SITN)

- CA (fréquentation X tarifs)

3. Le chiffre d’affaires / les dépenses du tourisme

Groupe de travail 2010


Les retombees economiques du tourisme groupe de travail 2010

3.6Etat des lieux de quelques méthodes :

Les études / méthodes déjà réalisées par des territoires (suite):

3.6.1Normandie

Pour chaque donnée :

Les sources sont-elles centralisées ?

Quel est le format de transmission ?

Quantitatif : exhaustivité ?

Qualitatif : fiabilité ?

Complément : par qui ?

3. Le chiffre d’affaires / les dépenses du tourisme

Groupe de travail 2010


Les retombees economiques du tourisme groupe de travail 2010

3.6Etat des lieux de quelques méthodes :

Les études / méthodes déjà réalisées par des territoires (suite):

3.6.1Normandie

Hôtels : hôtels classés; complément non-classés : CDT

Campings : campings classés; compléments non-classés et PRL : CDT

Résidences de tourisme : base enquête TSA (?)

Gîtes de France : Relais des Gîtes

Hébergements collectifs : base enquête TSA (?) avec requête brochures tarifs

Meublés : SITN / Clévacances / CDT / CDAT / agences locatives / FNAIM

Résidences secondaires : non

Sites de visite : SITN avec requête tarifs

Loisirs actifs : SITN, CRT, CDT avec requêtes tarifs

Manifestations (festivals) : CDT, requêtes fréquentation et tarifs et budgets subventions CG

Casinos : SITN avec requêtes directes CA

3. Le chiffre d’affaires / les dépenses du tourisme

Groupe de travail 2010


Les retombees economiques du tourisme groupe de travail 2010

3.6Etat des lieux de quelques méthodes :

Les études / méthodes déjà réalisées par des territoires (suite):

3.6.1Normandie

Approche par la consommation :

- Sur la base des enquêtes de dépenses nationales et régionales menées

auprès de la population touristique, afin d’obtenir la part que présente la

clientèle touristique dans l’activité considérée, et afin d’obtenir un montant de

dépense moyenne par jour et par activité

Restaurants et Hôtels-Restaurants *: SITN avec requêtes CGA , CRCI, CCI pour CA moyen

Restauration rapide, bars, cafés et débits de boisson : CRCI, CCI avec requêtes CA moyen (+CGA)

Commerces et services : CRCI, CCI, avec requêtes CA moyen (+ CGA)

* puisque les résultats sont déclinés par « branche » (et non « secteur » qui correspond à la production totale de

l’entreprise). Par ex : pour les hôtels-restaurants, le CA de la branche hôtellerie (chambre, petit-déjeuner) est distingué

de celui de la restauration, ici présenté.

3. Le chiffre d’affaires / les dépenses du tourisme

Groupe de travail 2010


Les retombees economiques du tourisme groupe de travail 2010

3.6Etat des lieux de quelques méthodes :

Les études / méthodes déjà réalisées par des territoires (suite):

3.6.1Normandie

Principaux résultats :

Le CA touristique en Normandie est estimé à 2,4 milliards d’€

Réparti en :

- 64 % activités connexes : restaurants, bars, autres commerces et services

- 24 % hébergement

- 12 % activités de loisirs

3. Le chiffre d’affaires / les dépenses du tourisme

Groupe de travail 2010


Les retombees economiques du tourisme groupe de travail 2010

3.6Etat des lieux de quelques méthodes :

Les études / méthodes déjà réalisées par des territoires (suite):

3.6.1Normandie

Principaux résultats :

Réparti en :

- 64 % tourisme d’agrément

- 21 % loisirs de proximité

- 15 % affaires*

* Nuitées affaires hôtellerie uniquement et une partie de l’activité congrès (5 centres de congrès ayant accepté de participer à l’enquête) hors

activité imputable aux séminaires, foires et expositions

3. Le chiffre d’affaires / les dépenses du tourisme

Groupe de travail 2010


Les retombees economiques du tourisme groupe de travail 2010

3.6Etat des lieux de quelques méthodes :

Les études / méthodes déjà réalisées par des territoires (suite):

3.6.1Normandie

Principaux résultats :

Le CA touristique en Normandie est réparti :

- 35 % Calvados

- 20 % Manche

- 8 % Orne

- 25 % Seine-Maritime

- 12 % Eure

- Les départements littoraux totalisent 80% du CA

3. Le chiffre d’affaires / les dépenses du tourisme

Groupe de travail 2010

Basse Normandie : 63%

Haute Normandie : 37%


Les retombees economiques du tourisme groupe de travail 2010

3.6Etat des lieux de quelques méthodes :

Les études / méthodes déjà réalisées par des territoires :

3.6.2Pays de la Loire

3. Le chiffre d’affaires / les dépenses du tourisme

Groupe de travail 2010


Les retombees economiques du tourisme groupe de travail 2010

3.6Etat des lieux de quelques méthodes :

Les études / méthodes déjà réalisées par des territoires (suite):

3.6.2Pays de la Loire

Une approche par l’offre, exhaustive, mise en place dans la région depuis 2003, et qui cherche

à mesurer le CA, la valeur ajoutée, et les emplois.

Base : les établissements qui rentrent dans le champ « Industrie-Commerce-Services »

Isole : les établissements « sensibles » au tourisme (ref. Insee emplois), répartis suivant 114 codes NAF (en intégrant certaines particularités locales)

= population-mère

3. Le chiffre d’affaires / les dépenses du tourisme

Groupe de travail 2010


Les retombees economiques du tourisme groupe de travail 2010

3.6Etat des lieux de quelques méthodes :

Les études / méthodes déjà réalisées par des territoires (suite):

3.6.2Pays de la Loire

Ces établissements de la population-mère ont été classés en 3 catégories :

- Les activités directement au contact du visiteur :

Activités directes à 100% (hôtels, campings, autres hébergements touristiques, thalassothérapie)

Activités directes < à 100% (commerces de détail alimentaires et non alimentaires, loisirs culturels et sportifs,

gestion de biens immobiliers, restauration, grandes et moyennes surfaces, services)

- Les activités indirectes : en aval ou en amont de la consommation touristique

Bâtiment, commerce de gros, banques, assurances, administration, entretien

Au total, 13 activités directes et 6 activités indirectes

3. Le chiffre d’affaires / les dépenses du tourisme

Groupe de travail 2010


Les retombees economiques du tourisme groupe de travail 2010

3.6Etat des lieux de quelques méthodes :

Les études / méthodes déjà réalisées par des territoires (suite):

3.6.2Pays de la Loire

- Pour les activités directement au contact du visiteur :

Activités directes à 100% (hôtels, campings, autres hébergements touristiques, thalassothérapie)

Les codes NAF ne conviennent pas : les ressources retenues sont donc celle des OT,

CDT, CRT

Hébergement marchand : classement des établissement selon 3 critères :

- qualité (nombre d’étoiles ou classement label)

- capacité

- touristicité de la commune (ref. Insee)

Lieux de visite : classement selon 2 critères :

- nombre d’entrées payantes

- type de localisation du lieu de visite

3. Le chiffre d’affaires / les dépenses du tourisme

Groupe de travail 2010


Les retombees economiques du tourisme groupe de travail 2010

3.6Etat des lieux de quelques méthodes :

Les études / méthodes déjà réalisées par des territoires (suite):

3.6.2Pays de la Loire

- Pour les activités directement au contact du visiteur

Activités directes < à 100% (commerces de détail alimentaires et non alimentaires, loisirs culturels et

sportifs, gestion de biens immobiliers, restauration, grandes et moyennes surfaces, services)

 Mesurer le surplus des ventes réalisées et des emplois créés grâce au tourisme

 Codes NAF (base SIRENE de l’Insee ( acquisition)), retravaillée localement :

- exclure les activités directes 100%

- exclure les activités qui ne correspondent pas à des activités locales (ex : remontées mécaniques)

- exclure l’activité des agences de voyages

- exclure les administrations publiques

- agréger les codes NAF pour obtenir des « activités principales » regroupées (ex : gmsa)

- Pour les activités indirectes : en aval ou en amont de la consommation touristique

(Bâtiment, commerce de gros, banques, assurances, administration, entretien) :

- agréger les codes NAF pour obtenir des « activités principales » regroupées

3. Le chiffre d’affaires / les dépenses du tourisme

Groupe de travail 2010


Les retombees economiques du tourisme groupe de travail 2010

3.6Etat des lieux de quelques méthodes :

Les études / méthodes déjà réalisées par des territoires (suite):

3.6.2Pays de la Loire

Pour ces 2 dernières activités :

- Réorganiser les activités selon une logique de filière économique (activités en amont, activités en

aval, consommateur final) afin d’éviter la double comptabilisation des CA, et de communiquer sur un CA direct et un CA indirect

3. Le chiffre d’affaires / les dépenses du tourisme

Groupe de travail 2010


Les retombees economiques du tourisme groupe de travail 2010

3.6Etat des lieux de quelques méthodes :

Les études / méthodes déjà réalisées par des territoires (suite):

3.6.2Pays de la Loire

Le questionnaire entreprises :

 Un questionnaire est adressé aux établissements (appel + envoi + relance)

Quel est le montant de votre CA ?

Quel est le nombre de vos emplois ?

Quelles sont les parts de votre CA et vos emplois qui sont dues au tourisme ?

(posée aux activités directes <100% et activités indirectes)

 4.375 questionnaires collectés

3. Le chiffre d’affaires / les dépenses du tourisme

Groupe de travail 2010


Les retombees economiques du tourisme groupe de travail 2010

3.6Etat des lieux de quelques méthodes :

Les études / méthodes déjà réalisées par des territoires (suite):

3.6.2Pays de la Loire

Le traitement des données :

 Calcul des taux de touristicité moyen, de CA moyen, d’emploi moyen, par strate, en

référence à la dernière question du questionnaire

Extrapolation des CA et emplois :

 Calcul, par strate, des effectifs d’entreprises, par le CA moyen, et par le taux de

touristicité

3. Le chiffre d’affaires / les dépenses du tourisme

Groupe de travail 2010


Les retombees economiques du tourisme groupe de travail 2010

3.6Etat des lieux de quelques méthodes :

Les études / méthodes déjà réalisées par des territoires (suite):

3.6.2Pays de la Loire

exemple pour une activité

Pour les activités directes 100% : pas de taux de touristicité, ceux-ci étant par définition = 100%

3. Le chiffre d’affaires / les dépenses du tourisme

Groupe de travail 2010


Les retombees economiques du tourisme groupe de travail 2010

3.6Etat des lieux de quelques méthodes :

Les études / méthodes déjà réalisées par des territoires (suite):

3.6.2Pays de la Loire

Calcul de la valeur ajoutée :

 à partir des taux de valeurs ajoutées estimées par l’Insee pour chaque code NAF

(nationaux)

A noter : les chiffres d’affaires des activités directes <100% sont constitués des dépenses réalisées par 3 types de consommateurs-visiteurs :

Les dépenses (hors hébergement marchand) des touristes qui séjournent sur le territoire dans un hébergement marchand

Les dépenses des touristes en hébergement non marchand (résidence 2, famille, amis)

Les dépenses des excursionnistes

3. Le chiffre d’affaires / les dépenses du tourisme

Groupe de travail 2010


Les retombees economiques du tourisme groupe de travail 2010

3.6Etat des lieux de quelques méthodes :

Les études / méthodes déjà réalisées par des territoires (suite):

3.6.2Pays de la Loire

Déclinaison des résultats :

Par département

Littoral / Intérieur

Sur 14 territoires observés au total (communautés de communes, pôles touristiques, départements)

3. Le chiffre d’affaires / les dépenses du tourisme

Groupe de travail 2010


Les retombees economiques du tourisme groupe de travail 2010

3.6Etat des lieux de quelques méthodes :

Les études / méthodes déjà réalisées par des territoires (suite):

3.6.2Pays de la Loire

3. Le chiffre d’affaires / les dépenses du tourisme

Groupe de travail 2010


Les retombees economiques du tourisme groupe de travail 2010

3.6Etat des lieux de quelques méthodes :

Les études / méthodes déjà réalisées par des territoires (suite):

3.6.2Pays de la Loire

3. Le chiffre d’affaires / les dépenses du tourisme

Groupe de travail 2010


Les retombees economiques du tourisme groupe de travail 2010

3.6Etat des lieux de quelques méthodes :

Les études / méthodes déjà réalisées par des territoires :

3.6.3Massif central

3. Le chiffre d’affaires / les dépenses du tourisme

Groupe de travail 2010


Les retombees economiques du tourisme groupe de travail 2010

3.6Etat des lieux de quelques méthodes :

Les études / méthodes déjà réalisées par des territoires (suite):

3.6.3Massif central

Une approche par la demande, un tableau de bord de l’économie touristique, réalisé :

en tirant parti de toutes les données collectées et validées descriptives de la structure de l’offre régionale en lits touristiques et en fréquentation

en exploitant les caractéristiques des comportements de dépenses des clientèles en séjour selon leur mode d’hébergement

 Synthèse de données issues de multiples sources croisées (DT, Insee, TNS Sofrès, CDT, CRT, CRDT, centrales de réservation, Relais des Gîtes, Thermauvergne, UDOTSI, enquêtes SPOT Auvergne …)

3. Le chiffre d’affaires / les dépenses du tourisme

Groupe de travail 2010


Les retombees economiques du tourisme groupe de travail 2010

3.6Etat des lieux de quelques méthodes :

Les études / méthodes déjà réalisées par des territoires (suite):

3.6.3Massif central

Analyse de l’offre : bases données Insee & CRT-CDT (dont résidences secondaires, nombre de ménages)

Analyse de la fréquentation : Insee, CRT-CDT, SDT

Analyse des dépenses : à partir des territoires (départements ou régions), disposant d’études ou d’enquêtes de comportement de dépense des clientèles touristiques

 Pour cette dernière partie :

Démarche : identification des données disponibles (dépense moyenne quotidienne par personne selon le mode d’hébergement), récolte de données, confrontation de sources, harmonisation et intégration des données dans la base

Ajustements : pour les territoires ne disposant pas d’enquêtes clientèles, les comportements de dépenses ont été définis en utilisant les données de départements de mêmes caractéristiques.

3. Le chiffre d’affaires / les dépenses du tourisme

Groupe de travail 2010


Les retombees economiques du tourisme groupe de travail 2010

3.6Etat des lieux de quelques méthodes :

Les études / méthodes déjà réalisées par des territoires (suite):

3.6.3Massif central

Une approche intéressante : multi-territoriale, s’appuyant sur l’expertise de SPOT Auvergne en termes de collecte centralisée des données issues de multiples partenaires régionaux

Elargissement du champ de collecte à l’ensemble du territoire du Massif central

(Collecte et exploitation : SPOT Auvergne)

Associant les CDT de 22 départements situés en tout ou partie dans le périmètre du Massif central, les CRT de 6 régions …

Impliquant une procédure d’ajustement des informations aux seuls territoires de chaque département appartenant au Massif central (caractéristiques de chaque secteur, selon les filières d’hébergement, avec une approche par commune lorsque celle-ci était possible).

3. Le chiffre d’affaires / les dépenses du tourisme

Groupe de travail 2010


Les retombees economiques du tourisme groupe de travail 2010

3.6Etat des lieux de quelques méthodes :

Les études / méthodes déjà réalisées par des territoires (suite):

3.6.3Massif central

Résultats produits :

Retombées économiques issues des

dépenses des clientèles en séjour

dans le Massif central

(en millions d’€)

3. Le chiffre d’affaires / les dépenses du tourisme

Groupe de travail 2010


Les retombees economiques du tourisme groupe de travail 2010

3.6Etat des lieux de quelques méthodes :

Les études / méthodes déjà réalisées par des territoires (suite):

3.6.3Massif central

Résultats produits :

Poids des filières d’hébergement

Marchand en Massif central

3. Le chiffre d’affaires / les dépenses du tourisme

Groupe de travail 2010


Les retombees economiques du tourisme groupe de travail 2010

3.6Etat des lieux de quelques méthodes :

Les études / méthodes déjà réalisées par des territoires (suite):

3.6.3Massif central

Un grand travail partenarial

Les limites : des données qui ne peuvent être produites qu’en dépenses globales par filière d’hébergement, basées sur l’existence d’enquêtes clientèles existantes sur les territoires, et nécessitant de nombreux ajustements

3. Le chiffre d’affaires / les dépenses du tourisme

Groupe de travail 2010


Les retombees economiques du tourisme groupe de travail 2010

3.6Etat des lieux de quelques méthodes :

Les études / méthodes déjà réalisées par des territoires :

3.6.4BOURGOGNE

3. Le chiffre d’affaires / les dépenses du tourisme

Groupe de travail 2010


Les retombees economiques du tourisme groupe de travail 2010

3.6Etat des lieux de quelques méthodes :

Les études / méthodes déjà réalisées par des territoires :

3.6.4Bourgogne

Une mesure des chiffres d’affaires touristiques, via un champ d’investigation nouveau :

à partir des dépenses effectivement payées par les porteurs de cartes bancaires

Au travers d’un réseau de partenaires, dont bancaires, et de conventions

(transmission des données au CRT mois par mois)

3. Le chiffre d’affaires / les dépenses du tourisme

Groupe de travail 2010


Les retombees economiques du tourisme groupe de travail 2010

3.6Etat des lieux de quelques méthodes :

Les études / méthodes déjà réalisées par des territoires :

3.6.4Bourgogne

Avantages :

Mesure des paiements par activité

Un minimum de questionnaires

Automaticité, commodité, régularité

Un CA estimé à partir d’une masse de données certaines et à partir des paiements dans les établissements

Des informations régionales et locales, comparables dans l’espace et le temps, utilisables aussi pour évaluer l’impact de la conjoncture

- Limites :

La pérennisation de la source

Aucune distinction possible par nationalité

Annoncer avec prudence les résultats de certaines activités

3. Le chiffre d’affaires / les dépenses du tourisme

Groupe de travail 2010


Les retombees economiques du tourisme groupe de travail 2010

3.6Etat des lieux de quelques méthodes :

Les études / méthodes déjà réalisées par des territoires :

3.6.4Bourgogne

Le traitement des données :

CA monétique total

Taux de paiement par cartes bancaires

CA total des établissements équipés

Répartition par saison et par taille d’agglomération

CA monétique saisonnalisé par type d’agglomération

Taux de touristicité

CA touristique des établissements équipés

Taux d’équipement en terminaux de paiement monétique

CA touristique total

3. Le chiffre d’affaires / les dépenses du tourisme

Groupe de travail 2010


Les retombees economiques du tourisme groupe de travail 2010

3.6Etat des lieux de quelques méthodes :

Les études / méthodes déjà réalisées par des territoires :

3.6.4Bourgogne

Des données à définir :

Les taux de touristicité

Des données directement lisibles :

La saisonnalité des transactions

Les transactions moyennes

Des données à construire (estimer) :

Le montant des CA touristiques

Une vision globale des activités influencées par la fréquentation touristique

3. Le chiffre d’affaires / les dépenses du tourisme

Groupe de travail 2010


Les retombees economiques du tourisme groupe de travail 2010

3.6Etat des lieux de quelques méthodes :

Les études / méthodes déjà réalisées par des territoires :

3.6.4Bourgogne

Les résultats : l’apport du tourisme dans les chiffres d’affaires

Parce qu’elles réalisent au total des volumes d’affaires considérables, certaines activités présentant un taux de touristicité moyen voire faible, peuvent contribuer davantage à l’économie régionale que certaines activités dites caractéristiques du tourisme.

3. Le chiffre d’affaires / les dépenses du tourisme

Groupe de travail 2010


Les retombees economiques du tourisme groupe de travail 2010

3.6Etat des lieux de quelques méthodes :

Les études / méthodes déjà réalisées par des territoires :

3.6.5UDOTSI 14

3. Le chiffre d’affaires / les dépenses du tourisme

Groupe de travail 2010


Les retombees economiques du tourisme groupe de travail 2010

3.6Etat des lieux de quelques méthodes :

Les études / méthodes déjà réalisées par des territoires :

3.6.5UDOTSI 14

Une méthode mise en place dans le cadre d’un groupe de travail piloté par l’UDOTSI et composé des OT de Cambremer, Ouistreham, Suisse normande, Pays de Falaise, Honfleur, et avec la collaboration du CDT du Calvados

Mise en place d’outils d’observation du tourisme au niveau local

dont :

- Enquêtes clientèles

- Evaluation du chiffre d’affaires généré par le tourisme

- Enquêtes de conjoncture auprès des partenaires

- Relevés des plaques d’immatriculation

- Retraits dans les distributeurs automatiques bancaires

3. Le chiffre d’affaires / les dépenses du tourisme

Groupe de travail 2010


Les retombees economiques du tourisme groupe de travail 2010

3.6Etat des lieux de quelques méthodes :

Les études / méthodes déjà réalisées par des territoires :

3.6.5UDOTSI 14

Une double approche, basée sur l’offre et la demande

La méthode repose sur :

- Les données de fréquentation des hébergements (Nbre de nuits, taux d’occupation)

- Le calcul du prix moyen de la nuitée des hébergements (/pers/nuit)

- Une enquête estivale auprès d’un panel représentatif de touristes

L’enquête permet de connaître :

- La dépense journalière moyenne, hors hébergement, des visiteurs d’un territoire

- La qualification touristes / excursionnistes

- Les parts Hébergement marchand / Hébergement non marchand

3. Le chiffre d’affaires / les dépenses du tourisme

Groupe de travail 2010


Les retombees economiques du tourisme groupe de travail 2010

3.6Etat des lieux de quelques méthodes :

Les études / méthodes déjà réalisées par des territoires :

3.6.5UDOTSI 14

Les enquêtes sont administrées de manière aléatoire (avec un minimum de 100 questionnaires) entre juin à septembre, avec recherche d’équilibre du nombre de questionnaires d’un mois sur l’autre

Soit par un enquêteur sur le territoire (hors abords OT)

Soit par remise au visiteur dans les sites, musées, monuments (le visiteur remplit lui-même le questionnaire)

Les questionnaires sont saisis dans un tableur Excel (bdd normée), et exploités en tableau croisé dynamique afin de calculer automatiquement les données

Exemple de résultat été 2009 :

« Quel est le montant de vos dépenses

aujourd‘hui par personne ? »*

* Hors hébergement et carburant

3. Le chiffre d’affaires / les dépenses du tourisme

Groupe de travail 2010


Les retombees economiques du tourisme groupe de travail 2010

3.6Etat des lieux de quelques méthodes :

Les études / méthodes déjà réalisées par des territoires :

3.6.5UDOTSI 14

Traitement des données relatives au chiffre d’affaires touristique :

Mise en place d’une grille de saisie sous la forme d’un tableur Excel avec calculs automatiques : soit par taux d’occupations, soit par nombre de nuitées

Pour le chiffre d’affaires en nuitées marchandes :

1ère colonne à renseigner avec saisie des TO hôtels classés, campings (source CDT)

+ le nombre moyen de semaines louées pour les gîtes (source Relais Gîtes de France)

2ème colonne à renseigner avec les capacités en lits, par type d’hébergement

Calcul automatique du nombre de nuitées potentiel / réalisées

3ème colonne à renseigner avec le prix moyen/nuit/pers

 TOTAL CHIFFRE D’AFFAIRES NUITEES MARCHANDES

3. Le chiffre d’affaires / les dépenses du tourisme

Groupe de travail 2010


Les retombees economiques du tourisme groupe de travail 2010

3.6Etat des lieux de quelques méthodes :

Les études / méthodes déjà réalisées par des territoires :

3.6.5UDOTSI 14

Pour les dépenses hors hébergement des touristes et excursionnistes (sources : enquêtes estivales) :

1ère colonne à renseigner avec saisie du % de nuitées en hébergement marchand

Calcul du nombre de nuitées totales (marchandes et non-marchandes)

2ème colonne à renseigner avec saisie du % des personnes en séjour (sur le total journées visiteurs)

Calcul du nombre total de journées visiteurs, dont nombre de journées excursions

3ème et 4ème colonnes à renseigner avec saisie du panier moyen/jour/pers pour les excursionnistes et les séjournants (hors hébergement)

Calcul du total des dépenses hors hébergement

Calcul du total du chiffre d’affaires généré sur le territoire à l’année

3. Le chiffre d’affaires / les dépenses du tourisme

Groupe de travail 2010


Les retombees economiques du tourisme groupe de travail 2010

Mesurer les retombées économiques

du tourisme :

Emplois salariés liés à l’activité touristique

Investissements touristiques

« Chiffre d’affaires » et « dépenses » du tourisme

Tableau de bord global


Les retombees economiques du tourisme groupe de travail 2010

4. Le Tableau de bord des territoires

Groupe de travail 2010


  • Login