L incontinence urinaire chez la femme
This presentation is the property of its rightful owner.
Sponsored Links
1 / 23

L’incontinence urinaire chez la femme PowerPoint PPT Presentation


  • 591 Views
  • Uploaded on
  • Presentation posted in: General

L’incontinence urinaire chez la femme. I.F.S.I. Saint Egrève Frédéric Bocqueraz. Perte involontaire d’urine par l’urètre Symptôme fréquent : 2,5 millions de personnes en France Femme de plus de 65 ans surtout. INTRODUCTION. Mécanismes complexes :. Commande neurologique normale.

Download Presentation

L’incontinence urinaire chez la femme

An Image/Link below is provided (as is) to download presentation

Download Policy: Content on the Website is provided to you AS IS for your information and personal use and may not be sold / licensed / shared on other websites without getting consent from its author.While downloading, if for some reason you are not able to download a presentation, the publisher may have deleted the file from their server.


- - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - E N D - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - -

Presentation Transcript


L incontinence urinaire chez la femme

L’incontinenceurinairechez la femme

I.F.S.I. Saint Egrève

Frédéric Bocqueraz


Introduction

Perte involontaire d’urine par l’urètre

Symptôme fréquent : 2,5 millions de personnes en France

Femme de plus de 65 ans surtout

INTRODUCTION


Physiopathologie

Mécanismes complexes :

Commande neurologique normale

  • Sphincter

  • Pression de clôture suffisante (100 cm d’eau)

  • Adaptation au variations de pressions intra-abdominales

PHYSIOPATHOLOGIE

  • Vessie

  • Capacité normale

  • Compliance normale

  • Basse pression

  • Urètre

  • Hypermobilité urétrale

  • Relachement du plancher pelvien


Physiopathologie1

Origine vésicale :

PHYSIOPATHOLOGIE

  • compliance vésicale

    -Augmentation de la Pv > P sphinctérienne= fuites

    Vessie radique, vessie neurologique

P v

Instabilité détrusorienne :

-hyperactivité vésicale ou hyper-réflectivité

Origine neurologique

P sp


Physiopathologie2

Origine sphinctérienne :

PHYSIOPATHOLOGIE

P v

Hypotonie sphinctérienne

-chute de la pression de clôture

Altération de la fonction sphinctérienne intrinsèque

P sp


Physiopathologie3

Origine urétrale

PHYSIOPATHOLOGIE

  • Relâchement des muscles du plancher pelvien

  • Hypermobilité urétrale+++

  • Association avec des prolapsus génito-urinaire

P v

P sp


Physiopathologie4

Origine urétrale

Fuite à l’effort

Cystocèle

PHYSIOPATHOLOGIE

Plancher pelvien

Glissement de l’urètre en dehors de la cavité abdominale et altération du tissu de soutien pelvien


Les differentes incontinences

Incontinence d’effort (<urétrale)

Poussée abdominale : toux, rire, marche, position debout…

Absence de besoin précédent la fuite

Fuites diurnes

Facteur de risques : age, accouchement (gros enfant, forceps…)

LES DIFFERENTES INCONTINENCES


Les differentes incontinences1

Incontinence par impériosité (<vésicale)

Non liée à l’effort

Précédée d’un besoin urgent

Parfois stimuli identifiés (eau froide, clé dans la porte…)

Causes : instabilité idiopathique ou cause neurologique

Toujours éliminer une cause irritative intra-vésicale : infection, tumeur, lithiase

LES DIFFERENTES INCONTINENCES


Les differentes incontinences2

Incontinence mixte

Participation des deux types précédents

Importance de l’interrogatoire et de l’examen clinique

Bilan urodynamique+++

LES DIFFERENTES INCONTINENCES


Les differentes incontinences3

Incontinence regorgement

Fuite permanente à vessie pleine

« baignoire qui déborde »

Incontinence totale

Essentiellement chez l’homme après lésion sphinctérienne

LES DIFFERENTES INCONTINENCES


Les differentes incontinences4

LES DIFFERENTES INCONTINENCES

  • Énurésie de l’enfant

    • Émission involontaire et inconsciente d’urine

    • Nocturne+++

    • Primaire ou secondaire

    • Complexe : origine mécanique (volume vésical), psychosomatique

    • 20% à 5 ans, 10% à 8 ans puis 15% de guérison spontanée tous les ans pour atteindre 1% à 16 ans


Diagnostic clinique

DIAGNOSTIC CLINIQUE

  • Interrogatoire primordial

    • Caractérisation des symptômes

    • Antécédents obstétricaux

    • Retentissement socio-professionnel et personnel

  • Examen clinique+++

    • touchers pelviens

    • Appréciation de la tonicité musculaire

    • Manœuvre de BONNEY +++

    • Recherche de prolapsus associés

    • Examen neurologique

    • Mesure du résidu post-mictionnel


Prolapsus

Cystocèle

Hystérocèle

Elytrocèle

Rectocèle

PROLAPSUS


Examen paraclinique

EXAMEN PARACLINIQUE


Traitement de l incontinence

TRAITEMENT DE L’INCONTINENCE

  • IU effort :

    • Réeducation +++

    • Œstrogènes par voie locale (Trophigil)

    • Chirurgie: TVT, Burch

  • IU par instabilité vésicale

    • calibrage urétral

    • médicaments : anticholinergiques


Traitement de l incontinence urinaire chez la femme

Traitement de l’incontinence urinaire chez la femme


Traitement de l incontinence urinaire chez la femme burch ou colpo cystop xie

Traitement de l’incontinence urinaire chez la femme : Burch ou colpo-cystopéxie


Traitement de l incontinence urinaire chez la femme t v t tension free vaginal tape

Traitement de l’incontinence urinaire chez la femme : T.V.T. (tension free vaginal tape)


Traitement de l incontinence urinaire chez la femme t v t tension free vaginal tape1

Traitement de l’incontinence urinaire chez la femme : T.V.T. (tension free vaginal tape)


Traitement de l incontinence urinaire chez la femme t o t

Traitement de l’incontinence urinaire chez la femme : T.O.T.


Traitement de l incontinence urinaire chez la femme t o t1

Traitement de l’incontinence urinaire chez la femme : T.O.T.


Traitement de l incontinence urinaire chez la femme t o t2

Traitement de l’incontinence urinaire chez la femme : T.O.T.


  • Login