Maryannick Van Den Abeele
This presentation is the property of its rightful owner.
Sponsored Links
1 / 20

Maryannick Van Den Abeele [email protected] PowerPoint PPT Presentation


  • 68 Views
  • Uploaded on
  • Presentation posted in: General

Maryannick Van Den Abeele [email protected] Une nouvelle approche de transmission des savoirs U ne démarche de confiance, de lien social et de coopération. 18 septembre 2012 Observatoire des réseaux sociaux. Le RERS , pourquoi ?. Objectifs initiaux à La Poste :

Download Presentation

Maryannick Van Den Abeele [email protected]

An Image/Link below is provided (as is) to download presentation

Download Policy: Content on the Website is provided to you AS IS for your information and personal use and may not be sold / licensed / shared on other websites without getting consent from its author.While downloading, if for some reason you are not able to download a presentation, the publisher may have deleted the file from their server.


- - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - E N D - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - -

Presentation Transcript


Maryannick van den abeele maryannick vandenabeele laposte fr

Maryannick Van Den Abeele

[email protected]

Une nouvelle approche de transmission des savoirs

Une démarche de confiance, de lien social et de coopération

18 septembre 2012

Observatoire des réseaux sociaux


Le rers pourquoi

Le RERS, pourquoi ?

Objectifs initiaux à La Poste :

Faire circuler les savoirs afin de renforcer le professionnalisme

Faire évoluer la culture et les comportements vers une culture de l’échange et de la coopération

Une démarche innovante d’acquisition de savoirs et

de développement des compétencescomportementales


Maryannick van den abeele maryannick vandenabeele laposte fr

  • En priorité :

LeRERS,

c’est quoi ?

Un ensemble de postiers qui échangent leurs savoirs professionnelsde façon réciproque

  • Des managers et encadrants opérationnels

Un ciblage sur des opérationnels

puis un élargissement à tous les managers


Maryannick van den abeele maryannick vandenabeele laposte fr

LeRERS,c’est quoi ?

  • Des savoirs du domaine professionnel

  • Des savoirs et non des services

  • Des savoirs détenus par la personne elle-même

  • Des savoirs et savoir-faire

  • exemple : réaliser une macro sous Excel, élaborer un plan de maîtrise des risques, savoir conduire un projet, connaître les modalités du DIF…

  • Des expériences vécues

  • exemple : gestion d’un conflit social, accompagnement d’un collaborateur en difficulté, dialoguer avec les élus, négocier avec les clients importants…

Des savoirs précis, concrets, opérationnels

en rapport avec la situation de travail


Maryannick van den abeele maryannick vandenabeele laposte fr

Réciprocité:les participants s’engagent à offrir un savoir ET à recevoir

un savoir de quelqu’un d’autre

Volontariatet liberté : seules les personnes volontaires participent au réseau.

Elles seules décident du choix de leurs offres, demandes, échanges

Confiance : aucune intervention du hiérarchique ou validation d’expert sur la

participation personnelle, le choix des offres et demandes ou le contenu des savoirs

échangés. Le seul engagement des participants est de respecter les orientations

stratégiques de l’entreprise. Après l’échange, les participants remplissent des fiches bilan.

Confidentialité et respect de l’autre :les participants s’engagent à ne pas diffuser

les informations concernant les personnes

Egalité: des savoirs et des personnes

LeRERS, c’est quoi ?

Un réseau basé sur des principes partagés,garants du fonctionnement et de l’esprit du réseau (charte) :

Responsabilisation des participants,

acteurs de leur développement


Maryannick van den abeele maryannick vandenabeele laposte fr

LeRERS,

comment ?

Un échange oral (en face à face ou par téléphone )

entre l’offreur et le demandeur (reconnu comme une formation de proximité)

Des animateurs locaux qui informent, organisent des BE, font le lien entre les offreurs et les demandeurs.

Des bourses d’échangesrégulières entre participants :

pour formuler des offres et demandes en temps réel, mettre en relation les offreurs et demandeurs et définir le contenu de l’échange

Un sitewww.rers-courrier.frpour :

s’inscrire, consulter et formuler les offres et demandes, obtenir les coordonnées des participants, définir les modalités de l’échange faire le bilan de l’échange

Des modalités complémentaires,

avec une dimension humaine préservée


Maryannick van den abeele maryannick vandenabeele laposte fr

LeRERS,

comment ?

Un sitewww.rers-courrier.fr

  • Un espace personnel : fiche d’identité avec possibilité d’intégrer mes compétences / mes échanges de savoirs / mes contributions / mes communautés d’échanges / mes outils / mes alertes…

  • Un annuaire des participants, les nouveaux inscrits, les animateurs du RERS

  • Un catalogue des offres, des demandes, offres innovantes

  • Une animation et des modes opératoires (créer une offre, une demande, un échange, faire un bilan…)

  • Des témoignages

  • Une messagerie instantanée

  • Le calendrier des bourses d’échanges

  • Des communautés d’échanges qui possèdent leurs propres outils (forum et docuthèque privative) pour co-construire

  • Une docuthèque collaborative où chacun peut déposer des

  • documents à l’attention des autres participants

  • Un forum de discussion

  • Un wiki « wikipostia » sur le glossaire postal, qui fonctionne

  • comme wikipédia


Bilan de 6 ans d activit du rers 2006 2012

Bilan de 6 ans d’activité du RERS2006-2012

1600 inscrits

5000offres et demandes

3500 échanges effectués

Des résultats probants pour une démarche basée sur le volontariat


Maryannick van den abeele maryannick vandenabeele laposte fr

L’activité du RERS

Une population composée en majorité d’opérationnels de plus de 40 ans


Maryannick van den abeele maryannick vandenabeele laposte fr

Les domaines de savoirs du RERS

62 %

des offres, des demandes, des échanges

Concentrés sur

  • Organisation / production (24%)

  • Informatique (23%)

  • RH / relations sociales (14%)

Répartition par domaine des offres, demandes et des échanges

Les connaissances « cœur de métier » sont prédominantes

dans tous les aspects de l’activité


Les modalit s du rers

Les modalités du RERS

information

échanges

relationnel

inscription

Le RERS est une démarche où la relation interpersonnelle est déterminante


Maryannick van den abeele maryannick vandenabeele laposte fr

L’activité du RERS

Zoom sur l’intergénérationnel

Le RERS, une démarche favorisant les échanges intergénérationnels


Les modalit s des changes du rers

Les modalités des échanges du RERS

PREPARATION

44% des offreurs ont préparé

l’échange :

82% préparation < 1h

47% préparation < 30mn

FACE A FACE

63 % des échanges ont lieu en face à face

DUREE ECHANGES

44% des échanges durent

entre 1 et 2 heures

25%ont une durée < 1h

31% ont une durée > 2h

TRANSVERSALITE

85 % des échanges

ont lieu entre

interlocuteurs d’une

fonction différente

RAPIDITE

88 % des échanges ont lieu dans le mois qui suit la demande

75,6% en moins de 15 jours

Des échanges réactifs et bien ciblés sur le besoin


R sultats des changes du rers

Résultats des échanges du RERS

Une démarche où l’offreur est également en situation d’apprentissage

et où l’altruisme se révèle très moteur


Maryannick van den abeele maryannick vandenabeele laposte fr

Résultats des échanges du RERS

Plus de 90 % des personnes sont satisfaits des apports du RERS et estiment que les savoirs sont adaptés à leurs besoins.

Plus de 4 personnes sur 5 pensent que le RERS est complémentaire des formations et permet d’acquérir des savoirs non disponibles ailleurs.

Plus de la moitié, disent avoir l’envie de s’inscrire à une formation suite à un échange (dont près de 30% très fortement).

Le RERS participe à une dynamisation de l’apprentissage


Maryannick van den abeele maryannick vandenabeele laposte fr

L’impact du RERS

Professionnalisation

2 personnes sur 3 estiment que le RERS a un impact positif sur l’activité de l’entité(qualité de service, relation avec les clients, gestion des ressources, conditions de travail…)

3 personnes sur 4 estiment que le RERS a un impact positif sur le management de leur équipe

(développement et motivation des collaborateurs, communication, répartition du travail, dialogue social…)

3 personnes sur 4 estiment que le RERS a un impact positif sur leur professionnalisme (anticipation et gestion de crise, évaluation de ses capacités, motivation dans le travail, maîtrise de la fonction…)

La mise en œuvre des savoirs acquis contribue à la réalisation des objectifs et

à un développement des compétences


Maryannick van den abeele maryannick vandenabeele laposte fr

L’impact du RERS

Confiance , Coopération et Lien social

CONFIANCE

COOPERATION ET LIEN SOCIAL

  • Impact positif sur la confiance

    • En soi (86%)

    • Dans les autres (84%)

    • Dans le N+1 (72%)

  • La confiance, une conséquence des modalités de la démarche

    • postulat (chacun a des savoirs)

    • Principe de confiance a priori

    • Réciprocité (être offreur et demandeur)

    • Confidentialité (possibilité de limiter visibilité des O et D)

    • Volontariat

    • Échange entre pairs

85% échanges entre fonctions différentes

84% impact positif sur la collaboration entre établissements

84% capacité à travailler en équipe

88% impact positif sur les relations avec les collègues

83% capacité d’écoute et de compréhension des autres

87% sentiment d’être moins isolé

Le RERS contribue

à l’amélioration de l’état d’esprit au travail


Maryannick van den abeele maryannick vandenabeele laposte fr

Témoignages

de participants

  • « Le RERS rompt l’isolement dans lequel on se trouve »

  • « Le RERS peut remotiver des personnes se sentant prises dans le quotidien en leur permettant de prendre du recul, en voyant ce que font les collègues, en échangeant des expériences et en favorisant les liens»

  • « Quand on fait partie du RERS, on ose appeler les collègues. On les sollicite davantage »

  • « Je trouve que le RERS est très important pour les nouveaux (à La Poste ou sur la fonction) »

  • « le RERS développe la solidarité »

  • «Le RERS est rapide, répond à un besoin précis quand la demande est précise »

  • «  Les échanges sont concrets, rapides et facilement utilisables »

  • « Dans un échange, on apprend à faire mais surtout les erreurs à ne pas commettre. Cela évite de « se brûler les ailes »

  • « Le RERS permet une vision véritablement transverse de La Poste au travers des besoins exprimés par les collègues »

  • « Le RERS, c’est la qualité et la diversité des échanges »

  • «  Les échanges me font avancer dans mon travail, et le poste que j’occupe actuellement, je le dois aussi au RERS »

  • « Le RERS est un système "non conventionnel" où l'on trouve une autonomie, une liberté, pas de sujets tabous »


Maryannick van den abeele maryannick vandenabeele laposte fr

Le regard de l’externe sur le RERS

Etude Médiaprism- novembre 2011

(échantillon 1362 salariés – 84% ne connaissant pas la notion de RERS)

  • 74% interrogés estiment que ce sont les salariés qui font la force de l’entreprise

  • Ils ressentent le besoin :

    • à 92% d’apprendre de nouvelles choses

    • à 89% de partager des expériences avec des collègues

    • À 85% d’appartenir à une entreprise conviviale et solidaire

  • 86% pensent que le RERS est une bonne chose (dont 40% une très bonne chose)

  • 83 % assimilent le RERS à une innovation managériale

  • 90% des salariés souhaiteraient bénéficier de ce type de démarche notamment pour développer de nouvelles compétences (80%)

  • Les entreprises mettant en place ce type de démarche sont considérées comme se préoccupant de leurs salariés. 86% des interrogés aimeraient en faire partie.

Plus que de la curiosité…

19


Maryannick van den abeele maryannick vandenabeele laposte fr

Le regard de l’externe sur le RERS

La reconnaissance externe du RERS

  • Prix coup de cœur du jury de l’Initiative RH 2011

  • Nominé comme formation relevant de la RSE lors de la nuit de la formation professionnelle en juin 2011

Un livre avec des outils en « open source »

« Echanges réciproques de savoirs en entreprise.

Un réseau au service de l’entreprise responsable »

Ed. Chronique Sociale – nov. 2011

… un véritable intérêt !


  • Login