13 me journ e genevoise d addictologie 20 mars 2014
This presentation is the property of its rightful owner.
Sponsored Links
1 / 23

13 ème journée genevoise d ’ addictologie 20 mars 2014 PowerPoint PPT Presentation


  • 45 Views
  • Uploaded on
  • Presentation posted in: General

13 ème journée genevoise d ’ addictologie 20 mars 2014. La substitution, notre héroïne. « L'ivresse n'est jamais qu'une substitution du bonheur. C'est l'acquisition du rêve d'une chose quand manquent les moyens pour acquérir la chose rêvée. » André Gide (adapté).

Download Presentation

13 ème journée genevoise d ’ addictologie 20 mars 2014

An Image/Link below is provided (as is) to download presentation

Download Policy: Content on the Website is provided to you AS IS for your information and personal use and may not be sold / licensed / shared on other websites without getting consent from its author.While downloading, if for some reason you are not able to download a presentation, the publisher may have deleted the file from their server.


- - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - E N D - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - -

Presentation Transcript


13 me journ e genevoise d addictologie 20 mars 2014

13ème journée genevoise d’addictologie 20 mars 2014


La substitution notre h ro ne

La substitution,notre héroïne


13 me journ e genevoise d addictologie 20 mars 2014

« L'ivresse n'est jamais qu'une substitution du bonheur.

C'est l'acquisition du rêve d'une chose quand manquent les moyens pour acquérir la chose rêvée. »

André Gide (adapté)

« Un héros est celui qui conquiert ses passions. »

Proverbe


J aurais pu parler des mol cules

J’aurais pu parler des molécules…

Méthadone

Héroïne

Royaume Uni dès 1920

CH dès 1992

Dole & Nyswander, Jama 1965


Et pourquoi pas une revue historique

1999

Référendum fédéral

Oui au HAT à 54%

Et pourquoi pas une revue historique…

Confirme la responsabilité des cantons pour le traitement et la prévention

Revision de la Loi Fédérale sur les Stupéfiants

PRoMeDrog 1

(4 piliers)

PRoMeDrog 2

stabilisation

1975

1991

1998

1960’s

1970’s

1980’s

1990’s

1972

Prise de conscience des politiques sur  consommation drogues

Premier décès dus à l’’héroine

« scenes  ouvertes»


Vision f d rale

traitement

prévention

réduction

risques

répression

Vision fédérale

 Problèmes liés aux drogues

 conséquences négatives usager

 conséquences négatives société

 consommation


Parall lement aux programmes classiques de substitution mergent les traitements bas s sur l h ro ne

Parallèlement aux programmes classiques de substitution émergent les traitements basés sur l’héroïne


D autres pays emboitent ce pas

…d’autres pays emboitent ce pas


13 me journ e genevoise d addictologie 20 mars 2014

Mais qui est le meilleur?

Prescription of Heroin for the Management of HeroinDependence, Review

Nicholas Lintzeris, CNS Drugs 2009; 23 (6)


Si on s int resse aux chiffres en voici de 2009 2012

Si on s’intéresse aux chiffres…en voici de 2009 à 2012

  • Prévalence 0.5 % pour le 15-65 ans

  • 11 millions

  • 100 000 décès estimés / an (1%)

  • Env 25 000 dépendants opiacés

  • 19 000 sous TS dont

    • 85 % sous MTD

    • 10% sous Diaphine

    • 5% autres (MST, Subutex…)


En terme d addiction il y a bien plus grave

En terme d’addiction il y a bien plus grave…

  • Prévalence entre 5 et 15%

  • 1,8 million de décès, soit 3,2 % de la mortalité totale.(OMS - 2000)

  • 4,0 % charge mondiale de morbidité

  • association entre les troubles liés à l’alcool et le VIH/SIDA.(OMS - 2004)

  • Env 350 000 dépendants

  • environ 800 000 consommateurs problématiques .(OFSP - 2007)


Pourquoi un tel int r t pour les opiac s

Pourquoi un tel intérêt pour les opiacés?


Fondements ofsp r v 2013

Fondements (OFSP rév. 2013)


Fondements ofsp amcs ssma 2009 r v 2013

Fondements (OFSP /AMCS / SSMA 2009, rév 2013)

  • Cette stratégie (TBS) relève de la médecine palliative

  • La « guérison » - une abstinence durable ou un usage restreint selon la CIM10 – reste toujours l’objectif


Si je r sume

Si je résume:

Consommation

problématique

problème

Traitement Basé sur la Substitution ?

Traitement de Substitution

Médecine palliative

moyen

 consommation

abstinence

but


L impact a t tr s positif

L’impact a été très positif!

Gibson et al, 1999


Comment aller au del de la substance

Comment aller au-delà de la substance?

soulagement

questionnement


Une question se pose m decine palliative

Une question se pose: médecine palliative?

Consommation

problématique

problème

Traitement de Substitution

Médecine palliative

moyen

consommation

abstinence

but


Une question se pose ou alors

Une question se pose: ou alors…

Consommation

problématique

Absence de perspective

problème

Traitement de Substitution

Traitement Basé sur la Substitution

Médecine palliative

Addictologie existentielle

moyen

consommation

abstinence

Sens, élan, projet

but


13 me journ e genevoise d addictologie 20 mars 2014

R. Manghi et al, Rev Med Suisse 2013 ; 9 : 1669-71


La substitution notre projet

La substitution, notre projet?

substitution

L’héritier

« sub-statuare », poser dessus

« mettre une personne, une chose à la place d'une autre »

transmission

Espace de créativité, support de la progression


Substitution notre h ro ne

Substitution,notre héroïne

La vie

Notre héroïne


13 me journ e genevoise d addictologie 20 mars 2014

« L'ivresse n'est jamais qu'une substitution du bonheur.

C'est l'acquisition du rêve d'une chose quand manquent les moyens pour acquérir la chose rêvée. »

André Gide (adapté)

« Un héros est celui qui conquiert ses passions. »

Proverbe


  • Login