On a eu peur de la panne s che la technologie a refait le plein
This presentation is the property of its rightful owner.
Sponsored Links
1 / 13

On a eu peur de la panne sèche… la technologie a refait le plein ! PowerPoint PPT Presentation


  • 38 Views
  • Uploaded on
  • Presentation posted in: General

On a eu peur de la panne sèche… la technologie a refait le plein !. Marc ISABELLE IMRI (Paris Dauphine) & CEA <[email protected]>. ou comment l’innovation a sauvé un pétrole donné pour mort dans les années 1970. Rencontres de Cargèse juin 2004.

Download Presentation

On a eu peur de la panne sèche… la technologie a refait le plein !

An Image/Link below is provided (as is) to download presentation

Download Policy: Content on the Website is provided to you AS IS for your information and personal use and may not be sold / licensed / shared on other websites without getting consent from its author.While downloading, if for some reason you are not able to download a presentation, the publisher may have deleted the file from their server.


- - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - E N D - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - -

Presentation Transcript


On a eu peur de la panne s che la technologie a refait le plein

On a eu peur de la panne sèche…la technologie a refait le plein !

Marc ISABELLE

IMRI (Paris Dauphine) & CEA

<[email protected]>

ou comment l’innovation a sauvé un pétrole donné pour mort dans les années 1970

Rencontres de Cargèse

juin 2004


Il tait une fois les trente glorieuses 1945 1973

Il était une fois…les trente glorieuses (1945-1973)

  • 5,9 % de croissance moyenne du PIB français sur trente ans…

  • 12,6 % de croissance moyenne de la consommation française de pétrole sur trente ans !

1

  • Marc ISABELLE 2004


On a cru la panne s che

On a cru à la panne sèche…

29 nov. 1973

19 avril 1975

1er juin 1979

« Oil becomes endangered species »

2

  • Marc ISABELLE 2004


Et on a eu raison

… et on a eu raison !

  • « Le ratio mondial réserves/production ne cesse de diminuer et, à moyen terme, aucune source de remplacement du pétrole n’est disponible. Il faut donc encore beaucoup de

    pétrole pour satisfaire la

    demande d’énergie des

    vingt prochaines années.

    Ce pétrole dont on a

    besoin, on peut le trouver

    mais on le trouvera

    probablement dans des

    zones d’accès difficile,

    ou en offshore profond

    et, par conséquent à un

    coût élevé. De toutes

    façons, il est hors de

    question de découvrir les quelques Moyen-Orient dont on aurait besoin pour prolonger l’ère du pétrole jusqu’à l’an 2000 » (Chevalier J.-M., 1975, p.254) 

Source : Tugendhat & Hamilton, (1975) : Oil. The biggest business, p.215

3

  • Marc ISABELLE 2004


Finies les grandes d couvertes p troli res bon compte

Finies les grandes découvertes pétrolières à bon compte !

  • La courbe en U des économistes

Nationalisations des ressources pétrolières…

1971

1972

1973

1974

1975

… d’Algérie, de Libye

… du Venezuela

Internationalisation de l’industrie pétrolière

… d’Irak, d’Oman

… d’Arabie Saoudite,

du Koweït, du Qatar,

d’Abu Dhabi

découvertes du Venezuela, d’Iran…

… d’Iran

Difficulté technique pour découvrir, développer

et produire un nouveau champ de pétrole

Mer du Nord,

Alaska, …

… d’Irak

x

… d’Arabie Saoudite

… du Koweït

Hyper-contrainte

technique

… d’Algérie, de Libye, d’Abu Dhabi

Contraintes techni-ques décroissantes

??? plus de grande découverte

1920

1930

1940

1950

1960

1970

Qté

  • Apparition d’une contrainte technique nouvelle…

démultipliée par l’impératif de sécurité d’approvisionnement des économies occidentales

4

  • Marc ISABELLE 2004


A a quelle t te une hyper contrainte technique

Ça a quelle tête, une hyper-contrainte technique ?

  • Les limites des technologies existantes en 1973

  • Viking Graben :

  • profondeur d’eau

  • min 100 m max 250 m

  • fréq.(vagues > 2,5 m) ~ 35% du temps

  • tempêtes, froid, …

  •  on ne sait pas faire;

  • ex. fenêtre de trois mois en été pour ins- -taller les plateformes

  • Alaska North Slope :

  • eaux prises par les glaces

  • dégel du permafrost

  • tremblements de terre

  • migrations d’animaux sauvages

  • tempêtes, froid, …

  •  on a cru qu’on savait transporter le pétrole; la première goutte est arrivée au port en eaux libres de Valdez en 1977 avec cinq ans de retard et un surcoût farami-neux par rapport au projet initial

  • Southern Gas Basin :

  • profondeur d’eau max = 50 m

  • fréq.(vagues > 2,5 m) ~ 6% du temps

  •  on sait faire

Source : Tugendhat & Hamilton, ibid.

Source : Chevalier, (1973) : Le nouvel enjeu pétrolier, p.80

5

  • Marc ISABELLE 2004


Finis les prix crevant le plafond

Finis les prix crevant le plafond !

  • 1928-1985 : ≈ soixante ans de prix décorrélés des coûts

Pas de contrainte concurrentielle

Hyper-contrainte concurrentielle

Prix administrés par le cartel des sept sœurs formé en 1928

Contre-choc pétrolier (1986) puis prix concurrentiels

Chocs pétroliers

  • 1986-200? : environnement totalement nouveau de prix concurrentiels

     impératif permanent de réduction des coûts

6

  • Marc ISABELLE 2004


L innovation sans contrainte 1928 1969

L’innovation sans contrainte 1928-1969

  • L’industrie pétrolière butine :

    • progrès scientifiques et techniques fortement exogènes

    • percolent et se diffusent dans toute l’industrie

  • Emergence des grands principes technologiques :

la sismique

issue du développement des géosciences diffusée dans les années 1940

la diagraphie électrique

inventée en 1927 par les frères Schlum--berger, des entrepreneurs-innovateurs

le forage en pression équilibrée

inventée à la fin des années 1940 pour prévenir le phénomène de puits éruptif

7

  • Marc ISABELLE 2004


L innovation sous contrainte technique sans contrainte concurrentielle 1970 1985

L’innovation sous contrainte technique sans contrainte concurrentielle1970-1985

  • L’industrie pétrolière (i) explore, (ii) bricole et (iii) coopère :

    (i)investissements de R&D de l’industrie pétrolière multipliés par un facteur 2 à 3

    (ii)transposition & améliorations incrémentales de techniques existantes (ex. barge de forage construite à partir d’un simple ponton)

    (iii)organisation du projet type = deux entreprises à 50-50% (ex. Shell + Exxon associées pour toute la Mer du Nord)

  • Variété et concurrence des solutions développées ; ex. des technologies offshore :

  • De gauche à droite,

  • forage à terre

  • plateforme fixe

  • plateforme auto-élévatrice

  • plateforme semi-submersible

  • système de production flottant

  • plateforme à lignes tendues

8

  • Marc ISABELLE 2004


L innovation sous contraintes technique et concurrentielle 1986 200

L’innovation sous contraintes techniqueet concurrentielle1986-200?

  • L’industrie pétrolière (i) rationalise, (ii) assemble et (iii) coopère encore davantage

(i) « le paradoxe de la R&D dans l’industrie pétrolière » (Bauquis, 2000)

(ii) ex. deux innovations permises par la révolution informatique & NTIC

la sismique 3D

utilise au maximum la redondance de l’information sismique

le forage interactif

permet de piloter les puits en temps réel en fonction des caractéristiques géologiques rencontrées

(iii) organisation du projet type = 2,5 entreprises à 40%

9

  • Marc ISABELLE 2004


Conclusion l ivresse de la cr ation dans les chocs et contre chocs

années

1970

1980

1990

2000

Conclusion : l’ivresse de la création dans les chocs et contre-chocs

  • Les hyper-contraintes technique et concurrentielle ont puissamment stimulé l’innovation dans l’industrie pétrolière

Profondeur d’eau (offshore):

+ exploration500 m2200 m2700 m

+ production100 m 500 m1900 m

Taux de succès en exploration10 %20 %

Taux de récupération des HC15-20 %30-35 %

Déport horizontal de puits2,5 km6,1 km10,6 km

Durée d’une campagne18 mois6 mois

sismique 3D de 1000 km2

Durée standard d’une5-7 ans2-3 ans

phase de développement

10

  • Marc ISABELLE 2004


Conclusion l ivresse de la cr ation dans les chocs et contre chocs1

Conclusion : l’ivresse de la création dans les chocs et contre-chocs

  • Grâce (entre autres) à l’innovation, on avait encore du pétrole en l’an 2000 et on en aura encore pour quelques décennies…

11

  • Marc ISABELLE 2004


Bibliographie

Bibliographie

  • ADELMAN M.A., (1972) : The World Petroleum Market, Baltimore : John Hopkins University Press.

  • APPERT O., BOY de la TOUR X., (1997) : « Exploration et production des hydrocarbures : les enjeux technologiques pour l’Europe », Revue de l’Énergie, n° 485, p. 105-119.

  • AYOUB A., (1996) : Le pétrole. Economie et politique, Paris : Economica.

  • BABUSIAUX D., (1999) : « Le pétrole », Revue de l’Énergie, n° 509, p. 522-531.

  • BAUQUIS P.R., (2000) : « Impact des progrès techniques dans l’amont pétrolier », Pétrole et Techniques, n° 425, p. 72-73.

  • BOURGEOIS B., (1999) : « Le renouvellement de l’amont pétrolier : co-évolution entre changements techniques et organisationnels », Revue de l’Énergie, n° 512, p. 770-776.

  • BOURGEOIS B., FINON D., MARTIN J.-M., (2000) : Énergie et changement technologique. Une approche évolutionniste, Paris : Economica.

  • BOY de la TOUR X., (1999) : « Pétrole et gaz : une dynamique technologique », Revue de l’Énergie, n° 509, p. 585-594.

  • CHEVALIER J.-M., (1973) : Le nouvel enjeu pétrolier, Paris : Calmann-Lévy

  • CHEVALIER J.-M., (1975) : « Eléments théoriques d’introduction à l’économie du pétrole : l’analyse du rapport de force », Revue d’Économie Politique, n° 2, p. 230-256.

  • CHEVALIER J.-M., BARBET P., BENZONI L., (1986) : Economie de l’énergie, Paris : PFNSP & Dalloz.

  • DOS SANTOS E.M., CUEILLE J.-P., (1998) : « L’innovation technologique comme source majeure d’avantage concurrentiel dans l’industrie pétrolière », Revue de l’Énergie, n° 497, p. 230-242.

  • HASSAN J., (1992) : « Oil Production Technology, West to East », in Jeremy D.J. (ed.), The Transfer of International Technology, Hants : Edward Elgar.

  • ISABELLE M., (2000) : Accélération technologique et transformations organisationnelles dans l’industrie d’exploration-production d’hydrocarbures, thèse de science économique, ENSPM & Université de Bourgogne.

  • LAPOINTE A., (1995) : « Les tendances en exploration/production : défis du financement », in : Lapointe A., Taghvaï H. (éd.), L’industrie des hydrocarbures. Défis et opportunités, actes du colloque, Tunis, 27-29 avril 94.

  • MARTIN J.-M., (2000) : « Energie et changement technologique », Revue de l’Énergie, n° 497, p. 223-229.

  • TUGENDHAT C., HAMILTON A., (1975) : Oil. The Biggest Business, London : Eyre Methuen.

  • http://www.schoolscience.co.uk/content/4/chemistry/petroleum/captain/index.html

12

  • Marc ISABELLE 2004


  • Login