Personnaliser le parcours scolaire de l l ve
Download
1 / 94

Personnaliser le parcours scolaire de l'élève - PowerPoint PPT Presentation


  • 148 Views
  • Uploaded on

Personnaliser? Parcours? ANIMATION PEDAGOGIQUE Circonscription d’Andolsheim Fabienne SCHLUND, IEN Anne HERRMANN-BARAD, PEMF Catherine MASSON, PEMF Steve BLAZEK, PRI. Personnaliser le parcours scolaire de l'élève .

loader
I am the owner, or an agent authorized to act on behalf of the owner, of the copyrighted work described.
capcha
Download Presentation

PowerPoint Slideshow about ' Personnaliser le parcours scolaire de l'élève ' - pepper


An Image/Link below is provided (as is) to download presentation

Download Policy: Content on the Website is provided to you AS IS for your information and personal use and may not be sold / licensed / shared on other websites without getting consent from its author.While downloading, if for some reason you are not able to download a presentation, the publisher may have deleted the file from their server.


- - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - E N D - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - -
Presentation Transcript
Personnaliser le parcours scolaire de l l ve

Personnaliser?

Parcours?

ANIMATION PEDAGOGIQUE

Circonscription d’Andolsheim

Fabienne SCHLUND, IEN

Anne HERRMANN-BARAD, PEMF

Catherine MASSON, PEMF

Steve BLAZEK, PRI

Personnaliser le parcours scolaire de l'élève


Vers une d finition la personnalisation et la r forme de l cole primaire de 2008

Personnaliser renvoie à la personne, à l'enfant, au delà de l'individu élève.

Personnaliser répond aux besoins et à la prévention des difficultés par des mesures s'adressant à l'élève dans l'ensemble des dimensions de sa personnalité mises en jeu dans le cadre de l’ECOLE du SOCLE.

Vers une définitionLa personnalisation et la réforme de l'école primaire de 2008


Des mesures ducatives phares

  • Le Programme Personnalisé de Réussite Éducative (de passage);

  • L’aide personnalisée;

  • Le Livret personnel de compétences du socle numérisé corrélé au livret scolaire;

  • La liaison GS/CP et CII/CIII.

Des mesures éducatives phares:


Rappel les finalit s de la r forme de l cole primaire

Réduire l'échec scolaire

15% des élèves quittent l'enseignement primaire en situation d'échec (échec qui n'est pas compensé ensuite).

18% d'une classe d'âge a redoublé au moins une fois à l'école élémentaire.

Rappel: les finalités de la réforme de l'école primaire


La r forme de l cole primaire ses finalit s

Réduire le poids des déterminismes sociaux

Ex: le redoublement à l'école élémentaire touche

41% des enfants de ménages inactifs

20% des enfants d'ouvriers et d'employés

7% des enfants de cadres

3% des enfants d'enseignants

Écarts importants entre les élèves, fortement corrélés à leur « origine. »

La réforme de l'école primaireSes finalités




Une courte analyse

  • Items les mieux réussis:

    i 04: 95,9% savoir qu’une syllabe est constituée d’une ou plusieurs graphies, repérer ces éléments dans un mot

    i 15: 94,8% savoir écrire les nombres entiers naturels < 100

    i 05: 93,3% savoir qu’une syllabe est constituée d’une ou plusieurs graphies, repérer ces éléments dans un mot

    Items les moins réussis:

    i14 : 34% repérer et justifier les marques du genre et du nombre

    i 23 : 57,5% résoudre des problèmes simples à une opération

    i 24: 55,9% résoudre des problèmes simples à une opération

Une courte analyse


I14 rep rer et justifier des marques du genre et du nombre 35

  • La (le, des) petite (petit) voiture.

  • Quatre (ma, une) jolies (joli, jolie) chambres.

  • Plusieurs (un) enfants (enfant) chantent.

  • Les (une) fourmis (fourmi) rouges (rouge) travaillent.

i14 : repérer et justifier desmarques du genre et du nombre : 35%


I23 et i24 r soudre des probl mes une op ration 57 5 et 55 9

  • i23: Ce matin Malika est venue à l’école avec son sac de billes. Elle avait 27 billes en arrivant à l’école. Elle en a gagné 19 pendant la récréation. Combien a-t-elle de billes à la fin de la récréation?

  • i24: Aujourd’hui, 7 élèves sont absents dans la classe de Lucas. Normalement ils sont 25 en tout. Combien y a-t-il d’élèves présents aujourd’hui?

i23 et i24 : résoudre des problèmesà une opération: 57,5% et 55,9%


Les r sultats l valuation de fin de ce1 mai 2011
Les résultats à l’évaluation de fin de CE1 mai 2011 : billes. Elle avait 27 billes en arrivant à l’école. Elle en a gagné 19 pendant la récréation. Combien a-t-elle de billes à la fin de la récréation?


Une courte analyse1

  • Items les mieux réussis billes. Elle avait 27 billes en arrivant à l’école. Elle en a gagné 19 pendant la récréation. Combien a-t-elle de billes à la fin de la récréation?:

    i 69: 93,5O%: Connaître et utiliser des procédures de calcul mental pour calculer des sommes, des différences et des produits

    i 1: 92,40%:Lire silencieusement un énoncé, une consigne et comprendre ce qui est attendu

    i 57 : 92,90%: Lire à haute voix un texte comprenant des mots connus et inconnus

    i 62: 91,90%: Connaître (savoir écrire et nommer) les nombres entiers naturels inférieurs à 1000

  • Items les moins réussis:

    i 19: 27,30% Conjuguer les verbes du premier groupe, « être » et « avoir », au présent, au futur, au passé composé de l’indicatif

    i 33: 13%: Dans les productions dictées et autonomes : marquer l’accord entre le sujet et le verbe dans les phrases où l’ordre sujet-verbe est respecté

    i 53: 16% Concevoir et écrire de manière autonome une phrase simple cohérente, puis plusieurs, puis un texte narratif ou explicatif de 5 à 10 lignes

  • i 92: 23,50% Résoudre des problèmes relevant de l’addition, de la soustraction et de la multiplication. Approcher la division de deux nombres entiers à partir d’un problème de partage ou de groupements

Une courte analyse


  • Exercice 6 billes. Elle avait 27 billes en arrivant à l’école. Elle en a gagné 19 pendant la récréation. Combien a-t-elle de billes à la fin de la récréation?

  • ☺Transforme le verbe souligné au présent : « Pauline et sa cousine mangeaient de la tarte ».

  • Pauline et sa cousine ________________________ de la tarte.

  • ☺Transforme le verbe souligné au futur : « Tu traverses la cuisine avec ta cousine ».

  • Tu _______________________________ la cuisine avec ta cousine.

  • ☺Transforme le verbe souligné au passé composé : « Dans la cuisine, nous coupons le gâteau en six parts ».

  • Dans la cuisine, nous ______________________________ le gâteau en six parts.

i 19: 27,30% Conjuguer les verbes du premier groupe, «être» et «avoir», au présent, au futur, au passé composé de l’indicatif


  • Dictez aux élèves : billes. Elle avait 27 billes en arrivant à l’école. Elle en a gagné 19 pendant la récréation. Combien a-t-elle de billes à la fin de la récréation?

  • « Les bons desserts attirent les enfants dans la cuisine. »

  • Procéder de la même façon pour :

  • « Les parents posent des tartes sur une jolie table. »

  • Relire les deux phrases.

  • Dire aux élèves : « Vous avez une minute pour relire et pour corriger les erreurs que vous avez pu faire. »

  • Préciser :

    • - « Vérifiez si vous avez bien mis les majuscules et les points.

    • - Vérifiez si vous avez bien fait attention à tous les accords. »

i 33: 13%: Dans les productions dictées et autonomes : marquer l’accord entre le sujet et le verbe dans les phrases où l’ordre sujet-verbe est respecté


  • Exercice 17 billes. Elle avait 27 billes en arrivant à l’école. Elle en a gagné 19 pendant la récréation. Combien a-t-elle de billes à la fin de la récréation?

  • ☺Ecris la suite de l’histoire en racontant ce qui arrive à Petit-Jules.

  • La grande peur de Petit-Jules

  • Petit Jules était plongé dans ses pensées. Il était installé en haut d’un vieux marronnier d’où il guettait l’arrivée des dragons.

  • Tout à coup…

  • _______________________________________________________________________________________________________________

i 53: 16% Concevoir et écrire de manière autonome une phrase simple cohérente, puis plusieurs, puis un texte narratif ou explicatif de 5 à 10 lignes


  • C. billes. Elle avait 27 billes en arrivant à l’école. Elle en a gagné 19 pendant la récréation. Combien a-t-elle de billes à la fin de la récréation?Trois enfants se partagent en parts égales 75 images.

  • Combien d’images auront-ils chacun ?

  • Recherches / Calculs :

  • Réponse :

i 92: 23,50% Résoudre des problèmes relevant de l’addition, de la soustraction et de la multiplication. Approcher la division de deux nombres entiers à partir d’un problème de partage ou de groupements


Aide l analyse des valuations ce1
Aide à l’analyse des évaluations CE1 billes. Elle avait 27 billes en arrivant à l’école. Elle en a gagné 19 pendant la récréation. Combien a-t-elle de billes à la fin de la récréation?


Que dit la circulaire de rentr e circulaire n 2011 126 du 26 8 2011

Que dit la circulaire de rentrée? Circulaire n° 2011-126 du 26-8-2011


1 garantir l application pleine et enti re des programmes dans toutes les classes

  • La dans toutes les classes de l'école primaire.mise en œuvre systématique des programmes et des progressions dans chaque classe garantit l'équité due à tous les élèves dans le service public d'éducation. Leur strict respect, comme celui des rythmes d'acquisition, dans le cadre de programmations de cycle définies par les équipes pédagogiques, favorise la réussite de tous les élèves, dans tous les domaines d'enseignement dont aucun ne saurait être négligé.

  • Les programmes de l'école primaire sont la première phase de l'acquisition des compétences du socle commun. Leur application garantit à tous les élèves la maîtrise des compétences attendues aux deux premiers paliers du socle.

  • Ces programmes de 2008, font une place renforcée à la maîtrise des automatismes de base en français comme en mathématiques qui permettent d’accéder rapidement à des savoirs complexes dans tous les domaines de connaissance pour une réussite durable au-delà de l'école élémentaire.

1. Garantir l'application pleine et entière des programmes dans toutes les classes


Des rep res de progressivit dans de nouvelles disciplines

Ce qui est déjà disponible dans toutes les classes de l'école primaire.:

Français ;

Mathématiques.

Ce qui est nouveau:

l’éducation physique et sportive ;

les langues vivantes;

l’instruction civique et morale;

la découverte du monde.

Des repères de progressivité dans de nouvelles disciplines

 LSIN / LPC


2 mener chaque l ve au maximum de ses possibilit s

  • Les programmes fixent le cap pour tous les élèves, les progressions en fixent le rythme d'acquisition. Leur mise en œuvre dans la classe est indissociable d'une exigence d'évaluation rigoureuse.

  • À chacun des deux premiers paliers du socle commun, les enseignants, en prenant appui sur l'évaluation qu'ils conduisent, valident les compétences acquises par leurs élèves.

  • Le livret personnel de compétences, de l'école au collège, favorise la continuité des apprentissages.

2. Mener chaque élève au maximum de ses possibilités


  • Les professeurs des écoles et les professeurs en collège valident désormais les compétences acquises par les élèves aux différents paliers du socle dans le livret personnel de compétences.

  • À l'école, palier 1 puis palier 2.

  • Au collège, acquisition du palier 3. Néanmoins, ils continuent de renseigner les items du palier 2 qui n'auraient pas été évalués positivement par le conseil des maîtres et valident alors le palier 2 du socle commun.

  • Le livret personnel de compétences reflète le parcours de l'élève tout au long de la scolarité du socle. Les évaluations nationales apportent, pour le français et les mathématiques, un complément d'information sur les compétences acquises qui serviront d'appui aux progrès futurs, mais aussi sur les lacunes constatées à des moments-clés de la scolarité.

  • Mise en œuvre du livret personnel de compétences – Circulaire n°2010-087 du 18-06-2010 Entrée en vigueur à compter de septembre 2010

Le livret personnel de compétences, outil de liaison et de continuité pour un suivi des progrès des élèves


Le livret personnel de comp tences

1. Pourquoi un livret personnel de compétences ? valident désormais les compétences acquises par les élèves aux différents paliers du socle dans le livret personnel de compétences.

2. Qu’est-ce que le livret personnel de compétences ?

3. Comment valider une compétence ?

Sources

Ministère de l'Éducation nationale - DGESCO

www.eduscol.education.fr

Le livret personnel de compétences



Coupler le lsn avec le lpc
Coupler le LSN FRANCAISEavec le LPC


PEDAGOGIE DIFFERENCIEE FRANCAISE

Quelles sont les pratiques majoritaires des enseignants?

Sondage

Tableau récapitulatif


Le p p r e une obligation l gale

Loi du 23 avril 2005 – article 16 FRANCAISE

«  Art. 311-3-1- A tout moment de la scolarité élémentaire, lorsqu'il apparaît qu'un élève risque de ne pas maîtriser les connaissances et les compétences indispensables à la fin du cycle, le directeur d'école propose aux parents ou au représentant légal de l'enfant de mettre conjointement en place un programme personnalisé de réussite éducative. »

Les élèves qui redoublent doivent bénéficier d' un P.P.R.E.

Le P.P.R.E, une obligation légale


Les p p r e

Un programme intensif: FRANCAISE

pour atteindre les compétences du socle:

qui passe par différents partenaires, différents temps, différents canaux;

sur une période définie avec un bilan;

s’appuie sur l’action principale du maître dans la classe : « A l'école, les aides sont mises en œuvre par une équipe pédagogique dont le premier acteur est le maître de la classe.»;

reste, par définition, centré sur des objectifs pédagogiques définis en référence aux programmes;

intégrant et coordonnant un ensemble d'autres aides : aide personnalisée, aides spécialisées, stages de remise à niveau, aides extérieures, etc.

Les P.P.R.E


Les p p r e1

Personnalisé : FRANCAISE

Le programme s'adresse à l'élève dans l’ensemble des dimensions de sa personnalité mises en jeu dans le cadre scolaire. D'où la mobilisation nécessaire des parents et le recours potentiel à tout intervenant susceptible de jouer un rôle dans la mise en œuvre du programme (le directeur de l'école, les enseignants des autres classes, les enseignants du RASED, les AVS, les partenaires extérieurs éventuels, etc.).

Les P.P.R.E


Les p p r e2

de Réussite Éducative FRANCAISE :

Cette dénomination renforce la volonté de prendre en compte la globalité de l'environnement de l'enfant confronté à ses difficultés d'ordre scolaire :

Implication des parents (signature d'un document)

Coopération entre les intervenants du temps scolaire

Collaboration éventuelle avec les partenaires extérieurs

Implication de l'enfant dont la participation active est une condition de réussite évidente

Les P.P.R.E


Les p p r e de la m thodologie
Les P.P.R.E FRANCAISEDe la méthodologie :

Repérer des réussites et des difficultés à partir des évaluations et des observations

Se concerter pour faire part de ses observations lors d'un conseil des maîtres de cycles

Contractualiser une démarche partagée et formalisée dans un document présenté aux parents

Agir selon des objectifs ciblés

Évaluer pour réguler et ajuster en fonction de l'évolution de l'élève


Le ppre exemple
Le PPRE FRANCAISEexemple:


Des outils diff renci s le plan de travail
Des outils différenciés: FRANCAISEle plan de travail



2 donner sa pleine mesure l aide personnalis e

  • La première mesure de personnalisation du parcours scolaire à l'école est la pédagogie différenciée mise en œuvre par le maître au quotidien dans la classe.

  • Cette différenciation implique l'engagement du maître de la classe ainsi que la mobilisation d'une équipe pédagogique animée par le directeur de l'école. Elle doit rendre très exceptionnel le recours au redoublement.

  • Le Programme personnalisé de réussite éducative (PPRE) est le cadre de mise en cohérence des actions d'aide. Il s'appuie sur des objectifs précis, des évaluations régulières, une participation active de l'élève et de sa famille.

  • La personnalisation ne s'oppose pas aux interactions qui favorisent les apprentissages dans le groupe, pas plus qu'elle ne s'oppose à la dynamique collective que crée le maître dans son enseignement avec tous les élèves de la classe.

2. Donner sa pleine mesure à l'aide personnalisée


L aide personnalis e

Une nouvelle organisation du temps des élèves à l'école :

L'aide personnalisée, un dispositif d'aide qui repose sur :

un repérage des réussites et des difficultés des élèves ;

l'organisation de l'aide au sein de l'école ;

les modalités d'évaluation de l'effet de cette aide en termes de progrès des élèves.

L'aide personnalisée


L aide personnalis e1

Les enjeux du dispositif : :

Placer l'élève en situation de réussite

Favoriser la verbalisation des élèves, la réflexion sur les stratégies utilisées

Développer l'autonomie dans les apprentissages

Amener l'élève à comprendre ses erreurs

Cadre de référence :

Projet d'aide cohérent

2 h hebdomadaires (maximum)

Projet personnalisé

L'aide personnalisée


L aide personnalis e2

C’est ... :

la poursuite de la différenciation;

une aide aux difficultés « ordinaires » qui s'appuie sur une analyse à priori des obstacles à l'apprentissage et une analyse à postériori des erreurs;

pour sécuriser les enfants « fragiles », leur redonner confiance;

une reprise différenciée des activités échouées en classe.

Quels types d’aide apportez-vous?

L'aide personnalisée


L aide personnalis e3

Sept familles d'aides : fondées sur une analyse des difficultés des élèves les plus fréquentes (Roland GOIGOUX)

Exercer : systématiser (travail intensif), automatiser

Réviser : synthétiser, préparer une évaluation commun

Soutenir : accompagner / observer l'élève au travail sur les tâches ordinaires, étayer leur réalisation ; verbaliser les objectifs, les contenus, les procédures

Préparer : réunir les conditions de la compréhension de la future séance collective (différenciation en amont)

L'aide personnalisée


L aide personnalis e4

5. Revenir en arrière : : reprendre les bases, combler les lacunes

6. Compenser : enseigner des compétences requises mais non enseignées (procédures et stratégies transversales ou spécifiques)

7. Faire autrement : enseigner la même chose, autrement (ou par quelqu'un d'autre).

L'aide personnalisée


Ape au cycle 2 le cahier de suivi individuel un exemple

APE au Cycle 2 :le cahier de suivi individuel :un exemple

Élèves présentant des difficultés de compréhension en lecture et au niveau du code de la langue


-pour mieux jalonner le chemin de l’enfant :-pour mieux comprendre les besoins, les stratégies et les erreurs de l’enfant-pour mieux échanger avec les partenaires (collègues, parents, psychologues, maîtres du Rased, orthophonistes…)

Des extraits du cahier : mémoire et traces




Des outils pour asseoir la conscience phonologique au CP :

Extrait de

« L’arc-en-sons »

Éditions du Grand Cerf


L arc en sons
L’arc-en-sons :

Travail de la conscience phonologique

Jeu par groupes avec but

Plateau, cartes illustrées, pion et fiche de route

7 séries de cartes :

- trouver les deux mots qui riment

- compter le nombre de syllabes

- identifier la syllabe du début ou de fin

- supprimer syllabe du début ou de fin pour trouver un autre mot

- trouver un nouveau mot en assemblant des syllabes

- compter le nombre de phonèmes

- enlever le phonème initial pour trouver un autre mot


Des « gammes » pour s’exercer, s’entraîner, réviser… le code au CE1

Extrait de

« Confusions phonétiques et visuelles »

Corinne Boutard , éducaland


Des outils vers la compréhension des textes au CE1 réviser… le code au CE1

Exemples


Planches lire
Planches à lire réviser… le code au CE1

Travail individuel ou par groupes

Compréhension des textes : associer 6 images et 6 textes – faire des inférences

3 niveaux de difficulté


Planches inspirées du support proposé par les réviser… le code au CE1

Éditions RETZ,

« Lire et lier », André Ouzoulias , Lan

Trividic 


Les bo tes lire ditions pemf
Les « boîtes à lire » réviser… le code au CE1Éditions PEMF

Travail individuel

Appui de l’image pour réaliser la tâche

Humoristique

Opérations par déductions, comparaisons

Travail autocorrectif


Lire des consignes ditions sed
Lire des consignes réviser… le code au CE1Éditions SED

Travail par groupes

Jeu avec but


Bien lu bien vu ditions du grand cerf
Bien lu…bien vu réviser… le code au CE1Éditions du Grand Cerf

Travail individuel ou par groupes

Discrimination visuelle : associer des images qui se ressemblent

Compréhension des textes : associer image et texte

Travail autocorrectif


Pour tre plus efficace et cibler au mieux les outils utiliser
Pour être plus efficace et cibler au mieux les outils à utiliser

Établir un tableau des outils disponibles en classe et les mettre en regard avec les compétences en lecture à travailler.

Un exemple…


Les parcours personnalis s pour tous
Les parcours personnalisés utiliser pour tous?


4 am liorer la fluidit du parcours scolaire

  • Les passages inter cycles sont des moments importants de la scolarité; ils sont gérés dans le cadre des conseils de maîtres à partir de deux principes :

  • - l'évaluation, et notamment les évaluations nationales, servent de base au repérage des élèves qui risquent d'éprouver des difficultés et les aides adaptées sont prévues pour être mises en œuvre dès leur arrivée dans la classe supérieure ;

  • - le redoublement constitue un recours ultime ; il est donc tout à fait exceptionnel, précisément justifié et accepté par la famille. En tout état de cause, il comporte des aménagements particuliers qui le différencient de la simple reprise à l'identique d'une année scolaire.

4. Améliorer la fluidité du parcours scolaire


La liaison gs cp et cii ciii

  • Les scolarité; ils sont gérés dans le cadre des conseils de maîtres à partir de deux principes :rencontres entre les enseignants sont organisées de manière systématique et toute l’année afin d'assurer la continuité de la prise en charge des élèves. Elles centrent leurs travaux sur la continuité pédagogique, l'articulation des programmes et des apprentissages ainsi que sur les élèves, qui devront faire l'objet d'un suivi particulier

  • S'appuyant sur les constats du livret scolaire et du livret personnel de compétences au palier 1, ces rencontres permettent de formaliser des «PPRE de passage  » qui définissent les objectifs d'apprentissage prioritaires et les modalités de poursuite des aides engagées.

La liaison GS/CP et CII/CIII


Une ann e d actions de liaison gs cp

  • En septembre scolarité; ils sont gérés dans le cadre des conseils de maîtres à partir de deux principes :: travail sur un album -passerelle

  • En octobre: réunion des enseignants GS/CP (voire CE1) pour analyser les résultats de l’évaluation CP (dans le cadre des 6H/ an pour les réunions de cycle)

  • Pour Noël: rencontre autour de chansons, comptines, poèmes

Une année d’actions de liaison GS / CP


  • En janvier scolarité; ils sont gérés dans le cadre des conseils de maîtres à partir de deux principes ::

  • Décloisonnements et rencontres entre élèves

    Les CP lisent des histoires aux GS

    Ateliers sur des jeux phonologiques, des ateliers d’écriture, des activités artistiques

    Echange sur les réalisations des ateliers


  • En mars scolarité; ils sont gérés dans le cadre des conseils de maîtres à partir de deux principes ::

  • Ateliers sur le thème de Pâques

    Situations-problèmes numériques

    Ateliers d’écriture

    Kiosque sur des albums autour de Pâques

    Récréation commune avec chasse aux œufs


  • Au 3ème trimestre scolarité; ils sont gérés dans le cadre des conseils de maîtres à partir de deux principes ::

    Passation des évaluations GS et CP

    Analyse en conseil de cycle des résultats

    Sortie commune GS/CP

    Parcours d’orientation à l’école élémentaire

    Présentation des réalisations de l’année

    Lecture d’albums de jeunesse des CP aux GS


La continuit cole maternelle cole l mentaire quelques principes retenir

  • La liaison GS/CP se travaille tout au long de l’année. scolarité; ils sont gérés dans le cadre des conseils de maîtres à partir de deux principes :

  • C’est la continuité éducative qui doit être recherchée.

  • Elle concerne tant les enseignants que les élèves. Prendre le temps de la concertation entre enseignants.

  • Il est nécessaire de développer les situations d’échanges de manière systématique

La continuité école maternelle-école élémentaire: quelques principes à retenir!


Des outils partager

  • Le cahier ou répertoire de mots scolarité; ils sont gérés dans le cadre des conseils de maîtres à partir de deux principes :

  • Le cahier de littérature et la programmation des ouvrages littéraires à étudier

  • Le cahier collectif des poèmes et des chansons

  • Le cahier de traces

  •  Les programmations en général

Des outils à partager


Des temps mutualiser

  • L’aide personnalisée scolarité; ils sont gérés dans le cadre des conseils de maîtres à partir de deux principes :

  • Des conseils de maîtres communs

  • Des journées de travail communes

  • Des activités communes

Des temps à mutualiser


Conclusions

Personnaliser c'est scolarité; ils sont gérés dans le cadre des conseils de maîtres à partir de deux principes : :

tout en mettant en œuvre les programmes d'enseignement de l'école primaire, respecter les rythmes d'acquisition des élèves - notion de cycle réaffirmée

- progressions annuelles pour le CP, le CE1 ;

assurer la continuité des enseignements et la cohérence des apprentissages entre le CE1 et le CE2 et tout au long du cycle 3 - progressions et programmations de cycle

- évaluations nationales CE1 et CM2

- livret scolaire et livret personnel de compétences.

Conclusions


D autres conclusions

La personnalisation du parcours scolaire de l'élève repose :

sur la mise en œuvre de la pédagogie différenciée ;

sur la mise en œuvre de moyens adaptés : APE, aide des enseignants spécialisés des RASED ;

Le PPRE est le cadre de mise en cohérence des actions d’aide.

La personnalisation ne s’oppose :

ni aux interactions qui favorisent les apprentissages dans le groupe ;

ni à la dynamique collective que crée le maître avec tous les élèves de la classe.

D'autres conclusions


ad