Le b timent q u est ce que c est
This presentation is the property of its rightful owner.
Sponsored Links
1 / 35

Le Bâtiment, q u’est-ce que c’est ? PowerPoint PPT Presentation


  • 162 Views
  • Uploaded on
  • Presentation posted in: General

Le Bâtiment, q u’est-ce que c’est ?. LE BÂTIMENT : CHIFFRES CLÉS. LA CONJONCTURE. La crise touche également le secteur du Bâtiment 20 mesures pour le logement annoncées par le président de la République le 21 mars pour soutenir l’activité et l’emploi

Download Presentation

Le Bâtiment, q u’est-ce que c’est ?

An Image/Link below is provided (as is) to download presentation

Download Policy: Content on the Website is provided to you AS IS for your information and personal use and may not be sold / licensed / shared on other websites without getting consent from its author.While downloading, if for some reason you are not able to download a presentation, the publisher may have deleted the file from their server.


- - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - E N D - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - -

Presentation Transcript


Le b timent q u est ce que c est

Le Bâtiment,

qu’est-ce que c’est ?


Le b timent q u est ce que c est

LE BÂTIMENT : CHIFFRES CLÉS


La conjoncture

LA CONJONCTURE

  • La crise touche également le secteur du Bâtiment

  • 20 mesures pour le logement annoncées par le président de la République le 21 mars pour soutenir l’activité et l’emploi

  • Un secteur qui restera incontournable sur les prochaines décennies


L emploi dans le b timent les constats

L’EMPLOI DANS LE BÂTIMENT : LES CONSTATS

  • BATIMENT = INDUSTRIE DE MAIN-D’ŒUVRE

  • INVERSION DE LA PYRAMIDE DEMOGRAPHIQUE

  • 11 000 salariés partant chaque année en retraite en Ile-de-France

  • Moyenne d’âge = 39,8 ans

  • Besoins importants de renouvellement et de compétences tant au plan quantitatif que qualitatif (travaux OREF-BTP)

Compétition exacerbée entre les branches pour attirer les jeunes

Fin des effets du

« Baby Boom »


Une politique sociale attractive

UNE POLITIQUE SOCIALE ATTRACTIVE

QUATRE DOMAINES ESSENTIELS

PROTECTION SOCIALE

PREVENTION SECURITE

FORMATION CONTINUE

SALAIRES

Grilles salaires minimaux

Reconnaissance compétences

Classifications

Conventions collectives

(Ouvriers - ETAM - IAC)

Epargne salariale

Retraite prévoyance

(PRO-BTP)

Œuvres sociales

(APAS BTP)

Démarche prévention et évaluation des risques

(OPP-BTP)

Perfectionnement Développement des compétences tout au long de la vie

(OPCA Construction

CONSTRUCTYS Région Parisienne)


Les m tiers du b timent

Les métiers

du Bâtiment


40 m tiers r partis en 4 familles

40 MÉTIERS RÉPARTIS EN 4 FAMILLES


Les fonctions sur les chantiers

LES FONCTIONS SUR LES CHANTIERS


Les fonctions tudes

LES FONCTIONS ÉTUDES


Le sch ma des formations

LE SCHÉMA DES FORMATIONS


Le b timent une solution d avenir

LE BÂTIMENT UNE SOLUTION D’AVENIR

  • Des salaires attractifs

  • Des compléments de rémunération

  • Des horaires réguliers

  • La possibilité d’évoluer

  • La participation à la création du cadre de vie

  • Un travail d’équipe

  • L’autonomie et la responsabilité dans son travail

  • De la nouveauté tous les jours

  • L’utilisation de nouvelles technologies


De l orientation subie l orientation choisie

De l’orientation subie à

l’orientation choisie


Le constat

LE CONSTAT

Une difficulté pour faire connaître et reconnaître nos métiers

  • auprès des jeunes

  • auprès des familles

  • auprès des professeurs et des conseillers d’orientation psychologues


P romouvoir

Promouvoir


Les coulisses du b timent

LES COULISSES DU BÂTIMENT

  • Les objectifs :

    • Faire découvrir le secteur du Bâtiment « grandeur nature » avec la visite de chantiers et d’ateliers représentant les différents métiers

    • Montrer la véritable image du secteur

    • Susciter des vocations

  • Quand : en octobre

  • Préinscriptions : à partir du mois de juin


Le salon de l apprentissage et de l alternance

LE SALON DE L’APPRENTISSAGE ET DE L’ALTERNANCE

  • Les objectifs proposés aux visiteurs :

    • Rencontrer les CFA de la profession

    • Assister à des démonstrations métiers

    • Dialoguer avec des jeunes en apprentissage

    • Se renseigner sur les différentes filières de formation

  • Quand : en janvier


Informer et orienter

Informer et

orienter


Les actions sur mesure

LES ACTIONS SUR MESURE

  • Forums collèges

    Modalités :entre septembre et mars

    Nous communiquer la date deux mois à l’avance.

    Le Point Rencontre ou les parrains Pro BTP peuvent être amenés à intervenir par demi-journée ou journée sur des forums innovants.


Les actions sur mesure1

LES ACTIONS SUR MESURE

  • Informations collectives

    Modalités :entre septembre et mars

    Prendre rendez-vous dès la rentrée ou deux mois à l’avance.

    • Echanger sur le secteur et valoriser les activités du Bâtiment.

    • Présenter les quatre grands domaines du Bâtiment. 

    • Expliquer comment l’apparition de nouveaux matériaux en fait un secteur résolument tourné vers l’avenir.

    • Sensibiliser les publics à la diversité des chantiers, des entreprises et des métiers.

    • Informer sur les différentes filières de formation et sur les débouchés professionnels.

      Durée: 1h30 - Groupe de 20 élèves maximum.


Les actions sur mesure2

LES ACTIONS SUR MESURE

  • Entretiens individuels

    Modalités :toute l’année sur rendez-vous

    Quel que soit le projet et au regard des capacités de chacun, le Point Rencontre apporte un éclairage sur les trajectoires professionnelles.

    Les entretiens individuels sont donc l’occasion de faire le point sur les métiers et les différentes filières de formation en prenant en considération le projet et les capacités du jeune.


Les d couvertes en cfa

LES DÉCOUVERTES EN CFA

  • Les stages de découverte des métierspermettent de découvrir l'apprentissage, les savoir-faire et les pratiques professionnelles en se plongeant dans la réalité quotidienne d'un métier. Les stages sont organisés par les CFA. Leur durée est de 3 à 7 jours.

  • LesJournées Portes Ouvertes organisées entre janvier et avril, permettent également de développer sa connaissance du métier en rencontrant de jeunes apprentis et en assistant à des démonstrations métiers.


Vers plus de p dagogie

Vers plus

de pédagogie


L approche par la g ographie par l histoire et par l architecture

L’APPROCHE PAR LA GÉOGRAPHIE, PAR L’HISTOIRE ET PAR L’ARCHITECTURE

  • A chaque région, ses matériaux.

  • A la découverte de Paris et de ses monuments.

  • Ma ville, son patrimoine, son devenir.

  • L’éco-constructionet le développement durable.

    Parler du Bâtiment, c’est parler du cadre de vie, du quotidien de chacun et de ce que l’on peut faire tous ensemble pour améliorer nos conditions de vie !


La vid o

LA VIDÉO

Reportages vidéos pour :

  • Cerner les représentations sur les métiers (collégiens, parents, professeurs).

  • Interviewer des professionnels et des jeunes en formation.

  • Reportages sur des visites d’entreprise, des centres de formation.

  • Simulations de recrutement pour la recherche de stages et de contrats en apprentissage.

    Et pourquoi pas s’allier le concours de jeunes en BTS Audiovisuel


L exposition photos

L’EXPOSITION PHOTOS

Les thèmes :

  • L’intelligence de la main.

  • Des hommes et des matériaux.

  • Femmes et Hommes du bâtiment.

  • Les métiers d’antan et d’aujourd’hui.

  • Ma ville et son patrimoine.

    Pour quelles utilisations ?

  • Lors d’un forum.

  • Exposition au sein du collège. Possibilité de faire tourner l’exposition dans d’autres établissements et d’échanger des supports portant sur d’autres thèmes.


Les documents p dagogiques

LES DOCUMENTS PÉDAGOGIQUES

  • Mis à votre disposition gratuitement sur simple demande :

  • Le carnet des métiers

  • Zoom sur les métiers de l’ONISEP

  • Les clips de l’ONISEP

  • Ressources multimédia


Les documents p dagogiques1

LES DOCUMENTS PÉDAGOGIQUES

En téléchargement sur notre site internet :

www.grandparis.ffbatiment.fr

  • Construire son avenir avec le Bâtiment

  • Oser le Bâtiment

  • Les répertoires des Lycées professionnels et des CFA du BTP en Ile-de-France

  • Les atouts de l’alternance

  • Les Journées Portes Ouvertes des CFA

  • Les fiches filières de formations


Le b timent et l apprentissage

LE BÂTIMENT ET L’APPRENTISSAGE

  • La formation en alternance connaît un engouement de plus en plus certain : + 59 % sur les 10 dernières années

  • Malgré une conjoncture difficile depuis plusieurs années, près de 60 % des entreprises du Bâtiment d’Ile-de-France ont déjà participé à la formation d’un ou de plusieurs apprentis

    • implication dans la qualification et l’insertion des jeunes

    • profond attachement à l’apprentissage


Contrats en alternance comparatif des deux dispositifs

Contrats en alternance

Comparatif des deux dispositifs


C ontrat d apprentissage

Contrat d’apprentissage

Contrat de professionnalisation

Public :

  • Jeunes de 16 à moins de 26 ans

  • Jeunes de 15 ans au cours de l’année civile ayant accompli le collège ou ayant suivi une formation dans le cadre du DIMA

  • Sans limite d’âge concernant les travailleurs handicapés

    Objectif :

    • Acquérir une qualification professionnelle sanctionnée par un diplôme ou un titre inscrit au RNCP

Public :

  • Jeunes de 16 à moins de 26 ans

  • Demandeurs d’emploi de 26 ans et plus

  • Bénéficiaires de minima sociaux

  • Personnes ayant bénéficié d’un contrat unique d’insertion (CUI)

    Objectif :

  • Compléter la formation initiale des jeunes de moins de 26 ans

  • Acquérir les compétences nécessaires à leur insertion


C ontrat d apprentissage1

Contrat d’apprentissage

Contrat de professionnalisation

Contrat :

CDD spécifique d’une durée comprise entre 1 et 3 ans alignée sur le cycle de formation.

Possibilité de dérogation selon le niveau du jeune (6 mois pour tenir compte du niveau initial de l’apprenti et 4 ans pour les apprentis handicapés).

Contrat :

CDD de 6 à 12 mois ou CDI comprenant une action de professionnalisation comprise entre 6 et 12 mois. La durée du CDD ou de l’action de professionnalisation peut être portée jusqu’à 24 mois pour :

  • les bénéficiaires dans le BTP, qui préparent un diplôme, un titre inscrit au RNCP,

  • les jeunes de 16 à moins de 26 ans ni bacheliers et ni titulaires d’un diplôme de l’enseignement technologique ou professionnel,

  • les bénéficiaires de minima sociaux et les personnes ayant bénéficié d’un contrat unique d’insertion.


C ontrat d apprentissage2

Contrat d’apprentissage

Contrat de professionnalisation

Formation :

Minimum de 400 heures par année scolaire.

Formation :

La durée doit être comprise entre 15 et 25% de la durée totale du contrat ou de l’action de professionnalisation sans pouvoir être inférieure à 150 heures.

Dans le BTP, cette durée peut être portée à 40% pour les bénéficiaires qui préparent un diplôme, un titre inscrit au RNCP, une certification professionnelle ou une qualification reconnue dans la classification des conventions collectives.


C ontrat d apprentissage3

Contrat d’apprentissage

Contrat de professionnalisation

Rémunération :

Supérieures aux minima légaux, les rémunérations des apprentis dans le BTP sont les suivantes :

Rémunération :

Dans le BTP, les rémunérations des salariés en contrat de professionnalisation sont les suivantes :

(*) salaire minimum conventionnel correspondant à l’emploi occupé

(*) ou du salaire minimum conventionnel correspondant à l’emploi occupé s’il est plus favorable.


C ontrat d apprentissage4

Contrat d’apprentissage

Contrat de professionnalisation

Maître d’apprentissage :

Le maître d’apprentissage contribue à l’acquisition par l’apprenti, des compétences correspondant à la qualification recherchée.

Il doit être majeur et remplir l’une des conditions de compétence professionnelle suivantes :

  • soit être titulaire d’un diplôme ou d’un titre de niveau au moins équivalent à celui préparé par l’apprenti, et d’un temps d’activité professionnelle en relation avec la qualification visée par l’apprenti d’une durée de 2 ans ;

  • soit justifier d’un temps d’exercice d’une activité professionnelle en relation avec la qualification visée par l’apprenti d’une durée de 3 ans.

Tuteur :

Le tuteur est chargé à la fois de guider le jeune sur son lieu de travail et d'assurer la liaison avec l'organisme de formation. Il est choisi parmi les salariés qualifiés volontaires de l’entreprise et doit justifier d’une expérience professionnelle d’au moins deux ans dans une qualification en rapport avec l’objectif de professionnalisation.

L’employeur peut remplir la fonction de tuteur s’il remplit les conditions de qualification et d’expérience.


Accueil en cfa des jeunes sans employeur

ACCUEIL EN CFA DES JEUNES SANS EMPLOYEUR

La loi CHERPION du 28 juillet 2011 autorise les jeunes souhaitant suivre une formation en apprentissage et qui n’ont pas trouvé d’employeur, à être accueilli dans un CFA.

Dans ce cas, pendant une durée d’un an maximum, le jeune a le statut de stagiaire de la formation professionnelle. A ce titre, il ne perçoit aucune rémunération mais bénéficie d’une protection sociale, notamment en matière d’accident. Le jeune peut effectuer des stages professionnalisant en entreprise.

Pour chaque stage professionnalisant, une convention tripartite doit être signée entre le jeune, ou s’il est mineur son représentant légal, le CFA et l’entreprise d’accueil.


  • Login