Le cas particulier de la cor e du nord
This presentation is the property of its rightful owner.
Sponsored Links
1 / 26

Les résolutions du Conseil de sécurité et la non-prolifération nucléaire PowerPoint PPT Presentation


  • 77 Views
  • Uploaded on
  • Presentation posted in: General

Le cas particulier de la Corée du Nord . Les résolutions du Conseil de sécurité et la non-prolifération nucléaire . Travail présenté dans le cadre du séminaire INT 6050 Hiver 2011. « Plan de la séance ». Les premières bombes atomiques. Hiroshima (6/08/1945) Nagasaki (9/08/1945).

Download Presentation

Les résolutions du Conseil de sécurité et la non-prolifération nucléaire

An Image/Link below is provided (as is) to download presentation

Download Policy: Content on the Website is provided to you AS IS for your information and personal use and may not be sold / licensed / shared on other websites without getting consent from its author.While downloading, if for some reason you are not able to download a presentation, the publisher may have deleted the file from their server.


- - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - E N D - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - -

Presentation Transcript


Le cas particulier de la cor e du nord

Le cas particulier de la Corée du Nord

Les résolutions du Conseil de sécurité et la non-prolifération nucléaire

Travail présenté dans le cadre du séminaire INT 6050

Hiver 2011


Plan de la s ance

« Plan de la séance »


Les premi res bombes atomiques

Les premières bombes atomiques

  • Hiroshima (6/08/1945)

  • Nagasaki (9/08/1945)


Course l armement

Course à l’armement

  • 1949: Russie

  • 1952: Royaume-Uni

  • 1960: France

  • 1964: Chine

  • 1968: Traité de non prolifération nucléaire

  • 1970: entrée en vigueur du TNP


Les conf rences

Les Conférences

  • Menées tous les 5 ans (à partir de 1975)

  • En 2000, ils prennent 13 MESURES CONCRÈTES aux termes de l’article VI du traité

  • New York 2010 « revitaliser les travaux de la Conférence du désarmement et faire avancer les négociations sur le désarmement multilatéral

  • Résultat: un engagement sans équivoque d’accomplir l’Élimination totale de leurs arsenaux nucléaires


Le trait de non prolif ration

LE TRAITÉ DE NON-PROLIFÉRATION

  • OBJECTIFS DU TNP

  • CONTENU DU TRAITÉ

    • ENGAGEMENTS ÉTATIQUES DE NON-PROLIFÉRATION

    • COOPÉRATION ET ACCÈS À LA TECH. PACIFIQUE

    • CLAUSE DE DÉSARMEMENT

  • PARTIES AU TNP ET AUTRES ÉTATS


Les r solutions du conseil de s curit et la non prolif ration nucl aire

Contenu du traité

  • 1ER VOLET : ART. 1, 2 ET 3

    • ENGAGEMENT POUR LA NON-PROLIFÉRATION

    • SYSTÈME DE GARANTIES

  • 2E VOLET : ART. 4 ET 5

    • COOPÉRATION DANS LE DÉVELOPPEMENT NUCLÉAIRE PACIFIQUE ET ACCÈS À LA TECHNOLOGIE

  • 3E VOLET : ART. 6

    • DÉSARMEMENT NUCLÉAIRE


  • Tats parties au trait et les autres tats

    États parties au TRAITÉ et LES autres États

    • 190 PAYS MEMBRES

    • ÉTATS NON PARTIES AU TNP

      • ISRAËL

      • INDE

      • PAKISTAN

    • PAYS MEMBRES SOUPÇONNÉS DE POSSÉDER DES PROGRAMMES « CLANDESTINS »

      • IRAN

      • CORÉE DU NORD


    Critique du trait

    Critique du TRAITÉ

    • LES ÉTATS « GRIS »

    • CAPACITÉ DU TNP À LIMITER LES ÉTATS

    • RENOUVELLEMENT DU TNP EN 1995

    • DÉSARMEMENT OU NON-PROLIFÉRATION ?


    Les r solutions

    Les résolutions…

    • plusieurs résolutions portent sur la non-prolifération

      • la résolution 1540 et son Comité (2004) : destinée à la non-prolifération nucléaire, chimiques ou biologiques et leurs vecteurs

      • Résolutions sur les armes de destruction massives :( 1673 (2006) - 1810 (2008): réitère les exigences de la résolution 1540

      • Les résolutions sur L’IRAN et autres pays

        • 1696 (2006): exigence la suspension des activités liées à l’enrichissement

        • 1737 (2006) suspension de toutes ses activités nucléaires et le comité 1737

        • 1747 (2007) : impose des sanctions économiques et commerciales

        • 1803 -1835 (2008): réaffirment les résolutions précédentes en réaction au rapport de l’AIEA et1887 (2008) qui réaffirme l’ensemble des résolutions sur la non-prolifération

        • 1929 (2010) sanctions sévères contre l’IRan

        • le Pakistan et l’Inde 1172 (1998) condamne les essais expérimentaux

    Les résolutions sur la république populaire démocratique de Corée (Corée du nord) en matière de non-prolifération nucléaire: 825 (1993), 1540 (2004) 1695 -1718 (2006), 1874 (2009) 1928 (2010)


    Le comit et la r solution 1540

    Le Comité et la résolution 1540

    Cette résolution créé le Comité 1540, le 28 avril 2004

    LE Conseil Demande aux États de s’abstenir d’apporter un appui aux acteurs non-étatiques, qui tenteraient entre autre de fabriquer, d’utiliser ou de posséder des armes nucléaires, chimiques ou biologiques Ou leurs vecteurs

    Il impose aux États, une obligation contraignante, dont le but est de mettre en place des dispositifs intérieurs de contrôle, destinés à prévenir la prolifération nucléaire (y compris les matières connexes)

    Le Comité à un mandat de 2 ou 3 ans, dont le but est d’entreprendre un examen complet de l’application de cette résolution. Un rapport doit être soumis, par chaque État, six mois après l’Adoption

    Les deux premiers rapports sont publiés (S/2006/257 et S/2008/493). Le troisième le sera en rendu public le 24 avril 2011.

    La collecte d’informations s’effectue sur une multitude de critères notamment sur la surveillance des frontières et le contrôle des exportations


    R solution 825 1993

    Résolution 825 (1993)

    « Ayant considéré avec inquiétude […] l’intention du Gouvernement de la Corée du Nord, de se retirer du Traité de non-prolifération nucléaire […] et compte tenu des conclusions du Conseil des gouverneurs de l’AIEA suivant lesquelles la Corée du Nord ne respecte pas ses obligations …»

    Le Conseil de sécurité Demande à la Corée du Nord :

    • De réaffirmer son engagement envers le Traité;

    • D’honorer ces obligations de non-prolifération (sous les accords conclus avec l’Agence internationale de l’énergie atomique, relies à l’inspection de ses installations);

    • De poursuivre ses consultations avec l’AEIA et de faire un rapport de ses efforts au Conseil de Sécurité;


    R solution 1718 2006

    Résolution 1718 (2006) 

    • « […] le fait que la République populaire de Corée affirme avoir procédé à un essai nucléaire, le 19 octobre 2006, […] par le danger qui en résulte pour la paix et la stabilité dans la région et au-delà ».

    • Condamnation universelle de la Communauté internationale de cet essai nucléaire,

    • (sous le Chapitre VII et en prenant des mesures sous l’Article 41)

    • Sanctions économiques et commerciales imposées tels que :

    • La suspension toutes activités liées à son programme de missile balistiques et le rétablissement de ses engagements en faveur d’un moratoire sur les tirs de missiles;

      • L’Abandon total de toutes armes nucléaires et tous programmes nucléaires existants, toutes autres armes de destruction massive existantes, de façon vérifiable et irréversible;

      • l’ Empêchement d’importer ou d’exporter ; la fourniture, la vente ou le transfert à travers leur territoire ou par leurs ressortissants au moyen de navires ou d’aéronefs (tous type d’armements ou de fourniture d’armements), tous produits de luxe, matériels technologiques et de marchandises;

  • l’Empêchement du transfert d’information, de conseils, de services ou d’assistance techniques;

    • Le gèle immédiat des fonds, des avoirs financiers et

    • des ressources économiques se trouvant sur le territoire


  • Les r solutions du conseil de s curit et la non prolif ration nucl aire

    Résolution1874 (2009)

    • « Se déclarant extrêmement préoccupé par le fait que la République populaire démocratique de Corée a procédé, en violation de la résolution 1718 (2006), à un essai nucléaire le 25 mai 2009 (heure locale) … »

    • Agissant en vertu du Chapitre VII, de la Charte des Nations Unies, sous l’empire de l’article 41

    • Condamne avec la plus grande fermeté cet essai nucléaire et exige;

    • Applique les mesures imposées en vertu de la résolution 1718, relatives à l’exportation et l’importation;

    • Que la Corée du Nord ne procède à aucun nouvel essai nucléaire ou tir recourant à la technologie des missiles balistiques;

    • Doit suspendre toutes activités liées à son programme de missiles balistiques et reprendre ses engagements souscrits en faveur d’un moratoire sur les tirs de missiles ;

    • doit abandonner totalement toutes armes ou programmes nucléaires;

    • Revienne sur l’annonce de son retrait au TNP et aux garanties de l’AEIA ;

    • Demande à tous les États, de faire inspecter dans leur territoire, y compris dans leurs ports maritimes et aéroports, les chargements à destination et en de la Corée du nord…

    • Demande aux États membres, de cesser toute aide financière publique reliée au commerce international ;

    • D’appliquer des mesures concrètes, 45 jours au plus tard

    • après l’adoption de la résolution


    Les 13 mesures concr tes

    Entrée en vigueur du TICEN

    Moratoire sur les essais d'armes nucléaires

    Traité sur l'interdiction de la production de matières fissiles

    Traité sur l'interdiction de la production de matières fissiles

    Irréversibilité

    Élimination des arsenaux nucléaires

    Les 13 mesures concrètes


    Les 13 mesures concr tes1

    Mise en œuvre de START II, de START III et du Traité sur les systèmes antimissiles balistiques

    START II

    Bannir les MIRV

    Limiter les stocks respectifs à 3 500 unités 

    START III

    New START

    Diminution chiffrée ICBM, SLBM, et bombardiers lourds

    Max de 1550 têtes nucléaires déployées

    Reprise des vérifications mutuelles

    Les 13 mesures concrètes


    Les 13 mesures concr tes2

    Mise en œuvre de Initiative trilatérale déclarant les matières fissiles excédentaires

    Stabilité internationale

    Utilisations pacifiques

    Désarmement généralisé

    Rapport sur la mise en œuvre de l’art. VI

    Respect des engagements du TNP

    Les 13 mesures concrètes


    L ger vid o

    Léger VIDÉO


    Cas de la cor e du nord

    Cas de la Corée du Nord

    1965 : Acquisition du premier réacteur de recherche nucléaire fourni par les soviétiques

    1980 : Début du programme clandestin d’obtention de l’arme nucléaire

    1985 : Signature du Traité de Non Prolifération

    1990 : Découverte de la construction d’un 3e réacteur nucléaire Nord-coréen par les américains

    1992 : Conclusion d’un accord de garantie avec l’AIEA

     Inspections en Corée du Nord dès 1993

    1994 : Retrait de l’accord avec l’AIEA et accord cadre avec les États-Unis


    Historique

    2002 : Fin de l’accord cadre entre la Corée du Nord et les États-Unis et expulsion des derniers inspecteurs de l’AIEA du territoire nord-coréen

    Début 2003 : Retrait du Traité de Non Prolifération

    Août 2003 : début des pourparlers multilatéraux (Corée du Nord, Corée du Sud, États-Unis, Russie, Japon et Chine)

    2005 : La Corée du Nord renonce à sa course à l’arme nucléaire en échange d’une autorisation au développement du nucléaire civil

    9 octobre 2006 : premier essai nucléaire

    2007 : reprise des pourparlers à six : suspension des activités nucléaires, retour des inspecteurs de l’AIEA et démantèlement d’un réacteur nucléaire contre le dégel des fonds nord-coréens et une aide énergétique

    historique

    Cas de la Corée du Nord


    Historique1

    Historique

    2008 : Reprise du programme nucléaire militaire

    25 mai 2009 : Second essai nucléaire nord-coréen

    Fin 2009 : Annonce du programme d’enrichissement en Uranium

    Novembre 2010 : mise en marche d’une usine d’enrichissement d’Uranium et bombardement de l’île Sud-Coréenne Yeongpyeong

    Cas de la Corée du Nord


    Situation actuelle

    Situation actuelle

    paradoxe interne entre famine et enrichissement nucléaire

    Forte dépendance énergétique

    Montée en puissance des installations nucléaires nord-coréennes

    Gel des négociations et inquiétude de la communauté internationale

    Recrudescence des attaques contre la Corée du sud

    Cas de la Corée du Nord


    Les r solutions du conseil de s curit et la non prolif ration nucl aire

    RÉUNION EXTRAORDINAIRE DU CONSEIL DE SÉCURITÉ


    Questions potentielles

    Questions potentielles

    ?

    Le Traité New START un nouveau pas vers le désarmement nucléaire?

    Y a-t-il une volonté réelle des « ÉDAn »

    de désarmement, ou est-ce davantage

    une question de gestion des stocks

    d’armements nucléaires?

    ?

    ?

    Quel est le poids d’un État du cercle des ÉDAN dans le désarmement nucléaire face aux autres? Risquerait-il des réprimandes dans ses rapport avec les autres membres du Conseil de Sécurité?


    Les r solutions du conseil de s curit et la non prolif ration nucl aire

    DES

    QUESTIONS…


  • Login