Initiation a l analyse structuree
This presentation is the property of its rightful owner.
Sponsored Links
1 / 22

INITIATION A L’ANALYSE STRUCTUREE PowerPoint PPT Presentation


  • 52 Views
  • Uploaded on
  • Presentation posted in: General

INITIATION A L’ANALYSE STRUCTUREE. Bibliographie: Introduction à l ’analyse structurée de JP BRASSART édition Technip. Daniel BOYER. 1- Principe On décompose un problème en modules. Modules eux-mêmes décomposés en sous modules.

Download Presentation

INITIATION A L’ANALYSE STRUCTUREE

An Image/Link below is provided (as is) to download presentation

Download Policy: Content on the Website is provided to you AS IS for your information and personal use and may not be sold / licensed / shared on other websites without getting consent from its author.While downloading, if for some reason you are not able to download a presentation, the publisher may have deleted the file from their server.


- - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - E N D - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - -

Presentation Transcript


Initiation a l analyse structuree

INITIATION A L’ANALYSE STRUCTUREE

Bibliographie: Introduction à l ’analyse structurée de JP BRASSART édition Technip

Daniel BOYER


Initiation a l analyse structuree

1- Principe

On décompose un problème en modules.

Modules eux-mêmes décomposés en sous modules.

Structure arborescente sans liens transversaux que l’on désigne par:

Schéma d’analyse structurée

Ce schéma se développe suivant deux axes:

AVANT

APRES

Axe chronologique

GLOBAL

Ce qui est à droite s’exécute

après ce qui est à gauche

Axe de décomposition

Ce qui est en dessous détaille ce qui est au dessus

DETAIL


Initiation a l analyse structuree

2- Constitution d ’un schéma d ’analyse

2-1- Pictogrammes

ACTION

Faire, entrer, afficher, etc...

EL

La condition: Expression Logique qui est :

« VRAI » ou « FAUX »

Structure de contrôle:

Ex : structure répétitive dite : TANT QUE

TQ

Lien entre éléments ci-dessus


Initiation a l analyse structuree

2-2- Actions élémentaires

2-2-1- L’affectation

Y AX+B

La valeur de AX+B est placée dans Y

N N+1

L’incrémentation: ajoute 1 à une variable N

Remarque: Ces opérations d’incrémentation ou de cumul nécessitent au préalable une initialisation de la variable à gauche de l’expression.

2-2-2- Lecture:

Opération d’entrée d’une donnée dans le PC

Lire

N  ‘Valeur’

Place le contenu de Valeur dans N

2-2-3- Ecriture:

Opération de sortie d’une valeur du PC

Ecrire

expression

Expression peut-être: une valeur, une variable, une expression.

Ecrire ’TXT ’

TXT est affiché à l’écran

Valeur de TXT est affichée à l’écran

Ecrire TXT


Initiation a l analyse structuree

2-3- Schémas de base

Les schémas sont de trois types :

- séquentiel (séquence)

- conditionnel (Option - Alternative)

- Répétitif (Tant que - Jusqu ’à - Pour)

2-3-1- La séquence

Plusieurs actions s’exécutent l’une après l’autre sans condition

Problème

Action 1

Action 2

Action 3

Entrer des nombres entiers, faire leur somme puis afficher le résultat

Exemple :

Problème

Entrer

nombres

Faire leur

somme

Afficher

la somme


Initiation a l analyse structuree

2-3-2- L’alternative

Choix conditionnel d’une action parmi deux actions possibles

EL : Expression Logique

Problème

Action 1 Si EL est VRAIE

Action 2 Si EL est FAUSSE

Si

EL

Action 1

Action 2

Si Moyenne > 10 afficher ‘ Bon travail ’ sinon afficher ‘ Insuffisant ’

Exemple:

Problème

Si

Moy>10

Afficher

‘ Bon travail ’

Afficher

‘ Insuffisant ’


Initiation a l analyse structuree

2-3-3- L’option

Problème

Pas d’action si EL est fausse

Si

EL

ACTION

Exemple:

Si M > 1000 F faire une remise de 5%

Problème

Si

M>1000 F

Remise de 5%


Initiation a l analyse structuree

2-3-4-TANT QUE

Tant que EL est vraie on répète l’exécution de l’action

Problème

TQ

EL

ACTION

Exemple:

Tant que l’écart e < 2 doubler e

Problème

TQ

E < 2

e 2 x e


Initiation a l analyse structuree

2-3-5- Jusqu’à

Effectue la répétition d’une action

jusqu’à ce que EL soit VRAIE

Problème

JQ

Remarque:

EL

ACTION

Il faut que l’action puisse modifier EL

Exemple :

Entrer T jusqu’à ce que T > 20

Problème

JQ

T > 20

ENTRER

T


Initiation a l analyse structuree

Répétition bornée pour une valeur mini et maxi d’une variable I

2-3-6- POUR

Pour I variant de la valeur a à la valeur b,

on répète l’action.

Problème

POUR

b

I

a

ACTION

Exemple :

Entrer les 15 valeurs d ’une liste

Problème

POUR

15

I

1

ENTRER

une valeur


Initiation a l analyse structuree

2-4- Technique de décomposition

t

Problème

1ère décomposition

Action 1

Action 2

Action 3

Si

2ième décomposition

EL

Action 1

Action 2

Décomposition

Remarque :

Il n’y a jamais de liaison transversale


Initiation a l analyse structuree

3- Erreurs d ’analyse

Manque la structure

de contrôle

Deux structures de contrôle

adjacentes sont interdites

On ne peut mettre une action FIN

dans une structure de choix multiple

sans risque de blocage du programme

FIN


Initiation a l analyse structuree

Y ax+b

Y ax+b

On ne met rien sous

une action de base

(lecture, écriture, affectation)

Ce n ’est pas un schéma

de base

EL

V

F

Trait 1, 2, 3

Trait 1

Trait 2

Trait 3

Pas d ’action multiple

Trait 2

Trait 3

Trait 1


Initiation a l analyse structuree

4- Recherche d’un schéma

4-1- Enoncé du problème

Calculer, pour N donné, la somme : S = 1+2+3+4+…+N

L’analyse structurée consiste à : - reformuler l’énoncé

- développer les E/S

- définir la méthode de calcul

- faire le schéma final

SOMME

4-2- Reformulation de l ’énoncé

Le projet consiste à : 1- entre une valeur N

2- calculer S

3- afficher la valeur de S

Entrer N

Calculer S

Afficher S

4-3- Développement des E/S

SOMME

Entrer N

Calculer S

Afficher S

Écrire

‘ N= ‘ 

Lire nombre

N

Ecrire

‘ somme= ‘ 

Ecrire

S


Initiation a l analyse structuree

4-4- Définition de la méthode de calcul

Calcul de S

1- accumuler des nombres dans la variable S au préalablement initialisée

2- le cumul sera effectué N fois

3- les valeurs à accumuler dans S vont de 1 à N

Calculer S

répéter

Initialiser

pour

N

I 1

CUMUL

S 0

S o 0

So So+1

S S+So


Initiation a l analyse structuree

4-5- Schéma final

SOMME

Entrer N

Afficher S

Lire nombre

N

Écrire

‘ N= ‘ 

Calculer S

Ecrire

‘ somme= ‘ 

Ecrire

S

répéter

Initialiser

pour

CUMUL

N

I 1

S 0

S o 0

Remarque :

Le développement du problème aboutit à la fin des arborescences

à une action de base(lecture, écriture, affectation)

So So+1

S S+So


Initiation a l analyse structuree

5- Codification des éléments de base

Cette analyse structurée doit être universelle à tous les types de langages.

Dans ce chapitre nous nous limiterons au langage G de Labview

5-1- Codification des actions de base

Application à la commande d’un interrupteur

- Affectation

- Ecrire

- Lire

5-2- Codification des schémas de base

Labview

Application à la commande d’un interrupteur

- La séquence

- L’option

- L’alternative

- Tant Que

- JusQu’à

- Pour


Initiation a l analyse structuree

Interrupteur

PERMUTATION DES SOURCES

250KVA

250KVA

Interrupteur


Initiation a l analyse structuree

E : Cde de l’interrupteur

Face avant de LABVIEW

Item0

Item1

Item2

La fermeture de l’interrupteur active les Items 2 et 0

L’ouverture de l’interrupteur active les Items 0, 1 et 2

La commande de cette interrupteur se fait par la variable d’entrée E symbolisée par le petit commutateur


Initiation a l analyse structuree

COMMANDE INTERRUPTEUR

SI

E=0

Ouverture

Interrupteur

Fermeture

interrupteur

SI

SI

I=0

Item 2

Ouverture

Interrupteur

I=0

Item 0

Fermeture

Interrupteur

Item 0

Item 1

Item 2

Item 2

Item 0


Initiation a l analyse structuree

PROGRAMMATION DE L’OUVERTURE

Position

ouverture

SI

SI

Boucle Tant que


Initiation a l analyse structuree

PROGRAMMATION DE LA FERMETURE

Position

fermée

SI

SI

Boucle Tant que


  • Login